La puce Qualcomm concurrente de la M1 sera présentée d'ici neuf mois

Mickaël Bazoge |

Jusqu'à présent, les puces pour ordinateurs développées par Qualcomm n'ont pas réellement su trouver leur clientèle. La version de Windows pour ARM n'est pas devenue un incontournable, malgré la gamme Snapdragon 8cx dévoilée en décembre 2018. Et le travail en commun avec Microsoft sur les puces SQ1 et SQ2 pour les Surface X n'a pas donné les fruits escomptés.

Malgré tout, Qualcomm a bien l'intention de marcher sur les platebandes d'Apple avec une puce qui pourrait en remontrer aux SoC surpuissants du constructeur de Cupertino. Durant la journée dédiée aux actionnaires, le fondeur a fait un point d'étape sur le développement du futur système-sur-puce qui a l'ambition de devenir la référence en termes de performances pour les PC sous Windows.

Qualcomm veut arracher le leadership en matière d'autonomie et de performances sur la longueur, ce qui ressemble à une déclaration de guerre contre Apple et les puces M1 qui ont fait leurs preuves dans ces deux domaines. L'entreprise est tellement sûre de son coup que les innovations intégrées à ce SoC vont profiter aussi aux équipements pour mobile, pour le secteur automobile et les centres de données.

Les premiers exemplaires de cette puce miraculeuse seront livrées d'ici neuf mois, tandis que les premiers ordinateurs équipés seront disponibles en 2023. Si Qualcomm fait preuve de tant d'optimisme, c'est qu'il s'appuie sur une technologie développée par des anciens d'Apple ayant fondé Nuvia. Cette start-up avait commencé à développer des puces pour serveurs, avant que Qualcomm mette la main au portefeuille.

Qualcomm promet une puce aussi puissante que la M1 des Mac, avec l

Qualcomm promet une puce aussi puissante que la M1 des Mac, avec l'aide d'anciens d'Apple

Une acquisition qui n'a pas fait que des heureux chez Apple, le constructeur ayant porté plainte contre Nuvia pour des infractions à des clauses de non-concurrence. Le ton est rapidement monté dans les tours entre les deux entreprises.

En attendant, Qualcomm et Apple continuent de travailler ensemble, le premier fournissant ses puces 5G au second. Un contrat qui pourrait s'achever en 2024, lorsque la Pomme pourra utiliser son propre modem et uniquement celui-là. Les livraisons de Qualcomm pourraient cependant se réduire plus rapidement au fur et à mesure du développement de la puce maison : le groupe prévoit en effet que d'ici 2023 (soit l'iPhone 15 ?), il ne fournira plus que 20% du nombre total de smartphones d'Apple.

Le modem X55 de Qualcomm utilisé dans tous les iPhone 12.

La perte progressive de ce gros client signifie qu'à terme, Apple ne représentera plus qu'un pourcentage « à un chiffre » de l'activité « puces » de Qualcomm d'ici la fin de l'année fiscale 2024 (elle a pesé pour 27 milliards de dollars en 2021). Le fondeur peut toutefois s'appuyer sur les autres constructeurs qui continuent d'utiliser ses modems, comme Xiaomi, Oppo et Vivo.


Tags
avatar fatboyseb | 

Dommage ça sera la M2 d’ici là

avatar allphi | 

@fatboyseb

+1

avatar Dimemas | 

c'est clair, 2 ans de retard, après à voir, ceux qui ont fondé nuvia pourraient faire mal ;)

avatar chamo | 

@Dimemas

3 ans de retard, même, ça arrivera en 2023 alors qu'Apple vend des ordinateurs M1 depuis novembre 2020 !

avatar Sillage | 

@chamo

Novembre 2020 à janvier 2023, c’est plus 2 ans que 3 ans 🤷‍♂️

avatar chamo | 

@Sillage

En général quand un produit est prévu pour le premier trimestre 2023, le communiqué de presse parle de « début 2023 ». Là c’est « 2023 » donc ça sent mauvais pour le début de l’année…

avatar Sillage | 

@fatboyseb

A la sortie du M1, c’était “wow” 🤩 😮.
Le M2 sera une évolution, mais en terme de consommation, le gros choc était avec la sortie du M1. M1 va M2, je ne pense pas que l’écart sera si grand. Il y aura des améliorations, certes.

Ensuite, si ça ne plait pas à Apple, c’est qu’ils ont sérieusement peur d’une concurrence. Bref, Qualcomm ne va pas faire du Mac, donc à voir quel système saura faire de la concurrence.

Apple vit surtout de ses fans. De ce fait, j’ai peine à croire que si Qualcomm ne ment pas, cela ne fera pas d’ombre à Apple. Car au final, les utilisateurs convertis à Apple le resteront.

Mais cela démontre que convaincre d’autres utilisateurs sera probablement très difficile, ou simplement plus difficile.

avatar bonnepoire | 

@ Sillage
Sauf que si tu regardes les nouveaux MBP 14 & 16, il y a eu un deuxième effet wow.

Une puce Qualcomm n'a d'intérêt que s'il y a un OS derrière et des softs qui tournent bien dessus. Jusqu'ici c'est mort. Y'a pas qu'une puce à développer.

avatar Dimemas | 

@bonnepoire :
à voir à voir
après tout, micromou a laissé entendre qu'elle travaillait avec qualcomm sur une puce ARM, donc tu vas, ça va être le canada dry de apple silicon.
Après la gamme surface est aussi chère que la gamme apple voire plus.
Donc pas de soucis à se faire ;)

avatar huexley | 

C'est même plus que wow !

avatar Sillage | 

@huexley

« C'est même plus que wow ! »

Des détails sur ke pourquoi c’est si « wow » pour les améliorations du M1 ? Et aussi spécialement par rapport à la sortie du M1 en soit.

Merci.

avatar Sillage | 

@bonnepoire

Avec les MBP 14 et 16, quel était l’effet “wow” ?

Certes, une amélioration. Plus de cœurs, et plus de périphériques gérés. Mais dans le fond, ce n’est pas une révolution, juste une petite évolution de ce qui était existant.

La sortie du M1 c’était “wow”.

Des fois j’ai trop l’impression que les gens Quo sont fans d’Apple ont des œillères… (dans offense)

avatar XiliX | 

Sillage |

"Ensuite, si ça ne plait pas à Apple, c’est qu’ils ont sérieusement peur d’une concurrence. Bref, Qualcomm ne va pas faire du Mac, donc à voir quel système saura faire de la concurrence."

Ce n'est pas que Apple a peur de la concurrence, mais c'est surtout il a peur que Qualcomm utilise les technos d'Apple pour ses puces

avatar Sillage | 

@XiliX

So leur techno a un brevet, alors ils sont trop ok. Ils auront du fric à se faire.

“Oh, j’ai inventé le téléphone cellulaire, mais tout le monde la copié” 😢😭

C’est clairement une peur de la concurrence. Sinon, cette réaction, telle que décrite, n’aurait pas de sens. En terme de concurrence, c’est faire de l’ombre.

avatar leo847 | 

Il travaille sûrement sur la 3^^

avatar Furious Angel | 

Le match c’est pas tant Apple/Qualcomm, c’est plutôt ARM/c86.

Les prouesses que réalise Apple avec ses puces montre qu’on assiste à une vraie révolution. Et le monde PC va naturellement s’y mettre. Avec le lot de difficultés qu’on connaît (pas de matos donc pas d’app native, et pas d’app native donc pas de matos, le tout couplé à une émulation dégueulasse) mais c’est un mouvement inévitable.

avatar raoolito | 

@Furious Angel

Meme si je ne crois guere a un passage au full arm, jamais il meut devenir majoritaire dans une generation mais intel vivra encore tres bien
PAR CONTRE et la je pluessoie, ce serait drole si la puce de qualcomm se trouvait exploser les puces intel et amd lors de sa sortie, histoire de marquer le coup et prouver les avantages de l'arm

avatar YetOneOtherGit | 

@Furious Angel

"mais c’est un mouvement inévitable."

Un peu péremptoire, non ?

Le nombre de « mouvements inévitables » annoncé en 5 décennies de microprocesseurs et le nb de fois où la mort de la domination du x86 a été annoncée depuis son lancement (Intel si est même essayé)

Et tu en es où de tes prévisions d’effondrement d’Intel ? 🤣🤣🤣

avatar Furious Angel | 

@YetOneOtherGit

Je. N’ai. Jamais. Dit. Qu’Intel. Allait. S’effrondrer. Jamais.

Ce que j’ai dit, c’est que ce n’est pas parce qu’Intel est leader aujourd’hui que c’est un dû éternel, et qu’on a vu des entreprises bien plus grosses s’écrouler.

avatar YetOneOtherGit | 

@Furious Angel

"Je. N’ai. Jamais. Dit. Qu’Intel. Allait. S’effrondrer. Jamais."

Ben voyons 😄🤩

avatar Furious Angel | 

@YetOneOtherGit

Encore une fois tu fais dire aux gens ce que tu veux pour déblatérer tes trucs.

avatar YetOneOtherGit | 

@Furious Angel

"Encore une fois tu fais dire aux gens ce que tu veux pour déblatérer tes trucs."

La mauvaise foi est toujours amusante et surprenante 😁
Comme il est amusant de voir tes acrobaties pour essayer de nier tes propos tu en as déjà essayé quelques unes de sympathique, jusqu’où iras tu ? 👏👏👏

avatar Sillage | 

@YetOneOtherGit

Je suis de l’avis de @Furious Angel ici. Il n’a rien dit de ce que tu avances. Tu me fais que des suppositions que tu prends pour des vérités.

avatar Un Type Vrai | 

@YetOneOtherGit Pour le coup, son message était beaucoup plus interessant que ton interprétation biaisée.
En effet, le combat n'est pas SnapDragon vs Apple, mais ARM vs x86 sous Windows.

Quand à l'interprétation sur Intel, c'est CLAIREMENT sorti de ton imagination trop fleurissante.

avatar YetOneOtherGit | 

@Un Type Vrai

"Pour le coup, son message était beaucoup plus interessant que ton interprétation biaisée.
En effet, le combat n'est pas SnapDragon vs Apple, mais ARM vs x86 sous Windows.
Quand à l'interprétation sur Intel, c'est CLAIREMENT sorti de ton imagination trop fleurissante."

Objection votre honneur : ce n’est bien évidemment pas le propos tenus ici qui portaient le message sur le triste avenir d’Intel, mais de nombreux propos tenus et défendus précédemment 😉

avatar Dark Phantom | 

@Furious Angel

Ne discute pas avec lui, il vient dans les commentaires avec toujours les mêmes arguments, à l’affût de la moindre chose pour ressortir son argumentaire et il fait dire aux gens ce qu’ils ne disent pas à coup de smileys agressifs. Il doit avoir un complexe d’infériorité, il faut ignorer.

avatar Furious Angel | 

@Dark Phantom

Oui c’est pour ça que j’ai arrêté de lui répondre

avatar YetOneOtherGit | 

@Furious Angel

"Oui c’est pour ça que j’ai arrêté de lui répondre"

Dis le mec qui vient juste de me répondre 😄

La cohérence et l’honnêteté intellectuelle ce n’est décidément pas ton fort 👍

“Je. N’ai. Jamais. Dit. Qu’Intel. Allait. S’effrondrer. Jamais.
Ce que j’ai dit, c’est que ce n’est pas parce qu’Intel est leader aujourd’hui que c’est un dû éternel, et qu’on a vu des entreprises bien plus grosses s’écrouler.” à 21H31 🤣🤣🤣🤣

avatar YetOneOtherGit | 

@Dark Phantom

"Il doit avoir un complexe d’infériorité"

Aussi bon en psychologie qu’en analyse technique ou business visiblement: des recettes de cuisine triviales et superficielles facilement posées sur des réalités complexes qui te dépassent 👏👏👏

avatar DidTrebor | 

@Dark Phantom
C'est pas tant ses arguments (qu'il répète ad nauseam), mais surtout ses
Émoticônes qui sont toujours à double sens, qui sont fatigants...
👏👏👏 = Je me moque de toi ou bien Bravo bien joué
👍 = T'as raison ou bien c'est un sarcasme ou tu me donnes un lift pour rentrer chez-moi
🤣🤣🤣🤣 = T'es a mourir de rire ou bien ça c'est la meilleure de l'année
Etc... etc...

avatar YetOneOtherGit | 

@DidTrebor

"Émoticônes qui sont toujours à double sens, qui sont fatigants..."

