Mozilla ouvre une brèche au H.264

Nonoche |
La Fondation Mozilla a longtemps maintenu une doctrine ferme face au H.264 : s'il était hors de question pour elle d'obtenir une licence du codec propriétaire pour son navigateur Firefox, elle poussait la logique jusqu'à refuser d'utiliser le codec s'il était supporté au niveau du système d'exploitation (lire Mozilla face au problème H.264).

Son argument principal était que le seul fait d'offrir le moindre support au H.264 affaiblissait son concurrent libre et ouvert, le codec WebM, et qu'elle se devait donc de peser de tout son poids dans la balance. D'autres problèmes étaient également soulevés, comme le fait que sur PC seul Windows 7 intègre le support du H.264 en standard, et le fait que cela déporterait le débat du navigateur vers l'OS, hors de portée de Mozilla.

Il semble que la fondation ait fait son deuil de ses griefs, au moins sur les plateformes mobiles dans un premier temps : sur le groupe Google dédié aux échanges des développeurs, Andreas Gal indique qu'une prochaine mouture du moteur de rendu Gecko intégrera le décodage de vidéos offert par le système d'exploitation.

Le pragmatisme aura eu le dernier mot : en l'absence de puces permettant le décodage matériel de vidéos au format WebM, promis de longue date, la lecture de vidéo est non seulement moins fluide, mais également plus gourmande en énergie, deux facteurs cruciaux sur plateformes mobiles qui ne permettent donc pas à Firefox de se battre à armes égales avec les autres navigateurs mobiles. Cette fonction sera activée initialement sur Gonk/Boot To Gecko, le système d'exploitation mobile alternatif de Mozilla, avant d'être intégré pour Android.

Ce changement permettra de supporter tous les codecs intégrés au système, y compris les codecs propriétaires (et honnis) que sont le H.264 ou le MP3. Contrairement à ce qu'avait affirmé Robert O'Callahan, Andreas Gal considère qu'il « n'y a vraiment aucune justification pour empêcher nos utilisateurs d'utiliser les décodeurs systèmes déjà présents sur l'appareil, donc nous ne filtrerons aucun format. »


C'est donc un véritable revirement pour Mozilla, qui avait résisté becs et ongles face au H.264. Malgré ce changement de fusil d'épaule, Andreas Gal n'y voit pas une révolution culturelle : « Je ne pense pas que [cette modification] change notre position sur la vidéo ouverte. Nous continuerons de promouvoir et de supporter les codecs ouverts, mais lorsqu'il y aura des codecs déjà installés et licenciés sur l'appareil, nous en ferons usage afin de fournir la meilleure expérience possible aux gens. »


Le dogmatisme de la fondation l'a à vrai dire quelque peu isolée : s'il est possible, au prix de quelques efforts, de faire totalement l'impasse sur des technologies propriétaires dans un ordinateur (il existe des BIOS libres et ouverts), c'est autrement plus difficile sur les smartphones. Le créateur de la licence GNU GPL et fondateur de la Free Software Foundation, Richard Stallman, lui-même se refuse à en posséder un, tout au plus se permet-il d'en emprunter un à son propriétaire le cas échéant.

Voilà qui règle la question sur les mobiles, mais Mozilla poussera-t-elle la logique jusque dans Firefox pour Windows et OS X ? La question est semble-t-il à l'étude. Les plateformes mobiles sont plus simples à gérer de par leur côté homogène, c'est donc pour cette raison que Mozilla leur a accordé la primeur. Il n'en reste pas moins que 40 % des utilisateurs de Firefox utilisent Windows XP, qui ne permet de décoder le H.264 qu'en téléchargeant un module additionnel pour DirectShow. Si Andreas Gal entrevoit des solutions techniques (notamment pour permettre aux éditeurs de site web de déterminer quels codecs sont disponibles), il concède qu'aucune n'est optimale pour Windows XP. Cependant il n'oublie pas pour autant les 60 % restants, qui ne peuvent pour l'heure pas utiliser les codecs pourtant présents sur leurs systèmes.
avatar Wolf | 

Richard Stallman "se refuse à posséder un Smartphone". Sans dec ? et après on va dire que ce ne sont pas des tarés ces types du "libre" …
Sérieusement, WebM c'était un format mort né. Qualitativement il n'apporte rien et hormis son appellation "libre" sous le contrôle de Google il ne sert à rien.
Même les torrents que l'on trouve pour les séries US se mettent au H264, comme quoi …

avatar Hywan | 

Attention à ne pas parler trop vite. Mozilla n'a pas encore tranché sur sa position. Ils parlent bien de proposition et la discussion est ouverte. Boot2Gecko (leur OS mobile basé sur les technologies Web) change la donne et c'est normal que le débat soit réouvert. WebM évolue rapidement et constamment, les industriels sont un peu lents que prévus mais rien de dramatique. Ce format n'a jamais été mort né (cc @wolf). Il a changé le marché en remettant en cause notamment les licences (et les prix) d'autres formats, comme l'H264. Tout cela bouge et change, rien n'est encore figé. Mozilla écrit sur des listes publics pour plus de transparence mais il ne faut pas prendre un mail parmi un débat comme une annonce officielle :-).

avatar lmouillart | 

@wolf ce n'est pas tant que le webm est qualifié de libre, c'est plutôt qu'il est patent free. Ce qui fait qu'aux USA, Australie, ... il est possible de l'utiliser sans acheter de licence. Pour les appareils mobile ils possèdent une licence via leur SOC qui sera réutilisé par Mozilla. Mozilla cautionne et s'embrigade donc aussi dans le système contre lequel elle se bat, c'est assez triste.

avatar Hindifarai | 

Très bon article. Je me permets d'autant plus de le souligner que je n'ai pas toujours été en accord avec les articles d'Arnauld de La Grandière :-) .

@ wolf
Puisque vous appelez au sérieux à travers ce fin "sérieusement", il serait bon que vous vous absteniez parfois de commenter en étalant des propos aussi faibles.
Je ne vois pas en quoi refuser de posséder un smartphone pour une raison technique rend cette personne "tarée", vous semblez tellement excessifs dans vos propos qu'un argument passionnel devrait vous rendre compréhensif.
WebM n'est pas mort-né et ne l'a jamais été, il est supporté et est suffisant dans la majorité des cas.
Il y a des séries que l'on peut récupérer dans un conteneur matroska, et il fut un temps c'était très courant, pourtant en bon fan de la marque à la pomme ce constat vous aurait révolté à l'époque. La situation des libristes aujourd'hui est exactement la même que pour les macusers il n'y a pas si longtemps avec les mkv.

avatar oomu | 

Stallman est un jusqu'au boutiste. Se faisant il permet de mettre en lumière un vrai problème.

Accessoirement il commence à être un vieux monsieur avec ses habitudes, métier et conférences bien ancrées. Rassurez vous ça lui manque pas de ne pas pouvoir tweeter depuis un troquet.

Par contre, il est toujours aussi alerte et pertinent sur l'évolution du copyright et les blocages de l'industrie.

avatar Nonoche | 

@ Hywan : Andreas Gal, Director of Research chez Mozilla Corporation, qui dit "In a few weeks we will add support for Android as well", ça ne ressemble pas tellement à du pur débat prospectif.

avatar Oh la belle Pomme | 

C'est bien mais c'est trop tard : plus de Mozilla chez moi.
Le libre c'est bien, mais le H264 était le seul format standard suffisemment fort pour pousser à l'abandon du format Flash. Donc pour moi, ceux qui s'opposent à l'adoption du H264 sont juste nazes...

avatar Wolf | 

@Hindifarai :
'Je ne vois pas en quoi refuser de posséder un smartphone pour une raison technique rend cette personne "tarée", '
ce n'est pas une raison technique mais une aberration philosophique

avatar Trollolol | 

Pour wolf, tous les religieux et les sectaires sont tarés donc tous les fanboy apple sont tarés, lui compris. Cherchez pas de logique il est taré :)

Le web et osx ne repose pas sur du libre ? Il faut être taré pour utiliser des outils conçu par des tarés.

avatar Nonoche | 

taré-zon

avatar BeePotato | 

« et le fait que cela déporterait le débat du navigateur vers l’OS »

Ce qui permettrait enfin de faire marche arrière sur cette décision de taré (oui, encore !) d’implémenter le support de la vidéo intégralement au sein des navigateurs. Quel retour en arrière représentait cette idée ! Alors que ça fait 20 ans qu’il y a une gestion de la lecture vidéo par des bibliothèques systèmes, approche qui permet à toute application bien écrite de profiter de tous les codecs ajoutés à l’OS par l'utilisateur, c’était ahurissant qu’on puisse trouver des supporters de cette idée de revenir à une gestion séparée pour chaque application.
Mozilla était vraiment pitoyable sur ce point. M’enfin, ce n’est pas la première fois qu’ils montrent qu’ils ne savent pas vraiment à quoi doit servir un OS.

avatar Anabys | 

Ils commencent à me gonfler Mozilla avec leurs choix à la noix...

[i]x264 est une bibliothèque libre sous licence publique générale GNU issue du projet VideoLAN permettant de coder des flux vidéo H.264 (ou MPEG-4 AVC)[/i]

https://fr.wikipedia.org/wiki/X264

Allez zou, voilà c'est réglé.

avatar Goldevil | 

@Anabys

Si mes souvenirs sont bons il n'y a pas vraiment de coût pour créer un logiciel qui décode le H.264 (pur software). Par contre je crois qu'il est obligatoire de payer une licence pour créer un logiciel qui encode à ce format.

Le format Web.M est libre de tout droit.

Que ceux qui connaissent mieux le dossier me corrigent.

avatar hawker | 

@ eftywdtruc:
"" je pense que tu confonds lecteur et vidéo. h264 n'est pas en concurence avec flash, mais HTML5 oui. HTML5 et flash sont tous les deux capables de lire du h264. La plupart des vidéos que tu vois en flash sont encodées en h264. L'arrivée de h264 n'a pas grand chose à voir avec la fin de flash comme lecteur vidéo.""

bien si justement, le h264 (ou webm) sont des codecs inclus (ou qui veulent) dans les balises videos du html5 et qui ont pour vocation de faire disparaitre le flash meme encapsulant du h264..

avatar bagot | 

Prendre en compte que face à la montée du webm le h.264 est depuis un an +ou- un format libre (pour un temps)

avatar esantirulo | 

Stalllman est une de mes idoles (merci pour emacs), mais il s'enferme dans son dogmatisme. D 'ailleurs il utilise un portable intégralement logiciel libre (même le BIOS) mais c'est une machine de piètre qualité fabriquée en... Chine ! On fait mieux pour défendre la liberté.

avatar jamais_plus | 

@esantirulo : c'est difficile de trouver un portable qui ne soit pas fabriqué en chine

avatar Marc-Alouettes | 

@nonoche: "taré-zon" de supporter ce très bel article !

avatar NicolasO | 

@Anabys @Goldevil
Il n'y a aucune difficulté à encoder/décoder du H264 avec des logiciels libres.
(x264 est d'ailleurs meilleurs que bien des implémentations propriétaires...)

L'enjeu est le fait qu'il est impossible d'utiliser ce format sans payer une license, au moins dans les pays ou les brevets logiciels sont présents.
Le seul cas où cela a été levé est pour les diffuseurs non-commerciaux. (Pas de pub sur le site.) Bref, personne.

Mozilla et beaucoup d'autres ne veulent pas que les formats Webs soient non-utilisables sans payer une license. (Que se passerait-il s'il y avait un brevet sur HTML et une license pour chaque page qu'on écrit, chaque browser qu'on télécharge...)

C'est un problème réel de liberté d'expression, mais ce n'est pas simple parce que:
- rien ne garantit que WebM n'enfreint pas des brevets
- rien ne garantit non plus que H264 n'enfreint pas des brevets non-couverts par des membres du MPEG-LA.

On touche aux problèmes du moidèle actuel des brevets. Un débat intéressant...

avatar Domsou | 

@NicolasO :
'Le seul cas où cela a été levé est pour les diffuseurs non-commerciaux. (Pas de pub sur le site.) Bref, personne'

Je me permets de vous reprendre : il existe tout de même un nombre important de sites non commerciaux (qui ne reçoivent pas de recette publicitaires ni ne vendent des prestations autour de la diffusion de vidéos).
Actuellement Firefox ne permet pas de visiter des sites proposant des lecteurs vidéos HTML 5 avec h264 : il faut un lecteur qui utilise Flash. Ainsi non seulement leur blocage est inutile dans ce cas mais en plus il favorise une technologie propriétaire.

avatar béber1 | 

ce qui est un comble

CONNEXION UTILISATEUR