Facebook lance un nouvel outil pour gérer les données qu'il récolte sur vous

Sabrina Fekih |

C'est désormais connu de tous, Facebook utilise autant de données qu'il peut pour afficher des publicités ciblées. Après de multiples scandales d'exploitation de données personnelles, le réseau social veut faire meilleure figure. Dans un communiqué intitulé « débuter la décennie en vous aidant à mieux contrôler votre vie privée », Mark Zuckerberg profite de la journée de la protection des données pour revenir sur l'outil « activité en dehors de Facebook ».

Activité en dehors de Facebook est disponible depuis les paramètres.

Annoncé en 2018 et mis en test l'été dernier, ce réglage permet de contrôler vos activités sur le web ou dans des apps que Facebook connaît, même si elles paraissent être en dehors de son périmètre. Vous pouvez consulter les données récoltées par le réseau social, en supprimer l'historique et déconnecter l'accès à votre activité hors Facebook.

« Des entreprises nous envoient des informations sur vos activités sur leurs sites et nous utilisons ces informations pour vous montrer des publicités pertinentes. Désormais, vous pouvez voir un résumé de ces informations et les déconnecter de votre compte si vous le souhaitez » écrit Mark Zuckerberg.

Vous n'échapperez pas aux publicités pour autant, prévient le site : « Vous verrez toujours la même quantité de publicités, mais elles pourront être moins personnalisées. » Au cours des prochaines semaines, un message vous redirigeant vers l’outil d’Assistance Confidentialité devrait apparaître sur votre fil d'actualité.

Pour retrouver cette option, il faut se rendre dans Paramètres > Vos informations Facebook > Activités en dehors de Facebook.


avatar Ricobtz | 

LOL

avatar guilpa | 

Quel foutage de gueule sérieux... qui est encore inscrit sur Facebook ?

avatar Paquito06 | 

@guilpa

"Quel foutage de gueule sérieux... qui est encore inscrit sur Facebook ? "

Les stats sont fraiches:

https://zephoria.com/top-15-valuable-facebook-statistics/

2.45/7.8 = 0.31, ou 1 personne sur 3, si on est de la meme planete.

avatar claude72 | 

Tout le monde ! presque…

Il y a même des fois où on est obligé : un ami me racontait que la commune dans laquelle il habite utilise Facebook comme outil de communication avec les habitants pour tout ce qui se passe dans la commune, donc y compris les compte-rendus des réunions du conseil municipal, les comptes, les résultat d'analyse de l'eau du robinet, les nouveaux contrats pour l'enlèvement des ordures ménagères, l'évolution des impôts, les changements importants, etc. bref toutes les infos de la vie de la commune, et même certaines consultations des habitants ! donc si il veut savoir un peu ce qui se passe, et participer un minimum, il n'a pas le choix, il faut qu'il s'inscrive sur Facebook.
Ou alors il lui faut vivre en paria !

avatar Trillot | 

@claude72

ou encore, voter en conséquence. Pour moi ça serait clair.

avatar jackhal | 

On ne peut pas trop en vouloir aux très petites communes. Qui va se coller à mettre en place un site web et à le maintenir ? C'est pas super compliqué quand on s'y connait un peu, mais si personne n'a les compétences...
Au moins Facebook, beaucoup de gens connaissent, et ils peuvent s'entraider pour utiliser l'outil. Et en plus, il y a un paquet de citoyens qui sont dessus, qui peuvent suivre facilement la page.
Je ne dis pas que c'est une super solution, mais je comprend.

Après tu peux imaginer une plate-forme top de citoyen, où tu aurais moyen de voter sur certains trucs mineurs, qui t'agrège de façon pertinente les contenus de ta municipalité / ensemble de communes / département / région / état / europe, super bien foutu pour t'informer, t'impliquer dans la vie locale (ou pas, d'ailleurs), qui permette d'organiser facilement un évènement local et pourquoi pas d'obtenir les autorisations nécessaires si besoin est, enfin bref, un truc tip top d'information, de lien social réel, tout ça, tout ça...

Mais bon, on n'a pas ça (et je n'ai pas connaissance que quiconque ait quelque chose de ce genre).

Alors il y a Facebook, c'est déjà pas si mal EN TANT QU'OUTIL DE PUBLICATION (je ne parle pas des problèmes de vie privée, ou des algorithmes de sélection de ce qu'il présente comme contenus).

Note que je suis le genre à écrire aux ministères/administrations quand je vois qu'elles intègrent des trackers sur leurs sites, genre Facebook, Twitter, Google et compagnie. Par exemple, tu prends le site de l'Élysée, pour moi c'est complètement anormal qu'il envoie des données vers les USA :
https://urlscan.io/result/3fb06fc8-d1db-4cdf-b7f0-e8b8f14e1c8c ).

Reste que pour les petites communes qui n'ont pas d'informaticien sous la main, bon...
Généralement, les élus des petites mairies s'impliquent gratuitement, et ça leur apporte plus d'em...rdes qu'autre chose, alors il faut être un peu indulgent.

avatar flagos | 

Oui mais il me semble qu'on peut mettre ces mêmes infos en public et éviter que les gens doivent s'inscrire sur ce site.

avatar guilpa | 

@claude72

C'est l'état américain qui doit être content. Bah bravo...

avatar Ricobtz | 

Une commune qui ne passe que par FB pour communiquer. Dans quelques mois ça sent le ransomware ^^

avatar Mac Riki | 

L'outil de gestion hors FB est somme toute inutile car il est clairement indiqué que FB continuera à recevoir l'information des sites tiers hors FB. Mais nous offre le voeux pieux de ne plus nous présenter de publicités «ciblés». Quelle perte de temps et de ressources humaines...

avatar debione | 

FB est un formidable outils de communication, après si c’est pour communiquer sur ce que l’on a mangé...
C’est pas l’outil qui est à blâmer ici, comme souvent, FB n’est pas de la merde, les gens en font de la merde, c’est un peu différent....

avatar PTT91 | 

Quel foutage de gueule !
Leur fond de commerce est la collecte des données pour la pub
Comment pourront-ils faire autrement ?
Je ne suis sur ni Facebook ni Instagram ni Twitter et Co. Au moins je suis un peu plus tranquille malgré que tous les sites me pistent à mort avec leur cookies.

avatar Paquito06 | 

@PTT91

“Quel foutage de gueule !
Leur fond de commerce est la collecte des données pour la pub
Comment pourront-ils faire autrement ?”

Comme Google, et pourtant tout le monde l’utilise.

“Je ne suis sur ni Facebook ni Instagram ni Twitter et Co. Au moins je suis un peu plus tranquille malgré que tous les sites me pistent à mort avec leur cookies.”

Y a quand même le mode incognito et quelques addins car c’est pas suffisant, vient on d’apprendre.
Plus adblock, indispensable.

avatar Glop0606 | 

Ben moi je suis content, vu que j'ai besoin de Facebook pour mon boulot, ça me permet quand même de leur restreindre encore plus l'accès à mes données. En tout cas j'ai tout désactivé :)

avatar claude72 | 

@ Paquito06
Les stats sont fraiches:
https://zephoria.com/top-15-valuable-facebook-statistics/

Quand je disais "Tout le monde ! presque…", c'était une boutade ! je ne m'imaginais pas que c'était aussi gravissime ?! C'est quand-même effarant la place que cette daube a prise dans la vie des gens !!!

Quand j'explique à mes amis qui sont sur Facebook comment cette saloperie siphonne leur vie privé, ça ne les inquiète pas, tous répondent qu'ils s'en foutent car ils n'ont rien à cacher, et aucun ne comprend la valeur de sa vie privée…
Quand je leur explique comment cette entreprise se fait des co(q)uilles en or sur leur dos en les inondant de pubs, ça les embête un peu, mais tous me répondent qu'ils font avec, parce que la pub il y en a partout, alors un peu plus ou un peu moins ils s'en moquent, et puis parcequ'ils ont absolument besoin de Facebook pour garder le contact avec leurs proches, avec tous des très bonnes raisons, très bien justifiées par des circonstances familiales ceci ou cela et qui pour eux font que Facebook est indispensable, incontournable, irremplaçable.
Qu'est ce que tu veux répondre à ça ??? ils se font baiser, ils le savent et ça ne les dérange pas, puisqu'ils trouvent quand-même plus d'avantages que d'inconvénients à l'utilisation de Facebook. Bon, ben, tant-pis… ou tant mieux pour eux !

avatar Paquito06 | 

@claude72

“Quand je disais "Tout le monde ! presque…", c'était une boutade ! je ne m'imaginais pas que c'était aussi gravissime ?! C'est quand-même effarant la place que cette daube a prise dans la vie des gens !!!”

Pardon, j’ai pris ça au degré -1 😅

Pour la suite de ton message, c’est parce qu’il y a des “veaux” que ça marche. Personnellement, je me sers de FB pour:
- les news (un bon fil d’actualité à tes souscriptions preferees, mais faut avoir bloqué/trié les merdes postees par qq contacts, ca prend quelques annees),
- garder le contact avec des contacts sur d’autres continents
- parce que je test les beta (femme travaille a Menlo Park 🤷🏼‍♂️)

avatar debione | 

@Paquito06

Comme outil promotionnel FB est irremplaçable actuellement.
Dans l’endroit où je travaille, on organise des centaines de concert par ans. Je pense que 50% des spectateurs viennent car ils ont eu la News par FB. Le reste ils viennent par hasard, après avoir vu affiché ou flyer ou en se rendant sur le site. L’avantage de fb c’est que cela te prend 10 minutes pour faire une promo qui va toucher énormément de gens ... Là même quand je fais moi même un live, j’ai un compte Facebook avec mon pseudo de scène , je ne l’utilise que pour ça et ça marche bien d’un point de vue promo...
Après d’un point de vue perso j’ai plus de mal, j’utilise plus volontiers les mails...

avatar Paquito06 | 

@debione

Magnifique outil marketing de masse, simple, gratuit, rapide en effet. A SF, la communaute FR utilise beaucoup FB egalement, on a une dizaine de groupes, pour les questions, events, billets (sur FB ou eventbrite), c’est fabuleux. Et puis marketplace est genial, y a plus rien sur craigslists.

avatar claude72 | 

@ Paquito06
"Pardon, j’ai pris ça au degré -1 😅"

Désolé, c'est ma faute : l'humour passe mal à l"écrit… et je ne sais pas mettre des smileys sur MacGé :-(

Moi j'ai une amie imaginaire qui me prête son compte Facebook… ;-) ça nous permet d'avoir des nouvelles de quelques copains accros de Facebook !
Et nous avons 4 amis, dont 1 par erreur (mon amie imaginaire m'a mal expliqué comment ça marche et j'ai cliqué "oui" par erreur sur une demande d'ami)

(non, non, je ne suis pas schizophrène, là aussi c'est de l'humour : j'ai simplement un compte Facebook avec un faux nom, fausse date de naissance, fausse localisation, adresse mél bidon, aucun renseignement personnel, bref, un compte "fake" comme apparemment il y en a 83 millions d'après la statistique #14 du lien que tu nous as donné !!!)

avatar Paquito06 | 

@claude72

Oui je comprends.
Y a plein de faux comptes ou duplicata en effet, de nombreux sont créés chaque jour pour differentes raisons. Je m’en sors avec un seul, sans nom tordu 😁

avatar imedy | 

Publicité ciblée... a mourrir de rire. Juste t’envoyer des pubs le reste ils s’en tapent

CONNEXION UTILISATEUR