Amazon : enquête de la Commission européenne sur un éventuel comportement anticoncurrentiel

Stéphane Moussie |

La Commission européenne ouvre une enquête sur Amazon, soupçonné de comportement anticoncurrentiel. Dans le viseur, l’utilisation par Amazon de données « sensibles » provenant des vendeurs tiers présents sur sa place de marché.

Image thisisbossi (CC BY-SA 2.0)

Bruxelles va examiner les accords conclus entre Amazon et les vendeurs du marketplace pour savoir si l’utilisation de ces données affecte la concurrence. La Commission va également chercher à déterminer le rôle des données dans la sélection des gagnants de la « Buy Box », le bouton d’achat jaune qui met le produit directement dans le panier — le vendeur tiers qui est sélectionné pour la « Buy Box » a un avantage certain sur les autres.

« Le commerce électronique a stimulé la concurrence dans la vente au détail et a élargi les possibilités de choix et fait baisser les prix. Nous devons veiller à ce que les grandes plateformes en ligne ne suppriment pas ces avantages en adoptant un comportement anticoncurrentiel », a déclaré Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la concurrence qui a sanctionné précédemment Apple et Google pour d’autres affaires. « Nous coopérerons pleinement avec la Commission », a réagi Amazon auprès de l’AFP.

Fin 2017, la France avait assigné Amazon en justice pour pratiques abusives envers les vendeurs tiers de sa plateforme. Il n’était pas question du traitement des données fournies, mais d’autres clauses, comme la possibilité pour Amazon de suspendre à tout moment un contrat.


avatar debione | 

C’est cool, il semble que la fête est finie...

avatar thierry37 | 

Quel est le résultat de l'assignation en 2017?

avatar SyMich | 

Ce n'est pas encore jugé. Ce genre de dossier prend des années à être instruit avant l'ouverture éventuelle d'un procès (si l'instruction le justifie), procès qui peut lui-même prendre des années pour arriver à un jugement, dont il peut être fait appel, appel qui peut aller en cassation ...

Bref rendez-vous dans 10 ans!

avatar pechtoc | 

@SyMich

Quand la concurrence sera morte

avatar pim | 

Amazon coupable de pratiques anticoncurrentielles ? Je ne peux pas le croire !

🙃

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Vivement qu'on sorte de ce ramassis de bureaucrates qui ne servent à rien. À part emmerder les entreprises ils font quoi ? Ils veulent couler Amazon, une boutique en ligne qui essaye juste de survivre.

L'Union Européenne avec ses lois et ses règlements sur la protection des consommateurs fait énormément de tort au commerce. Et aussi quand vous voyez ce que les industriels sont obligés de payer pour être en conformité avec les lois de protection de l'environnement ! Tout cet argent n'est pas reversé aux investisseurs.

Bon allez Gaston, tu me remets un Ricard là ?

avatar Melcerin | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

"Ils veulent couler Amazon, une boutique en ligne qui essaye juste de survivre."

Je vais verser une larme pour Amazon et surtout pour Jeff Bezos qui doit vraiment avoir du mal à finir les mois.

avatar Dv@be | 

@Melcerin

Le mec a débuté en partant de rien et en bossant dur pour y arriver.
S’il a réussi c’est très bien pour lui. Je sais que tu ne dis pas le contraire mais on attaque tellement les personnes une fois qu’elles ont réussi 🙄

avatar debione | 

Personne n’attaque Bezos, absolument personne...
Sinon tu iras dire celas aux dizaines de milliers de personne qui ont perdu leurs emploi... Ce que Bezos a, c’est d’autres qui ne l’ont pas... et ces autres ont pour certains encore plus travailler que lui...

avatar Melcerin | 

@Dv@be

Il existe un gap entre réussir et se faire une fortune supérieur au PIB de la Hongrie. Surtout sans en faire profiter un minimum ses employés.

avatar Eltigrou | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

? Sérieux ?
Notre modèle de république est la moins pire des solutions… Va donc travailler à Madagascar tu verras !
Et c’est un chef d’entreprise qui te parle !

avatar UraniumB | 

@Eltigrou

Quelle entreprise ? 🙃

avatar Eltigrou | 

@UraniumB

TPE. 4 personnes.
Les écarts de traitements fiscaux et sociaux entre TPE/PME et multinationales sont ingérables.

avatar SuBWaReZ | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Amazon qui essai juste de survivre? Soyons sérieux, on ne parle pas d’une petit PME ou de l’artisan du coin là.
Amazon est un rouleau compresseur, point barre.

avatar CorbeilleNews | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Il me semble que la définition exacte du mot survivre vous est inconnue...

avatar Ielvin | 

@CorbeilleNews

Il me semble qu’aucun de vous n’a lu son message jusqu’au bout :)

Mais depuis quand tu fais le troll ? :D

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Ma théorie c'est que dans les forums, une bonne partie des gens cliquent sur "répondre" sans être allés jusqu'au bout du message auquel ils répondent. Tu peux t'amuser à faire l'expérience. 😀

avatar Ielvin | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Ça montre l’animosité qu’ils ont/veulent avoir envers Amazon :D

moi je prendrais un coca zéro Gaston.
Merci

avatar Bigdidou | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

« sans être allés jusqu'au bout du message auquel ils répondent »

Ou sans en comprendre la plupart des mots ;)

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros
"Vivement qu'on sorte de ce ramassis de bureaucrates qui ne servent à rien"
Vivement que les gros démagos s'achètent un cerveau...

"L'Union Européenne avec ses lois et ses règlements sur la protection des consommateurs fait énormément de tort au commerce. "
Dans ce cas de figure : Merci à l'Union Européenne qui tente de protéger le commerce gravement mis en danger par Amazon

"Bon allez Gaston, tu me remets un Ricard là?"
tu sais le ricard, c'est pas bon pour les quelques neurones qu'il te reste... Il t'en reste des neurones ? rassure moi

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

« Vivement que les gros démagos s'achètent un cerveau... »

Et les autres un baril de second degré...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ Bigdidou
Désolé et toutes mes excuses si j'ai mal compris le message de @Ali Ibn Bachir Le Gros
Si c'était bien du second degré, je me suis planté en beauté et partage donc les valeurs qu'il défend.
Mais son second degré n'est-il pas trop masqué ? Rien n'indique au lecteur attentif qu'il faut le prendre comme une critique du populisme.

avatar debione | 

Même pas le Ricard a la fin? C’etait Pourtant énorme... ( Gege au bar PMU tout ça...)

avatar debione | 

Ça suffira pas... Un tanker à la limite et encore...

avatar Alex Giannelli | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Je suis soufflé par le fait que les gens ne comprennent pas forcément ton troll 😁
Le Ricard était pourtant un signe 🥃

avatar Malvik2 | 

La commission Européenne qui a permis à des groupes comme Amazon de ne donner quasiment rien comme impôts dans les pays où ils vendent leurs marchandises, ce sont bien les mêmes qui vont s'intéresser à la position dominante d'Amazon dans les mêmes pays ?

Je crois vraiment qu'ils nous prennent pour des abrutis...

avatar debione | 

Ce n’est pas la commission européenne qui fait les lois...
C’est les gens que tu as élus de ton propre pays...
Ou comment ne même pas comprendre ce sur quoi on cherche à gerber...

avatar Malvik2 | 

@debione

Déjà j'ai voté non en 2005, et on s'est torché avec mon vote, pourtant majoritaire.

Ensuite épargne moi ta morgue et renseigne toi, ce sont les commissaires européens qui dirigent réellement l'Union européenne, certainement pas "tes" députés européens qui servent plutôt de chambre d'enregistrement ou non.

avatar SyMich | 

🤔

🤦‍♂️

🤪
😅
😂

avatar debione | 

Ouais finalement il en manque encore un sacré paquet demoticone...

avatar byte_order | 

@Malvik
> ce sont les commissaires européens qui dirigent réellement l'Union européenne

Non. La commission surveille le respect des règles.
Ces règles sont proposées par le Conseil Européen, un regroupement de gouvernants des états membres, et votées par le Parlement Européen.

Ce Conseil défendant donc plutôt le intérêt particulier de chaque état, les règles proposées l'ont été surtout dans le sens défendant les intérêts particuliers d'états, principalement économiques et fiscaux, rarement sociaux.

La Commission surveille dont le respect de règles principalement économiques et fiscales, mais ce n'est pas de son fait si il y a si peu de règles européennes d'ordre social.

Le problème c'est que ce Conseil est pas franchement représentatif (on élit rarement les ministres de l'économie, du commerce etc, seulement le président ou le premier ministre, et encore, pas toujours directement), et que les citoyens européens utilisent les élections européennes pour des enjeux nationaux plutôt que pour élire des parlementaires qui défendront leur intérêt dans l'UE.

Après, c'est toujours très facile de faire de l'UE le bouc émissaire, mais le seul responsable c'est la paresse démocratique du citoyen. A force de toujours déléguer à d'autres de défendre ses intérêts, on obtient une défense distante, incohérence, faible, voire contradictoire.
Il appartient à chacun de faire son boulot de citoyen, et cela ne se limite pas à mettre un bulletin de vote de temps en temps. Y'a tout un tas d'autres façons, probablement plus efficace désormais, d'exprimer son opinion, ses aspirations, sa volonté.

avatar La Bulle | 

@byte_order

Je corrige juste un point : les ministres travaillent au niveau du Conseil de l’Union européenne, qui est un organe législatif, qui vote les lois avec le Parlement européen, comme le Bundesrat allemand, qui représente les Länder au niveau législatif. Le Conseil européen regroupe les chefs d’Etat et de gouvernement, ne vote pas les lois, mais définit les orientations, comme le président de la République en France.

Tu as raison sur l’engagement citoyen, d’autant que les Traités européens ont prévu le coup : il y a un truc qui s’appelle l’initiative de citoyenneté européenne qui permet à 1 million de citoyens de 7 pays de l’UE au minimum de demander à la Commission de déposer une proposition de loi. C’est compliqué et ça n’a marché qu’une fois depuis 2009, mais c’est possible, contrairement au niveau État membre.

Quant à la Commission, quand elle ne fait pas de propositions de loi, elle applique la législation européenne ou les ordres des États. Par exemple sur la concurrence.

avatar byte_order | 

@La Bulle

Merci pour la correction, je confonds toujours le Conseil de l'Union Européenne avec le Conseil Européen, et je pense que cette confusion est largement dû au fait qu'il y a guère de cloison entre les deux dans la pratique...

avatar La Bulle | 

@byte_order

En fait, les deux sont assez cloisonnés, même s’ils partagent le même secretariat général, je te rassure.

Il peut arriver qu’il y ait des désaccords dans les coalitions gouvernementales et tu peux avoir un désaccord technique entre un chef de gouvernement et certains de ses ministres. Sur le glyphosate, me semble-t-il, un ministre allemand avait par exemple voté en désaccord avec le compromis adopté à Berlin entre la chancellerie fédérale et une partie de sa majorité. En outre, les fonctions sont très différentes, le Conseil de l’UE étant un législateur qui décide à la majorité qualifiée et quelques fois à l’unanimité et le Conseil européen un exécutif qui oriente et décide par consensus. Le Conseil de l’UE, dans le cadre de la procédure législative ordinaire, doit négocier avec le Parlement européen et c’est souvent très chaud !

Il est vrai aussi que la logique de négociation est difficile à appréhender en France, où tout est clivant, alors qu’à Bruxelles et Strasbourg, on recherche toujours le compromis...

avatar RolandJDXI | 

@debione

En voilà une grosse connerie. Avant de demander aux autres de comprendre on fait l'effort soi-même.

C'est la commission européenne qui fait les lois et les impose aux pays membres par l'intermédiaire des GOPE (Grandes Orientations des Politiques Economiques). Si les états membres ne respectent pas les GOPE, il y a des sanctions économiques à la clé.

Nos élus nationaux sont des pantins qui n'ont plus aucun pouvoir vu que notre souveraineté nationale à été abandonnée suite aux accords signés par les traitres qui nous gouvernent.

Il faut se renseigner avant de dire n'importe quoi !

avatar La Bulle | 

@RolandJDXI

Tu dis parfaitement n’importe quoi.
Les GOPE ressorties régulièrement par certains mouvements politiques ne sont qu’un outil de coordination, adoptées par le Conseil de l’Union européenne – donc par les gouvernements des États membres – qui fait un rapport au Conseil européen, donc aux chefs d’Etat et de gouvernement, et informe le Parlement européen. Depuis 2010, les Etats membres de la zone euro qui n’appliqueraient pas les orientations (qu’ils ont adoptées au niveau du Conseil de l’UE, rappel) et les corrections votées tous ensemble paient un dépôt égal à 0,2% du PIB de l’année précédente.
Si tu limites l’UE à un mécanisme de coopération entre États membres d’une zone monétaire qui décident ensemble des ajustements à produire, il te manque un petit quelque chose. Pour info, la Commission ne prend aucune décision : elle propose des lois sur orientation du Conseil européen ; ces lois sont adoptées par le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne ; les lois sont appliquées par les Etats membres et la Commission vérifie si tout est bien appliqué – en finançant au besoin les politiques induites.
Ici, on parle d’Apple et de ses concurrents ou alliés éventuels, ainsi que des politiques qui leur sont appliqués. Pour la propagande, il y a des sites spécialisés, rien ne t’empêche d’aller y raconter ton truc.

avatar Alex Giannelli | 

@La Bulle

👏🏻👏🏻👏🏻

avatar R1x_Fr1x | 

Que Bruxelles s’active vite pour faire les enquêtes qu’elle souhaite sur les GAFA. Il ne reste plus bcp de temps pour que les GAFA ne decide d’ouvrir des enquêtes sur des États et/ou des continents. (Cela fait déjà un petit bout de temps que leur puissance économique dépasse le politique de certains pays)

avatar byte_order | 

@R1x_Fr1x
> Cela fait déjà un petit bout de temps que leur puissance économique dépasse
> le politique de certains pays

Leur puissance économique repose sur la consommation, donc les consommateurs.
Il me semble donc bon de rappeler qu'il suffit de ne pas acheter pour que cela ne se vende plus.

avatar R1x_Fr1x | 

@byte_order

+1 (contrairement à l’abstention du vote qui au final ne change rien sur l’échiquier politique, l’argent étant le nerf de la guerre)

CONNEXION UTILISATEUR