Pas de double sens : une sympathique ponctuation sémantique ajoutant des éléments de compréhension que visiblement tu interprètes relativement bien 👍

avatar YetOneOtherGit | 

@DidTrebor

"C'est pas tant ses arguments (qu'il répète ad nauseam)"

Je répète mes arguments car d’une part la répétition est une base de la pédagogie et d’autres part les inepties qui motive mais rappelles de certains fait se répètent aussi ad nauseam.

On ne peut laisser des propos simplistes et caricaturales sans un minimum de contradiction de salut public.

avatar Sillage | 

@YetOneOtherGit

Tiens. Me demande pourquoi Apple ne se lance pas sur le marché du NAS avec ses puces. Eux qui veulent offrir des solutions d’entreprise, pas vu grand chose. Mon dernier NAS, un Xeon. Super top, ça dépote.

J’aime bien Apple, mais des fois, faut pas pousser non plus. Ce qu’ils font avec iOS, j’en suis très content, l’Apple TV aussi. Mais le reste, toujours pas convaincu, et il leur manque encore beaucoup de choses à leur palmarès afin de compléter leur écosystème.
Mais preuve est que bien des choses extra disparaissent, et c’est bien dommage, forçant les gens à aller ailleurs et découvrir des choses excellentes.

Je penses que tu souhaiteras un exemple : les AirPorts. Apple aurait pu être au cœur de tout à la maison.
Un bon article sur le sujet des AirPorts pour les nostalgiques :
https://www.makeuseof.com/apple-airport-extreme/amp/

Bref, aujourd’hui, c’est Ubiquiti UniFi, Qnap. Beaucoup de gens pensent au cloud personnel.
Les entreprises aussi. Apple est où ?

Bien évidemment, cela peu peut-être démontrer qu’un utilisateur Apple n’a pas besoin de choses avancées. Un utilisateur Apple est quelqu’un qui n’a pas besoin de connaissances (mis à part les geeks qui visitent ici, mais ils ne font pas la majorité, par ailleurs, dans mon entourage, beaucoup ont des MacBook, et aucun ne comprend vraiment le monde merveilleux que nous aimons ici, ils veulent ça car c’est simple).
Donc vendre du matos tels que matériel réseau et NAS, ce n’est pas leur clientèle.

A méditer.

avatar cybercooll | 

@Sillage

Idem.
Un nas routeur avec un M1 max serait extraordinaire. A condition d’avoir un bon os.
Le marché des nas me paraît tellement facile à renverser avec une telle puce! Ils ont tout pour démonter tout le monde. Suffit juste de faire un macOS light avec les quelques appli indispensables (vpn, dns,docker,contrôle du trafic, iCloud home…), un boîtier qui peut accueillir 6 hdd et 4 mvne+ extensions Thunderbolt.
Qui garderait son Synology/qnap après ça?
Une version rack pour ovh.
Il y a de la grosse marge à se faire sur ce marché en plus. Et la copie de son cloud à la maison sans limite de taille qui pousserait les gens à migrer tout leur matériel chez Apple.

avatar Sillage | 

@cybercooll

A voir les instructions supportées par le M1 versus un Intel Xeon par exemple. Il y a un potentiel, à voir le produit fini. Mais en effet, pour quelqu’un à fond dans l’univers Apple, et il y en a en masse, Apple manque une coche terriblement. Il pourrait y avoir du 100% Apple dans une maison.

J’ai un QNap. Et j’adore mon appareil. Mais Apple, dans leur choix et produits, ils ne sont de loin pas prêt pour le monde du business. C’est uniquement home consumer, et certains professionnels. Mais rien pour entreprises qui, elles, ont des moyens.

avatar morpheusz63 | 

@DidTrebor

Excellent! J'aime cette vision le concernant par contre l'emoji vomito, tu as une explication?

avatar DidTrebor | 

morpheusz63

heu... le poisson était pas frais ! Comment ça pas frais mon poisson !

avatar Dark Phantom | 

@DidTrebor

Il faut lire Alfred Adler.
se mettre en avant, se moquer des autres, avoir une attitude hautaine et agressive, déformer sans arrêt les propos des autres pour s’écouter parler et croire en sa supériorité montrent un complexe d’infériorité enfoui.
Multiplier les commentaires avec une volonté polémique, c’est vraiment inutile parce qu’ici, tout le monde s’en fiche.
Avec le temps, il comprendra peut être que les commentaires sur ce genre de site sont seulement des minuscules interstices d’humeurs et d’avis et qu’on ne cherche absolument pas ce genre de dialogues. C’est un peu s’énerver tout seul contre un mur, ce qu’il fait. C’est totalement inutile. Personne n’a envie de lire ça.
Quant aux smileys excessifs, c’est une marque de puérilité supplémentaire.

avatar DidTrebor | 

@Dark Phantom
"Il faut lire Alfred Adler. etc..."
J'approuve le tout M'sieur

avatar YetOneOtherGit | 

@Furious Angel

"et qu’on a vu des entreprises bien plus grosses s’écrouler."

Tiens lesquels et dans quelles circonstances qui puissent vaguement être comparables à Intel, je suis très curieux 🤔

avatar Boboss29 | 

@YetOneOtherGit

Je cite souvent Kodak...

avatar YetOneOtherGit | 

@Boboss29

"Je cite souvent Kodak..."

Ce qui est une grosse erreur d’analyse 😉

Mais je ne vais pas une nouvelle fois expliquer l’histoire 🤓

Et Kodak n’a jamais été plus grosse que ne l’est Intel de plus 😎

avatar Philarmonik | 

Intel ne vas surement pas s'écrouler de si tôt, néanmoins, ils n'avaient jamais pris une telle baffe dans un contexte similaire, utilisation architecture Apple custom ARM, puces puissantes, gravure plus fine. Des puces donc moins énergivores et donc de fait des laptops beacoup plus endurants et capables de fournir les mêmes performances sur secteur que sur batterie.
La différence entre les architectures ARM et x86/64, c'est que l'architecture x86/64 continue d'évoluer, mais semble commencer à être à bout de souffle à côté de ce que semble pouvoir offrir les SoC ARM. Il est probable que Intel rêve de pouvoir racheter Qualcom, son savoir faire et ses brevets pour pouvoir s'engager da la voie qu'ils nont pas su prendre durant ces 2 dernières décénies et ainsi sécuriser leur avenir.
Il n'y a pas que dans le monde du mac et pc que ARM fait des émules, c'est aussi en marche côté serveurs avec le design neoverses ou les processeurd graviton d'Amazon Web Services.

avatar YetOneOtherGit | 

@Philarmonik

"ils n'avaient jamais pris une telle baffe dans un contexte similaire"

Baffe très relative qui affecte une part de plus en plus marginale de leur activité, de leur croissance, de leurs profits et de la croissance de leurs profits.

Oui Intel sur un marché qui n’est depuis longtemps plus le plus porteur (Les CPU et chipset pour ordinateurs personnels) à perdu une domination sans partage qui fut la leur sur quelques décennies.

Non ce n’est en rien un drame et un risque conséquent pour leur avenir.

Intel a tirait le plus grand profit des activités en forte croissance et à forte marge de l’industrie sur ces dernières décennies c’est là la clé.

Et Intel garde des moyens uniques dans l’industrie de rebond aussi bien en terme de puissance financière, de R&D et de puissance commerciale.

Je n’aime pas particulièrement Intel pour faire dans l’euphémisme, mais ce n’est pas une raison pour raconter n’importe quoi.

Ce qui manquait le plus à Intel c’est un CEO redonnant des ambitions et une vision et il est maintenant en poste.

Intel à délaissé le marché des processeurs pour ordinateurs individuels à la fois car il n’était plus le plus porteur d’avenir et aussi parce qu’ils y résignaient sans partage.

Ùn classique des acteurs dominants pensant avoir tiré le maximum du potentiel d’un marché et finissant par y perdre de leur superbe.

Cela montre une nouvelle fois l’importance de la direction d’une entreprise.

avatar Philarmonik | 

Et donc pour synthétiser... techniquement quel est ton avis ? Ta réponse est plus politique / stratégie qu'un point de vue technologie.

- Intel peut continuer à dominer le marché en continuant à faire évoluer ses processeurs x86/64 (avec des capacités graphiques intégrées bien maigres par rapport à la série M1) tout GPU dédié mis à part ?
- Intel investie massivement dans la R&D pour rattraper en 1 ou 2 ans, ce que des companies comme Appe ont mis des années à développer ?
- Intel essaye de racheter une société comme Qualcom pour accélérer le rattrapage de son retard sur ARM ?
A noter que côté AMD, ils se sont associés à Samsung qui a déja du savoir faire sur ARM pour produire une puce pour pc qui devrait sortir en 2022...

avatar YetOneOtherGit | 

@Philarmonik

"qu'un point de vue technologie"

ça par exemple c’est purement tech :

“AMD montre qu’il est possible de tirer de belles progression en restant dans l’architecture x64, Intel pourra aussi le faire.
On surestimes terriblement l’impact d’une ISA aujourd’hui.
Les processeurs Intel ne sont déjà plus depuis longtemps des processeurs x64 en interne. L’ISA réellement exécuté est transpilé en temps réel à partir de l’ISA x64.”

avatar Philarmonik | 

L'avenir nous le dira :)
Cependant, en ce qui concerne les laptops, pour une première génération de puces réellement efficaces, cela semble tout de même annoncer la couleur, que ce soit en terme de perf et de tdp.
Pour les serveurs, ce n'est certes pas le raz de marée, mais ce n'est pas le même contexte non plus, cela peut nécessiter du dev selon le type de service utilisé et l'adoption d'ARM chez les clients des providers cloud public n'est pas vraiment une priorité. Cela dit 5 ans, ça passe vite et des changements et des revirements de situation, il y en aura un certains nombre sur ce laps de temps.
Par contre un provider comme AWS a l'ambition accélerer l'adoption de ses processeurs graviton (et graviton 2) disponibles déjà sur de nombreux services dont les fonctions lambda qui ne nécessitent pas de reprendre le code pour tourner sur graviton, mais permet de faire des économies.

avatar YetOneOtherGit | 

@Philarmonik

"Pour les serveurs, ce n'est certes pas le raz de marée, mais ce n'est pas le même contexte non plus, cela peut nécessiter du dev selon le type de service utilisé"

Dans l’absolu c’est au contraire souvent le pan le plus facile: une part colossale des solutions back est basée sur de l’open source ayant une grande portabilité et tournant déjà sur architecture ARM.

Là n’est pas le frein.

avatar YetOneOtherGit | 

@Philarmonik

"Cependant, en ce qui concerne les laptops, pour une première génération de puces réellement efficaces, cela semble tout de même annoncer la couleur, que ce soit en terme de perf et de tdp."

La transition ARM d’Apple est absolument relativement et bien maîtrisé.

Mais cela ne bouleverse pas pour autant le marché.

avatar YetOneOtherGit | 

@Philarmonik

"L'avenir nous le dira :) "

Yep

Wait & See 👀

Je prends rarement des paris, mais sur Intel toujours leader de l’industrie dans 5 ans je ne crois pas prendre trop de risques 😉

Une des étapes importantes sera la capacité de rattraper à marche forcée TSMC et ils s’en donnent les moyens avec des investissements vertigineux.

Le plus gros déficit actuel est sur ce qui fut longtemps la force d’Intel : les processus de fabrication et la maîtrise de la physique des semi-conducteurs au niveau industriel.

Sur les enjeux architecturaux c’est presque véniel et la encore ils ouvrent les vannes de la créativité avec des équipes de R&D qui restent largement parmi les meilleurs et les plus nombreuses de la planète.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR