Plus de souplesse pour les constructeurs de voitures autonomes aux États-Unis

Mickaël Bazoge |

Les constructeurs de voitures autonomes — une grande partie de l’industrie automobile, en somme — vont avoir les coudées un peu plus franches pour tester leurs solutions aux États-Unis. Un texte en cours d’examen à Washington autoriserait, s’il était adopté, les constructeurs à faire circuler jusqu’à 100 000 véhicules autonomes, sans avoir à se plier aux mêmes règles de sécurité qui s’appliquent habituellement aux automobiles classiques.

Une des voitures autonomes d’Apple en phase de test — Cliquer pour agrandir

Les constructeurs auraient tout de même l’obligation de fournir des rapports réguliers sur l’évaluation de la sécurité de leurs voitures sans chauffeur. Le Département des Transports, équivalent américain de notre ministère des Transports, ne pourra pas « conditionner le déploiement ou le test de véhicules hautement automatisés à l’examen de certification d’évaluation de sécurité ».

Le texte retire également aux États américains la possibilité de mettre en œuvre des standards de performance pour les voitures autonomes. Ils conserveraient toutefois la possibilité de décider des licences, des niveaux de fiabilité, des modalités d’assurance et des inspections de contrôle. Cette législation, qui ne sera pas mise au vote avant septembre, est de nature à simplifier la vie des constructeurs. Apple est de ceux-là : la Pomme teste en effet sa technologie d’aide à la conduite dans des voitures banalisées sur les routes de Californie.


avatar - B'n - | 

Ne prenez pas ça pour une critique (personne n'est obligé de lire ces news), ce n'est qu'une simple interrogation : je me demande pourquoi il y a tant de news sur les voitures autonomes sur des sites d'actu « Mac » (Macgé / MacBi)…

Certes il y a de l'informatique derrière tout ça, mais il y en a aussi derrière les frigos connectés, les bornes SNCF ou les caisses automatiques à Carrouf.

C'est parce qu'Apple fait des tests dans ce domaine ?

avatar reborn | 

@- B'n -

"C'est parce qu'Apple fait des tests dans ce domaine ?"

?

avatar sebastienlayer | 

Moi je dirais que c'est vraiment la Next Big Thing d'ou une attention particulière au dela du fait qu'apple tente de développer du software à embarquer dans les voitures

avatar - B'n - | 

Perso je préférerais que les industriels utilisent toute leur énergie à trouver une motorisation plus propre qu'à rendre autonome les voitures. Ça sauverait même plus de vies : on parle de 48 000 morts prématurées par an dûes à la pollution, rien qu'en France (même si elles ne sont pas toutes dues qu'au trafic routier).

avatar Bigdidou | 

@- B'n -

« Perso je préférerais que les industriels utilisent toute leur énergie à trouver une motorisation plus propre qu'à rendre autonome les voitures »

C’est pas incompatible regarde Tesla, justement.
Concernant la pollution, espérons que la fin programmée di diesel améliorera les choses.
Le pure électrique, ça reste compliqué avec les autonomies actuelles, même sur le haut de gamme (et faut avoir envie d’une voiture de haut de gamme...).

avatar - B'n - | 

La fin du diesel améliorera les choses mais l'essence n'est pas beaucoup mieux, et on ne peut pas dire que l'électrique soit propre non plus (et je ne parle pas des batteries). Mais bon, ça progresse quand même.

avatar Average Joe | 

L'essence est beaucoup mieux que le diesel, surtout avec le catalyseur et depuis qu'on n'y trouve plus de benzène (cela fait des années quand même) et ce type de moteur, à allumage commandé, autorise la bi ou tri-carburation (essence + gaz et/ou E85) contrairement au moteur diesel. Mais il faudrait peut-être renoncer au downsizing pour ceux qui ne fonctionnent pas (encore) avec des carburants alternatifs, et donc qu'ils reprennent un peu de cylindrée. Le CO2 ne doit pas être un critère.

