Une start-up de taxi volant électrique chipe le directeur de l'ingénierie du projet Titan

Mickaël Bazoge |
Michael Schwekutsch.

Il se passe toujours quelque chose au sein du Special Projects Group d'Apple, qui est en charge du projet Titan (même si le constructeur n'a jamais rien confirmé, si ce n'est son intérêt pour l'automobile). L'initiative d'Apple a ainsi laissé filer Michael Schwekutsch, directeur de l'ingénierie, chez Archer. La start-up, qui développe un taxi volant électrique, a accueilli son nouveau vice-président à l'ingénierie il y a peu, à en croire son profil LinkedIn.

Schwekutsch est resté un peu plus de deux ans et demi à Cupertino, entre mars 2019 et le mois de novembre 2021, donc. Avant d'arriver chez Apple, il débarquait de chez Tesla où il a passé trois ans. Il a signé une centaine de brevets liés au design des véhicules, il a également travaillé sur le système Plaid de Tesla et supervisé la production des systèmes électriques pour différents modèles, que ce soit chez Tesla ou chez Porsche, BMW et d'autres.

Le Maker, premier taxi volant électrique d'Archer à décollage vertical, a une autonomie de 95 km et il peut filer jusqu'à 240 km/h.

Ce départ intervient quelques jours après celui de Soonho Ahn, qui s'occupait du développement des batteries chez Apple — ce dernier a trouvé asile chez Volkswagen. Au mois de septembre, le projet Titan perdait Doug Field parti chez Ford, remplacé à la tête du projet par Kevin Lynch.

Aux dernières nouvelles à prendre avec des pincettes, Apple mettrait désormais les bouchées doubles pour présenter un véhicule électrique et entièrement autonome dès 2025, avec sans doute une commercialisation beaucoup plus tardive.

La voiture Apple sans pédale ni volant sortirait en 2025, selon Bloomberg

La voiture Apple sans pédale ni volant sortirait en 2025, selon Bloomberg


Source
Tags
avatar R-APPLE-R | 

Ils sont payés au lance-pierre ou quoi ? Tout le monde se barre 😂

avatar Paquito06 | 

@R-APPLE-R

“Ils sont payés au lance-pierre ou quoi ? Tout le monde se barre 😂”

Je me disais aussi ca avant d’arriver dans la Silicon Valley. Puis en fait, c’est presque un metier a part entiere d’etre job hopper: les mecs se vendent au plus offrant et n’hesitent pas a changer de boite, que ce soit apres 6 mois ou 2 ans voire 5 ou 10 ans (fini les carrieres de 30 ans dans la meme boite). A chaque fois que tu changes de boite, tu peux te demerder a obtenir une hausse de 20% (j’ai vu des salaires doublés, et pas des petits…). En cette periode de penurie de talents (aux US c’est le cas, je sais pas en Europe s’il y a des RH dans la salle?) faut pas hesiter a en profiter, y a toujours une team qui aura un budget plus important qu’une autre.

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

@Paquito06

Le frère d’un pote ingé diplomé l’an dernier, qui a rejoint le BE d’un grand groupe français, qui se retrouve à bosser comme une fourmi pour un salaire revu à la baisse à son embauche soit disant à cause du Covid et qui vient de savoir qu’il ne serait pas augmenté cette année après avoir bossé comme un chien.
Il avait passé son été en californie et par bouche à oreille il a eu 2-3 contacts à distance. Il a trouvé du boulot en une semaine. Il commence en janvier et touchera le triple de son salaire français

avatar Gerrer | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

Il travaillera as distance ?

avatar evangelion-007 | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

La vie en Californie est extrêmement cher, le triple du salaire Français veut pas dire grand chose. Ça parait beaucoup vu de france, mais une fois sur place on rigole moins. Surtout à San Francisco…

à moins qu’il doit en remote ? Là clairement, c’est noel.

avatar Paquito06 | 

@evangelion-007

“La vie en Californie est extrêmement cher, le triple du salaire Français veut pas dire grand chose. Ça parait beaucoup vu de france, mais une fois sur place on rigole moins. Surtout à San Francisco…
à moins qu’il doit en remote ? Là clairement, c’est noel.”

Ah je viens de commenter pareil 😅
Ma femme et mois sommes passés full remote, avec nos salaires de SF, mais on n’a pas relocalisé nos jobs, donc on paye encore nos taxes en Cali. Ca pique un peu quand meme, mais les savings 🚀

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

@evangelion-007

Il doit déménager là bas mais par contre il a une enveloppe qui couvre le déménagement et une aide mensuelle pour son loyer.

il a un meeting par semaine sur site par contre le reste du temps il peut bosser à distance comme le reste de son équipe

avatar Paquito06 | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

“Il doit déménager là bas mais par contre il a une enveloppe qui couvre le déménagement et une aide mensuelle pour son loyer.”

Le relocation package c’est tout le temps inclus pour peu que le job tienne la route surtout pour les Etats de NY et CA où les coûts intra states sont les plus élevés. En quittant la Cali physiquement, de mon plein gré durant la pandemie car je suis passé fully remote, au Colorado, y a que 1,300 miles (2,000 km) mais louer un camion coutait $3k.

avatar Paquito06 | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

“Le frère d’un pote ingé diplomé l’an dernier, qui a rejoint le BE d’un grand groupe français, qui se retrouve à bosser comme une fourmi pour un salaire revu à la baisse à son embauche soit disant à cause du Covid et qui vient de savoir qu’il ne serait pas augmenté cette année après avoir bossé comme un chien.”

Tres peu motivant mais on passe tous par là au depart j’ai envie de dire.

“Il avait passé son été en californie et par bouche à oreille il a eu 2-3 contacts à distance. “

50% des (bons) jobs trouvés dans la SV se font par bouche a oreille (referral).

“Il a trouvé du boulot en une semaine. Il commence en janvier et touchera le triple de son salaire français”

C’est ce qu’il faut en Californie, un salaire 3x plus elevé sinon ca vaut pas le coup de se deplacer. La vie y est tres onereuse, et les taxes elevees (d’ailleurs je paye encore mes taxes en Cali, mais quand tu te ballades dans SF tu te poses des questions quand meme…).

avatar Matlouf | 

C'est le genre d'élastique qui te claque dans la gueule au bout d'un moment : à force de faire gonfler artificiellement son salaire, on se retrouve inemployable ailleurs, et il n'est plus possible de se barrer avant que le patron se rende compte qu'il n'en a pas pour son argent. Et la situation devient extrêmement inconfortable.

avatar Paquito06 | 

@Matlouf

“C'est le genre d'élastique qui te claque dans la gueule au bout d'un moment : à force de faire gonfler artificiellement son salaire, on se retrouve inemployable ailleurs, et il n'est plus possible de se barrer avant que le patron se rende compte qu'il n'en a pas pour son argent. Et la situation devient extrêmement inconfortable.”

Oui faut pas trop tirer, au bout d’un moment de toute façon la musiqie va s’arreter quand les choses rentreront dans l’ordre post covid, mais on sait pas encore quand exactement. Y a aussi un mix avec le developpement du teletravail illimité, l’inflation, la situation est assez unique.

avatar Ajioss | 

@R-APPLE-R

Je pense que notre impression est faussé. Je pense qu’il y a autant voir plus de recrutement pour le projet Titan que de départ . Bien évidemment c’est un secret de polichinelles maintenant mais le projet Titan n’a jamais été officiellement annoncé et les employés actuels et futurs doivent signer des NDA assez costaud.

avatar raoolito | 

@R-APPLE-R

il y a un turn over absolument terrible aux USA cette année, c’est bien simple, un de nos studios là-bas a simplement perdu 40% de son personnel en un an. C’est meme un soucis au niveau national vu l’ampleur du truc :
https://www.france24.com/fr/éco-tech/20211015-aux-états-unis-le-mystère-de-la-grande-démission-de-millions-d-américains

avatar R-APPLE-R | 

@raoolito

Oui c’est incroyable les témoignages ici même, je n’imaginais pas que ça se passer comme ça la bas 😳

avatar Paquito06 | 

@raoolito

“il y a un turn over absolument terrible aux USA cette année, c’est bien simple, un de nos studios là-bas a simplement perdu 40% de son personnel en un an. C’est meme un soucis au niveau national vu l’ampleur du truc :
https://www.france24.com/fr/éco-tech/20211015-aux-états-unis-le-mystère-de-la-grande-démission-de-millions-d-américains”

Y a une penurie monstrueuse “dans l’hôtellerie et la restauration, ou encore dans le secteur des services à la personne,” comme dit l’article, mais pas depuis aout, mais depuis que le covid a frappé debut 2020. Alors quand tu vas au resto tu t’en rends un peu moins compte, tu attends juste plus longtemps que la normale, puis tu discutes avec un serveur et il te dit qu’il a 3 shifts, qu’il en profite kinda car y a du taff a foison. Mais là où tu t’en rends compte c’est avec Uber/Lyft, y en a bcp moins par rapport au pre covid, les prix flambent c’est n’imp. (Forcement, qui veut transporter des malades a tour de bras dans sa voiture toute la journee pour ce que te laisse Uber…). Les comoagnies aeriennes annulent souvent des vols par manque de personnel egalement ces derniers mois.

avatar Phiphi | 

Les pannes de taxi volants, les embouteillages de taxis volants, les collisions de taxis volants, les parkings complets quand le taxi volant arrive…
Oh putain 😱

avatar zoubi2 | 

@Phiphi

😂🤣😂🤣

avatar Canon5D | 

Mais QUI va oser monter dans un taxi sans « pilote » ? Ou QUI va oser monter dans un Airbus sans pilotes ? Peut-être du fret, sinon ce genre de start-up finira comme d’habitude au cimetière des Start-ups …

avatar Paquito06 | 

@Canon5D

C’est pour cela qu’Airbus n’a jamais, ou plutot, toujours pas lancé de vols entierement automatisés (et donc sans pilote), meme s’ils possedent la technologie pour, depuis 4 ans selon Airbus. Seul le decollage reste manuel, tout le reste est (ou peut etre) automatisé actuellement. Mais j’prends pas un A380 pendant 17h sans pilote demain matin nan 🤣 Dubai a accueilli pas mal de tests pour les taxis volants ces qq dernieres annees, l’annee prochaine ils lancent les taxis sans pilote si le calendrier est respecté. Korben Dallas en VIP 😜

avatar Un Type Vrai | 

@Canon5D
Sans compter l'intimité des jardins, la sécurité des balcons etc.
Ouvrir l'espace aérien proche du sol au déplacement "personnel" pose des tonnes de questions.

avatar smog | 

Je crois plus au drone sans pilote qu'à la voiture autonome dans les décennies à venir...

avatar Un Type Vrai | 

@smog La livraison de colis sur le balcon... :)

avatar GwenT | 

@smog

Le drone c'est bien gentil, mais quand on voit déjà le bruit que fait un drone de 30cm, imagine le truc de 2m...
Sans parler de tous les problèmes d'utilisation de l'espace aérien en ville...

avatar raoolito | 

@GwenT

si le soucis c seulement le bruit… Mais oui on avait les embouteillages au sol, on va avoir des soucis comparables en l’air...

avatar Matlouf | 

Oui, enfin comme ce genre de truc va coûter les yeux des fesses, la congestion c'est pas pour tout de suite.

J'ose pas trop imaginer le montant de l'assurance pour l'opérateur des taxis.

avatar raoolito | 

@Matlouf

J'imagine la panne en plein vol au-dessus d'unne ville

avatar Sic transit | 

Alors combien ça fait, son salaire mensuel, en équivalent Tesla ? … 3 Tesla/mois ? Plus ? Moins ? (c'est devenue le nouveau barème de facto dans le monde de la tech - j'essaie de m'adapter)

avatar max intosh | 

C’est marrant qu’un gars qui a travaillé sur une voiture sans volant aille maintenant bosser sur les taxis volants, ça devait lui manquer.

CONNEXION UTILISATEUR