Des employés d’Apple appellent Tim Cook à soutenir les Palestiniens

Mathieu Fouquet |

Le silence étant aussi une forme de parole, certains employés au sein d’Apple voudraient justement que la société californienne brise son mutisme concernant les événements récents au Moyen-Orient. Dans une lettre interne publiée par The Verge, la Apple Muslim Association (« Association musulmane d’Apple ») exhorte la direction d’Apple à exprimer officiellement son soutien au peuple palestinien. La guerre entre l'armée israélienne et le Hamas a fait 248 morts côté palestinien et 12 côté israélien.

L'emoji du drapeau palestinien dans le visualiseur de caractères de macOS.

Cette lettre, qui a recueilli environ mille signatures et qui a été diffusée quelques jours avant le fragile cessez-le-feu instauré entre les deux parties, exprime la frustration de ses auteurs concernant l’approche d’Apple (en anglais dans le texte) :

Nous sommes frustrés et déçus car, une fois de plus, beaucoup de ceux qui ont du pouvoir et de l’influence — et qui défendent hardiment les droits humains pour beaucoup d’autres causes justes — choisissent soit de rester silencieux, soit de publier d’inefficaces communiqués au ton neutre qui mentionnent "les deux côtés".

L’association mentionne notamment l’énorme influence que les actions et les mots d’Apple peuvent avoir sur la planète. Elle demande en outre que la compagnie affiche son soutien au peuple palestinien et ait le courage de qualifier la situation d’occupation illégale. Les auteurs de la lettre souhaiteraient également qu’Apple accorde à la communauté palestinienne autant de temps et d’effort qu’aux autres communautés qui la composent. Pour le moment, la société n’a pas répondu1.

Apple n’est pas la seule entreprise à connaître une telle situation : selon Fox Business, des employés d’Amazon et Google ont également lancé des initiatives similaires. En avril dernier, les deux géants signaient un contrat d’un milliard de dollars avec Israël pour bâtir des services dans le nuage notamment utilisés par l’armée.

En raison du caractère éminemment sensible du sujet, les commentaires sont exceptionnellement fermés.


  1. Pour Tim Cook, qui a par ailleurs cultivé avec soin une image de CEO engagé, on imagine que la situation n’est pas des plus confortables. ↩︎


CONNEXION UTILISATEUR