John Ternus prend le volant du matériel d'Apple

Florian Innocente |

Jeu de chaises musicales à la tête d'Apple où John Ternus prend officiellement le poste de Senior Vice President, Hardware Engineering et rejoint la page des principaux dirigeants de l'entreprise.

Une arrivée pour un départ, celui de Dan Riccio qui quitte ces mêmes fonctions pour mieux se consacrer à « un nouveau projet ». Ainsi que l'avait annoncé Apple à la fin janvier, lorsqu'elle avait prévenu de cette promotion pour Ternus — qui n'a plus que Tim Cook comme supérieur direct — et de ce nouveau rôle plus énigmatique pour Riccio.

Quelques temps plus tard, Bloomberg affirmait que l'ancien superviseur de l'ingénierie matérielle d'Apple allait se consacrer au développement des futurs produits de réalité augmentée.

Depuis quelques années maintenant, John Ternus arpente tranquillement les scènes des keynotes d'Apple, en détaillant les avancées matérielles des nouveaux produits.

John Ternus.

C'est en réalité un ancien de la maison, sa bio rappelle qu'il est arrivé en 2001, au sein de l'équipe du design produits, et qu'il officiait comme second de Dan Riccio depuis 2013. Il a participé à la conception de tous les iPad, des dernières générations d'iPhone, des AirPods et on l'a vu expliquer les changements apportés par les premiers Mac à processeurs Apple.

Ingénieur dans une société de conception de casques de réalité virtuelle avant d'entrer chez Apple, il est désormais le premier responsable du développement de tous les Mac, iPhone, iPad, AirPods et autres produits. Des journées bien pleines.


avatar FredMac92 | 

On espère qu’il sera plus à l’écoute des besoins des clients que Ive.

avatar Soner | 

@FredMac92

Ce n’était pas le poste de Ive.

avatar FredMac92 | 

@Soner

Oui pas exactement, mais au final l’effet est similaire.

avatar fabricepsb71 | 

@Soner

Mais non, Ive travaillait sur la conception de papier toilette le plus fin possible

avatar ingmar92110 | 

@fabricepsb71

Sans prise usb wc

avatar romainB84 | 

@ingmar92110

C’est plutôt Tim Cook qui est en charge des responsabilités PQnières

avatar zoubi2 | 

@romainB84

👏👏

avatar DG33 | 

@romainB84

N’est-ce pas Lucas le maestro en la matière ?

avatar YetOneOtherGit | 

@FredMac92

"On espère qu’il sera plus à l’écoute des besoins des clients que Ive."

Là ce serait vraiment la mort de l’ADN Steve Jobs et d’une de ses citation favorite : « If I had asked people what they wanted, they would have said faster horses. » Henry Ford

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

Oui, et c’est probablement la plus grosse carabistouille proférée par Ford et reprise en loop par Jobs.

Sir Michael Philipp Jagger, ancien de la London School of Economics, a formulé de manière bien plus pertinente la tension dynamique entre le désir conscient des clients et la satisfaction heuristique de leur besoin.
Cette formule a le mérite de ne pas dénigrer le rôle actif des clients dans leur recherche de satisfaction du besoin :
« You can't always get what you want, But if you try sometime you find, You get what you need »

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"Oui, et c’est probablement la plus grosse carabistouille proférée par Ford"

Comme beaucoup de phrases de ce type il ne faut pas en faire une religion mais elle porte un principe important : croire que l’on fait du bon business en écoutant servilement les cibles est une ineptie.

Le clientélisme est une facilité marketing qui produit fort rarement de bons business.

Avoir une vision produit forte et clivante, savoir la rendre désirable, savoir tordre le bras à la paresse intellectuelle et aux désires triviaux du vulgum...

Comme en politique le populisme est la pire des choses en marketing 😃😉

avatar vincentn | 

@YetOneOtherGit

Oui. Parfaitement résumé dans un épisode de 1991 des Simpsons, avec The Homer :

https://youtu.be/WPc-VEqBPHI

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

Je comprends que l’on grossisse le trait, mais à force de gonfler la taille du caractère à 1440 pt, on risque de noircir la page.

Il n’est nullement question d’« écouter servilement les cibles ». Ni de clientélisme, ni — encore moins — de populisme.

La phrase de Ford reprise par Jobs, avec sa posture de prophète messianique, occulte un fait fondamental : le succès du Mac, comme celui de l’iPhone, est dû à l’adéquation convergente des attentes de deux catégories de public :
— l’une qui voyait le potentiel d’une promesse (en gros, Xerox Star puis Lisa) réalisé à une échelle industrielle le rendant abordable ;
— l’autre, qui avait perçu le potentiel d’utilisation, mais que rebutait le mode d’emploi.

De même, la Ford T offrait ce dont un public sans cesse croissant rêvait : la locomotion individualisée abordable, fiable, rendue viable sur un vaste territoire grâce à la standardisation.

L’évolution du premier Mac montre bien à quel point son public était plus créatif, et techniquement plus perspicace, que Jobs lui-même. Exactement le contraire de ce que la phrase de Ford laisse entendre.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"le succès du Mac, comme celui de l’iPhone, est dû à l’adéquation convergente des attentes de deux catégories de public "

À quel points ces « attentes »étaient-elles largement exprimées, construites et conscientes ?

Là et la question et dans bien des cas les attentes largement exprimées sont d’une affligeante trivialité 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"De même, la Ford T offrait ce dont un public sans cesse croissant rêvait"

Là aussi je trouve que tu fais un rien d’anachronisme et de réécriture historique : le désire d’une locomotion auto mobile était-il largement formulé et exprimé ?

avatar Sindanárië | 

@YetOneOtherGit

Non car Ford a créé le besoin d’avoir une automobile (alors que la majorité pouvait s’en passer, n’en avait pas vraiment l’utilité) : faire une voiture abordable qu’il vendait en masse à ses employés en premier lieu. Les employés Ford circulant avec ces voitures créent le désir chez les autres. Et ainsi de suite.

avatar marenostrum | 

la phrase de Ford était pour lui-même. il a voulu montrer que c'est lui qui a ouvert le chemin, ce n'était pas une demande de l'extérieur.
pour la comprendre il faut être dans sa position et pas la tienne, un obscur observateur. Jobs l'a capté par ex, parce que il lui ressemble tout simplement.

avatar oomu | 

@occam

oui.

ces phrases super courtes répétées comme des religions nous aveuglent. Par le simplisme qu'elle propose (en gros: "gens débiles, gourou lui malin") elles mentent.

Les geeks ont tendance à répéter des slogans.

Merci d'avoir remis du contexte autour et proposé des alternatives plus intéressantes.

avatar romainB84 | 

@YetOneOtherGit

Je n’aurais pas dit mieux !!
Si on écoutait les geeks (parce que le probleme se situe la ...), la grande majorité des gens se foutent de ce qu’il y a dedans du moment que ça marche ! Il n’y a que les poignées (parce que oui... messieurs .... vous n’êtes que très minoritaires) de technophiles qui s’intéressent à ce genre de choses...
Si on les écoutaient, on aurait encore des lecteurs disquettes 3,5” sur nos ordi !!

https://www.dropbox.com/s/wngdqd6in6wws63/Photo%2003-04-2021%2019%2015%2...

avatar Sindanárië | 

@romainB84

J’adore le viewmaster Slot 😅

avatar romainB84 | 

@Sindanárië

Le RCA jack est pas mal aussi 😂😂

avatar Sindanárië | 

@romainB84

"(parce que oui... messieurs .... vous n’êtes que très minoritaires) de technophiles qui s’intéressent à ce genre de choses..."

Pffff des technophiles !
N’exagèrerez pas docteur ! 😁
La majorité ici ne sont que des consommateurs... ☝🏽 ...

Qui d’ailleurs ont l’outrecuidance de se plaindre que igen fait des articles promo ou sponsorisés et diffuse de la publicité ! 😆

avatar r e m y | 

Sommateurs... c'est tres exagéré !

avatar DG33 | 

@r e m y

(ommateurs) 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

"La majorité ici ne sont que des consommateurs... ☝🏽 ..."

Des néo-geek qui se monte le col sur des connaissances techniques très superficielles 🧐

Pages

CONNEXION UTILISATEUR