Jamf prépare son lancement en Bourse

Mickaël Bazoge |

Jamf, qui développe des logiciels de gestion de flotte pour appareils Apple, a l'intention de se lancer en Bourse. Bloomberg indique que l'éditeur a mandaté plusieurs banques, dont Goldman Sachs, pour préparer cette introduction boursière (initial public offering, IPO). Le lancement en lui-même n'est pas pour tout de suite, cela peut prendre de nombreux mois, néanmoins la publication parle d'une introduction cette année. L'entreprise cherche à une valorisation à hauteur de 3 milliards de dollars.

Jamf, qui est basé à Minneapolis, repose pratiquement entièrement sur le bon vouloir d'Apple. Les logiciels de gestion de flotte (MDM) de l'éditeur ne se destinent en effet qu'aux plateformes macOS et iOS. Tout récemment, Jamf a ajouté une composante sécurité avec l'acquisition de Digita Security, dont les outils ont été intégrés à son offre.

Apple et Jamf collaborent ensemble depuis des années, afin de faciliter la vie aux entreprises qui font le choix des appareils du constructeur. Reste que les investisseurs pourraient faire la moue en découvrant qu'Apple est potentiellement en mesure d'assécher à tout moment l'activité de Jamf. Ce n'est pas dans son intérêt, mais la Pomme ne fait généralement pas de sentiment avec ses partenaires. Les outils de l'éditeur supervisent 15 millions de terminaux Apple ; l'entreprise compte 35 000 clients. Son chiffre d'affaires s'établissait l'an dernier à 220 millions de dollars.

Tags
#Jamf
avatar Sindanárië | 

Ça sent le futur requiem sur la relation avec Apple, ce lancement en bourse.

avatar ys320 | 

Présenté comme ça je n’y mettrai pas un rond et 3 milliards pour un CA de 220 millions de dollars le ratio n’y est pas

avatar Paquito06 | 

La valorisation pourrait atteindre $3Mrds, pas necessairement la levee de fond (qui peut etre d’$1Mrd si la boite en vaut deja 2). Sans avoir le benef ou la dette, un CA d’une annee et une simple valo hypothetique ca n’aide pas trop 🥱 Mais etre trop dependant d’Apple, le mieux qui puisse arriver et une IPO puis l’annonce de rachat par  . Ca aurait deja du arriver, peut etre 🤔

avatar Trillot Bernard | 

@Paquito06

Si Jamf veut lever 3 milliards, c'est pour recueillir cette somme. La future valorisation, c'est tout autre chose.

Par contre je ne comprends pas comment Apple pourrait assécher Jamf; ça mérite explication.

avatar Paquito06 | 

@Trillot

“Si Jamf veut lever 3 milliards, c'est pour recueillir cette somme. La future valorisation, c'est tout autre chose.”

Les articles US parlent de valo a $3Mrds. La levee, on n’en sait rien sans les details techniques.

“Par contre je ne comprends pas comment Apple pourrait assécher Jamf; ça mérite explication.”

Je vois pas pourquoi  ferait ca, puisqu’ils font du business avec. Mais le jour où  retourne sa veste, c’est fini.

avatar huexley | 

C'est un moyen pour faire entrer au capital et ainsi Apple pourra diriger ou bon lui semble l'entreprise (débilisation des fonctions à la iWork). Youpi

avatar florian1003 | 

Ça peut être un bon short, le jour où Apple se met sur leur route l’action perd 50% en une semaine.

avatar huexley | 

Je suis utilisateur de Jamf et je suis PAS du tout rassuré.

CONNEXION UTILISATEUR