Témoignages : ils ont abandonné leur Mac pour un PC

Stéphane Moussie |

Quelle mouche pique les possesseurs de Mac qui choisissent sciemment de passer sur un PC Windows un beau jour ? C'était la question de notre dernier appel à témoins auquel vous avez été une cinquantaine à répondre.

Le phénomène est mineur en nombre d'utilisateurs, mais il est particulièrement intéressant car il ne s'est jamais vendu autant de Mac qu'aujourd'hui. Apple est l'un des rares constructeurs, sinon le seul, à résister à l'effondrement des ventes d'ordinateurs. Alors pourquoi des utilisateurs, pour certains de longue date, délaissent maintenant leur Mac pour le meilleur ennemi Microsoft ?

Crédits : Steve Jurveston CC BY

Les prix « horribles » d'Apple

La première raison invoquée n'est pas une surprise, c'est le prix. « Horribles », « scandaleux », « démesurés », « aberrants »... les termes péjoratifs ne manquent pas pour décrire des prix jugés (beaucoup) trop élevés. Gulien88 a vite fait le compte :

 Quand j'ai créé mon PC (Core i5-4690K, 16 Go de RAM, 1 SSD et 3 disques durs, GeForce GTX 970, écran LG 29") j'en ai eu pour 1640 € tout frais inclus. Je me suis amusé à comparer en version Apple. Pour ces performances, cela m'aurait coûté 2 à 3 fois plus cher !

jplogut fait le même constat, mais avec un PC portable :

Portable 15 pouces, Core i5 Skylake, 8 Go de RAM extensible à 32, 1 To HDD, Nvidia GeForce GTX 950, emplacement pour SSD M2 PCIe, et j'en passe, le tout pour 750 €… J'aurais quoi chez Apple ??? […] Je n'ai pas le sentiment d'avoir abandonné Apple, j'ai le sentiment d'avoir été abandonné par Apple !!!!

Pour Link1993, ce sont les machines de milieu de gamme qui posent problème : « Il y a encore 3 ans, vous aviez des Mac intéressants pour 1400-1500 €. Oui les Mac d'entrée de gamme étaient à éviter, mais le milieu de gamme était très bien équilibré. » Difficile de lui donner tort quand on voit l'iMac Retina 21,5" (1 699 €) équipé d'un disque dur par défaut ou le MacBook Pro Retina 13" (1 449 €) n'ayant que 128 Go de stockage en standard.

Il y a 20 ans...

fte, qui n'a pas quitté le Mac depuis 1986, mais qui a un PC en complément depuis quelques années, relativise de son côté ces tarifs élevés. Il explique que si le prix d'entrée est effectivement très élevé, le coût total sur environ 5 ans d'exploitation est « très raisonnable ». Pourquoi ? Parce que la cote des ordinateurs Apple reste élevée sur le marché de l'occasion.

Lorsque je renouvelais une machine l'an, revendant l'ancienne que j'avais augmentée, le coût global restait très contrôlé. La cote à la revente était excellente, et je revendais des machines qui n'existaient pas au catalogue Apple, car sensiblement mises à jour.

Et d'ajouter que ses machines actuelles, qui ont 6 et 7 ans, ont par ailleurs bien vieilli. Reste que si l'on veut garder des machines aussi longtemps, mieux vaut se diriger dès le départ sur des configurations un minimum « musclées ».

Pour en savoir plus :

Des Mac de plus en plus fermés

La deuxième raison n'est pas étonnante non plus pour qui lit les commentaires postés sur MacGeneration lors de la présentation de nouveaux Mac. Il s'agit de la difficulté, voire de l'impossibilité, de faire évoluer une machine après son achat. Année après année, il devient plus compliqué de remplacer la batterie, la RAM ou le disque dur/SSD. Le MacBook parachève ce processus ; tous ses composants sont soudés.

C'est le prix à payer pour avoir des Mac toujours plus compacts et légers. Un prix à payer trop lourd pour certains, comme fte :

Depuis 2010, les nouvelles machines, si elles étaient intéressantes de par les avancées technologiques comme l'USB 3, SSD, Thunderbolt (quoique, après coup, voilà), Retina, venaient avec des limitations nouvelles agaçantes. Et de sauter une mise à jour. Bah, on verra la prochaine génération… Et voilà, sautons une autre génération, puis une autre… Bilan, bientôt 6 ans sans renouveler mes Mac. […]

Je suis un technique, un geek. L'impossibilité de bricoler mes machines me tue. L'aspect monolithique est très pénible. Je veux pouvoir brancher un 34" panoramique sur ma bécane, ce format de dalle est exceptionnel… Je n'ai pas besoin de CPU et SSD rapides, j'ai besoin de GPU rapide(s) et d'un gros SSD… Voilà ce qui m'a poussé loin d'Apple.

MacBook Retina 12". Crédits : iFixit CC BY-NC-SA

Sur son PC, fte va pouvoir remplacer la carte-mère, le processeur et la mémoire pour passer à Skylake, la nouvelle génération de puces Intel. Les composants actuels ne seront pas perdus, ils seront recyclés pour monter un nouveau PC et améliorer son serveur. « Recycler les pièces est un bon moyen de rentabiliser au maximum ces matériels, mais je suis néanmoins curieux de voir le budget sur 5 ou 10 ans, comparé au budget Mac que je connais bien », s'interroge-t-il tout de même.

tophe631 en profite pour faire passer un message aux ingénieurs de Cupertino :

Un petit lien qui pourrait être utile pour les ingénieurs de chez Apple : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vis_de_fixation

C'est la page Wikipédia qui explique ce que c'est qu'une vis. C'est un organe mécanique qui permet de faire des assemblages démontables, très pratique pour pouvoir ouvrir les appareils pour les dépanner. Pour certaines utilisations, ça serait plus pratique que de la colle. Par contre je n'ai pas besoin de leur expliquer ce que c'est que la colle ! Ça ils le savent bien, car ils collent tout.

La nostalgie de Snow Leopard

L'instabilité ou le manque de finitions des dernières versions d'OS X est la troisième cause de switch vers le PC. Yosemite en prend particulièrement pour son grade. Il est accusé de ralentir les machines et d'être rempli de bugs. Pour plusieurs utilisateurs, il y a eu une cassure après Snow Leopard, que Jacti idéalise comme « THE SYSTEM et le meilleur jamais conçu, toutes plateformes confondues. »

Crédits : Tambako The Jaguar CC BY-ND

Pour sa part, glop06 se plaint d'iCloud, qui ne tient pas ses promesses selon lui. ll blâme la photothèque iCloud qui lui aurait perdu des photos et la bibliothèque musicale iCloud (Apple Music) qui a mis le « bordel » dans sa musique.

Des machines pas adaptées pour les gamers

Les témoignages déplorant le manque de jeux sur Mac sont moins nombreux, mais pas absents. Il y a bien sûr l'option Boot Camp, qui permet d'installer facilement Windows sur un Mac, mais elle est peu satisfaisante pour les gamers qui ont besoin de puissance. « Sur le marché PC, je vois passer du matériel moins cher et plus performant », observe MrGame&Watch. zorg2000, jpeps71 et Gulien88 confirment que l'on peut profiter à fond des jeux sur PC sans vider son compte en banque.

fte rappelle que ça n'a pas toujours été comme ça sur Mac :

Avant, il y avait l'Apple II et les premiers Mac, et Apple avait une réputation d'avoir des jeux de qualité. Le Mac a été longtemps perçu comme un joli jouet. En face, il y avait des PC sérieux avec tableur. Puis il y a eu Sculley. Il a changé l'image du Mac créatif et ludique pour en faire une machine crédible et sérieuse. En face, le DOS laissait libre accès au hardware, puis Microsoft a proposé une API dans Windows 95 spécialement pour les jeux (et a lancé la première Xbox). Les éditeurs de jeu ont été poussés dehors du Mac par Apple et accueillis par Microsoft.

L'absence de CUDA

Plus spécifique encore, mais pas moins important pour ceux qui sont concernés, l'absence de cartes graphiques Nvidia dans les derniers Mac, tout particulièrement le Mac Pro, et donc de CUDA. Cette technologie répandue dans les logiciels professionnels permet de tirer parti de la puissance de calcul des GPU. zorg2000 détaille le temps que lui fait gagner cette solution :

Mon PC de bureau a une GeForce 970 et mon portable une GeForce 860M, ces deux cartes utilisent Iray (pour du rendu d'images photoréalistes, ndr) de Nvidia et font les calculs en GPU. Pour exemple, un calcul de 2 heures dans DAZ 3D en photoréalisme sur un gros processeur Core i7 ou un GPU Intel HD 5000+ passe à 30 minutes sur la GeForce 860M et environ 5 minutes sur la GeForce 970. Je n'ai plus peur de pousser le curseur en résolution. ATI n'apporte rien à tout cela, Nvidia a beaucoup plus de possibilités que son concurrent. Le choix d'ATI sur Mac me déçoit beaucoup techniquement.

Des switcheurs globalement satisfaits

L'herbe est-elle vraiment plus verte sur Windows, comme le fond d'écran de XP semble l'indiquer ? Globalement, la réponse est oui dans les témoignages recueillis.

Gulien88 explique que l'on peut passer à Windows tout en gardant un pied dans l'écosystème Apple :

Windows synchronise mon compte Apple (contacts, mails, calendriers, historique et favoris navigateur) automatiquement et instantanément. Il faut juste cliquer sur « ajouter un compte iCloud » [dans l'utilitaire iCloud pour Windows], rentrer ses identifiants et terminé.

Le passage sur Windows n'a pas posé particulièrement de soucis non plus à lolodolo. « Cela a impliqué une migration de ma photothèque d'Aperture vers Lightroom, ce que j'aurais dû faire dans tous les cas compte tenu de l'abandon du soft par Apple », indique-t-il.

L'utilitaire iCloud pour Windows

« Windows 10 est étonnamment agréable », déclare fte. Un avis partagé par snake626 et crazy_c0vv, entre autres. Pour dragao13, le PC portable de sa femme à 700 € « n'a rien à envier à [son] MacBook Air au niveau de la stabilité et de la rapidité. Globalement, elle ne regrette pas son Mac, ni OS X. »

MrBingo, qui est aussi passé sur Windows Phone, cite d'autres points forts :

  • Un écosystème qui est — et de loin — plus ouvert que celui de Mac OS.
  • Les Live Tiles, la fonctionnalité phare de Windows Phone, est très bien intégrée, je retrouve cette interface qui m’est familière (d’autres peuvent ne pas aimer, je trouve ça pratique).
  • Rapide et fluide : démarrage, extinction, gestion de la mémoire, tout se fait rapidement et bien.
  • Le centre de notifications ne désarçonne pas quand on vient de Mac OS.

fte, qui ne supporte pas de ne pas pouvoir bricoler les derniers Mac, est aux anges :

J'adore mon PC. C'est la meilleure machine que j'ai eu depuis le Quadra 840 je pense. Je peux sereinement et facilement changer n'importe quel composant, ajouter des bidules, je peux recycler les machins au fil des mises à jour et monter ou mettre à jour d'autres PC en cascade, il a une super gueule et ne fait pas le moindre bruit…

« C'est très cool. Mais n'empêche, ça craint », ajoute fte. Pourquoi ça craint ? Parce qu'il n'avait pas prévu que son PC devienne spontanément sa machine principale.

J'ai, pas plus tard qu'aujourd'hui, déplacé mon interface audio, micro et casque Senn sur mon PC. J'ai mis une année et demi pour déplacer tout ce qui était déplaçable, morceau par morceau, activité par activité, les ultimes petits bouts transférés aujourd'hui. Deux mois avant mes 30 ans de Mac.

Hier j'ai pour la première fois dit à mes collègues que m'envoyer un fichier Keynote ne me rendait pas la vie facile et que je préférais un PDF, un Google Slide ou… un PowerPoint.

Ça craint.

Les inconvénients des PC

Tout n'est pas rose non plus dans l'univers des PC. MrBingo regrette le Finder. Il trouve que l'explorateur de fichiers de Windows a peu évolué (il aimerait notamment des onglets) et qu’il est « bien trop brouillon ». Il n'aime pas non plus les « mises à jour automatiques » (il faut certainement comprendre les mises à jour qui s'appliquent automatiquement lors d'un redémarrage) et le fait de devoir désactiver de nombreuses options pour rendre le système plus respectueux de ses données personnelles.

Les critiques de Link1993 portent sur le matériel : les angles de vision de l'écran, la disposition du clavier et le trackpad ne sont pas aussi bons que sur un Mac… mais son PC Acer coûte 800 €.

Un PC Acer vendu environ 800 €

Il met en avant un autre avantage du Mac complètement différent : son cœur UNIX. « Je déteste le BIOS de Windows, mais je peux passer des heures dans le Bash (un interpréteur de commandes, ndr) de Mac OS ! », s'exclame-t-il. Un avis partagé par iPal, selon qui l'absence de Bash sur Windows est un défaut rédhibitoire pour un développeur.

Le cas Surface

Nous vous avions également interrogé spécifiquement sur la Surface, un produit qui symbolise la nouvelle génération de PC et qui est capable de remplacer les tablettes, selon Microsoft.

C'est au moins le cas pour la femme de dragao13 qui, après avoir essayé un iPad Air 2 et une Surface, a choisi le second. « La raison de son choix : Windows 10 plutôt qu'iOS qu'elle ne trouve pas pratique pour travailler. Et pour elle, avoir le même système sur sa tablette et son PC est un avantage indéniable par rapport à Apple. »

Il ajoute que sa compagne a toujours détesté iOS à cause de certaines limitations : « ne pas pouvoir se connecter via USB sur une clé ou sur un disque dur externe est, pour elle, totalement rédhibitoire vu qu'avec ses collègues, ils n'arrêtent pas d'échanger des données par ce moyen. »

Surface Pro 4 et iPad Pro

1ber, qui est sur Mac depuis 1988 et qui s'était mis au tactile de bonne heure avec le Modbook, a pour sa part hésité entre un iPad Pro et la Surface Pro 4... et a opté pour le produit de Microsoft.

Pour moins d'un kilo, j'ai un appareil ergonomique (le pied est génial), puissant, bien doté en mémoire et en stockage. Il est surtout ouvert : écrans externes, ports USB et cartes mémoire.

Même cas de figure pour Nicolas90340, qui a préféré une Surface Pro 3 à un iPad pour gagner en productivité. « Je fais tourner Lightroom et Photoshop avec des fichiers de plus de 50 Mo en RAW depuis le NAS. Ça fonctionne à merveille. » Il met un bémol toutefois sur l'interface qui n'est pas aussi « rapide » que sur iPad. Et il ne désespère pas de voir un iPad Pro plus efficace grâce à un système optimisé.

Surface Pro 4

Dans un témoignage très complet, snake626 dit tout le bien qu'il pense de la Surface :

Quoi qu’on en dise, ce n’est pas un frigo mixeur, ou tout autre hybride bizarroïde ! C’est surtout un appareil extrêmement polyvalent qui s’intègre à merveille dans mon environnement professionnel pour la prise de notes, pour les outils Microsoft Office bien plus développés que leurs pendants mobiles ou Mac, la possibilité d’y installer des applications professionnelles exigeantes, etc. [...]

Face à l’iPad, je dirais qu’il n’y a quasiment que des points forts : plus polyvalent, plus simple d’exécuter des workflows complexes, possibilité de passer rapidement en mode PC.

Face au Mac, et mon MacBook Pro 15 pouces, je ne retrouve certes pas le confort d’utilisation de la machine d’Apple, ni la même garantie de protection de ma vie privée, mais force est de constater que la capacité de la surface me permet d’empiéter très largement sur celle de mon MacBook Pro.

C’est la machine qui se cale parfaitement entre un iPhone et un Mac (fixe ou gros portable très puissant), presque la tablette ultime, un outil qui entre petit à petit dans mon quotidien et que l’on aura du mal à en faire sortir. Dans un sens ça me rappelle les produits Apple qui se sont introduits petits à petit dans mon environnement Windows avant de tous les remplacer. L’aube d’un renversement de tendance ?


avatar ispeed | 

J'ai toujours mon Mac pro rev 1 avec el Capit il tourne comme une horloge depuis 12 ans impossible avec un PC même si il coûte moins cher.
Vive Apple

avatar macinoe | 

Déjà le premier Mac pro est sorti en Août 2006, ça fait donc 9 ans et demi au maximum et pas 12.

Ensuite un xeon de l'époque ça doit être environ 4 fois plus lent qu'un tout petit core i3 sur un ordi à 400 balles d'aujourd'hui.
Tout en consommant environ 25 fois plus d'électricité.

En fait, je ne suis pas vraiment sûr que la fiabilité de la machine te rende vraiment service.
Elle ne fait que ralentir ton travail tout en allongeant ta facture d'électricité.

Voici une vidéo montrant windows 10 tournant sur une machine qui elle a vraiment 12 ans :

https://m.youtube.com/watch?v=3cSwOrhHnho

Mais à quoi bon ?

Ce genre de machine a sa place dans un centre de recyclage comme ton Mac pro.

avatar rikki finefleur | 

Quand on voit combien consommaient les processeurs et les ecrans cathodiques, effectivement c'est une chose a ne pas négliger.

PS : pas mal cette video !

avatar gigab | 

Plus simplement que upgrader... pouvoir remplacer ram ou dd quand ils ont grillés .. plutôt que de payer un prix exorbitant pour les faire changer chez Apple ou carrément devoir changer de machine ..

avatar KaptainKavern | 

Apple est une marque qui vend essentiellement du laptop, les machines de bureau ont pu être très intéressantes (les premiers imac alu sont des machines dont le rapport Q/P était très bon), mais c'est fini. Les cycles de MAJ sont trop longs et systématiquement frustrantes ou pas placées (exemple des récents imac entrée de gamme). Là je peux comprendre le Hackintosh...

Par contre, pour beaucoup, on ne peut plus pensée informatique sans pensée mobilité, et là le hackintosh ne veut plus rien dire. On parle de mobilité et d'autonomie. Et à ce jeu, Apple est loin d'être bonne dernière, bien au contraire. Certes il y a des cas comme le Macbook (j'en ai acheté un à ma femme, c'est une machine géniale pour son utilisation assez basique, le prix n'est que la conséquence de la v1 et de l'utra mobilité du concept, véritable prouesse technique ; mais c'était pareil avec le premier Macbook Air SSD que j'avais acheté en 2008).
Mon MB Air 11" SSD i7 a 5 ans, et tourne encore comme un avion de chasse. Quand je vois ce qui existe dans ma boîte de 2011 en HP, Dell ou Lenovo je suis plié en deux. Il n'y avait pourtant que 200 ou 300 euros d'écart en prix.
J'achète aujourd'hui un laptop pour le boulot
- Surface Pro 4 ? Mon boss a une 3 : clavier de merde, instable, des convertisseurs dans tous les sens pour le VGA, le HDMI, et rien dans le mode Windows n'est aussi élégant qu'Airplay pour le sans fil, contrairement au MB).
- Lenovo X1 Carbon : c'est très cher, au niveau du MBP 15 pour une config identique.

Bref je retombe sur des bécanes au prix des Macbook Air et vraiment pas supérieurs en config. Et DSI oblige (ERP, etc...), je suis tenu à W8 puis 10. Le cauchemar...

Je me dis donc que le Hackintosh c'est bien en fixe, et que pour des besoins de mobilité, en laptop, il n'y a rien de passionnant et qu'au mieux c'est au même prix. Donc, je passe...

avatar crispr | 

@KaptainKavern :
That's not bad ;)

avatar melaure | 

Oui enfin on n'est plus à l'époque où on avait un seul ordi, comme on avait une seule TV.

Donc Hackintosh + un portable ... ;)

avatar JLG01 | 

Même sans possibilité d'évolution et au tarif actuel, un Mac reste un bon investissement.
Combien de machines durent aussi longtemps sans avoir vraiment envi de les remplacer, et surtout sans tomber en panne de batterie ou d'écran, pire sans pouvoir en faire évoluer l'OS?
Dans l'entreprise, les Mac sont les machines les plus anciennes toujours aussi opérationnelles. Certaines ont plus de 6 ans.
Comptablement, il est possible de les amortir sur 5 ans lorsque les autres le sont sur 3 ans, voir comptés en dépense pour les moins coûteuse.

avatar phb1950 | 

au sujet de l'amortissement, le mieux est , pour moi , de le faire le plus rapide possible : un an pour un portable , tout ce qui fait moins des 500 euros HT passe en frais direct
J'amortis du matériel à 8000 euros sur 3 ans sans que mon association agréée de gestion ne tousse.

avatar phb1950 | 

j'ai installé une partition bootcamp sur un iMac et un macbook

sauvegardes avec winclone , restauration sous yosemite car impossible sous El capitan

apprentissage de Win 10 depuis 2 mois , j'ai reconstitué les 4/5 de mon environnement

Connaissez vous un site de passage de OsX à Win10 ?

Je continue à aller sur internet avec la partition OsX

Au bureau , j'ai un vieil iMac pour le fax, un Mac mini dopé par un SSD sous snowleopard , un XP virtualité ave parallels , un PC monté par un de mes enfants pour 400 euros core 2 duo de 3 ans qui tourne comme une horloge sous Win 10
L'imac I7 27 pouces de la maison a été dopé par un SSD collé à l'aluminium , il a une partition Win 10 sur l'ancien disque interne
Un Macbook dont j'ai remplacé le disque dur par un SSD d'un terra 600 pour OsX , 400 pour wind 10
Un iPad mini , un iPhone 6+

avatar sharky | 

Content de voir qu'une majorité des gens regarde vers des solutions alternatives même si tout le monde ne franchit pas le pas. A titre perso, j'ai laissé une nouvelle chance à Windows avec sa version 10 et en mobilité, rien à dire sa surclasse Apple et son iOs dépassé. La Surface ridiculise l'iPad Pro en matière de productivité et on trouve du matériel excellent pour qq centaines d'euros. Pour le poste de bureau je laisse une dernière chance à Apple, on verra par la suite.

avatar Antony Matué | 

Finalement, à la lecture des posts, et avec cette grosse tendance à ce que les gens mixtent beaucoup d'appareils et de type d'OS, le site pourrait être rebaptisé :

0S10Generation

ou alors pour intégrer les différents papiers qui traitent par ailleurs d'Android

MultiOSGeneration

Déjà que WatchGeneration semble être parti pour être moin Apple "centric" que MacGe et iGen... Où je me trompe ?

On dirait même qu'Apple et ses bloqueurs de pub ont fait sauter des verrous dans le sacerdoce initial de l'équipe. A quoi bon surprotéger une marque qui se fait l'amie des ad-bloqueurs, et par ailleurs ne paye jamais un kopek de pub aux sites qui font sa promo permanente et quasi exclusive ?

avatar Valiran | 

Perso, je suis passé d'un MacbookPro Retina Fin 2014 avec GTX 750m/ 512 SSD / 16Go de ram / I7 à un PC ASUS avec GTX980m/I7Skylake/16go de ram/17 pouces et j'en suis ravi!

Prix du PC => 2099€
Prix de revente du mac => 2000
Y'a pas photo, Apple hallucine complètement sur ses prix.

Même le gros MacBookProRetina d'aujoud'hui est à 2999€ ALLO QUOI! En "tout soudé"!

Sur mon PC même la carte graphique est en MXM donc remplaçable.

Pourtant j'aimais mon Mac, et l'écosystème Mac-iphone-ipad est un pur bijou.

Mais à un moment donné il suffit.

Mon Mac au gout du jour vaut 2799 euros quoi! 700 de trop...

avatar jojo5757 | 

Faut pas partir dans les excès, Mac ou pc les 2 ont du bon, c'est fini le temps de Windows 95 et ses écrans bleus sans arrêt. Alors ok, moi je ne cherche pas un micro pour l'ouvrir sans arrêt et le customiser, mais en même temps la technique de vente du tout soudé impossible à faire évoluer, avec l'entrée de gamme au raz des pâquerettes niveau matériel (et déjà très cher) pour faire acheter le milieu ou haut de gamme avec la ram hors de prix ca à ses limites. Apple est en train de passer du "bon matériel mais cher" au "très moyen et très cher" et de prendre ses clients pour des pigeons. C'est notre fautes car nous achetons... mais pour moi depuis le Mac Mini tout soudé c'est fini et je suis en train de re-basculer sur pc. Windows 7 est vraiment très bon (Windows 10 je ne sais pas mais gros soucis de confidentialité). Et le côté mode et bling bling vers où va Apple je ne m'y retrouve pas. Sans compter les bugs d'osx et un système nouveau par an, où on est perpétuellement bêta testeurs. Il faudrait juste qu'Apple se prenne une bonne déculottée pour les faire revenir sur terre (mais vu les ventes c'est pas pour tout de suite).

avatar applehater | 

Les tarifs d'Apple, c'est l'histoire de mon déclassement social... Jusqu'ici je pouvais à peu près me payer une machine quand la précédente rendait l'âme. Mais là c'est mort, à 2250 euros un MBP 15, je ne peux plus me le permettre. Quand le mien me lâchera, je prendrai un PC sous LINUX c'est sûr.

avatar popeye1 | 

Tant va la cruche à l'eau qu'elle se casse

avatar persi | 

parce qu'apple est passé du perfectionnisme et de la pureté du fonctionnement, au bling bling attrape fric outrancier.

- obligation de prendre les options et de faire considerablement augmenter la facture pour obtenir le produit haut de gamme annoncé
- de moins en moins de ports, de plus en plus propriétaires
- plus aucune évolutivité (la ram ca ne peut pas se justifier sur l'autel de la légèreté/finesse)
- de plus en plus de parures de kéké.

https://drive.google.com/file/d/0B2rdtgORn3NTUmlMWXR2anpKRnc/view?usp=sharing

avatar patrick86 | 

@persi :
"de moins en moins de ports, de plus en plus propriétaires"

Lesquels ?

avatar persi | 

ok autant pour moi, ca doit etre l'effet halo iphone/ipad qui passe de quelque chose de positif a un repoussoir.

on peut remplacer par de plus en plus d'adaptateurs alors.

avatar phantoom | 

Pour ma part mon dernier achat est un dell xps 15 (génération l521x) acheté 1500€ il y a 3 ans. Et j'ai rien changé depuis, il est sous windows 10 ( vendu avec 7, mise à jour offerte vers 8 puis 8.1 et maintenant 10)

I7 3632qm (jusqu'à 3,2ghz)
8 go de RAM ( extensible ;) )1600mhz
Ssd msata 32go (intel rapide storage associé au dd principal)
Dd 1to
NVIDIA G-Force gt 640m
Écran 1080p gorrila glass

Coque tout alu, trackpad en verre, clavier rétro-éclairé, USB 3...

J'ai dépensé 1500€ il y a 3 ans et rien de plus depuis.

Je compte le booster cette année pour ses 4 ans
Passer à 16 go de RAM pour 70€
Et remplacer le petit ssd msata de 32gb par un de 256gb pour 90€
Enfin, si le coeur m'en dis, je remplacerait aussi le dd à plateau par un ssd de 500go pour 120€
Coût total 280€ pour remettre la machine à jour (bien qu'elle n'en ai pas vraiment besoin) donc plus probablement un coût d'upgrade de 160€

Donc voilà, un PC de qualité équivalente à un mbp, c'est moin cher à l'achat, évolutif sur la durée.

Quand à windows, il n'a jamais été aussi stable et rapide

avatar theo88 | 

perso je suis musicien j'ai hesiter avec la config XPS, effectivement c'est interessant de pouvoir upgrader pour pas chere.... Mais la ou je suis pas d'accord avec vous c'est Windows il n'est en rien stable et rapide... Je suis musicien et windows 10 apart ses nouveauté reste toujours autant bugé qu'un XP ou un Win7, la gestion des pilote ASIO audio sont catastrophique, la gestion de la video avec Serato et complex et ne marche pas si bien que sa...les bug DLL et les virus j'en parle meme pas... pour moi windows 10 c'est la meme chose que les autres systems microsoft...

Enfet sous windows plus tu installe des chose dessus plus les programmes interfere entre eux... chose qui n'existe pas sous OS X... bref je paye OS X plus chère sans possibilité d'upgrade mais dans mon metier faire l'informaticien c'est pas mes priorités...

Juste mon avis sur le sujet... ;)

avatar Jeanlucesi | 

Ho mon Mac book pro dure mois encore 15 ans et puis nous verrons.

avatar theo88 | 

Bonjour,

Jai switcher du Mac au PC puis a nouveau re switcher du PC au Mac, pourquoi ?
Je suis DJ/VJ depuis 15 ans, jai eu un mac pro de 2008 que jai revendu en 2014... (6 ans d'utilisation au final)
J'ai du coup acheter un portable Acer avec windobe 8.1 puis Win 10 dans les 950 euro avec carte graphique etc.. Je tien a preciser que la carte graphique et le processeur sont mes priorités pour faire tourner SERATO VIDEO ainsi que Ableton Live...

Le 31 au soir j'avais une soirée prévu mon PC bug et impossible de reconnaître mon materiel audio qui du jour au lendemain a décidé de faire ses caprices; obligé d'emprunter l'ordi de quelqu'un...
J'ai eu des virus, des bug a repetition me retardant dans mon travail de plusieurs jours... Des journée entière a essayer de nettoyer mon PC... pourtant sur Windows 10... on peu accusé windows 8.1 mais pour moi windows 10 c'est pareil..

bref c'est sur que le ACER en config n'est finalement pas si loin du macbook pro 2015 a 2500 boule....
Malheureusement je viens de me payer un macbook pro 15 a 2800 euro neuf...

les installation des soft, fichier et config des machine etc.. avec un Mac sa m'a pris 2 jours, avec un PC plus d'une semaine et encore y'a des bugs...

Personellement je me suis trop tirer les cheveux avec un PC, je ferais eventuellement le choix d'une petite tour monté sous Windows mais en portable c'est finit je prend que du Mac, pour la simple et bonne raison que dans mon metier j'ai pas envie de faire l'informaticien a courir après des virus et autre bug DLL de windows...

J'ai un peu les C...... a l'enver de l'avoir lacher 2800 euro juste pour une carte graphique en dessous des modèle PC portable a 1000 euro... mais vu le temps que j'ai perdu pour un PC portable, le retour sur Mac est un soulagement....

l'année 2015 sous Windows à été pour moi le pire de ma vie... a me taper contre un mur tellement c'était enervant. L'ordinateur me rendait de mauvaise humeur, et m'empêcher d'avancer...

avatar macinoe | 

"l'année 2015 sous Windows à été pour moi le pire de ma vie... a me taper contre un mur tellement c'était enervant. L'ordinateur me rendait de mauvaise humeur, et m'empêcher d'avancer..."

Rien que ça.. La vie est trop dure.

avatar theo88 | 

ben quand tu perd de l'argent excuse moi oui la vie devient vite dure.. sachant que nous Artiste on gagne pas des masse... essayez un peu de comprendre ce que c'est de perdre de l'argent a cause de son ordinateur qui est mon seul et unique outil de travail...

avatar lome_bbrr | 

oui tout dépend des profils utilisateur.
On a tous des exemples et contre-exemples sur le sujet. Cependant je tenais à réagir sur les commentaires d'upgrade qu'il y avait plus haut:
J'ai monté ma tour PC en 2010 et elle m'a coûté 1200EUR. (à i5 760, GPU ATI 5870, 8go de ram...) j'ai up uniquement le HDD pour un SSD en 2013 (un crucial m4)
bref je joue encore aujourd'hui en graphismes élevés aux jeux qui sortaient en 2015 (je n'ai rien acheté en 2016 :)
Donc pour ceux qui se sentaient obligés d'upgrader et qui se stressaient avec ça, je pense qu'ils sucombaient à "l'appel du mieux", le nec plus ultra du high tech grand public. Je parle en connaissance de cause puisque je suis dans cette (il)logique pour les iphones: je me sens obligé de le changer tous les ans pour avoir "le dernier".
on a tous nos névroses :)

avatar Crigou | 

Bonjour à tous.

Pour moi, ce fut plus facile: je n'ai jamais eu besoin de troquer un Mac contre un PC, car j'ai depuis toujours ... un PC.

Dans l'ingénierie de haut niveau en effet:

https://sinfo.hefr.ch/Pages/Notebook.aspx

hors de Windows, point de salut.

Bonne lecture. Crigou.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR