Apple ne communiquera plus les volumes des ventes d'iPhone, iPad et Mac

Florian Innocente |

Surprise du chef pour les analystes financiers qui suivent Apple. À compter du prochain trimestre fiscal, la Pomme ne communiquera plus sur les volumes de ventes de ses iPhone, iPad et Mac, a annoncé Luca Maestri, le directeur financier.

Tous les trois mois, dans ses résultats, Apple publie le chiffre d'affaires de ces catégories ainsi que le total des ventes d'unités. On n'a pas la ventilation par modèles (iPad, iPad mini, iPad Pro…) — ce fut le cas autrefois pour les Mac — mais au moins on peut comparer d'un trimestre et d'une année sur l'autre, l'évolution des volumes écoulés dans chaque grande famille produits.

La version synthétique des résultats Apple tels qu'ils sont donnés tous les trimestres, avec les volumes de vente (pdf)

C'est terminé. Principale explication de Maestri : le fait qu'entre des gammes de produits désormais larges et des paliers tarifaires assez espacés, cette donnée n'est plus aussi pertinente. Ce n'est plus un indicateur de la (bonne) santé de l'activité générale (lire aussi Résultats financiers T4 2018 : un trimestre record… grâce à la politique de prix élevés).

Par exemple, sur ce trimestre, autant d'iPhone ont été vendus que sur le même trimestre 2017 : zéro progression. Par contre, le chiffre d'affaires a continué de flamber, grâce aux prix plus élevés de ces téléphones cuvée 2018. Une augmentation de presque +30 %.

Ce nombre d'unités vendues n'est plus un critère qui revêt la même importance aujourd'hui qu'il y a quelques années, a ajouté Maestri, alors que la bonne fortune d'Apple provient aussi, et de plus en plus, de l'activité Services (AppleCare, Apple Music, Apple Pay…). Par ailleurs, Apple ne fait que suivre une tendance observée par la concurrence : cela fait belle lurette que Samsung ne communique plus sur le nombre de smartphones vendus.

Autre changement prévu pour dans trois mois, le changement de nom de la partie "Autres produits" en "wearable", "Home" et "Accessories", pour mieux refléter son contenu. C'est un fourre-tout qui réunit les Apple Watch, AirPods, HomePod, casques Beats, Apple TV, iPod touch et tous les étuis, câbles, adaptateurs. Enfin, la partie Services sera agrémentée du pourcentage de marge (il s'agit d'Apple Music, iCloud, Apple Pay, l'App Store, Apple Care, iTunes…).

avatar Tchobilout23 | 

Bien d’accord.. l’essentiel est le CA dégagé par la catégorie.. le volume est secondaire.

Y’a qu’à voir ce soir.. Apple pulvérise dés record de ca et de bénéfice.. et parce que le volume iPhone est plus faible.. les investisseurs vendent les actions! C’est n’importe quoi!!

avatar Paquito06 | 

@Tchobilout23

“Bien d’accord.. l’essentiel est le CA dégagé par la catégorie.. le volume est secondaire.”

Bien au contraire. Et Wall Street va reagir demain 🤓

avatar BleuRooster | 

@Tchobilout23

Sauf que le volume de vente c’est quand même important, sinon un jour les Développeurs/Accessoiristes privilégieront d’autres plateformes, comme ont la vu avec Windows Phone c’est mortel. Apple n’est pas immortel (années 90, Nokia etc) d’ailleurs je trouve que l’image d’Apple ce dégrade d’année en année avec sont comportement 💰.

avatar fredsoo | 

@BleuRooster

Tout à fait et c’est inexorable.
Un jour le declin viendra pour Apple... la roue tourne c’est cyclique.

avatar frankm | 

On dit : "la routourne tourne" dixit Ribéri

avatar bibi81 | 

Comme on dit "au jour d'aujourd'hui" qu'on peut aussi écrire "aujourd'aujourd'hui".

J'aurai même pu écrire :

Comme l'on dit "au jour d'aujourd'hui" que l'on peut aussi écrire "aujourd'aujourd'hui".

avatar nemrod | 

@bibi81

Merci de ta participation 🤗

avatar Brice21 | 

@Tchobilout23

La valorisation d’une entreprise est un facteur de ses revenus potentiels futur. Tu achètes une action pour les dividendes qu’elle va te rapporter et l’augmentation de sa valeur. Donc moins d’iPhone c’est moins de potentiels revenus sur la
musique, les apps, les films, les accessoires, le renouvellent de cet iPhone, les autres devices... le ÇA du trimestre en cours on s’en fout.

avatar nemrod | 

@Brice21

Non, c’est une somme de données ...

avatar Scooby-Doo | 

Quand le thermomètre ne donne plus la température souhaitée, on le casse ?

C'est une vieille logique étonnante pour une société soit disant dans la modernité !

Méthode étrange d'un autre temps…

Le CA explose parce que les prix font de même !

Ce sont les ventes et leurs perspectives de croissance qui peuvent rassurer les investisseurs.

Pas de la manipulation boursière de bas niveau.

avatar fosterj | 

Ah ah les ventes d’iPhones vont baisser 😊. Et Apple veut pas le reconnaître 😂

avatar raphta | 

@fosterj

+1

avatar pagaupa | 

@fosterj

C’est exactement ce que je pense...
😂😂😂
Pourtant Dieu sait combien ils se sont garguarisés sur ces chiffres!

avatar Scooby-Doo | 

@fosterj

+1

Si les ventes actuelles stagnent, ils ont peut-être pressenti que celles à venir allaient continuer à stagner voire baisser !

Et ils ne préfèrent pas trop communiquer dessus. Tant que le CA augmente, tout va bien !

En Anglais, on a une expression excellente :

So far, so good !

Oui, c'est ce qu'ils disent après avoir sauté de la falaise dans le vide… juste avant de toucher sol et la réalité !

avatar pagaupa | 

@Scooby-Doo

😜

avatar Grahamcoxon | 

À mon avis le but est surtout de camoufler l augmentation phénoménale des marges.

avatar Raynaud Kévin | 

@Grahamcoxon

C’est ça 😁

avatar abalem | 

Ils sont malins, mais franchement.. c’est le début de la fin. On peut augmenter le prix pour combler les moindres ventes. Et ça ne dure pas. Qu’Apple cherche à vendre moins mais plus cher ? Ok, certes, pourquoi pas, mais à terme, et bientôt, ça fera quand même baisser le ÇA, et ça, la bourse ne le pardonne pas. Suffit de regarder les résultats en après-marchés, c’est la gifle pour demain !

avatar Tchobilout23 | 

@abalem

Non.. le problème est que nous sommes dans une période de transition.

L’iPhone décline, mais tous les feux ne sont braqués QUE sur l’iPhone..

Ça rend aveugle sur les prochains relais de croissance.

avatar philiipe | 

@Tchobilout23

Tu vois des relais de croissance ? 90% du ÇA est basé sur un seul produit (décliné sur quelques modèles). C’est du jamais vu dans l’histoire de l’industrie (peut-être avec la Ford T).

Il y aura « relais » si Apple se lançait sur des gros marchés : automobile, ... c’est pas demain la veille.

avatar Sgt. Pepper | 

@philiipe

Non 59%

avatar Bloodwave | 

@Sgt Pepper

"Non 59%"

Non plus puisqu'une bonne dose de rentrée d'argent sont directement liées aux ventes d'Iphones : Commissions Appstore, Apple Music, Apple Pay...

avatar occam | 

@philiipe

"Tu vois des relais de croissance ? "

Ne soyez pas étonné si, demain, le FT rapporte en page #12 qu’une holding contrôlée par Apple détient désormais Sotheby’s, et qu’Angela Ahrendts a été nommée à sa direction.

Bientôt, l’événement de la saison chez Sotheby’s sera la vente aux enchères de l’iPhone — l’exemplaire unique — de l’année.
À 60 milliards la pièce, il suffira de vendre quelques pays pour se l’offrir.

L’abonnement à Apple Music sera gratuit.

avatar nemrod | 

@occam

Que dire ? Merci pour cet instant 😅

avatar abalem | 

@Tchobilout23

je voudrais bien te suivre là dessus... mais quelle transition ? Le nouvel IPad est top, mais l’iPad ne se vend pas. La stratégie macpro est calamiteuse, ne reste que le fantasme d’une « prochaine version » ; les portables sont chers et plein de problèmes, les derniers Mac ont augmenté entre 20% (MacBook Air) et 60% (Mac mini) ; les iMacs pro sont un délire de riches...
sauf que les riches, de plus en plus, il y en a de moins en moins, même s’ils sont de plus en plus riches.

Donc j’aimerais bien que tu développes sur la transition dont tu parles.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR