Facebook : Cambridge Analytica a exploité les données de 87 millions d'utilisateurs

Mickaël Bazoge |

Au départ du scandale Cambridge Analytica, on pensait que le cabinet britannique s'était « contenté », si on peut dire, d'exploiter les données de 50 millions d'utilisateurs Facebook, à leur insu, pour faire pencher la balance de l'élection présidentielle américaine vers Donald Trump. Le compteur passe ce soir à 87 millions d'utilisateurs (!), de l'aveu même du réseau social qui a tout intérêt à jouer la carte de la transparence.

L'histoire est toujours un peu nébuleuse, mais Cambridge Analytica a obtenu ces données d'une application datant de 2013, installée par 300 000 utilisateurs qui ont accepté la récolte de leurs données et celles de leurs contacts. Un effet boule de neige qui a abouti à ce coffre au trésor d'informations.

Mark Zuckerberg, monté au front ces derniers jours pour retisser la confiance trahie avec sa « communauté », sera entendu par le Congrès US le 11 avril. Pris à partie par Tim Cook, le fondateur de Facebook doit aussi répliquer à ceux qui estiment que le modèle économique de son entreprise est toxique (lire : Mark Zuckerberg répond à Tim Cook et attaque sur les prix).

En attendant de plus amples explications, Facebook a annoncé plusieurs mesures pour restreindre l'utilisation des données. À partir du 9 avril, les utilisateurs du réseau verront au dessus de leurs murs Facebook un panneau d'informations recensant les apps et les services à qui ils ont donné accès à leurs données. Le cas échéant, il sera possible de supprimer des apps dont ils ne se servent plus.

La collecte d'informations par le biais des différentes API de Facebook va se resserrer, les développeurs devront montrer patte blanche auprès non seulement du réseau social mais aussi des utilisateurs pour récupérer et exploiter des données.

Comme un problème en entraîne un autre, Bloomberg a obtenu la confirmation que Facebook scannait les photos et les liens que les utilisateurs s'échangent sur Messenger. Un système conçu pour détecter les contenus qui enfreindraient les règles de la messagerie instantanée. Même si cela part d'un bon sentiment, dans le contexte actuel cet aveu est susceptible de renforcer le sentiment de méfiance envers Facebook.

avatar elbibou | 

Mais quel menteur celui là! La carte de la transparence , mon œil.

avatar C1rc3@0rc | 

@elbibou

Alors Zuckerberg est sans le moindre doute un pourri fini et Facebook la pire saleté et pollution de l'Internet qui soit. Les faits sont la, il confirment helas ce que nous etions plusieurs ici a denoncer depuis des annees, malgres les railleries et la haine de certains.

Maintenant il faut aussi bien comprendre une chose: si Zuckerberg a volé et perverti de maniere degoutante le projet a la base de Facebook, il ne l'a pas fait seul et ses complices sont aussi coupables que lui.

Et dans les complices de ce scelerat, il faut reconnaitre en premier lieu les investisseurs et actionnaires - et plus particulièrement les investisseurs institutionnels et entreprises!

Ce n'est un secret pour personne, Facebook est un gouffre financier abyssal.
Derrière le soft, il y a des mega datacenter et infrastructures qui ont couté des milliards!
Et pendant des annees Facebook n'a jamais rien rapporté, c'etait une pure perte. Et la on parle de milliards pas de quelques millions .

Pour que des investisseurs acceptent de financer des pertes a un tel niveau pendant pres de 10 ans, il fallait qu'ils aient de bonnes raisons de le faire et des garanties.
Ils ne pouvaient donc pas ignorer la nature de Facebook ni son fonctionnement...
Ils sont donc non seulement investisseurs mais responsables de la nature de Facebook et tout aussi, voir plus encore, coupables que le scelerat cynique qu'est Zuckerberg.

Et il faut aussi comprendre une chose: ce que Facebook a permis de faire a Cambridge Analytica n'est que la partie visible de l'iceberg et il y a des centaines de societes du meme genre qui ont tout autant profité des services que leurs a vendu Facebook.

Maintenant c'est aux internautes qui se sont fait prendre magistralement pour des cons et qui se sont fait piller, traqués, modeliser,... d'agir en conséquence, non seulement contre Facebook mais aussi contre les investisseurs, actionnaires, et clients de cette entreprise...

Aujourd'hui la loi permet de priver ce type d'entreprise des données qu'elles collectent, il faut donc penser a la faire appliquer en fermant son compte.
On peut aussi penser a des actions legales contre Facebook et ses complices, ainsi que des actions politiques pour faire en sorte que ces derives ne soient plus possible - a commencer par comprendre qui sont les politiciens a qui on donne le pouvoir d'agir !

avatar aunisien | 

5 mois après avoir clôturé mon compte Facebook, je reçois toujours des mails pour de nouvelles notifications ...

avatar MrYOSS | 

@aunisien

Lorsque tu désactives ton compte il y a une petite case qui te proposes de ne plus recevoir de notifications de la part de Facebook

avatar raf30 | 

Zukerfail !

avatar scanmb | 

ZuckerGate ?

avatar Seedlers | 

Une polémique de plus, jusqu'à la suivante. Quand on utilise Facebook, on sait à quoi on s'expose. Notamment quand les 300.000 utilisateurs ont télécharger l'application de Cambridge sans verrouiller leur liste d'amis. En quoi Facebook est seule responsable.

avatar crapouille | 

@Seedlers
Exactement !
Quand les gens vont ils comprendre que tout ce qui sort de leur bouche devient public.

avatar jackhal | 

Donc là par exemple, ça ne te dérange pas si je donne ton prénom et ton nom ?

avatar rikki finefleur | 

jackhal

Facebook est un annuaire.
On y expose sa vie a longueur de selfis , de liens, et autres textes.

Il ne faut pas s’étonner d’être scanné par l’extérieur.. Les gens réfléchissent des fois ou pas???
Si tu ne veux pas être listé dans un annuaire, tu ne t'inscris pas dessus !

avatar jackhal | 

Ouais mais les gens, ils ne font pas forcément bien la différence entre mail, SMS, Apple Messages, Apple Photos et Facebook (pour n'en citer que quelques-uns).

Tu te souviens quand tonton Lucien est venu chez toi l'été dernier, qu'il est allé voir ton installation électrique et qu'il s'est foutu de ta gueule en te traitant de couillon. "Eh bah ils t'ont mis de quoi alimenter un château, là ! Tu l'as payé combien cette merveille ? Ah ah ah ! Ah ben ils ont dû bien flairer le pigeon, dis-donc ! Eh tu sais mon rikki, avant de signer pour des travaux, on se renseigne".

Tu te souviens qu'il t'avait bien saoulé, et tu lui avais répondu qu'on ne pouvais pas s'y connaitre en tout, que de toute façon tu n'avais ni le temps, ni l'envie de t'y intéresser ?

Bon. Ben là tu fais pareil avec le domaine qui t'intéresse.
Pense aux non-geek.

avatar C1rc3@0rc | 

@rikki finefleur

«Facebook est un annuaire.»

Non Facebook est un outils de hacking social. C'est un graphe analytique qui permet de profiler une personne et toutes des relations sociales. Grace aux algorithmes qui construisent le profil socio-comportemental d'une personne cela permet de savoir, non seulement ce que la personne y a mis explicitement, mais aussi tout ce qui est calculable, par recoupement... et autant dire que cela va tres tres loin puisque en plus Facebook dispose de données legales comme le numero de telephone (et oui, quand on donne son nº de tel, on certifie son identité)

Et cela ne s'arrete pas a la personne qui a ete assez bete pour creer un compte Facebook, mais cela touche toutes les personnes autour: amis, collegues, familles, voisins, clients, fournisseurs,...

Il a ete donné un exemple dans le cadre d'utilisation des données par Cambridge Analytica: en France a partir d'un groupe de 70 personnes, la societe a obtenu les profils socio-comportementaux de 200 000 autres personnes!

On est donc tres au-dela de l'annuaire...

avatar lmouillart | 

Heureusement comme j'ai un iPhone et pas un Android je ne risque rien et ne suis donc pas concerné par ces problématiques.

avatar reborn | 

@lmouillart

Si ton numero est présent dans l’historique d’appel d’un collègue sous android, facebook peut l’avoir.

avatar frankm | 

@reborn

Idem pour Google si quelqu'un t'as mis dans Gmail.
Et même sur iPhone l'appli Facebook fait tout pour demander accès aux contacts. Par exemple sous prétexte de retrouver des amis

avatar en ballade | 

@lmouillart

Tu as le droit de rêver

avatar C1rc3@0rc | 

@en ballade

Je pense que @lmouillart est juste sarcastique. Ses propos habituels vont a l'encontre de la naivete invraisemblable de son commentaire.

La puissance de malfaisance de Facebook n'est evidemment pas limitée par iOS ni autre....

avatar adixya | 

Je crois qu’il etait ironique...

avatar frankm | 

On ne les lit jamais, mais les conditions générales de Facebook disent que tout ce que vous postez ne vous appartient plus.
Les gens font les outrés dans cette affaire, soit ils sont débiles ou soit c'est de la mauvaise foie

avatar C1rc3@0rc | 

@frankm

«On ne les lit jamais, mais les conditions générales de Facebook disent que tout ce que vous postez ne vous appartient plus.»

Ce n'est pas limité a Facebook, mais c'est le cas de tout media social et en general de tout ce qui atteri sur un cloud... et ce n'est pas que contractuel, mais une obligation legale aux USA puisque l'acces et la surveillance des contenus doit etre garantie pour l'administration et les FAI.

Meme chose en France avec la transcription du Patriot act dans les lois reformées encadrant les telecom et internet (dont la saleté dite - de manière cynique- de confiance dans l'economie numerique et compagnie)

avatar tbr | 

@frankm

Si c’est de la mauvaise foie, ont-ils raison de se faire de la bile ?

avatar Splinter | 

Le nombre de réactions à cet article montre qu’en réalité les gens n’en ont rien à cirer de leurs données personnelles.

avatar Bruno de Malaisie | 

@Splinter

Pas faux!!!!!
Ou alors, ils sont blasés et ils ont accepté....
C’est un beau et intéressant cas d’école...

avatar C1rc3@0rc | 

@Splinter

Je pense que c'est plutot qu'ils sont totalement naifs et n'ont aucune conscience de ce qu'est une donnee personnelle et ce que cela permet. Faut dire qu'a la fois les entreprises, les politiques et les administrations font tout ce qui est possible pour assurer cette ignorance.

avatar jackhal | 

D'ailleurs, sur cette page...
https://privacyscore.org/site/94692/

Pages

CONNEXION UTILISATEUR