Le régulateur allemand s'intéresse à l'accord Apple/Amazon

Florian Innocente |

L'autorité allemande de la concurrence est en train d'étudier la relation commerciale nouée entre Apple et Amazon, rapporte Bloomberg, et plus particulièrement une politique qui verrait des revendeurs de produits Apple forcés de quitter la plateforme du vendeur.

Baptisée « Brandgating » par Amazon, cette politique lui permet d'écarter de son site des sociétés indépendantes qui revendent des produits de marques, dès lors qu'Amazon écoule lui-aussi ces mêmes articles.

Le régulateur admet qu'une telle mesure peut être un moyen de lutter contre la vente de « produits piratés » mais qu'elle ne doit pas se transformer en un outil pour éliminer l'offre commerciale de concurrents.

Depuis quelques années Amazon est devenu un revendeur agréé de produits Apple, à la faveur d'un accord prévoyant toutes sortes d'initiatives pour mettre de l'ordre dans l'offre proposée (lire Les dessous de l'accord commercial majeur entre Apple et Amazon). Parallèlement, un ménage a été effectué dans l'offre en produits Apple de vendeurs tiers.

Un extrait de l'accord Apple/Amazon, dévoilé cet été

Amazon a déclaré à Bloomberg qu'il ne révoquait des licences de vente sur son site qu'avec de bonnes raisons et qu'il investissait de manière intensive pour protéger ses clients de produits distribués de manière illégale.

De son côté, Apple a indiqué qu'elle collaborait avec Amazon dans la lutte contre la contrefaçon de ses produits et leur présence sur le site marchand.

avatar quentinmassondu57 | 

Perso j’ai sauté le pas en achetant un produit Apple via Amazon justement car j’avais confiance en ayant Amazon comme « vendeur et expéditeur » des produits Apple.

Avant on trouvait tout et n’importe quoi, on pouvait se faire avoir

avatar stefhan | 

@quentinmassondu57

Pareil.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Ils touchent pas à Apple ! Macron démission ! Pays de Galles indépendaaaaaaaaaant.

avatar Jeckill13 | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Elle est où la poulette ?

avatar Malouin | 

Côté commercialisation des contrefaçons, ils ont encore des progrès à faire !

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@Malouin

Ils s'en foutent. Comme des avis bidon. Ça fait vendre et ils prennent leur marge.

avatar Malouin | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Ça ressemble à ça effectivement ! Ceci dit, il y a aussi des gens pour acheter...
Quand le « paraître » l’emporte sur « l’être » !

avatar Mageekmomo | 

Quelle blague la lutte contre les contrefaçons, Amazon en est rempli, il n'y a qu'à regarder les bracelets Apple Watch

avatar elec | 

@Mageekmomo

Justement, c’est bien un des buts des accords Apple/Amazon, faire cesser ce genre de choses.

Après, comme le dit l’article il ne faudrait pas que ce soit un moyen d’éliminer des concurrents « légaux » au passage..

CONNEXION UTILISATEUR