Résultats T3 2022 : Apple plie mais ne rompt pas

Mickaël Bazoge |

L'ombre de la crise, ou plutôt devrait-on dire des crises, pèse sur Apple même si le constructeur parvient à tirer son épingle du jeu par rapport à la concurrence. Ça a été le cas au printemps, comme vient de l'annoncer l'entreprise à l'occasion des résultats financiers de son troisième trimestre fiscal.

Assez souvent, le printemps (c'est à dire le troisième trimestre fiscal pour Apple) est le plus faible de l'année pour le constructeur. Celui-ci ne déroge pas à la règle, même si la Pomme n'est évidemment pas à plaindre avec un chiffre d'affaires de 83 milliards de dollars, en hausse de 2 % par rapport à l'an dernier… mais des bénéfices à hauteur de 19,4 milliards (-10 %)

Mais la période a aussi été marquée par des reconfinements et de nouvelles restrictions en Chine, sans oublier les conséquences de la guerre en Ukraine, la flambée de l'inflation, le dollar de nouveau très fort vis à vis des autres devises, et attendez j'ajoute aussi les difficultés d'approvisionnement ! Un sacré cocktail bien amer qu'Apple a bu sans trop s'étrangler.

Niveau commercial, les mois d'avril, mai et juin ont été animés par le lancement à la toute fin du trimestre du MacBook Pro M2, l'édition 2022 des bracelets Apple Watch de la fierté et… la fin de la commercialisation de l'iPod touch 😢. Pas grand chose à se mettre sous la dent donc, mais il faut relever que ces trois mois ont marqué le premier trimestre complet de disponibilité pour le Mac Studio, le Studio Display et l'iPhone SE3.

En bref

En milliards de dollars.

T3 2022 T3 2021 Évolution
Chiffre d’affaires 82,959 81,434 +1,87 %
Bénéfice 19,442 21,744 -10,59 %
iPhone 40,665 39,570 + 2,77 %
iPad 7,224 7,368 -1,95 %
Mac 7,382 8,235 -10,36 %
Services 19,604 17,486 +12,11 %
Autres produits 8,084 8,775 -7,87 %

Chiffre d'affaires

Au niveau des ventes de produits et de services, ce troisième trimestre marque un record, jamais Apple n'avait engrangé un chiffre d'affaires de 83 milliards de dollars pendant un printemps. Si les ventes ont augmenté de 2 % environ par rapport à l'an dernier, les bénéfices reculent brusquement de plus de 10 %, à 19,4 milliards.

Les analystes pariaient sur un chiffre d'affaires de 82 milliards, avec un bénéfice de 1,16 $ par action (une métrique très surveillée par les investisseurs). Avec 1,20 $ par titre, Apple fait donc un peu mieux !

Apple avait annoncé un manque à gagner compris entre 4 et 8 milliards de dollars en raison de la conjoncture. Dans les faits, ce manque à gagner est de moins de 4 milliards. Le marché chinois affiche une baisse de 1 % à 14,6 milliards, manifestement le constructeur s'attendait à un recul plus fort.

Ventes d'iPhone

Malgré son lancement désormais lointain, la gamme d'iPhone 13 a continué à cartonner, avec des ventes qui se sont maintenues à un bon niveau : 40,6 milliards de dollars, soit 2,7 % de plus par rapport à l'an dernier. C'est une toute petite hausse, mais au vu du contexte ce n'est pas si mal.

Tim Cook a précisé qu'Apple avait recruté pas mal de switchers Android ce trimestre, « un nombre record » ! Le constructeur enregistre une croissance à deux chiffres pour les nouveaux utilisateurs qui viennent de s'équiper d'un iPhone.

Ventes d'iPad

Les ventes de tablettes continuent de glisser, après deux précédents trimestres en pente descendante. Apple en a vendu pour 7,2 milliards de dollars, un chiffre en baisse de 2 % par rapport à l'an dernier.

Ventes de Mac

Malgré l'attrait de la puce M1 (et désormais M2), la famille de Mac a eu plus de mal à convaincre durant le trimestre par rapport aux précédents. Les ventes s'établissent à 7,3 milliards de dollars, en recul de 10 %.

Les ventes de Mac, tout comme celles d'iPad en recul, sont la conséquence des difficultés d'approvisionnement, a assuré Tim Cook. Il a déclaré ne pouvoir estimer concrètement l'ampleur exacte de la demande. Car la disponibilité en produits était trop faible pour savoir si Apple aurait pu en vendre plus et dans quelles proportions. Il avance également l'impact du dollar fort comme facteur pénalisant.

Services et autres produits

La case des services, de plus en plus importante pour Apple, continue de ramasser la mise avec 19,6 milliards de dollars (+12 %). Les abonnements en tout genre aux différents services du constructeur (Apple Music, stockage iCloud, Apple Fitness+ et j'en passe) ainsi que ceux vendus par les applications permettent à cette activité de renforcer sa place en tant que deuxième activité la plus importante pour le constructeur.

Apple dénombre désormais 816 millions d'abonnés (y compris ceux qui souscrivent dans les applications).

La catégorie fourre-tout des autres produits, dans laquelle viennent se ranger l'Apple Watch, les AirPods, l'Apple TV ou encore les produits Beats, a vrillé de quasiment 8 % durant le trimestre avec un chiffre d'affaires de 8 milliards de dollars. C'est une mauvaise surprise, il faut remonter au premier trimestre 2017 pour retrouver une baisse des ventes.

L'économie globale a un impact sur les ventes de montres connectées et d'écouteurs, à en croire Apple (mais peut-être qu'il faudrait quelques nouveautés pour relancer l'intérêt aussi…). La situation affecte également certains services, comme la publicité.

Pour la suite

Pas de prévisions encore une fois pour le prochain trimestre, par contre Tim Cook a expliqué s'attendre à une « accélération durant le trimestre de septembre, malgré quelques poches de résistance ». Néanmoins, Apple ne perçoit pas de détérioration de la situation sanitaire ni du contexte macro-économique. La croissance des services va aller en décélérant, pour des raisons macro-économiques et l'effet des taux de change.

L'inflation a eu un impact sur la « structure des coûts » de l'entreprise, a-t-il ajouté. Une hausse des prix qui pèse sur les coûts de logistique, les salaires, et « certains composants électroniques ». Le patron d'Apple précise qu'Apple va continuer d'embaucher, « mais nous le faisons de manière délibérée ». Une rumeur annonçait il y a quelques jours que l'entreprise allait réduire un peu la voilure sur les recrutements.


Tags
avatar JOHN³ | 

Actionnaires heureux dans 3…2…1…

avatar doudee | 

@JOHN³

Il sera toujours plus rentable d’acheter 1000 euros d’actions Apple chaque année que de dépenser la même somme aux derniers iPhone.

avatar Paquito06 | 

@doudee

“Il sera toujours plus rentable d’acheter 1000 euros d’actions Apple chaque année que de dépenser la même somme aux derniers iPhone.”

L’iPhone se paye de lui-meme assez vite ainsi :-)

avatar doudee | 

@Paquito06

👍😉

avatar TrollMan06 | 

Ouf

avatar Nitneuqq | 

Heureusement que les services (et donc l’écosystème en lui-même) sont là pour sauver le bateau…

avatar loupsolitaire97 | 

@Nitneuqq

😂

avatar Paquito06 | 

@Nitneuqq

“Heureusement que les services (et donc l’écosystème en lui-même) sont là pour sauver le bateau…”

C’est le futur d’apple, ca se met en place tout doucement 🤓

avatar Gerrer | 

@Nitneuqq

En gros c’est trop ça. Mais faut dire qu’Apple reviens de loins en matière de services…

avatar bonnepoire | 

@ Nitneuqq
L'intelligence des dirigeants c'es d'évoluer vers de nouvelles sources de revenus sans être dépendant d'un seul produit. On ne peut que saluer la gestion pérenne de l'entreprise.
Ce n'est pas du hasard. Il n'y a pas de "heureusement que les servcices...".

avatar Lucas | 

Si la montée en puissance des services permettait demain d’avoir une rentabilité importante tout en vendant le moins possible d’appareils neufs, voire plus du tout, ce serait tant mieux pour la planète, Apple et tout le monde !

On n’y est pas encore, mais entre les services, le chemin vers le recyclage en boucle fermée (2030 ?) et l’allongement de la durée de vie des appareils, j’espère vraiment que la baisse durable et radicale des ventes d’appareils neufs pourra avoir lieu rapidement tout en permettant de continuer des activités économiques plus bénéfiques et moins nuisibles.

La fin de l’affichage des chiffres de ventes d’appareils et la surmultipliée mise sur les services nous en disent peut-être un peu sur ce changement de paradigme…

On peut toujours espérer… 🤞
(Enfin j’ai bien l’impression que c’est déjà un peu la route prise.)

avatar jb18v | 

@Lu Canneberges

Tous ces services ont un coût en énergie et en ressources aussi, y’a une armée de serveurs de partout à faire tourner 😬

avatar Baptiste_nv18 | 

@jb18v

C’est toujours infiniment moins comparé à la vente de matériel et la pollution que ça engendre. Évidemment que les services consomment de l’énergie.

avatar Malouin | 

@Lu Canneberges

Ben oui ! Apple peut sauver la planète en vendant moins…
Pffff ! Faut voir tout ce qu’on entend…

avatar Dimemas | 

C’est vrai oui Lucas, j’aimerais bien qu’ils travaillent plus le segment du reconditionnement, allez encore plus loin un peu à la backmarket …. Avec des différents niveaux

avatar ohmydog | 

@Lu Canneberges

C’est pas parce que tu ne vois pas les services qu’ils ne polluent pas hein

avatar Malvik2 | 

Un jour il faudra trouver une photo qui le fait moins passer pour un requin…ce qu’il est sans doute, mais il n’est vraiment pas mis en valeur là lol

avatar raoolito | 

@Malvik2

un patron peut soit etre un rat/requin soit couler.
il n'y a pas de milieu, et c pas son choix

avatar Nouvoul | 

J'aurais dit plutôt "niais", plus cette photo sert d'illustration plus elle m'irrite; quitte à l'utiliser, la mettre en plus petit format ne nuirait pas (à mes yeux du moins). Les bénéfices ne seraient pas affectés ni le climat d'ailleurs...

avatar R-APPLE-R | 

Mac -10% 🧐 ha d’accord c’est pour ça que le MacBook Air M2 est plus chèr… ça n’aura pas tarder 😌

avatar Malouin | 

@R-APPLE-R

Sans « e » le « chère » ! C*est plus crédible…

avatar R-APPLE-R | 

@Malouin

C’est corrigé autre chose ? 😁

avatar totoguile | 

@R-APPLE-R

enlever l'accent sur "chèr" et remplacer "tarder" par "tardé"

avatar Malouin | 

@R-APPLE-R

Et sans « r » le « tarder » ! Ce sera parfait…

avatar R-APPLE-R | 

@Malouin

Ha non la c’est faut pas abuser c’est ma marque de fabrique faut pas abusé 😉

avatar Silverscreen | 

@R-APPLE-R

-10% surtout par manque de dispo, pas parce que le produit est « boudé ». Les prix des Macs augmentent pour préserver la marge : comme pour plein de biens de consommation, tous les produits Apple coûtent maintenant plus cher à fabriquer, acheminer et distribuer et ça se répercute sur le prix de vente (surtout en Europe). Va falloir s’habituer : fini les MBA à 1000 €…

avatar totoguile | 

curieux de savoir qui de IDC ou "jesaisplusqui" a raison pour les ventes de mac...

avatar oomu | 

On vend pas à Dell alors ?

avatar Jswat | 

Seulement 19.4 milliard de bénéfice.
Les actionnaires vont pleurer 😂😂
Va falloir licencier pour rééquilibrer tout cela

avatar madaniso | 

@Jswat

J’espère bien !!!

Plus sérieusement si l’action Apple décroche vraiment dans l’avenir, toutes les autres actions du secteur vont suivre.

Prenez vos bénéfices si c’est pas encore fait

avatar airmax95 | 

Absolument. Moins 10 pourcent oulala. SCANDALE

avatar Dimemas | 

C’est ça … ça me dégoûte

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Étrange cette phrase :

Malgré l'attrait de la puce M1 (et désormais M2), la famille de Mac a eu plus de mal à convaincre durant le trimestre par rapport aux précédents. Les ventes s'établissent à 7,3 milliards de dollars, en recul de 10 %.

En contradiction avec ensuite:

Les ventes de Mac, tout comme celles d'iPad en recul, sont la conséquence des difficultés d'approvisionnement, a assuré Tim Cook. Car la demande, elle est là et bien là, et cela se voit dans les délais de livraison pour certains Mac ! Apple avance également l'impact du dollar fort.

avatar Dimemas | 

Non mais ce mec est un charlatan, il pourrait te vendre un bic au prix d’un crayon mont-blanc s’il était estampillé d’une pomme en te sortant une explication bidon

avatar Gerrer | 

Bon , au moins apple as fait mieux que Meta (c’est pas compliqué vous allez me dire). Mais C’est déjà très bien je trouve 😊😊😊 ce qui as fait mal as facebook , c’est sa façon de gagner de l’argent. Basé sur les pub , la vente de donner etc…mais les gens refusent de plus en plus les cookies et autres trucs inutiles.

avatar Glop0606 | 

Niiiiice! J'espère que Tim va remercier les membres de Macg pour tous nos commentaires et analyses utiles que nous distillons gratuitement aux fils des actus :)
Comme d'habitude (mais bon c'est son côté rebel), il ne nous a pas écouté sur l'encoche immonde des nouveaux Macs, et paf -10%! Pas grave, comme pour le clavier papillon, il finira par nous écouter.

avatar headoverheel | 

@Glop0606

Le fait de ne pas écouter les commentaires Macg lui permet d’arborer le sourire narquois de la photo. Ah bon, mes services c’est tout pourri ?

avatar olrik53 | 

C'est reparti pour les arguments "pseudo écolos". Encore un petit effort, entre la guerre qui se profile à l'horizon et le réchauffement climatique certes présent à prendre en compte et à diminuer oui, mais avec des mesures non farfelues l'humanité reviendra à l'âge de pierre. Et les "pseudo écolos" seront heureux mais morts.

avatar Terence993 | 

@olrik53

Sachant que chacun et chacune disposera d’un budget carbone de deux tonnes de CO2e (l’empreinte carbone moyenne d’un Français est cinq fois supérieure à titre indicatif) si nous voulons respecter les engagements pris dans l’Accord de Paris (limiter le réchauffement climatique à +2°C au maximum par rapport à l’ère préindustrielle, +1,5°C dans l’idéal, en sachant que nous sommes déjà à +1,1°C), il va falloir tout revoir de fond en comble.
Individuellement, nous devrons adopter un mode d’alimentation végétal, arrêter de prendre l’avion, limiter fortement l’usage de la voiture, arrêter la surconsommation, isoler fortement nos logements,…
Les acteurs privés et publics devront également contribuer à cet effort par l’adoption de l’agroécologie, la révision des politiques d’urbanisation, la création de produits plus facilement réparables, l’interdiction des piscines individuelles,…

Sortir de la dépendance à la voiture, de la précarité énergétique ou encore du consumérisme comme source de bonheur serait un énorme progrès pour l’humanité et non un retour à l’âge de pierre.

avatar jazz678 | 

@Terence993

« nous devrons adopter un mode d’alimentation végétal »

Quand 😨?

avatar jazz678 | 

@Terence993

« arrêter de prendre l’avion, »

Ils voleront à vide

avatar jazz678 | 

@Terence993

« isoler fortement nos logements, »

Ah…
Moi j’avais simplement isolé

avatar barbe | 

@Terence993 : vous m'avez enlevé les mots de la bouche. Je pense que beaucoup de citoyens ne réalisent pas l'ampleur de la tâche. La Stratégie Nationale Bas Carbone française a défini des objectifs : réduire nos émissions de GES de 30% dans moins de 8 ans et in fine, réduire de 70% (toujours par rapport à aujourd'hui) dans une vingtaine d'années. Ca veut dire effectivement un changement radical de nos modes de vie et de consommation comme vous l'avez détaillé.
On a une sécheresse jamais entrevue depuis les premières mesures dans les années 50 (1976 est au tapis) donc les restrictions vont se multiplier. Alors quand se posera la question de l'accès à l'eau et aux ressources alimentaires, savoir si c'est Meta ou Apple qui sera le maître du métavers, se poser la question d'une réorientation de la Pomme vers les services sera secondaire.
On va me répondre que là n'est pas le suje et bien je crois que ce n'est pas mesurer ce qui nous attend avec sérieux

avatar raoolito | 

"Individuellement, nous devrons adopter un mode d’alimentation végétal, arrêter de prendre l’avion, limiter fortement l’usage de la voiture, arrêter la surconsommation, isoler fortement nos logements,…"

manger "seulement" 5 repas avec de la viande, dont 3 rouge, 1 blanche et une poisson par exemple (+1 oeuf dur le matin). Ce sont les conseils des nutritionnistes depuis longtemps. donc 5 viandes sur 21 repas.

La voiture electrique permettra de diminuer le soucis déjà, car 33% de plus de CO2 à la fabrication et 77% de co2 de moins à l'utilisation. Donc, sachant que ces machines là tiennent bien plus longtemps, font moins de microparticules( freins, pneus..) et que les batteries ont une durée de vie de 8ans + encore plusieurs années en mode réutilisées, puis enfin un circuit de recyclage. Bref, déja que toutes les voitures deviennent électriques et soient conservées une dizaine d'années au moins par leurs propriétaires.

il faudra expliquer ce qu'est la surconsommation. Car d'un point de vue d'un citadin, un habitant des campagnes surconsomme, et d'un point de vue du bedouin du fond de son bled perdu au Sahara, meme un citadin qui ne sort pas de chez lui consommera trop. C'est difficile de mettre la barre

isoler les logements on en parle depuis quoi..30 ans ? si on conservait le prix de l'electricité comme il devrait etre aujourd'hui, couplé à l'indice de consommation des maisons, je pense que cela changera.
Basiquement, explosez comme maintenant le prix de l'energie et la magie des economies va se reveler à vous.

avatar Dimemas | 

A raoolito : c’est fou ce que les végétariens arrivent à vous faire croire n’importe quoi …
C’est du greenwashing en puissance tout ça !
Non manger végétarien (pire pour le véganisme) n’est pas si écolo que ça.
Il suffit de manger en quantité raisonnable !
En exploitant de façon raisonnable, en arrêtant les grosses exploitations qui maltraitent les animaux ou la surpêche qui devrait vider les fonds marins d’ici 2050…

Manger végétarien c’est poursuivre la déforestation des grandes forêts vierges parce que le soja (entre autre), il ne pousse pas dans vos jardins, favoriser des cultures OGM ailleurs, détruire les écosystèmes et les habitats naturels de nombreuses espèces en voie de disparition parce que les autres ne vont pas arrêter de faire des cultures et de détruire des forêts juste pour l’appât du gain et non pas nous donner à manger soi-disant.
C'est appauvrir les sols.
C’est consommer beaucoup d’eau aussi suivant ce qu’on cultive.
Ou alors on mangera des feuilles et on aura des carences de partout et on vivra moins longtemps (remarque ce ne sera pas mal pour réguler les populations).

Quand à la surconsommation, j’ai une définition simple.
C’est être européen ou dans un pays riche, acheter de manière compulsive dans un monde ou on te pousse à consommer même des services ou des biens qui ne te seront pas forcément utiles.
Exploiter de façon complètement anarchique et abusive nos ressources pour en jeter une quantité astronomique (et je pèse mes mots !!!).
Travailler sur le gaspillage alimentaire devrait être une mission importante pour nos politiques, arrêter avec le plastique et promouvoir le verre qui joue très son rôle et créer de l’emploi dans le recyclage et la consigne … et j’en passe

avatar Paquito06 | 
avatar Dimemas | 

merci paquito, c'est très intéressant !

avatar barbe | 

@Paquito06 : Cet article n'a d'autre finalité que de montrer que le steak végétal industriel est aussi nocif que le steak animal industriel. Hormis cela il ne dit rien de l'avantage à suivre un régime végétarien par rapport à un régime omnivore.
Le steak végétal c'est uniquement un moyen pour certains omnivores de se donner bonne conscience mais de toute façon le mieux c'est de partir sur des légumes non transformés en majorité et de la viande de petites fermes avec des animaux élevés en plein air.

avatar Paquito06 | 

@barbe

“Cet article n'a d'autre finalité que de montrer que le steak végétal industriel est aussi nocif que le steak animal industriel.”

Et de montrer qu’au niveau environnemental, le steak veg est pas si clean qu’on nous le laisse penser.

“Hormis cela il ne dit rien de l'avantage à suivre un régime végétarien par rapport à un régime omnivore.”

Non mais c’est pas la question.

“Le steak végétal c'est uniquement un moyen pour certains omnivores de se donner bonne conscience mais de toute façon le mieux c'est de partir sur des légumes non transformés en majorité et de la viande de petites fermes avec des animaux élevés en plein air.”

Oui 👍🏼

avatar barbe | 

@Paquito06 : Dimemas a dit, je le cite :"Non manger végétarien (pire pour le véganisme) n’est pas si écolo que ça." Donc oui c'est la question initiale, manger végétarien (ce qui n'est pas mon cas) est-il mieux que manger carné et vous répondez par un article sur "les steaks végétariens de burgers industriels sont ils meilleurs que les steaks animaux de burgers industriels".
Vous faites un gros raccourci que je tenais à clarifier.
Je reste convaincu que faire venir du tourteau du Brésil pour l'élevage en batterie est une hérésie et peut-être qu'un jour je passerai à un régime végétarien.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR