Fermer le menu
 

Résultats financiers T4 2017 : Apple prête pour l'année du X

Mickaël Bazoge | | 21:32 |  168

Ce n'est peut-être qu'une coïncidence, mais elle est significative : Apple présente les résultats de son quatrième trimestre fiscal (qui court de début juillet à fin septembre) la veille du lancement le plus important de l'année — celui de l'iPhone X.

En toute logique, les résultats du lancement du nouveau smartphone tout beau tout neuf ne seront intégrés dans les comptes qu'au prochain trimestre, le premier fiscal pour 2018 qui s'annonce explosif puisqu'il englobe les ventes de Noël.

Mais même sans iPhone X, ce dernier trimestre de l'année fiscale 2017 se présente très bien. À la fin de l'été, Apple a lancé la Series 3 de l'Apple Watch, un nouvel Apple TV 4K et les deux iPhone 8.

En bref

Pour le quatrième trimestre fiscal de 2017
(chiffre d’affaires, bénéfice, services et autres produits : en milliards de dollars. Ventes d’iPhone, d’iPad, et de Mac : en millions d’unités).

T4 2017 T4 2016 Évolution
Chiffre d’affaires 52,6 46,85 12,2 %
Bénéfice 10,7 9,01 18,8 %
Ventes d’iPhone 46,7 45,41 2,61 %
Ventes d’iPad 10,3 9,26 11,15 %
Ventes de Mac 5,4 4,88 8,5 %
Services 8,5 6,32 34,3 %
Autres produits 3,2 2,37 34,8 %

Sur l'ensemble de l'année fiscale 2017
(chiffre d’affaires, bénéfice, services et autres produits : en milliards de dollars. Ventes d’iPhone, d’iPad, et de Mac : en millions d’unités).

2017 2016 Évolution
Chiffre d’affaires 229,23 215,63 6,3 %
Bénéfice 48,35 45,72 5,7 %
Ventes d’iPhone 216,7 211,88 2,3 %
Ventes d’iPad 43,7 45,59 -4 %
Ventes de Mac 19,1 18,48 3,7 %
Services 29,9 24,34 23,1 %
Autres produits 12,8 11,13 15,3 %

Chiffre d'affaires et bénéfice

Luca Maestri, le gardien des cordons de la bourse d'Apple, avait annoncé la couleur durant les résultats du troisième trimestre : pour les trois derniers mois de l'année fiscale, le chiffre d'affaires d'Apple allait osciller entre 49 et 52 milliards de dollars. Une fois encore, il a vu juste puisque le constructeur a engrangé sur le trimestre 52,4 milliards de bons billets verts — plus que les propres estimations d'Apple. À noter que 62% des ventes ont été réalisées à l'international.

Cliquer pour agrandir

Les performances du chiffre d'affaires d'Apple durant son quatrième trimestre, +12%, suivent une tendance haussière depuis le début de cette année fiscale (Apple avait terminé 2016 sur une troisième baisse consécutive de son chiffre d'affaires). Le bénéfice s'établit au dernier trimestre à 10,714 milliards de dollars, avec une marge de 37,9%.

Cliquer pour agrandir

Évidemment, on est très loin des années fastes (2010/2011), et à moins de trouver une nouvelle martingale l'entreprise ne retrouvera plus ces niveaux de croissance qui tapaient au-dessus des 60%. Néanmoins, c'est une rampe de lancement intéressante pour l'iPhone X évidemment, mais aussi pour les deux autres produits qu'Apple lancera en toute fin d'année : le HomePod et, dans une moindre mesure, l'iMac Pro.

Cette bonne santé se répercute au sein des Apple Store : la fréquentation est en hausse de 19% avec 418 millions de visiteurs.

À propos de l'iPhone

Il a fallu attendre la fin du trimestre pour avoir droit à une nouveauté de taille dans le catalogue d'Apple, à savoir les iPhone 8 et 8 Plus bien sûr. Les deux nouveaux smartphones sont disponibles dans le commerce depuis le 22 septembre. Ce lancement a bouleversé la gamme de smartphones, avec en particulier des iPhone 7 toujours très capables et encore plus abordables.

Cliquer pour agrandir

Le prix moyen de l'iPhone s'établit à 618 $, ce qui ne change pas par rapport à l'an dernier. Petite déception ici puisque les analystes s'attendaient à 633 $. Mais avec l'iPhone X au prochain trimestre, nul doute que le panier moyen va sérieusement augmenter.

Les iPhone 8 et 8 Plus sont « instantanément » devenus les meilleurs best-sellers de la gamme, se réjouit Tim Cook… Jusqu'à l'iPhone X ? Quoi qu'il en soit, cette remarque liminaire indique que l'iPhone 7 ne s'est pas vendu plus que l'iPhone 8.

Comme toujours, Apple n'a pas livré la ventilation des ventes par modèle, mais avec 46,7 millions d'unités vendues, le constructeur fait mieux qu'au même trimestre de l'an dernier (+2,61%) et signe le deuxième meilleur trimestre de son année fiscale 2017. Pas si mal pour une gamme dans l'attente de son renouvellement.

À propos de l'iPad

L'iPad, c'est incontestablement la satisfaction de l'année fiscale d'Apple. La tablette est repartie sur de bonnes bases au printemps, avec un iPad 5 d'entrée de gamme abordable, et des iPad Pro vraiment performants. Les résultats ne se sont pas fait attendre avec une hausse significative des ventes (quasiment +15%) dès le troisième trimestre.

Cliquer pour agrandir

Le marché de l'iPad poursuit sur sa lancée avec 10,3 millions d'unités vendues durant le dernier trimestre fiscal. C'est un peu moins qu'au précédent trimestre, mais c'est une progression de 11,15% par rapport à l'an dernier.

À propos du Mac

Certes, les nouveaux iMac ont été lancés fin juin, mais leur effet a surtout porté cet été. Et force est de constater que les tout-en-un ont sans aucun doute participé à la très bonne santé de la catégorie tout entière, même si on sait que ce sont surtout les portables qui tirent les ventes de Mac. En l'occurrence durant ce trimestre, c'est le MacBook Pro qui a été la vedette. Apple a vendu 5,3 millions d'unités au quatrième trimestre, une progression de 8,47%.

Cliquer pour agrandir

Services et autres produits

La ligne « Services » du bilan comptable d'Apple suffirait pour faire entrer cette activité dans le club très fermé des plus grosses entreprises. Entre les revenus tirés des ventes de stockage iCloud, de la commission sur les apps vendus dans l'App Store, des abonnements Apple Music, des sous qui reviennent dans la poche d'Apple à chaque transaction Apple Pay… Bref, il y a de quoi gagner de l'argent.

Cliquer pour agrandir

Beaucoup d'argent même, puisque les services ont rapporté 8,5 milliards de dollars durant ce quatrième trimestre fiscal, un chiffre en progression de 34% (!). L'écosystème d'Apple est en forme et il se muscle encore par la grâce d'un cercle vertueux : plus il y a d'appareils Apple en circulation, plus le constructeur est susceptible de vendre des services maison. Le nombre d'abonnements, tous services confondus, est de 210 millions ; 25 millions de plus sur le dernier trimestre. Quant à Apple Pay, le nombre d'utilisateurs actifs a doublé (mais pas de chiffres précis), avec une croissance de 320% du volume des transactions.

Cliquer pour agrandir

L'autre catégorie qui connait une bonne fortune ce trimestre : la ligne fourre-tout « Autres produits » qui comprend l'Apple TV et l'Apple Watch, deux produits renouvelés fin septembre. On y trouve aussi les écouteurs Beats et les AirPods. Les résultats sont plus que satisfaisants : 3,2 milliards de dollars, en hausse de 34% là aussi.

Comme d'habitude, Apple ne donne aucune précision sur le volume des ventes de chacun des produits. Tim Cook indique toutefois que l'Apple Watch a connu une hausse de ses ventes de 50% d'un trimestre à l'autre. L'activité "wearables", qui comprend la montre et les écouteurs, affiche une croissance de 75% sur un an.

Pour le premier trimestre 2018

Apple s'attend à un monstrueux premier trimestre de son année fiscale 2018, qui correspond aux fêtes de fin d'année toujours très fructueuses : entre 84 et 87 milliards de dollars de chiffres d'affaires ! L'an dernier, le même trimestre avait permis à Apple d'engranger la bagatelle de 78,4 milliards de dollars. L'entreprise est assise sur un trésor de guerre de 269 milliards de dollars, excusez du peu.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


168 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar C1rc3@0rc 03/11/2017 - 00:18

Rappelons que Mac OS a perdu son X...

avatar Dodo8 03/11/2017 - 11:14 via iGeneration pour iOS

@SIMOMAX1512

C’est du chiffre d’affaire hein pas du bénéfice

avatar Christophe87270 02/11/2017 - 22:06 via iGeneration pour iOS

2018 ... iPhone XI à 1500 euros.
2019 ... iPhone XII à 1700 euros.
....
Allez allez on continue à acheter, pas assez cher mon enfant.



avatar C1rc3@0rc 03/11/2017 - 00:19

@Christophe87270

heu petite erreur projective:
2017... iPhone X a 1400 euro
2018... iPhone X2 a 1800 euro
2019... iPhone X3 a 2099 euro

avatar majipoor 02/11/2017 - 22:14

En conférence de presse, Tim Cook dit: " In last week and a half of September, we began shipping iPhone 8 and iPhone 8 Plus to customers in more than 50 countries. Instantly became our two most popular iPhone models and have been in every week since."

Donc contrairement aux rumeurs et pseudo-estimations et au grand dépit de ceux qui se sont jetés sur la soi-disant information pour prédire la catastrophe pour l'iPhone 8, il ne s'est pas vendu plus d'iPhone 7 que de 8 depuis la sortie de ce dernier.

avatar dscreve 02/11/2017 - 22:20 via iGeneration pour iOS

Et le cours de l’action s’envole après la clôture...

avatar Paquito06 02/11/2017 - 22:20 via iGeneration pour iOS (edité)

Une tuerie! 📈 +3%
La premiere boite a avoir $1 Trilliard de capitalisation boursiere (encore 15%).
C’est Warren qui va etre content 👍🏼

avatar XiliX 02/11/2017 - 22:31 via iGeneration pour iOS (edité)

@Paquito06

Ouaip... c’est insolent, indécent...

Allez Apple... un petit split par deux ma conviendrait parfaitement 🤓

avatar C1rc3@0rc 03/11/2017 - 00:30

Quel interet de faire un split maintenant?
Ca ralentirait la conversion des actions en obligations, ça permettrait a des petits porteurs d’augmenter leurs volumes et d’augmenter le nombre de petits porteurs...
Apple fait des produits onereux de consommation de masse sur les secteur tres grand public, mais concernant la politique financiere c'est uniquement les pro qu'Apple veut gerer.

Hier la bourse a fini en baisse entrainée par la baisse d'Apple suite aux prises de benefices, cela rendrait donc Apple plus sujettes aux contraintes et regulations pour eviter un drame a Wall Street...

Non, mon avis ça va continuer comme ça avec une croissance du prix qui va faire de l'action d'Apple un produit pur fond d'investissement et soumis a de fort taux de fluctuation mais de faibles ampleurs et une croissance de la valeur plus lente...
En aout et septembre la speculation fera baisser, apres la keynote la speculation fera grimper, avant les publications trimestrielles, prise de benefice, et ainsi de suite.

avatar Paquito06 03/11/2017 - 01:58 via iGeneration pour iOS

@XiliX

Je ne pense pas qu’Apple va splitter sous peu, l’action est très abordable. Surtout qu’Apple vient de demontrer sur le dernier trimestre avant meme le lancement de son produit phare qu’elle a su generer du cash, $10 Mrds, sans iPhone! Le prochain trimestre va etre une tuerie.

avatar Applesoft 03/11/2017 - 03:13 via iGeneration pour iOS

@Paquito06

Il suffit que Trump annonce dans les mois à venir une baisse « moratoire » sur la taxe rapatriement cash aux US, comme tout bon républicain se doit de le faire, et la capitalisation mécaniquement dépassera les 1000 milliards de dollars.

Si Cook n’avait pas décidé depuis la mort de Jobs de racheter des actions Apple et verser des dividendes, Apple pèserait déjà 1000 millards $.

Tout comme MS d’ailleurs au passage.

avatar Paquito06 03/11/2017 - 04:18 via iGeneration pour iOS

@Applesoft

Les marches ont deja integre une reforme fiscale tres accomodante de Trump sur les societes. Ca ira tres mal en recanche si elle ne finit pas par passer ou si elle n’est pas a la hauteur des rumeurs.
Pour ce qui est des dividendes et du split, c’etait une suite logique pour qu’Apple attire les petits investisseurs et recompensent les plus gros actionnaires qui lui pretent de l’argent. Sans ca, peut etre qu’Apple peserait bien moins.

avatar Fabiano 02/11/2017 - 22:24 via iGeneration pour iOS

On ne devrait pas trop entendre ceux qui crachent de longue sur Apple ce soir... on peut dire ce que l’on veut... Qu’Apple n’évolue plus, qu’Apple sans Jobs est morte, et autre... en attendant Apple fait 52,4 milliards de dollars pr ce trimestre, et plus de 82 milliards estimés pour le prochain... je pense que la seule chose que vous pouvez dire ce soir, c’est: Chapeau Apple.

avatar marenostrum 02/11/2017 - 22:34

c'est du papier imprimé. tant d'efforts que pour du papier. rien va rester dans l'histoire de tout ça.

avatar XiliX 02/11/2017 - 22:45 via iGeneration pour iOS

@marenostrum

"c'est du papier imprimé. tant d'efforts que pour du papier. rien va rester dans l'histoire de tout ça. "

Au contraire, dans le futur il ne restera plus que les écrits, l’histoire...

avatar marenostrum 02/11/2017 - 23:16

je suis d'accord mais Apple ne produit pas des écrits, comme l'a fait Homère (même le dico de Apple ne le connait point). ils font des appareils à la con, que pour gagner du pognon.

avatar C1rc3@0rc 03/11/2017 - 00:53

@marenostrum

Avec 5% de PDM du secteur micro-informatique, Apple a pendant 30 ans influencé et transformé l'informatique en participant massivement a son entree dans le tres grand public.
Les interfaces graphiques de Windows et Linux sont pompées sur le Mac et le Lisa.
Les interfaces tactiles d'Android, c'est pompé sur iOS.
Apres il y a des variations et des innovations qui sont apparues sur ces autres plateforme, mais a l'origine c'est de la copie d'Apple (qui n'a rien invente on est d'accord mais l'a popularisé et rendu coherent).

Si Apple disparaît demain, l'impact de cette societe est deja dans l'histoire de maniere incontournable.

Maintenant on assiste a une phase ou Apple est en transition, a suivre les autres et faire de l'argent avec son heritage plutot que d'innover et transformer l'informatique. Mais c'est une phase transitoire, et il faut reconnaître que Cook a le talent immense d'arriver a empêcher l’effondrement d'Apple, parce que Apple c'etait Jobs. Et les exemples sont multiples de societes aussi liées a leur createur qui ont disparu avec lui.

Si depuis la disparition de Jobs, Apple accumule les echecs et les mauvais 'nouveaux" produits, la societe se developpe en exploitant son heritage. Et ça peut encore fonctionner 5 ans comme ça (faut juste empêcher Ive de faire trop de conneries qui coûtent des fortunes a tenter de vendre).

La vraie question c'est qu'est ce qui va se passer lorsque les Macbook Air, Macbook Pro, iMac, iPad et iPhone seront obsoletes...

Mais d'ici la Apple se sera peut etre reformée et sera capable de sortir des produits adaptés et novateurs repondant aux defis monstrueux de l'informatique présents et a venir.

On a deja un élément pour la première fois innovant et potentiellement utile depuis 2012: le dispositif de VR Truedepth.

On va voir ce qu'Apple va en faire, comment il va l'integrer a des vrais produits aboutis comme les Mac, iPad et iPhone de 2018...
Le potentiel en est enorme et c'est un type d'outil cle pour la gestion de l'information de demain.

avatar 0lf 02/11/2017 - 23:38 via iGeneration pour iOS

@marenostrum
ce qui va resté dans l’histoire, c’est l’effet de l’iphone, comment il transforme nos quotidiens et tire toute l’industrie vers le haut.

avatar McDO 03/11/2017 - 00:11

@0lf

"ce qui va resté dans l’histoire, c’est l’effet de l’iphone, comment il transforme nos quotidiens"

Parle au passé. C'était l'iPhone 2007 ça. En 2017, l'iPhone ne "transforme" rien du tout.

"et tire toute l’industrie vers le haut."

Euh...on va se calmer un peu le fanboy hein. Je veux bien que Apple a introduit des trucs cool comme le Touch ID, mais ca serait bien d'être objectif pour changer un peu ?
Il y a une pléthore de technologies qui tirent l'iPhone vers le haut également, comme l'IP68 de l'Xperia Z de 2012 ou la recharge à induction de Nokia en 2013... Et ca ce n'est que deux exemples parmi des milliers.

avatar 0lf 03/11/2017 - 09:20 via iGeneration pour iOS (edité)

@McDO
C'est quoi cette façon de parler aux gens ?

J'utilise le présent à dessein. Après l'iPhone qui a profondément transformé le marché, il y a eu des avancées qui ont fait progresser l'expérience d'utilisation tout à long de la décennie. Pas toutes d'Apple, mais Apple a participé. L'app store, l'écran Retina, Touch ID, face ID, les Ax, l'AR, la domotique, en plus de la qualité générale du matériel et du logiciel.

Bref, t'as vraiment un gros problème d'interprétation, peut être parce que tu passes trop de temps à entretenir ce genre de polémiques.

avatar C1rc3@0rc 03/11/2017 - 00:58 (edité)

@0lf

L'iPhone est un epi phenomene comme l'iPod. iOS est une vraie dimension historique, l'iPhone va disparaitre comme l'iPod et deja il a plus d'annees derriere lui que devant. Je pense pas qu'on fete les 20 ans de l'iPhone, et peut etre meme pas les 15ans.
La ou l'iPhone va peut etre rester dans l'histoire c'est avec l'introduction de la VR dans le grand public, faut encore voir ce qu'Apple va faire du potentiel actuel de l'iPhone 8 et X et de Truedepth a ce niveau. MS avait un potentiel entre les mains avec Kinect et ça a ete un ratage XXL...

avatar 0lf 03/11/2017 - 09:43 via iGeneration pour iOS (edité)

@C1rc3@0rc
L'iPhone disparaîtra sans doute. Mais ce n'est pas tant la durée du phénomène que la profondeur des changements qu'il apporte qui compte.

avatar McDO 02/11/2017 - 23:25

@Fabiano

Sa santé financière est principalement dû à leur excellente capacité à vendre un produit qui ne vaut pas son prix (40% de marge, ça te donne une idée).

Ce qui est impressionnant c'est qu'ils sont arrivé à vendre des produits banals dans un volume similaire à la grande distribution mais avec une marge similaire au secteur du luxe! A ma connaissance, aucune entreprise est arrivé à faire une telle prouesse. Résultat, ils deviennent l'entreprise la plus riche au monde. Ca c'est impressionnant.

Leurs produits en sois, depuis 2012, ils ne cassent pas trois pattes à un canard.

avatar majipoor 02/11/2017 - 23:37

C'est quoi les marges de Google, Microsoft ou Facebook? Allez, je t'aide: 60% pour Google, 65% pour Microsoft et 85% pour Facebook.

Et tout ça pour te filer de la pub à en vomir dans le cas de Google et de Facebook.

avatar tomcdj71 03/11/2017 - 00:03 via iGeneration pour iOS

@majipoor

Et tout ça pour te filer de la pub à en vomir dans le cas de Google et de Facebook.

...Et pour te transformer en homme sandwich (Microsoft) :D

Pages