Mark Zuckerberg pilonne Apple

Mickaël Bazoge |

Si, à un moment donné, Apple et Facebook ont filé le parfait amour1, ce n'est définitivement plus le cas aujourd'hui. Mark Zuckerberg a vidé son sac aujourd'hui durant une conférence vidéo avec 50 000 employés du réseau social, en déplorant la « mainmise unique » du « gardien » Apple sur le contenu de l'iPhone.

L'App Store « bloque l'innovation, bloque la concurrence » et permet à Apple de profiter d'une « rente de monopole ». Le fondateur et patron de Facebook estime pourtant que l'innovation bloquée aux portes de sa boutique « pourrait réellement améliorer la vie des gens », mais Apple « y rechigne ».

Facebook est depuis quelques semaines dans le collimateur d'Apple. Il y a d'abord eu cette application Facebook Gaming qui, de guerre lasse, s'est lancée sur iOS sans une grosse partie de son contenu (pas de mini-jeux) ; la Pomme a également interdit à Facebook d'afficher le montant de la « taxe Apple » dans sa boutique ; enfin, le renforcement de l'encadrement du suivi publicitaire dans iOS 14 va provoquer un manque à gagner pour le réseau social (un peu) et les régies partenaires (beaucoup).

Facebook aura cependant beaucoup de mal à faire pleurer dans les chaumières, son crédit étant épuisé depuis bien longtemps. Néanmoins, dans cette période où les grandes entreprises du numérique risquent gros auprès des régulateurs, il n'est peut-être pas très bon de se faire des ennemis.


  1. iOS 6 avait introduit la possibilité de partager du contenu sur Facebook sans avoir installé l'application du réseau social au préalable. Une faveur supprimée avec iOS 11.  ↩︎

avatar Sindanárië | 

@YetOneOtherGit

"Ai-je dis que je lisais tout de la première à la dernière page ?
"
C’est pour ça que j’avais proposé le simple survol des éditos et de l’horoscope 😈

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

“C’est pour ça que j’avais proposé le simple survol des éditos et de l’horoscope 😈”

Toujours le manichéisme 😂

Il y a peut-être un entre deux entre une lecture exhaustive et l’approche que tu proposes. 😉

avatar shaba | 

Il y a encore des gens pour l’écouter lui ?

avatar MarcMame | 

@shaba

"Il y a encore des gens pour l’écouter lui ?"

Tous ses employés et ils n’ont pas bien le choix.

avatar Paquito06 | 

@MarcMame

“Tous ses employés et ils n’ont pas bien le choix.”

Pourquoi n’ont ils pas le choix?

avatar oomu | 

@Paquito06

ben parce qu'il est leur employeur et ça ferait mauvais genre de dire à son responsable "bof j'ai pas écouté, c'était l'heure de ma pause clope, salut mec".

avatar Paquito06 | 

@oomu

Certes ^^

avatar Paquito06 | 

@shaba

"Il y a encore des gens pour l’écouter lui ?"

50,000 employés. D’autres questions?

avatar shaba | 

@Paquito06

Ils l’écoutent peut-être mais entendent-ils ce qu’il dit ?

avatar Paquito06 | 

@shaba

"Ils l’écoutent peut-être mais entendent-ils ce qu’il dit ?"

Chacun fait ce qu’il veut. Certains quittent la boite, d’autres protestent, d’autres sont d’accord avec lui, y a de tout. Mais en interne, ca chauffe pas mal depuis ces derniers mois car forcement, tout le monde est Democrate ou presque, il y a beaucoup de diversité, et avec l’actualite politique et sociale du pays c’est pas foufou.

avatar pocketalex | 

@shaba

"Ils l’écoutent peut-être mais entendent-ils ce qu’il dit ?"

tu aurais du écrire "ils l'entendent peut-être, mais l'écoutent-ils ?"

entendre est une action passive : tu as un bruit, tu es pas loin, tu l'entends
écouter est une action active : tu as l'intention de prêter l'oreille à ce que tu entends, c'est un acte volontaire

avatar byte_order | 

@shaba
> Il y a encore des gens pour l’écouter lui ?
Aucune importance.

Le chiffre qui compte est tout autre :
1,7 milliards d'utilisateurs actifs chaque jour sur Facebook.
Dont l'essentiel peut se faire tout aussi bien avec une app native qu'avec un navigateur web.

Je le déplore, hein, mais il est bon de se rappeler de la réalité : les gens *utilisent* Facebook. Massivement. Quotidiennement. Un humain sur 4, quoi !!!

avatar oomu | 

@byte_order

Vous avez raison, ça compte.

avatar DVP | 

Sans compter Instagram et Whatsapp, qui appartiennent aussi à facebook et sont massivement utilisés par les jeunes (les vieux sont sur facebook, les jeunes sur insta)
Si demain il decidait de retirer ses applis de l'app store (ce qui est peu probable) les ventes d'iPhone prendraient une grosse claque.

avatar feketesas | 

@shaba

👏👏👏👏👏totalement d'accod

avatar fousfous | 

Oui enfin l'innovation sur comment siphonner les données des utilisateurs on laisse ça pour android. On achète des iPhone justement parce qu'il y a l'app store qui nous protègent des abus des devs.
Et si les consommateurs sont pas content ils vont sur android ou l'offre est largement supérieur à celle de l'iPhone.

avatar carabat | 

@ fousfous

Je ne sais pas qui est ce "on", mais énormément de gens utilisent FaceBook (j'inclue What'sApp et Instagram), y compris sur iPhone. Si Facebook se faisait éjecter du store, je ne donnerais pas cher des ventes d'iPhone. Et pire encore si d'autres gros du secteur se joignaient à Facebook. En fait, beaucoup de développeurs, s'ils allaient dans le même sens, pourraient mettre une énorme pression sur Apple pour obtenir ce qu'ils veulent, sans pour autant se mettre en danger. Pour le moment ils se montrent relativement patients, mais pour combien de temps?

avatar en chanson | 

@fousfous

"On achète des iPhone justement parce qu'il y a l'app store qui nous protègent des abus des devs."

Tu es sérieux ou juste naïf?

avatar oomu | 

@en chanson

""On achète des iPhone justement parce qu'il y a l'app store qui nous protègent des abus des devs." "

non.

ça peut être une des raisons : avoir accès à une boutique surveillé par un Papounet Familial

mais ce n'est pas la seule raison, parfois c'est MALGRÉ cela (parce que l'iphone et ios ont D'AUTRES arguments, et on fait le pour et le contre)

avatar Carbonized | 

Parce que Facebook, Instagram, TikTok et les autres applications de l'App Store ne collectent pas les donnée sur iOS ?
Quel est le moteur de recherche par défaut sur iOS ? N'est-ce pas Google ?
Google collecte les données sur Safari, les transforment en pognon, puis reverse l'argent à Apple (plus de 10 milliards par an).

avatar oomu | 

@fousfous
"Et si les consommateurs sont pas content ils vont sur android ou l'offre est largement supérieur à celle de l'iPhone."

oui mais les machines sont merdiques et les logiciels aussi (provoc du samedi bonsoir :) )

bref, on veut l'argent du beurre ET LE BEURRE, et par ON je pense MOA !

C'est à dire: je veux la qualité des produits Apple ET la liberté d'y foutre dessus ce que je veux, même sans le support d'Apple (je survivrai sans papounet Apple pour me défendre)

et comment y arriver, j'en ai rien foutre de la méthode : hack, pression industrielle, régulation politique, bidouillage : je m'en fous du moment que j'obtiens ce que je veux.

Tant que j'ai un équilibre satisfaisant entre qualité de l'appareil et possibilité de faire ce que je veux avec (en bidouillant ou non), ça va, je reste client

sinon je me tire, mais un android... honnêtement.. android c'est naze en comparaison d'iOs, et ne commençant pas à parler de la qualité des apps disponibles...

donc vous comprenez qu'en vrai, tout un chacun fait un compromis entre des réalités et des souhaits.. mais... tout évolue... Apple ne peut pas vivre que sur des acquis et son petit monde indéfiniment. Tôt ou tard, elle accepte. comme on a vu bien des fois auparavant.

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"ON je pense MOA"

Un égoïste est quelqu’un qui ne pense pas à toi ? 😁😉😇😜

avatar pocketalex | 

@oomu

oui, c'est une putain de provoc du samedi 😂😂😂

avatar Captain Bumper | 

LOL le type fait son ouin-ouin parce que son innovation, c'est pomper le contenu des téléphones, agendas, répertoires, suivre et profiler à fond ses abonnés et Apple lui casse son petit business...

avatar Fredouille14 | 

@Captain Bumper

Bien résumé 👍

Pages

CONNEXION UTILISATEUR