App Store : enquête du régulateur nippon et mauvaise humeur chez des développeurs

Florian Innocente |

L'affaire entre Epic Games et Apple intéresse également les autorités japonaises de la concurrence, rapporte Bloomberg. Les évolutions du dossier vont être suivies de près. Il y a deux jours, le régulateur allemand avait fait part de la même intention.

Bloomberg donne surtout la parole à quelques éditeurs de jeux japonais qui émettent diverses critiques à l'égard de l'Apple Store et, plus précisément, de la façon dont sont validées les apps. Même si l'un d'entre eux, le patron du studio Gumi, dit ouvertement espérer qu'Epic Games prévale sur Apple.

Un assortiment de remarques qui ne portent pas sur la question des 30 % perçus par Apple mais plutôt sur d'autres problèmes plus généraux et déjà entendus à de multiples reprises par le passé.

Que ce soient de nouvelles fonctions d'abord validées pour un titre puis subitement recalées ; de délais de validation qui s'étirent au point que certains se demandent si la motivation n'est pas de punir un éditeur. Sans parler de validations qui semblent parfois avoir été oubliées, empêchant des développeurs d'organiser correctement des événements saisonniers à l'intérieur de leurs apps.

Autant de casse-têtes qui ont donné naissance à un service d'assistance aux développeurs — surnommé « iOS Reject Rescue » — désemparés devant ces aléas. Makoto Shoji, patron de l'éditeur PrimeTheory, et prestataire de ce service, qualifie la manière dont Apple gère sa validation de souvent « Ambigüe, subjective et irrationnelle ».

Autant de critiques face auxquelles Apple répond en indiquant qu'elle a 1 400 conseillers et personnels de SAV pour les clients au Japon, qu'une équipe est disponible sur le fuseau horaire japonais pour traiter des problèmes avec les développeurs, que sa documentation sur l'App Store est traduite, et qu'elle vient de le faire également pour tout le contenu vidéo diffusé lors de la WWDC 2020.

avatar fousfous | 

Les nouvelles règles de la confidentialité ont vraiment réveillé les développeurs...

avatar jean_claude_duss | 

@fousfous

On sais tu aime pas les développeurs. Mais tu as tout faux dans ton analyse.

avatar fousfous | 

@jean_claude_duss

Ah oui? J'ai rêvé quand y a eu une levée de bouclier contre l'alerte sur le tracing qui a forcé Apple à faire marche arrière?

avatar jean_claude_duss | 

c'est pas les développeurs qui gueulent c'est les vendeurs de pubs.
les devs se foutent des données, ils veulent juste financer leurs apps. C'est aux vendeurs de pubs (google et Facebook) de faire un truc clean pour pas que les dev en pâtissent mais arrête de penser que les dev sont intéressés par les données des gens. ils intègrent juste un pluging de pub de google faute d'autre possibilité de gagner du fric sur les stores

avatar fousfous | 

@jean_claude_duss

Et ils se font de l'argent comment? En revendant les données de leurs utilisateurs...
Donc les devs sont tout aussi responsables que Facebook ou Google.
Mais étonnamment les devs qui sont plus regardant sur la vie privée ne se plaignent pas.

avatar jean_claude_duss | 

@fousfous

Ils se font de l’argent en affichant des pubs. C’est les
Régies de pubs qui vendent les données. Si le model iOS 14 sans vente de donnée marche les devs sen foutent !

avatar fousfous | 

@jean_claude_duss

Ils gagnent aussi de l'argent en revendant directement les infos personnelles.

avatar redchou | 

@fousfous

Non, sauf peut-être les très très gros qui peuvent aussi vendre de la pub directement, mais les développeurs qui intègrent les pub de Google, etc.. Ils mettent le SDK dans leur code, un espace pour afficher le pub, et si quelqu’un récupère et vend ces infos, c’est ceux qui font le SDK, pas les développeurs directement..

avatar MGA | 

@jean_claude_duss

Vous versez pas mal dans la victimisation non ?

avatar softjo | 

Visiblement tu ne sembles ne pas vouloir payer, ni avoir de pub.

Donc en gros, soit tu paies pas et tu te la fermes. Tu n'as pas à râler contre la pub. Soit tu paies et là, tu n'auras pas de pub, pas de siphonage de tes données.

Mon app donne le choix. Gratuit avec pub, payant sans. Les gens ne veulent visiblement pas payer. Seulement la gratuite a du succès.

Et là, soudain Apple arrive pour protéger les gens cupides qui veulent tout gratuitement en réduisant les revenus des devs... Apple force les devs à se serrer la ceinture... mais alors dès qu'on ose chuchotter que 30% c'est trop, Apple sort le fusil...

avatar fousfous | 

@softjo

Ah parce qu'on a tout le temps le choix? Et faut encore le savoir parce que c'est souvent caché ce genre de pratiques...
Et le siphonage des données par des services qu'on utilise même pas tu penses que c'est normal?
Tu peux essayer de justifier le siphonage des données comme tu veux mais visiblement c'est pas très bien accepté comme pratique...

avatar softjo | 

@fousfous
L'utilisateur a normalement un opt-in pour les pub ciblées. Dans ce pop-up, il y a un lien qui va vers une page qui explique ce qui est fait des données !

Je suis d'accords qu'ils abusent. Que c'est pas clair ce qu'ils peuvent faire et savoir, mais, ils n'ont pas accès à: localisation (hors IP), nom, addresses. Mais si vous avez donné vos données ailleurs ils peuvent les recouper. Ils peuvent faire ça simplement avec l'adresse IP et le compte Google.

Les dev sont autant puissants que les consommateurs. On est aussi pas des avocats, pour une petite app gratuite, faites pour nous-même mais partagée avec tous, on veut pas payer 10'000€ d'avocats. Bientôt je pense qu'on aura pas le choix.

avatar bibi81 | 

Tu peux essayer de justifier le siphonage des données comme tu veux mais visiblement c'est pas très bien accepté comme pratique...

Pfff, Apple positionne l'iPhone comme un appareil qui respecte la vie privée ==> les ventes ne décollent pas. Qwant fait de la pub pour dire qu'ils ne collectent pas de données privées ==> l'audience de Qwant ne décolle pas.

Twitter, Facebook et autres se portent toujours aussi bien.

avatar MGA | 

@softjo

Le problème n’est pas la pub mais la collecte d’informations bien trop poussée. Les régies sont allées beaucoup trop loin.
Les dev sont peut-être pris entre deux feux mais il est plus vendeur de taper sur Apple que sur les régies ou même les autres Store.

avatar Bigdidou | 

@softjo

« Donc en gros, soit tu paies pas et tu te la fermes. Tu n'as pas à râler contre la pub. Soit tu paies et là, tu n'auras pas de pub, pas de siphonage de tes données. »

J’espère que tu ne développes pas comme tu manies les idées, parce que tu mélange deux choses.
Et c’est précisément là;qu’est le problème.

De la pub ? Effectivement, si on veut pas donner des sous et que ça permet au développeur de se rétribuer, voilà un excellent moyen que tout le monde y trouve son compte. Moi, je supporte pas la pub, je paye, j’en ai pas, super.

Le siphonnage de donnée est un aspect bien différent, et le développeurs, sans le vouloir, jouent aux apprentis sorciers avec ça.
Aujourd’hui, malgré le RGPD, personne, et surtout pas toi en tant que développeur, ne sait vraiment quelles données sont siphonnées, où elles vont, comment elles sont traitées, à quoi elles peuvent servir. Quant à y avoir accès, les faire corriger ou supprimer...
C’est à ça que tu exposes ton client, en lui donnant un consentement pour le moins peu éclairé.

Imagine que ton médecin ou ton banquier soient en mesure de faire pareil : se faire rétribuer par des données clients sans qu’ils n’aient aucun contrôle dessus. Pfuit, des données médicales ou bancaires qui s’en vont, personne ne sait où ni lesquelles, ni qui va les exploiter, ni pourquoi ni comment, et surtout sans aucun contrôle ensuite.
Tu penses que ces deux obsédés du secret seraient d’accord ?
Et toi, tu irais chez des médecins, banquiers ou notaires qui accepteraient ça contre une gratuité ?

avatar pat3 | 

@softjo

"Mon app donne le choix. Gratuit avec pub, payant sans. Les gens ne veulent visiblement pas payer. Seulement la gratuite a du succès."

Un bon début serait de ne pas accuser les gens de choisir la solution gratuite qu’on leur a apporté.
Si vous trouvez qu’une app gratuite avec pub ne rapporte pas assez, faites une app payante. Les gens (les consommateurs, vos utilisateurs) ne sont pas plus responsables que vous de ce biais du marché : c’est vous qui avez accepté ces règles et les avez intégrées à vos applications, pas les gens.

Un autre point serait de se poser la question de l’utilité d’une app. Normalement, quand vous vous êtes lancé sur le marché ultra concurrentiel des apps iOS, vous vous êtes dit : quel est le créneau dans lequel j’ai de bonnes chances de vendre une application.
Et mieux : quelle application manque dans ce créneau ?
Ou au moins : comment puis-je mieux faire que les applications existantes dans ce créneau ?
Dans tous les autre cas, vous êtes l’acteur principal de votre situation.

Moi, consommateur certes, mais utilisateur d’applications, je vois pléthore d’apps qui me prennent pour une vache à lait, une machine désirante facile à berner, un monstre oisif, bref, un con. Notamment en soutirant mes données à tout bout de champ, en monnayant chaque moment de mon plaisir d’usage, ou en créant une envie qu’elle coupe abruptement pour demander finance.

Tout le modèle économique des apps sur smartphones est pensé contre l’utilisateur. Seules de très rares applications sont pensées pour l’utilisateur et lui propose un contrat d’usage qui n’est pas un marché de dupes. Sont-elles le fait de très bons développeurs ? Sont-elles le fait de développeurs qui ont eu de très bonnes idées ? Je n’en sais rien. Mais je suis sûr qu’elles sont le fait de développeurs qui n’ont pas compté sur ma crédulité pour financer leur crédit, ou leur volonté d’expansion, flatter leur ego ou caresser leur hubris. Ceux-là ont pu m’avoir un temps, mais je ne suis plus leur client.

Prenez votre client pour un con et il le devient, y compris avec vous.

avatar MGA | 

@jean_claude_duss

Je ne sais pas si il a tout faux ou pas mais depuis quelques temps ça tape fort contre Apple... il y a bien une raison. Les enquêtes sur la position supposée dominante ?.. il faut bien enfoncer le clou. Les restrictions sur la collecte abusives d’informations ?.. c’est opportuniste. Autre chose ?

avatar jean_claude_duss | 

@MGA

Peut être que les centaines de milliers de dev ont du mal à vivre et estiment que les 30% de commission de Apple c’est dur à gérer.

En 3 mois j’ai filé 12 000€ a Apple / Google. Ça fait cher pour héberger une app de 30mo.

Si tu pense qu’on paye la visibilité, quand tu es un petit dev c’est 0 la visibilité. Tu n’en a pas.
Moi ils m’ont apporté 0 client.

Moi je pense que sans les dev Apple c’est rien. Depuis 14 versions de iOS les api sont bien leurs apps sont moisies. Ils leur a fallu acheter, copier pour espérer s’approcher de la qualité des dev qui codent pour yeux. Ils sont toujours avec leur mail nul, calendrier honteux, « fichier » ridicule, podcast oldschool, iTunes musique lent....

Apple devrait plus remercier les dev de palier à leur équipes pas foutus de faire des apps ergonomiques et sans bugs

avatar sebas_ | 

@jean_claude_duss

Si tu as filé 12k€ en 3 mois, en prenant une commission de 30%, ça fait 24k€ pour toi. Soit 8k€/ mois. Ai-je bon dans mes chiffres?

avatar Inconnu-Soldat | 

Non il s’est goinfré de 28 000 €, le smicard qui geint. Bon il faut retirer la TVA. Si elle est la même que l’édition c’est 5,5 % sinon 20 % il lui reste 23 000. Je veux bien sa place. Et comment il aurait fait le Caliméro pour diffuser tout seul son truc aux clients ? Ils les auraient trouvés comment ses clients ? Et cela lui aurait coûté combien en démarche commerciale pour acquérir ses clients sous condition qu’il ait réussi à en avoir ?

avatar Léopold FEZEU | 

@Inconnu-Soldat

Clairement il ne regarde pas dans la bonne direction (étudier ce que l’autre gagne, plutôt que ce qu’il gagne, lui). C’est très mauvais pour les affaires.

avatar redchou | 

@Inconnu-Soldat

Mais arrêtez avec votre visibilité à deux balles, 99% des apps sont invisibles sur le store..

avatar jean_claude_duss | 

Merci... c'est 100% ca. Le seul moyen c'est d'être app of the day, on a de la visibilité ... 1 jour !

avatar Inconnu-Soldat | 

Mais mon gars on parle ici l’un Caliméro pas de tous. Peut-être vous est-il difficile de capter une réponse à un commentaire.

avatar melaure | 

Et ne parlons pas du moteur de recherche ...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR