Tim Cook et ses pairs fustigent le retrait de l'accord de Paris

Florian Innocente |

Tim Cook a partagé auprès de ses employés sa frustration devant la décision du président Trump de retirer les États-Unis de l'accord de Paris (via BuzzFeed). Ses homologues dans les plus grands groupes américains ne sont pas en reste, il y a un front commun sur la question.

Dans un tweet ainsi que dans une lettre distribuée en interne, Cook fait part de sa « déception » après la décision de la Maison Blanche. Il dit avoir téléphoné mardi au président pour tenter de le convaincre de laisser le pays parmi les signataires de l'accord « mais ce n'était pas assez ».

« Le changement climatique est une réalité et il est de notre responsabilité commune de le combattre » écrit Tim Cook. Il assure que cette décision n'aura aucune conséquence sur les efforts que déploie Apple pour protéger l'environnement, que ce soit par la limitation de son empreinte carbone ou le recyclage de ses produits (lire Environnement, Apple veut fabriquer ses produits en cycle fermé).

Il conclut : « Notre mission a toujours été de laisser le monde dans un meilleur état que celui dans lequel nous l'avons trouvé. Nous ne faiblirons pas, parce que nous savons que les générations futures dépendent de nous. Votre travail est aussi important aujourd'hui que précédemment. Merci de votre engagement à faire la différence, chaque jour qui passe. »

Team, I know many of you share my disappointment with the White House’s decision to withdraw the United States from the Paris climate agreement. I spoke with President Trump on Tuesday and tried to persuade him to keep the U.S. in the agreement. But it wasn’t enough. Climate change is real and we all share a responsibility to fight it. I want to reassure you that today’s developments will have no impact on Apple’s efforts to protect the environment. We power nearly all of our operations with renewable energy, which we believe is an example of something that’s good for our planet and makes good business sense as well. We will keep working toward the ambitious goals of a closed-loop supply chain, and to eventually stop mining new materials altogether. Of course, we’re going to keep working with our suppliers to help them do more to power their businesses with clean energy. And we will keep challenging ourselves to do even more. Knowing the good work that we and countless others around the world are doing, there are plenty of reasons to be optimistic about our planet’s future. Our mission has always been to leave the world better than we found it. We will never waver, because we know that future generations depend on us. Your work is as important today as it has ever been. Thank you for your commitment to making a difference every single day. Tim

D'autres grands patrons de la high-tech américains ont réagi de pareille manière. Elon Musk (Tesla) et Robert Iger (Disney) ont annoncé qu'ils quittaient un comité mis en place par Trump au lendemain de son élection pour le conseiller « Quitter Paris n'est pas bon pour l'Amérique ou pour le monde » écrit Musk. Iger parle d'une « question de principe » qui le conduit à claquer la porte lui-aussi.

Amazon, Microsoft, Google, Salesforce ont tous, par des communiqués ou des tweets de leur dirigeants, exprimé leur volonté de s'affranchir de cette décision du président américain et de poursuivre leur efforts en toute indépendance.

Nous pensons que le changement climatique est un problème urgent qui réclame une action globale. Nous restons engagés à faire notre part. Statya Nadella, Microsoft
Déçu par la décision de ce jour. Google va continuer à travailler dur pour un avenir plus propre, plus prospère pour chacun de nous. Sundar Pichai.
Profondément déçu par la décision du président de se retirer de l'accord de Paris. Nous allons redoubler d'effort pour combattre le changement climatique. Marc Benioff, Salesforce

avatar Philomo | 

Trump a dénoncé l'accord.
On assiste à un déluge, une saturation de commentaires négatifs, voire délirants, voire d'insultes.
Tout à charge, rien à décharge, rien d'objectif.
Mais avez-vous essayé de savoir quels sont vraiment les arguments de Trump ?
C'est difficile !
Alors pour ceux qui veulent se servir de leur intelligence et non pas gober le prêt à penser, voici un lien:

http://www.dreuz.info/2017/06/02/trump-les-accords-de-paris-ne-protegeai...

La vision des choses est tout autre hein ?

avatar pickwick | 

En effet mais c'est pas en protégeant les fermiers ou les ouvrier du gros village que sont les US que l'on sauvera la planète et les discours racistes et antisémites du site dreuz.info sont dignes de la meilleure désinformation et de la haine due l'autre à la puissance dix...

avatar r e m y | 

@Philomo

Plutôt que de t'abreuver de pensée préfabriquée sur un site dont le manque d'objectivité n'est plus à démontrer, peut être pourrais-tu mettre à profit ton intelligence supérieure pour remonter directement à la source, soit, le discours de Trump de jeudi soir, et analyser les pseudo arguments énoncés.

Ensuite un petit tour sur le site de la COP21 pour y lire le texte des accords de Paris te convaincront de l'inanité de ces arguments et te révélera les contre vérités proférées (qui bien que reprises par ton site préféré, n'en restent pas moins des mensonges).

avatar Philomo | 

Je vois que vous n'avez pas lu les arguments de Trump !

Peu importe sur quel site ils se trouvent et vos commentaires hors sujet, l'important c'est de savoir ce qu'il a dit vraiment et quelle est son argumentation (ce que les médias chez nous se sont bien gardés de diffuser !).

Il donne des chiffres précis, vérifiables, alors de deux choses l'une, ou ces chiffres sont faux, et dans ce cas pourquoi personne ne les conteste, pourquoi personne n'en parle ? ou ces chiffres sont vrais et il a parfaitement raison dans ces condition de dénoncer l'accord.

Tout le reste n'est que bla-bla-bla.

avatar r e m y | 

@Philomo

Mais je me répète.. lisez le texte de la déclaration de Trump puis allez sur le site de la COP21 lire le texte des accords de Paris.
Vous constaterez par vous-même que les arguments, les chiffres annoncés par Trump sont, comme à son habitude, totalement faux.

D'ailleurs contrairement à ce que vous dîtes, ces nouvelles "fake News" ont été dénoncées aussitôt proférées, à commencer par les maires des villes que Trump cite dans son discours et qui refusent de servir de caution à de telles âneries.

avatar Philomo | 

Donnez un lien où les chiffres donnés par Trump ont été dénoncés.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Philomo, tu n'est pas là pour débattre mais pour troller et répandre des fake news. Personne n'a envie de discuter avec toi. Tu peux continuer à déblatérer autant que tu veux, personne ne te croit ni t'écoute.

Tu fais ton boulot minable, on ne peut pas t'en empêcher, mais on n'est pas obligé de respirer ta puanteur.

avatar Philomo | 

Pour moi débattre c'est d'abord se ramener aux faits de façon à établir ce débat sur du solide, pas à rivaliser de banalités, de réflexes conditionnés et d'insultes.
J'ai cité un site qui rapporte ce que Trump a dit. C'est factuel.
Je me fiche de ce que les gens pensent de lui, de leur état d'âme, je veux juste savoir quels sont les arguments contre ce qu'il dit.
Alors que ceux qui savent causent, que ceux qui ne savent rien se taisent. C'est tout.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Philomo : "Pour moi débattre c'est d'abord se ramener aux faits"

Lol :-)

En parlant d'atmosphère, vous commencez à nous pomper l'air les types de Spoutnik avec vos faits "alternatifs". Votre truc ça a pas marché en France, elle s'est pris une raclée. Revenez dans cinq ans. :-)

avatar Philomo | 

Est-ce que vous vous rendez compte du vide de votre intervention ?

avatar fte | 

@Philomo

New York Times. Washington Post.

Bonne lecture.

avatar fte | 

@Philomo

"pourquoi personne ne les conteste"

Personne ? C'est qui personne ?

Tu ne suis pas l'actu américaine, obviously.

avatar Orus | 

Les arguments ?? Irrecevables. Un pays comme les USA doit tenir ses engagements face au monde. Tout autre attitude est inadmissible.
Trump est un vieil abruti d'un autre siècle. Cessez de lui trouvez des excuses.

avatar Philomo | 

On doit toujours pouvoir dénoncer un accord. Et c'est toujours possible.
Quant aux arguments, j'attends toujours de savoir pourquoi ils sont irrecevables.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Pour information Philomo est un troll qui a déjà pollué cet article :

https://www.macg.co/ailleurs/2017/05/climat-tim-cook-elon-musk-et-dautres-veulent-sauver-laccord-de-paris-menace-par-donald-trump-98614

avec ses fake news. Je ne pense pas qu'il agisse de sa propre initiative.

:-)

avatar Philomo | 

J'agis de ma propre initiative, je cherche juste à aller au fond des choses et à sortir du baratin habituel.
Désolé, mais les arguments du genre Trump est un vilain méchant ne me satisfont pas du tout.
Je vais donc voir ce que raconte Trump hors de tous les filtres habituels, je remarque qu'il donne des faits et des chiffres précis tout à fait recevables. Je constate aussi que cette partie a été soigneusement occultée par nos médias.
Que ceux qui ne sont pas d'accord contestent ces faits et ces chiffres de façon tout aussi précise.

avatar r e m y | 

@Philomo

Tu veux une analyse des soi-disant chiffres présentés par Trump?
Va lire les papiers du NewYork Times ou du Washington Post par exemple, puisqu'il te faut absolument du prédigéré et que tu sembles incapable de faire le travail de fact checking par toi-même...

avatar rikki finefleur | 

r e m y
C'est quoi le fact checking ??
Un truc , un mot à la mode ?un truc pour être in et dans le coup .. ?

Il y a plus simple : une vérification ou vérifier
Arrêter de vous faire laver le cerveau par ces anglicismes..
Pfff.. C'est dingue comme l'esprit est malléable..

avatar r e m y | 

@rikki finefleur

Désolé... d'autant que je suis le premier à dénoncer les anglicismes inutiles.
Mais depuis hier je passe mon temps sur des sites US pour y lire les réactions aux déclarations de Trump (dont les pages dédiées à la "vérification factuelle" des journaux US)

Et puis quand on parle de Donald, on serait plutôt dans le "fart checking"...

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

"fart checking", Lol, j'en ai presque renversé mon Covfefe :-)

avatar rikki finefleur | 

r e m y
Pas de soucis..
Ce qui est énervant c'est lorsque des journaux l’utilisent désormais à tous les étages.
Ça devient saoulant.

avatar occam | 

@Philomo

Vérification des faits ?
Sans blague ? Vous y tenez réellement ?
Et vous osez affirmer que personne ne conteste les chiffres avancés par Trump ? Ce qui ne peut plus passer pour de l'ignorance, tellement les réfutations sont désormais ubiquitaires ; cela tient du mensonge éhonté.

De Fortune à Mother Jones, en passant par le NYT, le Washington Post et tous les média gardant encore quelque dignité, vous n'avez que l'embarras du choix.

https://www.washingtonpost.com/news/fact-checker/wp/2017/06/01/fact-checking-president-trumps-claims-on-the-paris-climate-change-deal/

http://fortune.com/2017/06/02/paris-agreement-factchecking-trump/

http://www.cnbc.com/2017/06/01/fact-checking-the-energy-claims-in-trumps-paris-agreement-speech.html

Etc.

Mais vous donnez la parfaite illustration du genre de bourrage de crâne qui rend tout fact-checking au sujet de Trump aussi oiseux qu'inutile, comme l'a montré Michael Kinsley il y a déjà longtemps :
http://www.vanityfair.com/news/2016/02/politics-media-gaffes-lies

avatar rikki finefleur | 

occam
C'est quoi un fact checking ?
Une mode , comme les patates nouvelles ..?
Niveau bourrage de crane, je crains qu'on ne vous l'ai bourré en employant ce mot , bien détestable.
Si on utilisait déjà des mots venant de notre langage, et non pas le bredouillage promu par Facebook. Facebook , quelle référence.

Malheureusement ma seconde crainte , est que ces messieurs du Washington post , de fortune, etc.. , utilisent bp plus de co2 par rapport à leur train de vie que beaucoup d'entre nous.
Le co2 , c'est toujours chez le voisin.

Et j'ai bien peur , que dans les prochains jours, ces messieurs tenant journal et magazine , ils vont certainement faire des pages entières sur les nouveautés de la réunion d'Apple WWDC , pour nous dire le dernier appareil qu'il faut absolument acheter !!!
Ne manquez pas de nous le signaler ;p

avatar Philomo | 

Comme d'habitude il n'y a que du baratin dans les liens que vous donnez, aucune précision sur les chiffres que donne Trump.
Et puis quelle est la crédibilité d'un journal comme le washingtonpost ?

Et cerise sur le gâteau, les principales compagnies pétrolières, sensées soutenir les climatos-ceptiques sont contre Trump ! Ca ne vous met pas la puce à l'oreille ?

Par contre les chiffres de Trump viennent de ce document de 137 pages :

http://accf.org/wp-content/uploads/2017/03/170316-NERA-ACCF-Full-Report.pdf

Comparez avec les quelques lignes des journaux que vous citez, ça donne une idée du sérieux des uns et des autres.

avatar Bigdidou | 

@Philomo

"Par contre les chiffres de Trump viennent de ce document de 137 pages : "

Donc si on trouve un document de 138 pages qui donnent d'autres chiffres que ceux de Trump, il a tort ?
Ça tombe bien, celui-ci qui est dans la page qu'on vous a donné en lien en fait 314 ? : http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/investing-in-climate-investing-in-growth_9789264273528-en#.WTFEFDPpNXI#page11

Dans le sommaire, il y a des choses qui ont l'air d'être intéressantes et au delà du baratin.
Après, c'est certain, rapport de la nera versus celui-là, il faut s'y connaitre pour avoir une idée précise, scientifique (et lire l'anglais climatique ?).
Mais vous ne pouvez pas d'emblée définir ce qui est "sérieux" et ce qui ne l'est pas.
En tout cas, voilà une piste pour vous, qui êtes en demande d'autre chose que du baratin et avez l'air très engagé dans ces questions, au delà de la simple idéologie, n'est-ce pas ?

avatar Philomo | 

Et alors ? en quoi ce document contredit-il ce que raconte Trump ?

avatar Mike Mac | 

Je crois que nous allons devoir envoyer ceux qui ont plus de 3 produits Apple, Tim Cook et Donald Trump en résidence surveillée à Shershah Colony (Karachi)... Voir le documentaire en lien.

"Avec 21kg, la France de son côté rejette trois fois plus que la moyenne mondiale ( de déchets électroniques)." dit le pitch de ce documentaire. Pas de quoi pavoiser ici !

Il faut des mesures radicales. Le commandant Cousteau disait que cette pauvre terre ne devrait pas supporter plus de 700 000 individus pour s'en sortir sur le plan écologique.

Le compteur dit : 7 508 787 117.... Effrayant !

http://www.worldometers.info/fr/population-mondiale/

Et ces jours-ci un collectif de scientifiques dont Stephen Hawkins a signalé qu'il faut trouver une planète de secours d'ici à 50 ans...

Courage, les gars !

-------

Pakistan, maudits soient les déchets

Karachi, plus grande ville du Pakistan avec ses 20 millions d'habitants. Au coeur de la mégalopole, se trouve Shershah Colony, le quartier de l'électronique, avec ses ruelles défoncées, coincé entre une avenue qui perfore la ville du sud au nord et la rivière Lyari archi-polluée. Dans ce dédale bruyant enveloppé de poussière, on ne vend pas d'objets neufs ou d'occasion, on recycle. On recycle les déchets électroniques arrivés d'Europe ou d'ailleurs et que le Pakistan récupère, maillon d'une chaîne infernale dont la course se termine bien souvent chez l'immense voisin chinois. Ordinateurs, téléphones portables, scanners, téléviseurs, ces objets de notre quotidien sont ici démembrés, aplatis, cassés, désossés, coupés, sectionnés, pour en récupérer le plastique, le verre, les câbles, le cuivre, l'argent et l'or même, en quantités infimes. Un travail effectué sans aucune norme sanitaire ni protection particulière par des milliers de familles et leurs enfants, n'ayant aucune autre issue pour s'en sortir. À Shershah, on meurt lentement de la toxicité et de la pollution engendrées par cette industrie sauvage, qui déverse dans la vie des gens le plomb, le mercure, l'arsenic ou le cadmium dissimulés dans nos appareils. Dans la plus parfaite indifférence. En 2014, chaque habitant sur terre fabriquait 7kg de déchets électroniques, les Etats-Unis et ses 30kg par habitant en tête. Avec 21kg, la France de son côté rejette trois fois plus que la moyenne mondiale. L'exportation de ces déchets est illégale. Pourtant, et malgré la Convention de Bâle, ce commerce est en pleine croissance. Si le Ghana, l'Inde et la Chine étaient jusque là au coeur de ce trafic, le Pakistan, avec Shershah Colony, plaie béante au coeur de l'une des plus grandes villes du monde, est une véritable bombe à retardement en matière de santé publique et de pollution. Un documentaire d'Eric de Lavarène.

https://www.publicsenat.fr/emission/les-dessous-de-la-mondialisation/pakistan-maudits-soient-les-dechets-10307

avatar JadEstuaire | 

Je serais toujours ébahis du discours de façade et de l'hypocrisie de ces PDG qui délocalisent les productions polluantes en Chine ou en Inde, pour ne pas avoir a suivre de couteux règlements concernant la pollution et qui jouent les donneurs de leçons pour se faire bien voir des clients potentiels.

avatar rikki finefleur | 

non mais chuuutttt...

avatar Stardustxxx | 

@ adamB
100 milliard de $ pour le climat payé par les pays occidentaux.

Budget militaire américain en 2016 : 600 milliard de $...
Et Trump vient de l'augmenter d'un autre 54 milliard de $. Bah oui plus de 800 bases maintenir autour du monde ca coute cher.

Bref, le fric il est la.

avatar adamB | 

@Stardustxxx

C'est vraiment un méchant ce Donald! En plus de sortir d'un accord greenwashing, il donne des sous américains à l'armée américaine ! ?

avatar Stardustxxx | 

@ adamB
Évidemment que le gouvernement américain donne des sous a l'armée américaine, comme le fe font les gouvernements de tous les pays.
Mais vu ce que les US dépensent pour le militaire, comparé au reste du monde, ils ont facilement les moyens de payer leur contribution a l'accord. Les 100 milliards c'est ce qui est contribué par tous les pays occidentaux pas juste les états-unis. Aux USA, ils trouvent toujours du fric pour faire la guerre...
Et puis quand tu vois le CEO de Exxon Mobil critiqué la décision, alors que ce sont des gros pollueurs de CO2, tu sais que même eux savent que c'est une grosse erreur pour la planète.

avatar rikki finefleur | 

Stardustxxx
Hum, rien n’empêche le CEO d'exxon de ne pas travailler pour une boite qui est l'un des plus gros polleurs et tueurs de la planète.
Qu'il soit conforme a ses idées.
A moins que ceci soit une posture publicitaire . Mais non , mais non... !! M'enfin..
Demain sa boite continuera a déverser des tonnes de merde et lui a prendre l'avion sans arrêt pour gérer les tonnes de merde qu'il va déverser ici ou là.

Peut-être un jour dira-t-il
- J'en ai marre de polluer la planète en vendant des tonnes de merde.
A ce moment là , on pourra le croire.

Pareil pour Apple qui fait fabriquer son matériel depuis 15 ans (15 ans !), dans un des pays les plus pollués au monde. Demain je parie 100 sous, que Cook continuera à le faire.
Moins de contraintes sociales environnementales, main d'oeuvre malléable = Jackpot !
On pourra croire Cook, quand il quittera la chine . Mais bon ça fait déjà 15 ans qu'il aime bien en profiter.

avatar Stardustxxx | 

@rikki finefleur
Exxon est hypocrite, ils ont des recherches qui démontrent le réchauffement climatique depuis les années 60. Mais cela n'empeche pas que ce sont les derniers a profiter des énergies renouvelables, cela prouve qu'il sont conscient des enjeux a long terme. La COP21 c'est un accord pour du long terme.

La chine est polluée oui, est-ce-que les chinois font quelque chose pour, la réponse est oui. La pollution est tellement sévère qu'ils n'ont plus le choix de toute façon. Mais eux, au moins ils investissent dans les énergies renouvelable, ils viennent d'annuler plus d'une centaine de centrale au charbon, plus rentable de toute facon.
La critique que tu fais de la chine et des conditions sociales environnementales, tu peux la faire pour tous les pays qui se sont industrialisés, ne me dit pas que les conditions se sont dégradé pour les japonais, les coréens, les pays de l'europe de l'est, et l'europe bien avant. La révolution industrielle et le charbon a été une horreur, les villes étaient sous une poussière de suie.
La chine a encore beaucoup de chemin a faire, mais elle elle reste dans l'accord de paris.

avatar northelfyr | 

Que pouvait on attendre, de toute façon, de ce président qui semble accorder plus d'intéret à l'argent qu'à autre chose. Cette décision est très regrettable évidemment car elle met par terre des années d'efforts et de négociation avec un pays qui ne se sentait pas concerné par l'écologie auparavant et qui avait par la voix d'Obama, enfin pris des engagements dans ce sens. La question n'est plus de savoir si l'homme est responsable du réchauffement climatique. C'est trop tard, cela aura lieu que l'on soit convaincu ou pas. La question est de savoir si l'ensemble des nations qui se sentent concernés par les changements à venir veulent en limiter les conséquences. Dans ce domaine il vaut mieux prévenir car guérir sera compliqué et couteux. Le réchauffement aura un impact énorme sur les pays et les populations les plus pauvres et les plus exposés. C'est pas une nouveauté cela fait au moins 30 ans que les scientifiques tirent la sonnette d'alarme.
Il faut ainsi repenser les modes de consommation et de production. Pour les modes de production c'est surtout les entreprises qui devront revoir leur copie mais elles ne le feront que si cela leur permet de gagner de l'argent ou d'en économiser. Pour les mode de consommation c'est bien sur les consommateurs qui ont le pouvoir et encore une fois l'incidence sur le porte monnaie les incitera à avoir une démarche pro écologique ou pas. Dans un monde parfait les entreprises feraient des produits éco-responsables que les gens achèteraient parce qu'ils sont utiles et respectueux de environnement.
Nous ne sommes pas dans un monde parfait, mais si des entreprises font des efforts dans ce sens c'est toujours bon à prendre et comme leur principale raison d'exister est de gagner de l'argent il est évident qu'elles utiliseront cet argument dans leur stratégie marketing. A nous d'être vigilants, je pense être assez adulte pour ne pas me faire berné par la publicité. Du moins pas tout le temps.
Alors je fait du mieux que je peux, j'achète les produits dont j'ai besoin et je les utilise jusqu'au bout.
Dans le cas d'APPLE tout n'est pas parfait. S'ils font de gros efforts sur la production d'électricité pour leur datacenter et s'ils essayent de recycler le plus de matériaux possibles, la conception de leur appareils laisse songeur. La quasi impossibilité,sur les nouveaux modèles, de changer des pièces sur les mac est tout de même un choix discutable. Et la conception des imacs, que dire, une belle connerie en terme de réparation. Les derniers sont fins, ok, très fins même. Mais sortis d'usine, ils sont une plaie à ouvrir car assemblés seront un procédé utilisé en aéronautique. Si mes sources sont vraies.
J'aime beaucoup l'écosystème Apple et surtout macOs mais mon hackintosh de 2012 me suffit encore largement et mon macbook de 2009 n'a pas dit son dernier mot même après un changement de dalle Lcd et remplacé le DD par un SSD.
Coluche disait: "Quand on pense... Qu'il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça se vende pas !". C'est toujours vrai.
Bref, Trump sera là encore 4ans, 8 dans le pire des cas.
Espérons qu'ils ne fassent pas trop de dégats.

avatar rikki finefleur | 

Euh, il ne faut pas se tromper de débat.
- L'homme étant le principal pilleur de la planète, c'est l'expansion de l'homme qu'il faut réduire. Comme le disait à juste titre Cousteau.

- IL faut arrêter avec le consumérisme à outrance .
Auparavant une nappe, une table, un pull étaient fort coûteux.
Aujourd'hui les prix sont tellement bas, que l'on achète un peu tout et n'importe quoi sans en avoir l’utilité. Le tout venant principalement de chine en + !

Et enfin une solution serait de taxer fortement suivant la distance du lieu de production.
Plus c'est loin, plus la tva est importante !
Je pense qu'il est inutile de faire venir des pommes de nouvelles Zélande quand on peut en obtenir à 100 km
Ni non plus de faire venir des avocats d'afrique du sud.
Est il nécessaire de voyager par avion autant et aussi facilement autour du monde, sans aucune contrainte ?

Mais le principal souci est avant tout l'explosion du nombre de la population, et le pillage de notre planète pour notre confort immédiat.

Quand on voit que des industriels , se disant écologistes, ( quelle blague) qui rendent obsolètes leur matériel à moins de 5 ans, et bien auparavant une télé durait un bon paquet d'années.
Doit on les obliger sur ce point et déjà sur la réparabilité facile de leur matériel, du maintien de lors OS x années, pour éviter leur dérive récente.

avatar Bigdidou | 

@rikki finefleur

"- L'homme étant le principal pilleur de la planète, c'est l'expansion de l'homme qu'il faut réduire."

Et comment faut-il la réduire ?
Sinon, penses-tu à l'expansion de certains hommes en particulier, ou as-tu commencé à freiner ta propre expansion en n'ayant pas d'enfant, par exemple ?
Je sens un terrain glissant, là.

"Auparavant une nappe, une table, un pull étaient fort coûteux."
Fort coûteux, c'était très auparavant, tout de même. Peut-être pourras-tu m'aider à situer l'époque où les pauvres n'avaient ni table, ni nappe, ni pull ?

"Aujourd'hui les prix sont tellement bas, que l'on achète un peu tout et n'importe quoi sans en avoir l’utilité"
On connait pas les mêmes "on".
Ceci étant, j'ignore tout de ce domaine.
Cette notion de surconsommation que les altermondialistes nous présentent comme une évidence est-elle du domaine de l'idéologie (ce que je pense) ou est-elle étayée par des études précises, en particulier des économistes ?
En tapant "surconsommation" dans wikipedia, c'est loin d'être évident, mais bon, la valeur de wikipedia, bof, bof.
Si quelqu'un a une expertise à propos de ces histoires de surconsommation, je suis preneur, et on reste au centre du débat, là.

avatar rikki finefleur | 

Bigdidou
Disons que " l’écologie" s'arrete vite au pas de la porte.

avatar Bigdidou | 

@rikki finefleur

Oui, ça c'est vrai.

avatar feefee | 

@rikki finefleur

"Quand on voit que des industriels , se disant écologistes, ( quelle blague) qui rendent obsolètes leur matériel à moins de 5 ans, et bien auparavant une télé durait un bon paquet d'années. "

Tu mélanges tout et tu perds en crédibilité.
Avant les TV n'étaient pas des ordinateurs , que de la grosse électronique analogique .
Les TV actuelles ne sont ni plus ni moins que des ordinateurs avec une mono-fonction précise.

avatar feefee | 

@rikki finefleur

"L'homme étant le principal pilleur de la planète, c'est l'expansion de l'homme qu'il faut réduire. Comme le disait à juste titre Cousteau."

Oui mais attention à ceux qui préfèrent les animaux aux hommes.
Ca part vite en couille

avatar rikki finefleur | 

feefee
C'est une réalité, dure a avaler mais c'est ainsi.
Le 20 ieme et le 21 siecle ont été l'occasion du pillage de la planète au niveau de ces ressources sans réellement se soucier du lendemain, je ne pense pas que les animaux (si ils en restent encore à l'état sauvage) soient dans le coup, mais plutôt eux aussi des victimes collatérales.

Bon ce qui est important c'est bien ce que l'on va pouvoir à nouveau acheter nos gadgets , après la wwdc.
Je compte sur le Washington post pour en faire plusieurs pages après la cop21.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR