Le Mac a 37 ans : notre série d'anecdotes au complet sur le Club iGen

Jean-Baptiste Leheup |

Un jour, nous connaîtrons les secrets qui ont entouré la création du premier Mac M1. Dans dix ans, dans vingt ans, des « anciens de chez Apple » et des « cadres souhaitant garder l'anonymat » raconteront comment l'idée a germé et mûri, comment les uns et les autres ont pesé le pour et le contre, et comment les ingénieurs ont consacré leurs nuits blanches à brancher le fil rouge sur le bouton rouge et le fil vert sur le bouton vert…

En attendant, on peut se délecter des souvenirs du développement du premier Macintosh, qui a été sans doute encore plus passionnant, et surtout tellement plus humain ! Ces souvenirs ont été compilés par l'un des petits génies de l'équipe, Andy Hertzfeld, sur son site Folklore.org. C'est une mine d'or, rédigée en anglais, que nous sommes allés explorer pour vous.

À l'époque, Apple avait confié le développement du Macintosh à une bande de passionnés, un peu asociaux, exilés dans un bâtiment à part. Personne ne savait vraiment ce qu'ils espéraient fabriquer, puisqu'Apple n'avait d'yeux que pour son puissant Apple III, son prometteur Lisa, et sa très rentable gamme Apple II.

Personne n'aurait pu prédire que ce premier Macintosh inaugurerait une lignée de quatre décennies, et sans doute encore plus… Ces souvenirs nous accompagneront par petites touches quotidiennes sur le Club iGen pour l'anniversaire du Macintosh que l'on fête ce 24 janvier.

  1. Un singe et un petit fantôme
  2. Un canard et un camion
  3. Des fourmis et du pepsi
  4. L'insupportable Steve Jobs
  5. Des cachotteries en pagaille
  6. MacPaint, du traitement de texte à Mick Jagger

Bonne lecture !


avatar Tech | 

J’adore mon mac de 2007 qui fonctionne toujours bien.

avatar alastorne | 

Cool ce teasing. J’ai hâte. 😉☕️

avatar DG33 | 

Je vais me ruer sur ces articles. Merci 🤩

avatar Lightman | 

Moi j'aimerais bien un article sur la création de Mac Génération (depuis son émancipation de MacFR Suisse je crois)

A l'occasion de cet article, je serais curieux de savoir si les pionniers de MacGé ont toujours leur rond de serviette dans l'équipe, ou sont même connus des plus anciens.

Note : Les infos que j'inscris ci-dessous ont été diffusées publiquement, je n'ai aucun mal à les recopier ici.

A tout seigneur, tout honneur :
Christophe Laporte
christophe@macgeneration.com

François Schuster
francois@macgeneration.com

Vincent Absous
vincent@macgeneration.com

Cyril Pavillard
cyril@macgeneration.com

Benjamin Ferran
bferran@macgeneration.com

Simon Jacquier
simon@macgeneration.com

Il y en a encore d'autres, il faudrait que je prenne le temps de compiler tout ça.

Que sont devenus ces gens ?

avatar raoolito | 

@Lightman

Cela risquerait un peu de faire auto-satisfaction non?

avatar Lightman | 

@raoolito

Non je ne crois pas, ce serait intéressant, même si j'en connais déjà les grandes lignes.
C'était il y a plus de 20 ans, à l'époque des fanzines et des BBS.

avatar BeePotato | 

@ Lightman : « C'était il y a plus de 20 ans, à l'époque des fanzines et des BBS. »

Ne vieillissons pas trop ce site, tout de même. On était à l’époque déjà bien entré dans l’âge du web, et les BBS n’étaient déjà plus qu’un souvenir.

avatar Sindanárië | 

@Lightman

Il n’en reste plus qu’un seul d’entre eux, les autres ayant disparus dans des conditions étranges semble t’il
Ont suppose qu’ils ont été mangés. Il me semble avoir croisé le fantôme de Benjamin Ferran sur d’autres réseaux.... mais c’est pas certain.

avatar Lightman | 

@Sindanárië

J'espère pas mangés par un Androïd, ce serait triste 😱

Mais merci pour l'info.

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

"Ont suppose qu’ils ont été mangés. Il me semble avoir croisé le fantôme de Benjamin Ferran sur d’autres réseaux.... mais c’est pas certain."

Il œuvre pour la famille Dassault au Figaro et semble en être fort heureux de ce qu’il en dit.

Toujours actionnaire de MacGe je crois et un des plus beaux parcours professionnel de l’équipe. 👏

Lui et Cyril Pavillard sont les seuls que je connais vraiment IRL.

avatar Alex Giannelli | 

Très très hâte de lire ça 😋

avatar andr3 | 

😋 😋

avatar gmart | 

En 1984, mon voisin du dessus de l’époque m’a invité à voir « un ordinateur d’un nouveau type ».
C’était impressionnant!

avatar Sindanárië | 

@gmart

Ah déjà en 84 c’était plus l’époque de montrer ses estampes japonaises ?

avatar LambdaBoss | 

Mon regret, mon très très grand regret ... c'est de n'avoir pas demandé à ma société de me donner ( ou vendre ) l'Apple II qu'elle m'avait acheté dans les années 80 pour travailler ... c'était le seul ordinateur Apple de cette société, tous les autres étaient, bien évidement, des PC ... je faisais figure de petit mouton noir ... !
Ils ont tout de même concédé que je reste avec des ordinateurs Apple ( Macintosh SE, et les suivants ... ) jusqu’à ma retraite … sur le plan privé , je suis donc resté aussi fidèle à Apple … nul n’est parfait … !!!!

avatar romainB84 | 

« Un canard et un camion »
Ça aurait pu faire une bonne fable du regretté Jean De La Fontaine (si les camions avaient existé au 17ème siècle 🤣)

avatar guillaumegete | 

Aaaah folklore.org. Comme je le dis à chaque fois que je recommande ce site : ne jamais y aller faire un tour vers 23h, c’est un risque à se coucher à 3h du matin :)
Et d’ailleurs si vous réussissez à le trouver je ne peux que recommander son adaptation en bouquin Revolution in the Valley.

avatar Pierre H | 

C'est aussi mon anniversaire. Je veux bien un Mac merci.

avatar TVDB Apple Collection Museum | 

Moi avec mes 58 mac et Macintosh.
Moi être un passionné d’Apple non presque pas 🤩🤩🤩🤩🤩🤪

avatar Ali Baba | 

Ah mince ! J’avais compris qu’on allait nous révéler les secrets de la création de MacGe. Je suis tristesse.

avatar Sindanárië | 

@Ali Baba

"qu’on allait nous révéler les secrets de la création de MacGe"

A l’origine une association de fifrelins helvétiques qui faisait du trafic de disquettes, de goodies Apple et de raclettes savoyarde grossièrements falsifiés.
Un des fondateurs avait des origines texanes, et menait ce site comme JR Ewing menait l’industrie pétrolière dans le feuilleton Dallas. Un autre, communément nommé Le papet vaudois avait été scout et roulait en décapotable bas de gamme.

avatar Ali Baba | 

@Sindanárië

Ahahah

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

Ils n’étaient pas dans le trafic de tabliers de sapeurs et autres lyonnaiseries à l’origine les futures gones taquineurs d’octets?

avatar sekaijin | 

M@rd@ j'ai un mac depuis 35 ans
Mais c'était hier que je l'ai acheté.
Vous êtes dur les gars.

Je ne sais si les gars de Labège lisent ça mais je ne les ai pas oubliés. je suis juste coincé par le COVID.

Dès que je traverse la France je vous amène mon G4 400 première génération avec MacOS-X Développeur Preview.

avatar Sindanárië | 

@sekaijin

"M@rd@ j'ai un mac depuis 35 ans"

T’as pas changé depuis 😱😬😀

avatar YetOneOtherGit | 

@sekaijin

"j'ai un mac depuis 35 ans"

Nope à l’époque tu avais un Macintosh 😉😄

avatar BingoBob | 

Géniale série en perspective !

avatar YetOneOtherGit | 

Un petit papier sur Inside Macintosh, le manuel officiel du Macintosh pourrait être amusant.

https://en.wikipedia.org/wiki/Inside_Macintosh

“Pour comprendre un volume d’Inside Macintosh, il faut avoir lu tous les autres” 😂

Blague à part un ouvrage assez remarquable pour l’époque dans le secteur de la micro informatique.

avatar amonbophis | 

Il y a quelque chose qui reste assez obscure pour moi
Quelle a été vraiment la différence entre le Lisa et le Macintosh
Même interface graphique, même idée révolutionnaire de l’utilisation de la souris.
Qu’est ce qui a fait que le mac a fonctionné et pas le Lisa?

avatar Jean-Baptiste Leheup | 

@amonbophis

En fait, les projets Lisa et Macintosh n’avaient rien à voir à l’origine. Ils ont fini par se ressembler parce que Steve Jobs est passé de l’un à l’autre, et parce que le Macintosh empruntait les bonnes idées du Lisa et les améliorait. Sauf que le Lisa était un projet d’ordinateur cher et puissant, alors que le Macintosh était prévu pour être une machine bien moins coûteuse. Résultat : le Lisa, surchargé de ce qui se faisait de mieux, était une machine lente mais techniquement très robuste ; le Mac était à peu près aussi lent, plus bricolé que vraiment réfléchi pour le long terme, mais surtout beaucoup moins coûteux.

Le Mac était un ordinateur génial qu’on pouvait se payer, alors que le Lisa était un truc paraît-il génial mais tellement cher que personne ne le voyait nulle part. Le Lisa s’est donc beaucoup moins bien vendu (d’autant plus qu’il a eu du retard à la commercialisation notamment à cause de ses lecteurs de disquettes capricieux). Le marketing a fait le reste. Apple a essayé de fusionner les deux gammes, et 2 ans plus tard, toute trace du Lisa était balayée.

avatar IceWizard | 

@amonbophis

« Quelle a été vraiment la différence entre le Lisa et le Macintosh
Même interface graphique, même idée révolutionnaire de l’utilisation de la souris.
Qu’est ce qui a fait que le mac a fonctionné et pas le Lisa? »

Le prix essentiellement : 26.000 frs pour un MacIntosh, plus de 100.000 francs pour un Lisa !

CONNEXION UTILISATEUR