Antitrust : Bruxelles obtient une inflexion de Google

Stéphane Moussie |

Une étape importante a été franchie aujourd'hui dans l'enquête antitrust menée depuis 2010 par la Commission européenne à l'encontre de Google. La firme américaine a accepté de faire apparaître dans ses résultats de recherche des services concurrents de la même manière que ses résultats maison.

Accusée de pratique anticoncurrentielle en favorisant ses services dans les résultats de recherche — sa part de marché est autour de 90 % en Europe —, Google a soumis à deux reprises des pistes pour mettre en exergue ses concurrents, sans que cela ne les satisfasse (lire : Les propositions de Google dévoilées et toujours critiquées).

La concession obtenue aujourd'hui par la Commission européenne pourrait changer la donne. Il ne s'agit plus de placer des liens vers les services concurrents sous le bloc de Google, mais de les faire apparaître « d'une manière comparable à celle que Google utilise pour ses propres services. » Autrement dit, les services concurrents sont placés dans le même bloc et bénéficient eux-aussi d'images.

Page de résultats actuelle où seul Google Shopping est mis en avant.
Nouvelle concession de Google : des services concurrents sont intégrés au bloc dans une forme identique.

Cette proposition s'appliquera pour les services déjà disponibles et les services futurs de Google, si elle est entérinée. Les rivaux à l'origine de l'enquête doivent en effet encore faire part de leurs commentaires à la Commission européenne sur cette concession. Bruxelles est en tout cas bien décidé à en finir avec cette affaire qui traîne depuis plus de trois ans. L'institution veut en effet convraincre les concurrents de Google que cette proposition « est capable de répondre [à ses] préoccupations ».

Concession : PagesJaunes, ViaMichelin et Yelp apparaissent au-dessus des résultats Google+

avatar jvonk | 

Bizarre tout ça ...

avatar jvonk | 

oui

avatar Chriscatfr | 

Inflexion ? Inflexible Bruxelles a été... Quand à Google...

avatar Chriscatfr | 

Inflexion ? Inflexible Bruxelles a été... Quant à Google...

avatar Mathias10 | 

D'un côté google ont bossé pour être là où ils sont.

J'ai toujours du mal dans 80% des mesures antitrust.

avatar debione | 

Ouais microsoft aussi ont bossé comme des malades pour essayer d'être seul au monde...

Si les mesures anti-trust n'existait pas, tu achèterait une seule marque de voiture, une seule marque d'ordinateur, un seul Os, une seule marque de ...

Bref...

avatar Lennart | 

Pourtant en ces lieux et d'autres, certains doivent surement rêver d'un Apple tout seul, super centrale d'achat imposant sa loi a ses fournisseurs, et super grande iSurface pour toute la planète.

avatar aimstar | 

Cest vraiment nimporte cette demande...

Google est un site.. Ils mettent ce quils veulent du moment que ce nest pas illegal..

avatar debione | 

Ben justement, l'abus de position dominante EST illégale...

avatar JLG47 | 

@debione

L'abus de position dominante, c'est lorsqu'il y a impossibilité pour la concurrence d'exister (rachat, dumping, ...).
Leur absence ne tient ici qu'à leur indigence.

avatar JLG47 | 

@debione

Il n'y a pas eu besoin de freiner Microsoft pour que Linux et OSX existent.
Idem pour la multitude de systèmes sur mobile et leur vie souvent éphémère.
Et ce n'est pas la domination actuelle d'Android qui freinera la volonté de développement.

avatar redchou | 

- Google favorise ses services dans les résultats de recherche, mais pas uniquement dans les liens sponsorisés !
C'est juste incroyable et "la commission européenne veut convaincre les concurrents"?
Où est l'objectivité nécessaire au bon déroulement d'une telle procédure?
Et les sanctions inhérentes à un tel comportement?
Se transformer en l'avocat du diable, c'est ça le nouveau Credo de la commission ?
(Je précise que c'est un jeux de mot avec la devise "Don't be evil" et la profession de foi des catholique, pas un jugement de valeur...)

- Exemple, l'affaire des ebooks devrait couter 1 milliards à la pomme.
Je ne dis pas ça pour alimenter un débat stérile Apple vs Google, comme si j'étais un évangéliste de la pomme. Essayons d'être au dessus de ses choses là.
La commission européenne a quand même sanctionné Microsoft de 1,6 milliard d’euros d’amendes et, ce, pour un choix de navigateur..!

avatar debione | 

Il me semble (enfin j'espère) que ceci ne concerne que le volet pour ne pas voir leur portail purement et simplement fermé... Il me semble qu'un autre volet peut s'ouvrir concernant le temps pendant lequel Google a profité et abusé de sa position...

Enfin je te rejoins sur le reste, il faut absolument faire payer... comme quand tu gares mal ta voiture et que tu te fais prendre...

avatar mouharf | 

Ben dans les 2 autres cas quand tu achetait un pc tu avais un windows sans que tu demandes quoique se soit (tout tu achetais un ordinateur et non Windows) , Apple s'est mis d'accord sur un prix de façon illicite...Google eux ont un site de recherche qui fonctionne bien et qui est utilisé par tout le monde sans pour autant que tout sois obliger d'aller sur leur site quand tu es sur internet...c'est comme demander a macdonald de vendre des whoopers en gros...
Pratique anti concurrentiel c'est acheter des gens pour qu'il ne mettent pas de pub sur bing, pour qu'il n'en fasse pas la pub ou alors si je tape bing sur Google qu'il n y a pas de réponse.

J'ai aussi un peu de mal avec ces punition anti concurrentiel...bientôt il vaudra meiux créé un buissness dans un secteur dominer par un gros et demander qu'il te fasse de la pub parce que c'est trop gros et que c'est anti concurrentiel que de vraiment développer un truc.

avatar redchou | 

- "Ben dans les 2 autres cas quand tu achetait un pc tu avais un windows sans que tu demandes quoique se soit (tout tu achetais un ordinateur et non Windows)"
Je ne parlait pas de ce cas, mais juste du cas où Microsoft ne proposait pas d'alternative à Internet Explorer comme navigateur, ce qui a été considéré comme de la vente lié...
Dans ce cas, ils n'ont payé personne pour mettre leur propre navigateur dans leur propre système d'exploitation... Pourtant, ils ont du versé au total 1,6 milliards.
On pourrait dire que Google propose ses services dans son propre moteur de recherche... Ça se rapproche, non?
Sinon, pour le procès dont tu parles, le problème, ne se situait pas vraiment dans la pré-installation de Windows sur un PC, c'est légale.
Mais du fait que Microsoft empêchait, par divers moyens aux fabricants, de vendre des ordinateur compatible PC sans Windows.
En faisant payer une licence pour l'utilisation d'un processeur. (Le constructeur payait une licence Windows en vendant un ordinateur avec un processeur "X", que windows soit inclus ou non...)
Pour cette pratique, et d'autre, les États-Unis ont condamné Microsoft. La commission européenne n'a jamais condamné Microsoft pour la pré-installation de Windows sur les PCs.

- "Apple s'est mis d'accord sur un prix de façon illicite..."
Ce n'est pas la façon qui est illicite, c'est de se mettre d'accord sur un prix, un prix unique...
Ça arrangeait les éditeurs et Apple, ils n'ont acheté personne, ni interdit de faire de la pub à qui que ce soit...

- "Google eux ont un site de recherche qui fonctionne bien et qui est utilisé par tout le monde sans pour autant que tout sois obliger d'aller sur leur site quand tu es sur internet..."
Le problème ne se situe pas au niveau du fait que Google a un site internet qui fonctionne en terme d'audience.
L'Anti-trust ne se résume pas à obliger la scission des grosses boîtes monopolistiques ou à taper sur quelqu'un qui possède 90% d'un marché.

- "ou alors si je tape bing sur Google qu'il n y a pas de réponse."
C'est exactement ce qui leur est reproché. Pas dans le sens où bing n'apparaitrait pas du tout dans les résultats, mais en deuxième page... Évidemment, c'est un exemple et une caricature du comportement de Google... Mais dans l'esprit, c'est ça.

- "J'ai aussi un peu de mal avec ces punition anti concurrentiel...bientôt il vaudra meiux créé un buissness dans un secteur dominer par un gros et demander qu'il te fasse de la pub parce que c'est trop gros et que c'est anti concurrentiel que de vraiment développer un truc."
Personne ne demande à Google de faire de la pub pour un moteur de recherche concurrent. Ce qui lui est reproché, c'est de biaiser les résultats en sa faveur.

avatar AppleLov | 

Enfin les entreprises ont le droit de se favoriser (dans les résultats pour un moteur de recherche). Le rôle d'un moteur de recherche (et Google) n'est pas d'être impartial !

avatar JLG47 | 

Et demain, les concessionnaires Renault exposerons des VW?
C'est un peu du foutage de gueule.
La commission européenne à d'autre sujet plus importants à traiter d'urgence.

avatar bibi81 | 

80% des ventes de véhicules se font chez Renault ?

Le problème il est bien là. Tout le monde ou presque passe par Google et Google tu suggère systématiquement d'utiliser ses propres services sans jamais parler des services concurrents.

CONNEXION UTILISATEUR