Fermer le menu
 

Apple va construire trois « grosses, grosses, grosses » usines aux États-Unis, annonce Donald Trump

Mickaël Bazoge | | 22:37 |  81

Trois « grosses, grosses, grosses » et « magnifiques » usines vont être implantées par Apple sur le sol américain, s'est réjoui Donald Trump avec ses mots d'enfant. Dans une interview au Wall Street Journal, le président américain a vendu la mèche des projets du constructeur californien. Le milliardaire tient l'information de Tim Cook lui-même, qui lui a (ou aurait, car il s'agit d'être un minimum prudent avec le locataire de la Maison Blanche) promis qu'Apple bâtirait trois usines aux États-Unis.

Cette promesse proviendrait d'une discussion concernant le sujet plus général de la réforme fiscale sur les entreprises et les investissements des sociétés. « Je lui ai dit, Tim, à moins que vous commenciez à construire des usines dans ce pays, je ne pourrais pas considérer mon administration comme un succès économique. Il m'a appelé, et il m'a dit qu'ils allaient avancer [sur ce dossier] ».

Apple n'a pas voulu réagir, mais il est possible qu'on entende rapidement la version de l'histoire par le constructeur. La Pomme et ses partenaires tournent autour de l'idée d'implanter des lignes de production aux États-Unis. Foxconn pourrait se lancer, avec notamment un projet d'usine employant 10 000 personnes dans l'État du Wisconsin. Les discussions avec l'administration Trump sont en tout cas restées au secret jusqu'à maintenant (lire : Le patron de Foxconn est reparti de la Maison Blanche sans aucun souvenir).

De son côté, Apple a mis en place un fonds de soutien à l'emploi manufacturier américain. Un milliard de dollars va être injecté dans l'industrie US, à commencer par Corning, le créateur du verre Gorilla Glass.

Mise à jour — Apple n'a pas voulu commenter les déclarations de Donald Trump.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


81 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Colette 25/07/2017 - 22:43 via iGeneration pour iOS

MAKE APPLE GREAT AGAIN ! 😆😆😆

(Sans Planet Of The Apps et avec de nouveaux emojis et fonds d'écrans aussi svp merci)

avatar Quentin 25/07/2017 - 22:45 via iGeneration pour iOS

Peut-être que les prochains Mac Pro seront produits aux US, comme l’ancien modèle (le tube noir-brillant 😅) il me semble... ou alors Cook parlait de serveurs, et Trump a compris ce qu’il voulait.....

avatar C1rc3@0rc 26/07/2017 - 00:44

@Quentin

On va attendre de voir... mais pourquoi pas aussi une usine de production d'ecran, vu qu'Apple vient d'acheter des machines pour produire des ecrans oled. Ce serait pratique pour Apple, ce type de production etant tres automatisée, ça fait de grosses usines avec tres peu d'employés et cela reduirai aussi les cout de transport si Foxxcon installe une usine d'assemblage final aux USA... Bon l'assemblage final, ça peut etre effectivement final, et donc automatisé quasi a 100%...

En tout cas, le temps que ça se mette en place Trump en sera a sa campagne de reelection, donc ça tombera pile pour lui, il aura de l'argument pour son second mandat. Et s'il arrive a encore faire baisser le cours du dollar, cela va booster les exportations. Tout benef autrement dit.



avatar agapimou1 27/07/2017 - 00:20 (edité)

@Quentin

Ton Mac tu vas le payer un blinde s'il est fabriqué au USA !!!!!

avatar oomu 25/07/2017 - 22:56

il parle toujours comme un gosse.

et on disait quoi sous Obama ? qu'Apple allait assembler du mac aux usa

(et ce fut vrai ! Apple a assemblé mon Mac Pro aux usa et ptet quelques autres :) )

avatar Colette 25/07/2017 - 23:00 via iGeneration pour iOS

@oomu

L'iMac également, et de nombreux mac ont aussi été assemblés en Irlande pour le marché européen (les derniers iMac et le powermac g4 il y a longtemps, probablement d'autres modèles également) 👍

avatar C1rc3@0rc 26/07/2017 - 00:47 (edité)

Moais ça permet d'eviter les taxes d'importation. C'est une vielle technique de l'industrie automobile: la bagnole arrive quasi terminée et il faut juste assembler quelques trucs et hop, certification produit en UE, pas de taxe d'import.

avatar marenostrum 26/07/2017 - 01:10 (edité)

le mac c'est un PC ordinaire, nous mêmes on peut le monter, si Apple nous donne les pièces.
dur c'est de le concevoir, l'usinage, mais pas le montage.

avatar C1rc3@0rc 27/07/2017 - 02:34

Vas voir iFixIT.com.

avatar mirando 26/07/2017 - 07:42 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Oui exact. C'est le cas pour Tesla. Elles sont montées en Hollande pour l'Europe. Mais effectivement le véhicule est quasi monté Uand il arrive dans l'usine d'assemblage

avatar mat 1696 26/07/2017 - 00:09 via iGeneration pour iOS

@oomu

Le Mac Pro 2013 EST assemblé aux USA, aucune en chine ou autre part (En même temps vous me direz, maintenant même dans la seule usine l'assemblant, les 3 employés doivent tourner au ralenti s'ils ne font que ça 😂)

avatar Darwin04 25/07/2017 - 23:00 via iGeneration pour iOS

Quel guignol celui la !

avatar andr3 25/07/2017 - 23:08

3 grosses grosses usines avec plein de robots qui vont bosser 24/7 et quelques surveillants ...

🤠

avatar marenostrum 25/07/2017 - 23:14

le plus important c'est la qualité de la fabrication et pas la méthode employée.

si tout se fait par des robots où est le problème ?

avatar DG33 25/07/2017 - 23:28

L'emploi ? A tout hasard ?

avatar marenostrum 26/07/2017 - 00:16

Coluche disait ce qu'on veut c'est de l'argent pas du boulot. si les robots travaillent à notre place, assurent la production des biens, à nous de devenir tous artistes ou poètes. ou ne rien faire, vamos a la playa.

avatar bobdu87 26/07/2017 - 00:37

Oui mon amis pourtant les pouvoir occidentaux qui se jettent sur la robotisation te disent toujours que tu dois travailler pour vivre... et ne me sort pas la blague de potache journalistique qui dit qu'il faudra des techniciens pour s'en occuper... Comme s'il fallait un technicien par des robots qui bossent H24...

avatar ShowMeHowToLive 26/07/2017 - 08:24 via iGeneration pour iOS

@bobdu87

Techniciens mais aussi installateurs, livreurs etc. Les pays les plus industrialisés ont le moins de chômage.

avatar C1rc3@0rc 26/07/2017 - 01:34

@ marenostrum

Coluche oubliait un élément essentiel: la psychologie sociale.
Un chômeur, malgré la progression du nombre et la periode de plein emploi qui fond comme la neige au soleil, demeure un raté, un incapable, un fainéant, un pauvre, il se trimbale la honte, il n'est pas foutu de se bouger le cul pour se trouver un boulot!

C'est culturel: le sous emploi est une "maladie" (certains estiment meme que c'est contagieux, faut pas frequenter de chomeur, ça porte malheur), un symptome d'une deficience.
Dans certains pays, le chomage de longue duree (définition plus courte qu'en France en general) conduit directement au dossiers COTOREP...
Aux USA, qui aiment bien exporter leurs conneries, le chomeur ça existe pas, l’administration reussi cette merveille de calcul qui permet de faire disparaître les plus de 21% de chomeurs et mettre sous le tapi la majorité des travaileurs en sous-emploi... ils ont un terme bien a eux: le "poor worker", concept que mme Aneguela Makrelle a su integrer dans la teutonne culture economique: 500€/mois sans limite d'exploitation mais sans que ça compte pour la retraite ou les assurances... arbeit, arbeit, meine freunde, es macht frei!

C'est con, c'est contre productif au possible, c'est de la valeur sociale negative, mais c'est tellement installé que c'est normatif et normal.

Donc, non, les gens ne veulent pas d'argent, ils veulent un emploi bien payé. Le travail c'est un droit, etre payé pour son travail c'est une valeur, on a de l'argent parce qu'on travail, donc que l'on est utile, donc que l'on est quelqu'un!

T'as vu ce que les français se sont mis comme president: monsieur le banquier "y a ceux qui réussissent...", succédant a monsieur "les sans dents", elus tout deux en ballottage face a madame fille de monsieur "le travail rend libre"... ceux la etant d'ailleurs des exemples magistraux de non productivité avec des salaires et fortunes absurdes. Sans oublier que le second de l’élection était monsieur: "hard worker, le méritant, meme que ma femme elle bosse vraiment".

C'est totalement ridicule par rapport a la realité ou l'on passe au moins 70% de son existence sous subventions sans travailler du tout, et que l’économie fonctionne sur la consommation et le sur-endettement... mais c'est une valeur, donc c'est une "verité".

Vas voir comment les quinqua se battent pour trouver du travail, le drame qu'ils vivent alors que le marché de l'emploi (principe abject: le travail n'est pas un marché, c'est un outil) leur est fermé de plus en plus tot (le quinqua commence a 45 ans selon les secteurs) et largement. Si tu leurs dit, "pas de souci, on vous met a la retraite anticipée" la reaction c'est " mais je suis encore utile, j'ai toute mes capacités, j'ai de l’expérience, je veux travailler"...
Et les "jeunes", qui ont fait leur chemin de croix au sacrifice de leur santé pour obtenir un "pauvre" doctorat, qui passe de l'université des pauvres a l’humiliation du pepere macro Paul Emploi " mais si, petit, un doctorat c'est suffisant pour vendre des pizza" ou aller chez Addeco-le-refuge-des-paumés...

« à nous de devenir tous artistes ou poètes. ou ne rien faire, vamos a la playa.»

Belle mentalité que d'associer l'artiste a l'oisif. J'imagine que le chercheur est dans la categorie voisine, celle de l'eternel etudiant incapable de sortir de l'adolescence qui passe ses journées dans les bouquins a ne rien foutre...
C'est symptomatique de cette dictature culturelle de la valeur de l'emploi... l'artiste ou le chercheur, ne travaille pas vraiment, c'est un gros glandeur qui s'est trouvé une planque et une bonne raison de rien foutre de ses journées... en attendant, la production artistique et scientifique c'est des milliards de CA, une des première industrie international et un facteur de R&D majeur... pour des glandeurs pro c'est quand meme pas mal.

avatar françois bayrou 26/07/2017 - 03:28

"Coluche oubliait un élément essentiel: la psychologie sociale."
Ou peut être qu'il voulait faire un peu d'humour.
Tu sais, le truc dont tes pavés sont totalement dépourvus

avatar C1rc3@0rc 27/07/2017 - 02:39

@françois bayrou

Je ne vois absolument pas de mecanisme d'humour dans la rethorique de Coluche sur le sujet.
Qu'il ait utiliser ce mecanisme de la rhétorique populiste comme levier basé sur le principe de provocation qui etait habituel chez lui c'est une possibilité, mais ce n'est pas du tout de l'humour.

Quant a faire de l'humour sur un sujet comme celui-ci, je t'en laisse la responsabilité si tu en as le talent et le courage.

avatar Bigdidou 27/07/2017 - 12:04 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

« Je ne vois absolument pas de mecanisme d'humour dans la rethorique de Coluche sur le sujet. »

Le second degré, mais j’ai constaté que tu y étais peu sensible.
Ne vois pas ça comme une agression, le second degré, c’est pas bien ou mal, hein. Et les gens y sont plus ou moins accessibles. Un de mes fils y est totalement réfractaire, et c’est un peu chaud, parfois. Mais, bon, il le sait, on le sait, et on sait désamorcer ;)

avatar C1rc3@0rc 27/07/2017 - 12:45

@ Bigdidou

Je répondais a @françois bayrou sur le fait qu'il attribuait au discours de Coluche une dimension humoristique, il n'est pas question de second ou premier degré.

Le second degré n'est pas synonyme d'humour, ça peut en etre, mais ça peut etre tout autre chose, comme du sarcasme par exemple.

Le probleme quand on evoque le second degre, c'est que c'est aussi un moyen de nier et se déresponsabiliser de la portée de son propos initial. Il est facile d'emettre un discours sur le coup de l'emotion, puis face a l'enormité dont on se rend compte a froid, on ne l'assume pas et on se defausse en evoquant le second degré. Pareil avec l'humour, surtout quand c'est de l'humour "vache"... Il faut faire attention avec ces "outils" ils sont tres utilisés par les "manipulateurs" et les gens de mauvaise foi.

avatar harisson 27/07/2017 - 15:55

@Bigdidou

Le cas @C1rc3@0rc relève quand même de la psychiatrie...

avatar Bigdidou 27/07/2017 - 19:04 via iGeneration pour iOS

@harisson

C’est pas simple. Même en y mettant les formes, il y a une telle sensitivité... ;)

Pages