avatar - B'n - | 

Il me semblait avoir lu (pour schématiser) qu'en gros le diesel était + nocif pour les particules fines, et que l'essence était + nocif pour les gaz à effet de serre.
Si c'est bien ça, le diesel est + nocif localement pour les habitants, et l'essence à l'échelle planétaire…donc on n'y gagnerait pas au final… :(

avatar Bigdidou | 

@- B'n -

Sauf que tu parlais des 48000 décès prématurés par eux. Ceux-là, ce qui les a tué, c’est essentiellement les particules fines, et certainement pas le CO2.

avatar - B'n - | 

…et les rejets de CO2 contribuent à l'effet de serre, qui lui, ne met pas en péril 48 000 personnes mais plus de 6 milliards. ;)
Le diesel, c'est bien crado, mais il ne faut pas oublier que l'essence c'est pas joli-joli non plus !

avatar Average Joe | 

Arrête avec cette sotte propagande au sujet du CO2… on lui met tout sur le dos alors que :
1) c'est ce que tu et chacun de nous rejette quand il respire. 80 à 90 % du CO2 dans l'air provient de la respiration des organismes appartenant au règne animal
2) il est la base de toute la vie sur Terre
3) le principal "gaz à effet se serre" c'est la vapeur d'eau : les GAS ne représentent que 0,056 % des gaz dans l'air et la vapeur d'eau 99 % de ces 0,056 %
4) au Carbonifère, le taux de CO2 était cent fois plus élevé que maintenant, ce qui a permis l'existence de la Grande Forêt, pourtant les calottes polaires ont recommencé à se former pendant cette période (pour la deuxième ou troisième fois, je ne sais plus).
5) il sert à faire les bulles dans le soda ou le champagne
De toute façon prétendre que l'homme peut "changer le climat", quand on voit les forces gigantesques à l'œuvre, pas encore très bien connues, aussi bien intra qu'extra-terrestres relève, comment dire ?… d'un rien d'anthropocentrisme.

avatar C1rc3@0rc | 

@- B'n -

On est au niveau des publications d'etudes sur les risques de l'amiante ou du tabac, a l'epoque ou les producteurs avaient leurs cabinets de conseils installés dans les enceintes du pouvoir... donc c'est de la foutaise de dire que le diesel et mieux ou pire que l'essence!

Une bagnole avec un moteur thermique brûlant du pétrole raffiné c'est une usine mobile de production d'une multitude de composés chimiques extrêmement nocifs. Le C02 est le moins dangereux de tous, les particules,...ah y a beaucoup a dire sur les particules dont la toxicité est majeure mais varie beaucoup selon leurs composition et ce qu'elles charient comme composés chimiques redoutables.

En gros une bagnole a petrole c'est une usine a «mort», et rien d'autre. Et il y en a des milliards qui diffusent leurs poisons le long des routes partout dans le monde.

On peut, comme les lobbies des industriels du petrole en font la propagande, dire que la production electrique n'est pas exempt de pollution.

Mais la production electrique peut se faire a partir de sources neutres (solaire), non polluantes (hydroelectrique, eolien,...), chimique (reaction thermo-chimique comme la production ou utlisation d'hydrogene) ou carrement hyper-poluantes comme les combustions entrainant des turbines (nucleaire, petrole, charbons,...)

Le truc c'est que la production electrique s'effectue dans des usines et que ces usines sont controlables facilement. Si un gouvernement un peu responsable decrete une production zero dechet, les usines doivent se mettre aux normes dans un delai a respecter qui peut etre tres court. Imposer le dixieme de ce principe aux bagnoles est impossible.

Ensuite, on voit la pollution produite par la bagnole a moteur thermique, mais c'est oublier qu'avant que le carburant libere tous ses composés toxique dans l'atmosphere en passant dans le moteur, ce carburant a deja ete l'objet de production de polluants majeurs dans sa chaine de production industrielle. C'est que l'industrie petrochimique est une des plus polluante au monde, depuis l'extraction du petrole, jusqu'a la livraison dans le reservoir de la bagnole!

Donc, le passage a l'electrique, meme dans le pire des cas, est toujours une énorme avancée pour la santé publique et l'environnement.

avatar - B'n - | 

Merci pour ces précisions. :)
Concernant l'électrique, je soulignais simplement que ce n'est pas non plus la solution idéale (pour l'instant) : batteries à recycler, utilisation de métaux rares, recharges le soir qui vont générer des pics de demande d'énergie (qui ne sera donc pas à base d'énergies renouvelables…)

avatar Bigdidou | 

@- B'n -

« Concernant l'électrique, je soulignais simplement que ce n'est pas non plus la solution idéale (pour l'instant) »

La seule solution idéale, c’est de moins se déplacer ;)
On y viendra aussi.
Mais en attendant, l’électrique,surtout issu de sources renouvelable non polluantes (ou à la marge : qu’est-ce qu’un éolienne pollue par rapport à un simple poteau électrique ?).
Les métaux rares des batteries, c’est un problème, et j’ai pas mal de papiers où on parle surtout de problèmes de production : on pourra pas faire des milliards de batteries, semble-t-il.

avatar Bigdidou | 

@C1rc3@0rc

« Donc, le passage a l'electrique, meme dans le pire des cas, est toujours une énorme avancée pour la santé publique et l'environnement. »

Oui, et heureusement, ça a l’air de prendre.

avatar Paquito06 | 

@Average Joe

Que valent les Blue HDI de Peugeot? Ils m'ont l'air les plus avancé en la matiere, et plutot propre?
Pour rouler en Tesla, forcement il y a de la pollution lors de la fabrication (transformation, metaux rares, etc). Le produit fini, c'est propre. Il suffit seulement de voir comment est produite l'electricite, si c'est de source verte ou pas. Sauf qu'on n'en sait rien car on recharge en bas de l'immeuble ?

avatar - B'n - | 

Non, le produit fini n'est pas propre ! Recyclage de la batterie ? Recharges du véhicule (nucléaire, …) ?

avatar debione | 

@-BN-
NOn, c'est la possession de voiture individuel qui pollue le plus, pas le mode de propulsion... Je milite donc pour que les états mettent en place l'interdiction de la possession d'un véhicule .

Qui vote pour moi?

avatar - B'n - | 

Tu ironises mais le vrai problème est là, il faut revoir nos modes de transport et remettre en cause le tout-automobile. Sans interdire la possession d'un véhicule mais en faisant une offre de transports en communs telle qu'utiliser un véhicule individuel ne serait pas forcément utile (en ville du moins).

avatar C1rc3@0rc | 

@- B'n -

+1

Il y a des cas ou le transport public en commun est la meilleure solution, d'autres dans lequel c'est le vehicule individuel.
On ne peut décréter qu'il faut utiliser que l'un ou que l'autre (et pourtant c'est la tendance entre les etats et l'industrie), c'est totalement absurde.

Un des trucs les plus idiots ce sont les camions de fret, les poids lourds.
C'est clairement une nuisance a tous les niveaux avec comme seul avantage un effet de marge pour le transporteur. A ce niveau le transport par le rail ou par les eaux est nettement plus adapté.

Sur des longs trajets de passager, le rail a beaucoup d'avantages, mais il est source aussi de pollution (balast, traitement des traverses, production des aciers,...) et de dégradation de l'environnement, mais moins que les autoroutes...

La plus grosse source de pollution en transport en commun reste l'avion, c'est une catastrophe a tous les niveaux. Mais la aussi il y a quelques cas ou l'avion est le plus adapté. On peut imaginer des alternatives comme les dirigeables, moins polluants et plus efficaces énergétiquement, mais qui ne sont pas non plus la panacée et pas utilisables dans tous les cas.

Le vehicule electrique autonome va permettre d'ameliorer beaucoup de cas, mais il reste que seuls les etats ont le pouvoir d'imposer les solutions de transports les plus adaptées en terme environnemental et de santé publique, ces contraintes etant exclues des modeles economique des industriels du transport.

De meme la majorité des transports publics en commun doivent etre des regies d'etat et surtout ne doivent pas relever du secteur privé, ou c'est la catastrophe a l'image de ce que l'Angleterre a commis. Pareil pour les reseaux routiers, la construction, l'entretien et l'exploitation releve de la competence et du devoir de l'Etat, pas d'une societe privée.

avatar fte | 

@- B'n -

Une étude a montré qu’une offre suffisante de transports publics « classiques » dans l’arc lémanique polluerait plus qu’une flotte de véhicules électriques individuels.

Il n’existe pas de solution universelle applicable partout sans se poser de questions.

Les transports publics de masse ne sont pas la solution universelle. Ni la voiture diesel ou électrique.

avatar - B'n - | 

Oui mais est-ce pertinent de comparer des transports publics classiques à « une flotte de véhicules électriques individuels » : chose qui ne sera pas d'actualité avant 10/20 ans ?

Ceci dit, il est évident que selon les lieux et surtout la densité de population, le type de transport idéal est forcément différent.

avatar debione | 

Il faut aussi préciser que 80% de la population occidentale vit en milieu urbain... il faudrait veiller à ce que le 20% n'impose pas ces vues et empêchent les vrais progressions ( sinon autant donner le pouvoir absolu au 20 d'extrême droite qui peuplent nos contrées)

avatar fte | 

@debione

Comparer les campagnards et le Front National. Il fallait la trouver celle-là, splendide !

avatar debione | 

Tttt. De nouveau n'entend pas ce que tu veux entendre... Je compare le fait de donner le pouvoir à 20 % de la population au détriment de tous les autres...
Tu trouverais complètement absurde de donner le pouvoir au Front National car il n'a que 20 % de l'électorat? Moi aussi absolument... Comme je trouverais absurde de polluer le 100% des gens pour satisfaire une minorité de 20 %...

Merci d'être tombé dans le gros panneau que j'ai tendu? Par la s'entend que oui 20% de campagnard pourrait faire autant de mal à 100% des gens que ne pourrait le faire un parti d'extrême droite ( et c'est un humaniste qui te parle. Mais en terme de mort à terme, ne pas voir le problème de la pollution, s'accrocher à son petit véhicule personnel donnerait autant si ce n'est plus d dégât que l
Avènement d'un parti d'extrême droite au pouvoir.)

avatar Bigdidou | 

@debione

« Tu trouverais complètement absurde de donner le pouvoir au Front National car il n'a que 20 % de l'électorat? Moi aussi absolument... Comme je trouverais absurde de polluer le 100% des gens pour satisfaire une minorité de 20 %... »

Mais ça n’a strictement rien n’à voir, c’est totalement absurde.
D’un côté, l’oppression par une minorité, de l’autre côté, le maintien d’une infrastructure qui maintien un minimum d’égalité entre les citoyens où qu’ils soient sur le territoir.
Ces 20% de gens qui habitent dans des territoires ruraux et/ou isolés, ils sont sacrément utiles. Ils te permettent, entre autre, juste de bouffer.
C’est un peu normal qu’on mutualise leur pollution,
Et pour le moment, question pollution liée au transport, c’est plutôt eux qui subissent celles des urbains.
Y a quand même un moment où il faut balayer devant sa porte.

avatar debione | 

@ Bigdidou

Je n'ai à aucun moment dit qu'il fallait laisser tomber les régions rurales et leurs habitants, faut arrêter avec cette manie d'étendre le propos. J'ai dit qu'il ne fallait pas qu'une minorité impose à la majorité. Donc par exemple pour le propos qui nous intéresse qu'il ne faut pas que l'interdiction de la possession d'un véhicule individuel se fasse sur la raison que 20 % de la population en aurait besoin... Vu qu'il y a apparement une problématique à la compréhension d'un propos aussi simple je l'étends. On pourrait à terme dire : Toutes personnes habitant dans une zone urbaine ( c'est très bien décrit, ce qu'est une zone urbaine dans les aménagements de territoire) n'a plus le droit de posséder un véhicule individuel. Donc à contrario toute personne habitant dans une zone rural pourrait posséder un véhicule individuel.

Donc je reprends ce que j'ai dit, il ne faut pas laisser une minorité ( qui sert de prétexte, parce que 80% dès lecteur de macg sont en zone urbaine) sous prétexte de ces besoins qui sont spécifiques imposer à une majorité. Ce serait comme donner le pouvoir à un parti minoritaire de dominer au détriment de l'intérêt général ( comme le serait de donner le pouvoir à un parti d'extrême droite le fait d'imposer des vues qui pejorerait le 80% des gens). Et on parle bien de survie de l'humain la , pas de savoir si on va manger de la choucroute ou du cassoulet. Le problème est grave, on parle de vie. Voilà pourquoi la comparaison avec un parti d'extrême droite prend toute sa place et exactement la comparaison qu'il faut.

avatar fte | 

@debione

C’est toi qui parle des campagnards et de l’extrême droite. Tu aurais pu choisir toute autre tendance politique affichant une proportion similaire. Ou ne simplement pas évoquer de tendance et rester abstrait.

Enfin, je comprends bien la manière de colorer positivement les citadins et négativement ceux qui préfèrent la verdure au béton et gaz d’échappements, pour manipuler son lectorat. Tu vois, j’y arrive aussi. ;)

avatar debione | 

NOn, car les autres formations ne mettent pas en péril la vie humaine, la pollution si, l'extrême droite aussi. Je suis pas sûr que vous vous rendez compte dans quel état est la planète... et ce vers quoi elle va... les pires guerres vécues jusqu'à présent risque de paraître bien tendre en comparaison.

Et juste pour ta gouverne, j'ai vécu 35 ans de ma vie en campagne, et la majorité de ma famille y vit. Et sous peu j'y retournerai, 10 ans dans l'urbanisme commence à me peser.

avatar fte | 

@debione

Ok, donc tu compares les 20% de campagnards aux 20% d’extrême droite parce que comme la pollution l’extrême droite est un danger pour nos vies. Donc voyons, dois-je comprendre que les 20% de campagnards sont un danger pour nos vies ?

Ton parallèle est pourri, voilà tout. Et c’est de pire en pire.

avatar debione | 

Incroyable, qu'est ce que tu ne comprends pas dans accéder aux besoin d'une minorité qui pejorerait la vie même de cette même minorité mais aussi de la majorité ? Cité moi un seul parti qui réponde à ces critères? Hors parti d'extrême droite puisque tu ne veux pas de cette comparaison? Bref, si tu n'arrive pas à saisir l'analogie j'y suis pour rien, regarde du côté de tes neurones... ( incroyable de devoir quasi s'énerver sur l'incapacité intellectuel de certains à comprendre une analogie, tu sais ce que veux dire ce mot au moins? Ou parce que l'on parle d'extrême droite ton esprit se ferme et prend tout au premier degré ? U le prends comme un parallèle parce que des que j'ai émis cette analogie tu l'as pris au premier degré, et depuis tu t'enfonce dedans, car incapable de simplement dire : ah ok, pris comme cela oui en effet... L'ego de certain est délirant. Tu raccourci ce que je dis, l'étends mais ne reste pas sur les mots que j'ai employé... tu essaye juste d'appliquer ce que Shoppenhauer décrit dans l'art d'avoir toujours raison.
Bref on va arrêter la, t'as raison ne faisons rien pour la possession de véhicule individuel parce que 20 % en ont un besoin pour vivre... ( et pourtant je t'ai donné plein de fois l'occasion d'avoir des portes de sorties, tu ne débats pas, tu cherche juste à avoir raison.)

avatar Gadgetboy99 | 

@debione

Effectivement, je suis entièrement d’accord. Les voitures autonomes, qui en fait devraient s’appeler « taxi autonomes » permettraient de faire du covoiturage et de réduire drastiquement le nombre de véhicules sur les routes ET le nombre de véhicules produits dans les usines.
De même, ces véhicules devraient pouvoir, sur les autoroutes, former des files très rapprochées ce qui limiterait la résistance à l’air et permettrait de moins consommer.
C’est pour moi LA solution pour que les transports consomment moins

avatar C1rc3@0rc | 

@ Gadgetboy99

«De même, ces véhicules devraient pouvoir, sur les autoroutes, former des files très rapprochées ce qui limiterait la résistance à l’air et permettrait de moins consommer.»

Non.
L'efficacité aerodynamique d'un "train" de bagnole n'a pas vraiment de sens et son optimisation est horriblement complexe pour etre realiste. De plus il faudrait que chaque bagnole ait une aerodynamique adaptée a sa position dans la file, que cette aerodynamique s'adapte a l'evolution de sa position, etc. De plus cela voudrait dire avoir des bagnoles uniformes...

Se pose ensuite le probleme de la securité. Un train de bagnoles n'est pas une masse homogene, et meme si l'informatisation permet d'ameliorer le temps de reaction pour frainer ou eviter un obstacle, il est nécessaire de conserver une distance de securité qui ne peut etre reduite, les loi de la physique etant stables...

De plus l'optimisation obtenue serait tres negligeable par rapport a l'impact de changement de systeme de propulsion. Passer du thermique petrolier a l'electrique ne resout pas 100% des problemes de pollutions, mais une bonne majorité et les pires. Et apres, optimiser la consommation electrique va permettre d’augmenter l'autonomie, mais les gains se feront surtout sur l'exploitation des descentes plus que sur les effets aerodynamique.

Apres, je sais bien que l'industrie automobile a fait du "cx" un argument marketing majeur dans les annees 80, mais c'etait surtout pour faire renouveler le parc automobile qu'une realité physique.

La consommation n'est pas un probleme si la source est renouvelable et non polluante. Les optimisations des moteurs thermiques c'est un cautère sur une jambe de bois et rien d'autre (ou alors un argument marketing pour renouveler le parc et augmenter les tarifs).

Apres, pour ce qui est de l'exploitation des véhicule autonome en covoiturage, la tu as parfaitement raison. A terme le pense que la bagnole individuelle va disparaître du paysage urbain, comme le taxi d'ailleurs.

avatar debione | 

Tu dis aussi un peu n'importe quoi... Je t'invite à regarder ce que donnerait 1 milliards de véhicule avec une batterie... la pollution engendrée par leur construction mais surtout par leurs recyclage... les charger, même à coup de charbon c'est peanuts comparativement.
quand à ta partie sur l'aérodynamique, tu es complètement à l'ouest ou tu n'as jamais conduit de véhicule... Tout véhicule produit un phénomène d'aspiration pour son suivant ( à moins d'avoir une forme parfaite de goutte d'eau.) n'importe quel conducteur le ressent quand il suit à haute vitesse un autre véhicule. De meme tu peux dire que le gain est minime ( les camionneurs en rigolent encore), mais imagine un gain de 0,1 litre ( ou équivalent) par 100km... c'est que dalle... Multiplie le par les millliards de km parcourus chaque jour par des véhicules, et les gains c'est des milliards de litres ou de kW/h non dépensés, une broutille...

Pour finir, bien sûr que si, meme une énergie renouvelable n'est pas une énergie propre... les charger à coup de panneau solaire, éolienne et autre, c'est aussi polluant... moins mais aussi. ( de nouveau je t'invite à regarder le coût en matière première NOn renouvelable des éolienne et panneau solaire, et le coût de leurs recyclage)

avatar Bigdidou | 

@debione

« Pour finir, bien sûr que si, meme une énergie renouvelable n'est pas une énergie propre... les charger à coup de panneau solaire, éolienne et autre, c'est aussi polluant »

Et alors ? Oui, si tu vas par là, une maison est polluante, un poteau aussi.
Y a un moment où il faut s’arrêter aux priorités et recentrer le débat Qu’est-ce qui nous tue et tue la planète ?
Les recyclage des éoliennes et des panneaux solaires ? Vraiment ?

avatar debione | 

Ce qui nous tue c'est la consommation... pas l'énergie, mais l'utilisation à outrance de celle ci... le débat est très bien centre au contraire, soit on va dans la décroissance, soit on va dans le mur... quoique, je pense qu'on y est déjà dans le mur...
Parce que la discussion de savoir comment est ce qu'on pourrait encore continuer comme on le fait, mais juste en changeant les modes de production, c'est une idée qui nous a justement amener la ou nous sommes, dans le caca...
Donc d'accord, transformons tous les véhicules thermiques en électrique ( des milliards de batteries à produire) transformons là façon de produire l'électricité ( donc usons jusqu'à la moelle toutes les terres rares) et on aura la solution...

La décroissance, c'est le seul truc qui pourrait à terme permettre au plus grand nombre de vivre, et NOn pas de vivre pour une toute petite partie et crever pour le reste...

Sinon, oui une maison est polluante, voilà pourquoi la maison individuelle est une hérésie de plus, tout comme la possession d'un véhicule individuel.

Ce qui nous tue je le répète c'est la consommation... Vous ne l'aviez pas encore remarque?

avatar fte | 

@debione

Vu le raisonnement simpliste, pas moi.

avatar debione | 

Et comparativement à une offre de véhicule public électrique? Non parce que je sais pas dans la région lémanique mais sur la chaux de fonds tous les bus sont à minima hybride..

Compare ce qui est comparable et pas uniquement ce qui va dans ton sens... qu'est ce qui polluerait le plus, chacun son véhicule individuel ou alors une flotte de véhicule autonome qui irait te chercher quand tu le demanderais? Combien de véhicule ne produirait on plus? Et ce en se foutant complètement de la propulsion... fait quelque recherche, après un enfant, c qui pollue le plus c'est le véhicule individuel, très très largement devant le fait par exemple de devenir végétarien....

De plus j'aimerais bien la voir ton étude en prenant en compte la masse de batteries nescessaires et de leurs recyclage....

Après je comprends bien que cela va à l'encontre de tout ce qui est fait actuellement où on prône un individualisme absolu ( suffit de voir comment évolue l'école en rapport à il n'y a que 25 ans), reprendre des réflexes de masse, pour la majorité et NOn pas pour son petit confort personnel... et en même temps je sais que c'est peine perdue, on ira jusqu'au clash pour ensuite recommencer jusqu'au clash suivant...
Les solutions les plus simples sont souvent les plus efficaces, vouloir absolument complexifier veut souvent dire vouloir noyer le poisson ? Qui d'ailleurs n'existera bientôt plus au vu de la surpeche

avatar fte | 

@debione

"Compare ce qui est comparable et pas uniquement ce qui va dans ton sens..."

Dans mon sens ? Quel sens ? Je n’ai rien dit de ce que je préférerais personnellement. J’ai dit qu’il n’y avait pas de solution universelle, ni transports publics classiques ni voitures.

On pourrait éventuellement imaginer que mon sens est de rester chez soi, OK.

avatar debione | 

Tu contredis , par une fausse comparaison ( comparer des véhicules publics thermiques VS des véhicules individuels electriques) le fait que d'obliger à la NOn possession de véhicule individuel ne serait pas pertinent... C'est assez fin, mais encore trop épais pour que je ne réagisse pas? Donc de fait tu te poses ( sans peut être t'en rendre compte) en contradicteur. Ou tout du moins tu défends cette idée dans ce poste précis ( après je suis le premier à prêcher le faux pour tester mes théories donc je ne prétends pas que c'est ce que tu souhaites, mais à te lire on en tire cette conclusion)

Après j'aimerais vraiment que tu me donnes la source de ces dire, juste pour vérifier personnellement la pertinence et plus précisément l'aspect construction et recyclage des batteries qui sont souvent volontairement oublier dans certaines études car commandite par des centres d'intérêts)

avatar fte | 

@debione

"C'est assez fin"

Tu devrais relire mon propos. Je suppose que c’est encore plus fin que tu sembles le penser.

J’ai parlé de transports publics classiques. Bus de tailles diverses et propulsions variées, train, tram, cars, mouettes et autres bateaux... transports de masse donc.

Et j’ai parlé de véhicules électriques individuels. Je n’ai pas parlé de voitures privées. J’incluais vélos et scooters électriques, flottes de voitures et petits bus électriques autonomes ou non, appartenant aux municipalités, autant que les véhicules privés.

Après tu peux imaginer que je me pose en contradicteur inconscient, ça ne me dérange pas.

avatar debione | 

Donne moi le lien de l'étude, je le redis, je vis aussi en Suisse et j'aimerais savoir sur quoi repose cette étude. ( parce que justement le transport de masse en Suisse est principalement en mode électrique, CFF, transport bâlois , zurichois etc etc) et que la plupart des études sur la mobilité électrique font fit des terre rares, des batteries de leurs durée de vie des recyclages.

avatar fte | 

@debione

Je n’ai pas de lien. C’était une étude de l’EPFL pour le compte je crois de la Confédération, 2012 ou 2013 peut-être, publiée sur papier.

avatar C1rc3@0rc | 

Effectivement, tu as parfaitement raison.

J'ajouterai qu'en plus d'etre le "Next Big Thing", comme tu le qualifie, il y a en meme temps une "anomalie" administrative qui accompagne cette révolution: c'est bien une des rares fois que l'administration pedale aussi vite que l'industrie technologique pour permettre une mise en circulation d'une nouvelle technologie. En général, et en particulier en automobile, il y a un décalage de plusieurs années entre la disponibilité technologique et l'a mise a jour du cadre légal/administratif.

La on assiste a un truc incroyable: le cadre légal et administratif sera installé en meme temps que la techno sera disponible, voire meme avant.

L'autre element, c'est que la bagnole autonome ne l'est pas tant que ça puisqu'elle ne pourra fonctionner qu'avec une multiconnexion permanente a des reseaux informatiques et qu'elles s'inscrit dans un cadre avant tout informatique.

Ce que je note qui est le plus remarquable dans le texte actuel, c'est que le niveau federal passe par dessus le niveau des etats. Aux USA la reglementation automobile est du ressort des etats, chaque etats definissant les droits et usages. dans le cas present l’état fédéral décrète un cadre valable sur tout le territoire, les etats ayant un pouvoir sur les marges du texte. Assez étonnant!

Cela pose beaucoup de questions.

avatar Paquito06 | 

@C1rc3@0rc

Je ne trouve pas ca etonnant, ca vient de la chambre des representants, donc du Congres. La loi federale prime sur chaque constitution de chacun des Etats. La plus haute juridiction est la cour supreme, c'est federal. Chaque etat fait ce qu'il veut tant que la constitution federale est ok avec, si y a conflit elle prend le dessus, dans tous les domaines.

avatar C1rc3@0rc | 

@Paquito06

Tu parles du fonctionnement du système, je parle de sa nature.
Aux USA le principe est que le niveau fédéral se mêle du minimum, et les etats sont arc-boutés sur leurs souveraineté en matiere décisionnelle et légale.
La bagnole etant aux USA encore plus sacré que... en fait tout j'ai l'impression, quand je vois les disparités rien qu'entre les permis de conduire, pourtant pièce usuelle d'identité..., leurs obtentions et leurs validités (exemple de la Californie...), je suis surpris que ce texte ait pu meme etre presenté. J'imagine que derriere il y a une pression des lobbies industriels, financiers, des assurances, mais aussi un cooptation des politiques du fait que la bagnole autonome, tres haute technologie, peut "promettre" de localiser la production sur le territoire et permettraient enfin de devenir indépendant des pays producteurs de petrole.

avatar Paquito06 | 

@C1rc3@0rc

Comme tu dis, la voiture aux US c'est tellement enorme que le federal qui ne s'en mele pas d'ordinaire reagit aujourd'hui. Mais ce doit etre pour des raisons qui depassent l'Etat de Cali.
Pour ce qui est de la dependance energetique nette, les US importent encore en 2016 25% de ce qu'ils consomment. Petrole majoritairement, qui se paye en $ seulement, qu'ils manipulent a volonte =)

avatar Grizzzly | 

@- B'n -

A la base yavait que du mac sur MacG
On pourrait formuler la meme critique pour les iphones et watch.

avatar - B'n - | 

Oui c'est vrai, mais iGé a été créé pour ça. :)
Et ces appareils sont en quelque sorte des périphériques voire des prolongement des Macs donc ce n'est pas totalement hors sujet.

avatar JonasL | 

À quand un EVgeneration?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR