Google réduit son budget marketing et Magic Leap ses effectifs

Mickaël Bazoge |

La crise sanitaire se double d'une crise économique. La sortie progressive du confinement ne va pas comme par magie permettre aux économies de retrouver leur niveau d'avant le coronavirus. Et même si certaines entreprises ont su tirer leur épingle du jeu, l'avenir s'annonce nuageux pour la plupart d'entre elles. Y compris chez les plus grandes : Google a ainsi levé le pied sur le budget marketing, qui sera réduit de moitié pour le deuxième semestre. Les embauches sont également gelées.

Ce processus de « recalibrage » intervient une semaine après que Sundar Pichai, le patron d'Alphabet, a annoncé une baisse « significative » des embauches ainsi qu'une réduction de la voilure pour les activités de marketing non essentielles. Il n'y aura sans doute pas trop d'impact sur la communication autour du Pixel 5 que Google doit annoncer cet automne, mais d'autres produits ne bénéficieront pas de la même couverture. L'entreprise va poursuivre ses investissements tout en les resserrant — sur les centres de données et les machines, par exemple.

Au sein de Magic Leap aussi, l'heure est à la disette. Le fabricant du casque de réalité augmentée n'a pas l'envergure de Google, et ses difficultés remontent à avant l'épidémie de coronavirus. Une rumeur évoquait même une vente au plus offrant (lire : Magic Leap cherche à se vendre). L'entreprise brûle plus d'argent qu'elle n'en gagne, et la crise refroidit les investisseurs. Pour survivre, Magic Leap a donc décidé de supprimer un certain nombre d'emplois (le nombre n'est pas précisé) et de se concentrer sur le marché des entreprises.

Pour ce qui concerne Apple, on verra comment se porte le constructeur le 30 avril, au moment de la publication des résultats pour le premier trimestre. Lors d'une réunion virtuelle il y a quelques jours, Tim Cook a indiqué qu'Apple n'était pas immunisée contre les tendances économiques mondiales, mais que ses finances lui permettent de tenir bon dans la tempête. Les investissements vont continuer « de manière très significative » à irriguer les efforts de recherche et développement et pour les futurs produits (lire aussi : Pour ses produits santé, Apple ne veut pas se limiter au poignet).


avatar victoireviclaux | 

C'est la crise, c'est la crise...

Et ça va être triste.

avatar iPop | 

@victoireviclaux

Courage, prochaine étape les zombies.

avatar TrollMan06 | 

@victoireviclaux

Prends un Maalox, ça va te détendre.

avatar Nesus | 

Google c’est quand même du gros foutage de gueule. La masse salariale pèse que dalle proportionnellement à ce qu’ils engrangent. Et ils ont des coups de gestion ridicule en comparaison à un industriel.

Par contre c’est sûr que les rentrées sont mauvaises en ce moment. Mais ne pas faire d’argent, ne veut pas dire en perdre. Enfin, bref, il y a longtemps qu’on sait que ce ne sont que des rats, ça se poursuit juste.

avatar Insomnia | 

@Nesus

Tu devrais pas être surpris, les actionnaires veulent leurs dividendes et surtout que l’action de perde pas trop de sa valeur sous condition d’attaquer Google pour sa mauvaise gestion....le monde est régis par les plus riches et ne pensent qu’à leurs propres porte-monnaie et pas aux personnels.

avatar Doctomac | 

« La sortie progressive du confinement ne va pas comme par magie permettre aux économies de retrouver leur niveau d'avant le coronavirus. »

Encore plus que pour le COVID, je ne me risquerais pas à faire une prévision économique ...

avatar Adodane | 

Google va faire faillite ?! 😱

CONNEXION UTILISATEUR