App Store : enquête du régulateur nippon et mauvaise humeur chez des développeurs

Florian Innocente |

L'affaire entre Epic Games et Apple intéresse également les autorités japonaises de la concurrence, rapporte Bloomberg. Les évolutions du dossier vont être suivies de près. Il y a deux jours, le régulateur allemand avait fait part de la même intention.

Bloomberg donne surtout la parole à quelques éditeurs de jeux japonais qui émettent diverses critiques à l'égard de l'Apple Store et, plus précisément, de la façon dont sont validées les apps. Même si l'un d'entre eux, le patron du studio Gumi, dit ouvertement espérer qu'Epic Games prévale sur Apple.

Un assortiment de remarques qui ne portent pas sur la question des 30 % perçus par Apple mais plutôt sur d'autres problèmes plus généraux et déjà entendus à de multiples reprises par le passé.

Que ce soient de nouvelles fonctions d'abord validées pour un titre puis subitement recalées ; de délais de validation qui s'étirent au point que certains se demandent si la motivation n'est pas de punir un éditeur. Sans parler de validations qui semblent parfois avoir été oubliées, empêchant des développeurs d'organiser correctement des événements saisonniers à l'intérieur de leurs apps.

Autant de casse-têtes qui ont donné naissance à un service d'assistance aux développeurs — surnommé « iOS Reject Rescue » — désemparés devant ces aléas. Makoto Shoji, patron de l'éditeur PrimeTheory, et prestataire de ce service, qualifie la manière dont Apple gère sa validation de souvent « Ambigüe, subjective et irrationnelle ».

Autant de critiques face auxquelles Apple répond en indiquant qu'elle a 1 400 conseillers et personnels de SAV pour les clients au Japon, qu'une équipe est disponible sur le fuseau horaire japonais pour traiter des problèmes avec les développeurs, que sa documentation sur l'App Store est traduite, et qu'elle vient de le faire également pour tout le contenu vidéo diffusé lors de la WWDC 2020.


avatar redchou | 

@Inconnu-Soldat

« Ce qui est particulièrement intéressant est qu’il y a, rien que pour le Japon, 1.400 employés »
C’est pas dur à comprendre, c’est des employés disponible durant le fuseau horaire japonais, pas uniquement pour le Japon, ça comprend beaucoup d’autre pays et il ne font pas que la validation, c’est des conseiller aussi... Mais encore faut-il avoir un minimum de capacité de compréhension pour réussir à lire une phrase qui est pourtant très claire !
Rien que les 700 000 x 99$ finance largement ce truc...

avatar DrStax | 

@redchou

Dans les 1400 on pourrait compter aussi tout les vendeurs,réparateur en Apple store, du cdi à l’étudiant etc... facile de gonfler des chiffres pour faire plaisirs aux fousfous et compagnie.

La phrase n’est pas très clair, je n’ai pas lu l’article d’origine.

avatar redchou | 

@DrStax

Tout à fait, mais quand on voit tout en rose ou en gris, c’est difficile de lire entre les lignes...

avatar Bounty23 | 

@DrStax

Pas d’étudiants en Apple store

avatar Inconnu-Soldat | 

Le propre du dogmatique qui veut toujours avoir raison est de se focaliser sur un des arguments, de le tordre à sa convenance.
Répondez donc aux autres éléments :
- quid de toutes les factures individuelles sans Apple, leur coût d’émission, d’enregistrement, d’envoi, de temps passé, de comptabilité ?
- quid de tous les aspects législatifs et fiscaux dont Caliméro n’a pas à se préoccuper ? Comment aurait fait Caliméro pour s’enregistrer auprès de tous les services fiscaux, être au courant de la législation, des taxes de chaque pays, des divers droits ?
- quid du rapatriement des paiements dans tous les pays et quels seraient les frais bancaires pour récupérer chaque paiement individuel ? Et les taux de change, et la couverture de risque ?
- quid des frais de diffusion ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Inconnu-Soldat

Soyons aussi raisonnable , l’activité du store est certainement très rentable pour Apple.

Sachant que le ratio de marge global de l’ensemble de l’activité d’Apple est de 38%, il serait surprenant que celui du store soit en deçà de 60% au regard du niveau d’activité et de la nature du service.

Ce qui n’est dans le système qui est le nôtre absolument pas condamnable et même remarquable: Apple à développer un marché extrêmement rentable de plus 👏👏

Et il est plus que normal que cela suscite quelques intérêts de potentiels concurrents.

avatar bibi81 | 

quid de toutes les factures individuelles sans Apple, leur coût d’émission, d’enregistrement, d’envoi, de temps passé, de comptabilité ?

On doit trouver des softs qui font ça très bien. Paypal doit le faire aussi...

- quid de tous les aspects législatifs et fiscaux dont Caliméro n’a pas à se préoccuper ?

Tu déclares ton activité en France et tu t'occupes de la loi française. Comment crois-tu qu'Apple arrive à échapper à l'impôt en France ? En déclarant son activité en Irlande.

- quid du rapatriement des paiements dans tous les pays et quels seraient les frais bancaires pour récupérer chaque paiement individuel ? Et les taux de change, et la couverture de risque ?

Paypal encore par exemple. Tu sais, le commerçant du coin quand il encaisse un américain (par exemple), il n'a pas trop de soucis à se faire, ça marche tout seul.

- quid des frais de diffusion ?

Bah c'est quelques centaines d'euros par an.

avatar DG33 | 

@bibi81

Le commerçant « du coin », quand l’Américain lui demande une facture détaxée, il commence à se prendre la tête, il perd beaucoup de temps, ou il paie très cher une option de son logiciel de caisse pour faire cela.

avatar Insomnia | 

Apple a de quoi s’occuper, le premier qui tape sur la pomme les autres suivront par contre si Apple a gain de cause c’est la fin des haricots Apple se sentira encore plus puissant 🥳

avatar Bigdidou | 

« App Store : enquête du régulateur nippon »

Et voilà, chez Apple, les nippon enchaînent, c’est pas une surprise. Et c’est pas sa peine en Chine qui va arranger ça.
Les nippons, la Chine et Apple, c’est pas fait pour s’entendre, on le sait depuis longtemps.

avatar Bounty23 | 

C’est dingue de lire autant de haine contre les développeurs ici...

avatar redchou | 

@Bounty23

C’est d’une tristesse 😢

avatar YetOneOtherGit | 

@Bounty23

"C’est dingue de lire autant de haine contre les développeurs ici..."

Restons raisonnable on a une prise de bec entre un potentiel développeur dans l’outrance et un défenseur d’Apple tout autant dans l’outrance.

Le premier ne représente pas la communauté très variée des dev, pas plus que le second représente la communauté tout aussi diversifié des utilisateurs de produits Apple.

😉😎

avatar jean_claude_duss | 

@YetOneOtherGit

Le premier (comme souvent) qui est intervenu c’est foufou pour cracher sur les dev qui ont pour seul but de siphonner les donnés des utilisateurs 🙄. J’ai juste donné mon point de vue.

avatar YetOneOtherGit | 

@jean_claude_duss

"Le premier (comme souvent) qui est intervenu c’est foufou pour cracher sur les dev qui ont pour seul but de siphonner les donnés des utilisateurs 🙄. J’ai juste donné mon point de vue."

j’ai masqué foufou 😁

Je prenais donc ta « passe d’arme » avec le soldat_inconnu.

Pour le teste nul,attaque personnel, tu défends ton point de vue avec une certaine outrance et je rappelle justement que c’est ton point de vue rien de plus 😎

avatar en chanson | 

ces "store" sont une erreur, sous pretexte de sécurité....mais 30% au passage sans payer l'impôt. Elle est belle la Vie!

avatar YetOneOtherGit | 

@en chanson

"sans payer l'impôt"

Ton habituel petite pollution post-vérité trollesque 🤢

avatar kevin14600 | 

Trop drôle la position dominante d’Apple avec une seule catégorie de produit qu’il dirige du matériel au logiciel donc il font ce qu’il veulent, le Play store n’est qu’une mauvaise copie de l’Apstore et l’iPhone n’est pas le téléphone le plus repandu et pourtant le plus rentable pour les développeurs donc si il ne sont pas content qu’il travaillent que sur android qu’il ne leur rapporte rien

avatar Bigdidou | 

@kevin14600

« si il ne sont pas content qu’il travaillent que sur android qu’il ne leur rapporte rien »

C’est un point de vue intéressant.
Qu’est-ce que tu appelles « rien » ?
Android est une des plateformes les plus lucratives pour les développeurs, il me semble.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Android est une des plateformes les plus lucratives pour les développeurs"

Étant donné qu’il n’y a plus que deux plateformes sur mobile 😜

Ils sont-ils second et donc dernier en terme de profitabilité.

La PDM matérielle des plateformes ne se reflète absolument pas sur la répartition de l’activité des stores par plateforme.

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Étant donné qu’il n’y a plus que deux plateformes sur mobile 😜 »

Certes, mais il me semble bien que les plateformes mobiles sont ce qu’il y a de plus rentable actuellement pour les développeurs.
Il me semblait avoir lu que pour un développeur Android restait un excellent choix aujourd’hui.
D’ailleurs, pour les développeurs salariés, existe-t-il de grandes différences selon qu’ils développent sur iOS ou Android ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Il me semblait avoir lu que pour un développeur Android restait un excellent choix aujourd’hui."

Bien évidemment 👍

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"D’ailleurs, pour les développeurs salariés, existe-t-il de grandes différences selon qu’ils développent sur iOS ou Android ?"

Situation complexe, d’autant plus qu’une part conséquente du développement mobile bascule sur des approches non-natif.

Fte a basculé son activité de prestation sur l’écosystème Android visiblement avec bénéfices.

Les dev natif iOS salariés ou indépendants sont toujours assez recherchés et plutôt bien rémunérésˋ;

de ce que je vois il n’y a pas de grande disparités tarifaire entre les deux plateformes.

Et les dev React Native se vendent comme des petits pains actuellement.

Je ne parle pas ce ceux qui s’essayent à distribuer leur propre application sur le store c’est un autre cas de figure.

Au passage il faut avoir conscience qu’une part très conséquente du développement d’app d’entreprise ne vise pas la monétisation sur les stores.

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Au passage il faut avoir conscience qu’une part très conséquente du développement d’app d’entreprise ne vise pas la monétisation sur les stores. »

Ah oui, tu fais bien de me le rappeler.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Ah oui, tu fais bien de me le rappeler."

Je ne sais pas si c’est ironique, mais beaucoup oublient qu’une grande part du business de la création d’app n’est pas portée par des donneurs d’ordre visant à monétiser les app sur le store.

Le retour sur investissement se fait par d’autres biais.

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

Non, non, pas du tout ironique.
C’est vrai j’oublie souvent ce que je n’ai pas sous le nez.

avatar pehache | 

Inconnu-Soldat c'est quand même le top level mondial du fanboyisme Apple :D !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR