Tim Cook a conseillé à Mark Zuckerberg de supprimer les données

Mickaël Bazoge |

On connait l'animosité qui existe entre Tim Cook et Mark Zuckerberg, les deux dirigeants ayant des vues complètement opposées sur la collecte et l'exploitation des données. Le New York Times rapporte une anecdote qui en dit long sur les relations glaciales entre les deux hommes.

Crédits : Cyril Attias, CC BY-NC-ND 2.0 et Josh Lowensohn, CC BY-NC-ND 2.0.

En juin 2019, durant une rencontre organisée dans le cadre des conférences annuelles de Sun Valley, les patrons d'Apple et de Facebook ont tenté de renouer les fils d'une relation déjà très distendue1. Mark Zuckerberg, à l'époque toujours aussi empêtré dans le scandale Cambridge Analytica, a demandé à Tim Cook comment il s'y serait pris pour gérer cette histoire embarrassante.

Ce à quoi le CEO d'Apple a répondu, acide, que Facebook devrait supprimer toutes les informations collectées sur les utilisateurs en dehors de ses applications principales. Zuckerberg en serait resté comme deux ronds de flan : le modèle économique du réseau social est entièrement basé sur les données récupérées auprès de ses utilisateurs, elles servent à la publicité ciblée.

Autrement dit, Tim Cook disait à son homologue que son modèle n'était pas soutenable. Bien sûr, Zuckerberg a ignoré ce conseil. Et les choses ne se sont pas arrangées entre les deux dirigeants et les deux entreprises, avec l'encadrement du suivi publicitaire (App Tracking Transparency) activé depuis iOS 14.5 — bien que Mark Zuckerberg a finalement estimé que Facebook pourrait tirer son épingle du jeu.


  1. Pour ne donner qu'une petite idée des coups bas dont sont capables ces mastodontes : Facebook et Qualcomm ont financé pendant des années Definers Public Affairs, une société basée à Washington chargée de déstabiliser les adversaires de ses clients. Histoire de pourrir les relations qu'entretenaient Tim Cook et Donald Trump, Definers a fait courir le bruit en 2017 que le patron d'Apple avait l'intention de se présenter à l'élection présidentielle américaine de 2020. Cette entreprise spécialiste du brassage de linge sale a également distribué des rapports compromettants sur les liens troubles entre Apple et la Chine. En 2018, le NYT révélait la supercherie et Facebook a annoncé qu'il arrêtait de travailler avec cette firme.  ↩︎


avatar Pico | 

« Pour ne donner qu'une petite idée des coups bas dont sont capables ces mastodontes… »

Les coups bas viennent que d’un seul côté, et c’est d’ailleurs sur eux que repose la carrière de Monsieur Z.

avatar anonx | 

@Pico

La vache la langue doit être rugueuse à ce niveau 👅 🪚 😳

avatar IsaPain | 

@anonx

ça aurait pu être moins vulgairement dit...

avatar Pico | 

@anonx

Critiquer l’un n’est pas forcément souscrire à 100% à ce que fait l’autre… Sauf à avoir un esprit sans nuance… les choses sont un peu plus compliquées que ça tu ne crois pas ?

avatar Dimemas | 

À pico : c’est clair !
Mais ici tout ce que fait Apple c’est bien.
Tout ce que dit tim cook c’est super.
Ils ne font jamais rien de mal et ne heurte jamais les autres

Tu vas avoir des problèmes toi 😬

avatar XiliX | 

@Dimemas

"Mais ici tout ce que fait Apple c’est bien.
Tout ce que dit tim cook c’est super.
Ils ne font jamais rien de mal et ne heurte jamais les autres "

Tu veux dire donc que tout ce que fait Facebook est bien et tout ce que dit Zuck c'est super ?

avatar Mike Mac | 

Pour cette histoire de captage de données, qu'elle est la vision de MacGe pour son propre business model aujourd'hui ?

Goinfrerie à la sauce Facebook ?

Régime sec à la sauce Apple ?

Il y a t-il une voie médiane et comment l'articuler par le futur ?

avatar fousfous | 

@Mike Mac

Macg sait quand tu es aux toilettes, ils utilisent le micro d'iPhone pour tout savoir SUR TOI et te proposer des pubs de PQ!

avatar Dv@be | 

@fousfous

Oh merde alors 💩😜

avatar raoolito | 

@fousfous

vois avez pris du poids
macG vous recommande de faire de l'exercice avec votre AppleWatch

avatar DavidAubery | 

@Mike Mac

Et réciproquement.
Vous avez 4 heures.

avatar hawker | 

C'est sur que quand on vend pas du matos avec des marge de 70 pourcent, et qu'on a pas des million de devs a raquetter H24 parce qu'il ont pas le choix... euh je veux dire pour qu'ils ait la chance d'etre sur leur plateform, ils faut trouver d'autres methodes pour etre rentable.

avatar marenostrum | 

pour contrer les chinois le père Cook est obligé de jouer la carte sécurité, et par ricochet de faire mal ou d'anéantir un confrère d'antan.
ce n'est pas pour rien, que Google et Microsoft (société logiciel comme Facebook à la base) ont commencé à faire leur propre matos. pour ne pas lécher les bottes de Cook.

je pense qu'ils vont se régler discrètement (comme l'ont fait avec Google) à coup de milliards. Apple n'a pas intérêt d'attaquer Facebook.

avatar Aardohan | 

@hawker

Ah ah ah, couche toi plus tôt, ça te rend aigris.

avatar Florent Morin | 

@hawker

Je suis dev. J’ai connu l’époque avant l’App Store où seuls les très gros avaient leur place, notamment sur Symbian. L’accès était pourtant gratuit et la distribution totalement libre. Ce qui de fait incitait à faire uniquement du gratuit. Qui par définition ne fait pas vivre un dev.

Aujourd’hui, la commission d’Apple à 15 %, je pense que c’est loin d’être délirant pour accéder avec autant de chances que n’importe qui à un marché de plusieurs centaines de millions d’utilisateurs.

avatar raoolito | 

@FloMo

Flo arrêtez ! vous savez bien qu'il est impossible d'être développeur et d'aimer Apple c'est totalement irréaliste !
regardez un peu les commentaires vous verrez..
😂

avatar XiliX | 

@FloMo

J'ai connu l'époque de PalmOS (j'ai développé sur des Visor, Treo...) et Windows CE/Mobile.
Honnêtement, ça nous revenait beaucoup plus cher en abonnement du serveur et du service de paiement. Simplement parce qu'on avait des achats en volume correct mensuel pour couvrir les frais. Sans compter les frais de pub pour se faire connaitre.
Et si on passait par des sites de distribution, à l'époque c'était plus entre 40%-60% pour le site

avatar Hugualliaz | 

Facebook aurait pu tout aussi bien proposer une version premium de ses applications : tu ne veux pas être tracé ? Tu payes

Tout le monde y aurait trouvé son compte...

avatar CorbeilleNews | 

@Hugualliaz

Avec l’assurance à 100% que les données ne seraient pas exploitées ?

Et la marmotte 😋

avatar Fanoo | 

Y’a encore des gens qui utilisent Facebook ?

avatar Ginger bread | 

@Fanoo

Tu utilises Instagram ? Ça appartient aussi à Facebook.

avatar Fanoo | 

@Ginger bread

Non, pas Instagram non plus

avatar reborn | 

@Fanoo

Oui, un peu moins de 3 milliards d’utilisateurs actifs il me semble

avatar Paquito06 | 

@Fanoo

"Y’a encore des gens qui utilisent Facebook ?"

Y a encore des gens qui utilisent internet?

https://www.visualcapitalist.com/the-50-most-visited-websites-in-the-world/

avatar JOHN³ | 

@Fanoo

Lol, avec Instagram et WhatsApp, je dirais dans les 3-4 milliards tous les jours. Mais ça tu le savais déjà ;-)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR