Tim Cook et ses pairs fustigent le retrait de l'accord de Paris

Florian Innocente |

Tim Cook a partagé auprès de ses employés sa frustration devant la décision du président Trump de retirer les États-Unis de l'accord de Paris (via BuzzFeed). Ses homologues dans les plus grands groupes américains ne sont pas en reste, il y a un front commun sur la question.

Dans un tweet ainsi que dans une lettre distribuée en interne, Cook fait part de sa « déception » après la décision de la Maison Blanche. Il dit avoir téléphoné mardi au président pour tenter de le convaincre de laisser le pays parmi les signataires de l'accord « mais ce n'était pas assez ».

« Le changement climatique est une réalité et il est de notre responsabilité commune de le combattre » écrit Tim Cook. Il assure que cette décision n'aura aucune conséquence sur les efforts que déploie Apple pour protéger l'environnement, que ce soit par la limitation de son empreinte carbone ou le recyclage de ses produits (lire Environnement, Apple veut fabriquer ses produits en cycle fermé).

Il conclut : « Notre mission a toujours été de laisser le monde dans un meilleur état que celui dans lequel nous l'avons trouvé. Nous ne faiblirons pas, parce que nous savons que les générations futures dépendent de nous. Votre travail est aussi important aujourd'hui que précédemment. Merci de votre engagement à faire la différence, chaque jour qui passe. »

Team, I know many of you share my disappointment with the White House’s decision to withdraw the United States from the Paris climate agreement. I spoke with President Trump on Tuesday and tried to persuade him to keep the U.S. in the agreement. But it wasn’t enough. Climate change is real and we all share a responsibility to fight it. I want to reassure you that today’s developments will have no impact on Apple’s efforts to protect the environment. We power nearly all of our operations with renewable energy, which we believe is an example of something that’s good for our planet and makes good business sense as well. We will keep working toward the ambitious goals of a closed-loop supply chain, and to eventually stop mining new materials altogether. Of course, we’re going to keep working with our suppliers to help them do more to power their businesses with clean energy. And we will keep challenging ourselves to do even more. Knowing the good work that we and countless others around the world are doing, there are plenty of reasons to be optimistic about our planet’s future. Our mission has always been to leave the world better than we found it. We will never waver, because we know that future generations depend on us. Your work is as important today as it has ever been. Thank you for your commitment to making a difference every single day. Tim

D'autres grands patrons de la high-tech américains ont réagi de pareille manière. Elon Musk (Tesla) et Robert Iger (Disney) ont annoncé qu'ils quittaient un comité mis en place par Trump au lendemain de son élection pour le conseiller « Quitter Paris n'est pas bon pour l'Amérique ou pour le monde » écrit Musk. Iger parle d'une « question de principe » qui le conduit à claquer la porte lui-aussi.

Amazon, Microsoft, Google, Salesforce ont tous, par des communiqués ou des tweets de leur dirigeants, exprimé leur volonté de s'affranchir de cette décision du président américain et de poursuivre leur efforts en toute indépendance.

Nous pensons que le changement climatique est un problème urgent qui réclame une action globale. Nous restons engagés à faire notre part. Statya Nadella, Microsoft
Déçu par la décision de ce jour. Google va continuer à travailler dur pour un avenir plus propre, plus prospère pour chacun de nous. Sundar Pichai.
Profondément déçu par la décision du président de se retirer de l'accord de Paris. Nous allons redoubler d'effort pour combattre le changement climatique. Marc Benioff, Salesforce

avatar adamB | 

@occam

Ah mais moi je me suis un peu renseigné. Je trouve ça hyper marrant de voir tout le monde s'offusquer que Trump retire son pays d'un traité non contraignant que son prédécesseur n'a jamais fait ratifié par le congrès et dont la seule finalité, outre de faire du rétropédalage par rapport à Kyoto, était que le Nord-Ouest verse 100 milliards de dollars au Sud chaque année. ?

avatar occam | 

Seul Andy Borowitz, l'humoriste du New Yorker, trouve encore le ressort de parodier Trump :
http://www.newyorker.com/humor/borowitz-report/calling-earth-a-loser-trump-vows-to-make-better-deal-with-new-planet

« Donald J. Trump pronounced the planet Earth a “loser” and vowed to make a better deal with a new planet.
“Earth is a terrible, very bad planet,” he told the White House press corps. “It’s maybe the worst planet in the solar system, and it’s far from the biggest.”

When asked which planet he would make a new deal with, Trump offered few specifics, saying only, “The solar system has millions of terrific planets, and they’re all better than Earth, which is a sick, failing loser.” »

Tous les autres sites satiriques, du Gorafi à The Onion, semblent avoir abandonné la partie.
La réalité trumpesque est tellement absurde qu'elle dépasse toute satire.

avatar oomu | 

Le contexte n'était pas drole. En comparaison, Bush, avant la calamiteuse entree en guerre irakienne, était un personnage plus rigolo. Les républicains étaient moins radicalisés aussi, laissant la place à de l'humour et de la sympathie.

avatar debione | 

Bah, c'est vraiment pas donné à tout le monde de caricaturer une caricature...

avatar feefee | 

@debione

"Bah, c'est vraiment pas donné à tout le monde de caricaturer une caricature"

Bah oui et y'a même des spécialistes qui le font sur Apple à longueur de journée.

Tu en connais un je crois .

avatar Florian Innocente | 

@occam

Ah oui pas mal !

avatar Vouzemoi | 

Il y a un truc très simple à faire. ne plus acheter de produit americain. ça va rapidement les faire changer d'avis.
Mais bon je doute qu'ici un seul soit prêt à le faire.

avatar ecosmeri | 

@Vouzemoi

Si a l'aise, tout est fait en chine donc tu es tranquille

avatar fte | 

@Vouzemoi

C'est plus réalisable que de ne pas acheter chinois.

Mais ça implique de se passer d'informatique. De toute l'informatique. Donc en pratique de tout appareil électronique moderne. Et un autre soucis à considérer, c'est l'alimentation. Il faut arrêter de manger. Ou de ne cultiver que des espèces locales dans son jardin.

avatar guigus31 | 

Accords de Paris : "Les gros émetteurs de CO2, États-Unis, Chine, Inde, Brésil, Canada et Russie, qui représentent à eux seuls plus de la moitié des émissions, sont censés réduire délibérément, par eux-mêmes, leur pollution carbone sans qu’aucun mécanisme de mesure efficace ne soit mis en place, et sans le moindre incitatif financier contraignant du type taxe carbone."

Donc la sortie des us de l'accord de Paris n'est qu'un gros coup politique de gros con puisque les us n'étaient pas contraints mais seulement incités "gratuitement" à faire des efforts.
Ils pouvaient tout aussi bien rester signataires et traîner des pieds, mais ça n'a pas le même impact sur l'idéologie de protectionnisme.

En attendant je mets 10 contre 1 que la Chine passera leader des questions environnementales dans les 10 ans à venir. Pourtant personne n'impose rien à la Chine. Ils sont juste pragmatiques.

avatar r e m y | 

@guigus31

Je partage ta conviction. La Chine et l'Inde investissent massivement dans les énergies renouvelables (plus par pragmatisme économique que par conviction, mais le résultat est là), et vont profiter des covfefe et autres trumpettes pour prendre politiquement et économiquement le leadership mondial sur ces questions essentielles.

avatar rikki finefleur | 

guigus31
La chine , prévoyez un masque.. lors de vos voyages. Manifestement la pollution actuelle chez eux , n'a pas l'air de trop les gêner. Sauf quand on n'y voit plus rien du tout.

avatar fte | 

@rikki finefleur

Au contraire, ça les gêne et ils s'y intéressent.

Vois-tu, il y a une époque où la France était le leader mondial du nucléaire. Les nations s'adressaient à la France pour cette expertise et pour leurs propres programmes nucléaires.

Plus maintenant. Si tu veux un réacteur, tu l'achètes en Chine.

Je ne doute pas une seule seconde que l'Allemagne qui a une expertise de pointe en énergie éolienne va très rapidement céder sa place à la Chine.

Les USA sont très avancés sur le solaire. Là aussi, Chine et Inde vont sans doute leur mettre une belle claque, plus vite que prévu même avec ce président moyenâgeux.

Dans les plus grandes villes chinoises, il y a des quotas de voitures imposés. Tu veux une voiture, tu demandes une plaque. Quelques années avant de l'obtenir. Sauf si ta voiture est électrique. Ou ton scooter, ton vélo.

Ils sont déjà leaders en matière de véhicules électriques.

Enfin bref. Commentaire classique. Tu sous-estimes lourdement la Chine et sa capacité à résoudre des problèmes gigantesques. Ils ont ce talent depuis des millénaires. Certes, ils sont aussi doués pour créer des problèmes gigantesques. La Chine est gigantesque.

avatar JadEstuaire | 

Et pendant ce temps la, l'Europe va reconduire pour 10 ans l'utilisation du poison d'une multinationale américaine, se précipite pas sur les mesures à prendre contre les perturbateurs endocriniens etc.
?

avatar fousfous | 

Bon bah les américains sont pas prêt de passer pour autre chose que des débiles pollueurs...
Parce que oui c'est bien beau de dire que c'est de la faute de Trump uniquement, mais une certaine partie des américains le supporte et refuse de voir la réalité en face...

avatar Silverscreen | 

Je suis d'accord que le problème d'Apple, c'est la taille de sa production. Mais :

- ce qui n'était pas avant produit par Apple l'était par d'autres, parfois (souvent) moins regardants sur l'écologie

- personne ne met un pistolet sur la tempe du consommateur. Perso, mon iPhone 5S a 4 ans et marche parfaitement. Je ferais l'impasse sur le prochain système si nécessaire mais ça ne devrait pas m'empêcher de continuer à mettre à jour les applis encore 1 à 2 ans après ça. Il fonctionne avec les derniers appareils Apple (Airpods et Watch) tout comme son prédecesseur. Et la dernière version d'iTunes marche encore avec de vénérables iPods à molette…

Donc le problème des cycles de vie des appareils est avant tout un problème du consommateur final. Je trouve pas des masses d'exemples d'obolescence programmée chez Apple par opposition à un manque de maitrise de l'objet chez l'utilisateur moyen.

Un exemple tout bête : le proche qui veut changer de Mac parce qu'il n'a jamais mis à jour l'OS et que le site impots.gouv lui signale que son navigateur n'est plus compatible pour sa télédéclaration. Il constate que la dernière version de Chrome ne peut-être installée, il va pas chercher plus loin et incrimine un Mac trop vieux alors que même un vieux coucou de 2007 peut faire tourner Yosemite et bénéficier de la dernière version de Chrome ou Safari…

avatar debione | 

Je te suis complètement sur la responsabilité personnelle, par contre on ne peut pas nier qu'Apple est dans une logique de multiplication des appareils, plutôt que dans une optique d'un seul appareil pour tout faire. De fait, l'assistant qui va être présenté est pour moi l'incarnation même du double discours d'Apple... d'un côté on montre des signes de bonne volonté écologique, de l'autre on fait une aberration écologique en produisant un nouveau produit alors que celui ci aurait pu être complètement intégré aux appareils existant...

avatar ArnaudB | 

blablabla...
Va surveiller ton rythme cardiaque dans la piscine avec un iMac. Va réaliser ta présentation powerpoint sur ta montre. va rédiger ta feuille de calcul Excel sur ton téléphone, va écouter ta musique en balade sur ton macbook... Va en soirée chez tes amis sous la pluie à 20 km de là en vélo. Va faire tes courses au marcher en voiture. Va à l'enterrement de ton proche de l'autre coté de l'atlantique en bateau...
Faut arrêter les discours écolo bidon. Se confronter à la réalité du monde c'est mieux que d'avoir un argumentaire bien arrêté sans réflexion. En soi ton approche est intéressante. Et la convergence peut-être une bonne chose.
Mais faire DURER de multiples objets peut-être aussi plus simple et moins couteux au final que de faire durer un seul objet à tout faire et qui fait tout mal. Plus d'énergie consommée globalement, UN appareil qui s'use plus vite, qui se remplace plus vite... Chaque usage doit être réfléchi. La convergence pour la convergence ça rime à rien.

avatar debione | 

On peut continuer à vivre dans notre bulle et ne pas voir que l'on dépense seulement trois terre par année...

On consomme trop de produit, point barre... Utiliser de l'énergie verte pour les produire ne changera strictement rien à ce fait... Si on veut un temps soit peu se projeter dans l'avenir...

C'est rigolo tu mets en parallèle, la facilité d'utilisation de powerpoint, d'écouter de la musique dans la rue etc et... la vie et la santé de milliards personnes, qui plus est est nos enfants...

Dis-moi Arnaud, combien de vie humaine es-tu prêt à sacrifier pour écouter de la musique dans la rue? il ne te semble pas qu'éviter la mort d'une personne est plus importante que d'assister à son enterrement?

Tu as en partie raison cependant, oui il faudra se restreindre, oui cette convergence ce fera sans doute au détriment d'un certain confort d'utilisation... On consomme 3X trop, et cela est un fait, il nous faudra restreindre notre consommation matériel d'un facteur de 3... Après on peut aussi se dire qu'on s'en branle, on le pognon et les armes de toutes les manières.

avatar ArnaudB | 

Alors le rapport entre écouter de la musique et la préservation d'une vie ? Manger un producteur ? Héberger un bassiste réfugié ?

avatar feefee | 

@debione

Je te suis complètement sur la responsabilité personnelle, par contre on ne peut pas nier qu'Apple est dans une logique de multiplication des appareils, plutôt que dans une optique d'un seul appareil pour tout faire"

L' iPhone :
Un téléphone
Un lecteur mp3
Un appareil photo
Un GPS

Avant ca on avait 4 appareils .

T'as pas l'impression de raconter n'importe quoi ?

avatar Mathias10 | 

La position de trump n'engage que sa personne.

Les entreprises du DJ ont déjà des programmes de Greenenergie ou meme greenwashing (soyons honnêtes) pour répondre aux exigences des consommateurs.
Trump lui seul n'est pas responsable de la pollution et les restrictions par la législation sont rarement efficientes. En réalité sa décision n'entraînera pas ou trop peu d'effets sur la pollution et aura meme sans doute l'effet inverse. (Comment ne pas vouloir faire du green après tout ça?)
Les gros pollueurs ont des comptes à rendre aux consommateurs, et le consommateur a décidé que l'eco responsable c'est mieux, les petites entreprises doivent emboîter le pas des grosses.

Trump dans sa stupidité viens de rendre service aux écolos

avatar Alex Giannelli | 

@Mathias10

Attention, les climatosceptiques existent aux US, et sont même très nombreux...

avatar gavroche68 | 

Après le blabla, la vraie question c'est pourquoi Cook et compagnie sont dérangés par cette sortie des USA ?

Dsl je n'y crois pas du tout à leur motivations écologiques !

avatar fousfous | 

@gavroche68

Pourquoi? Bah peut-être qu'ils sont un minimum intelligent...

avatar debione | 

Intelligent car cela leurs donne une image de coolitude... tu iras voir l'environnement autour des usines Foxconn, autour des mines etc... mais cela Apple n'en parle jamais... par contre se gargariser qu'il ne fonctionne qu'à l'énergie verte ça ils savent faire... en oubliant de mentionner que dans un iPhone, 95% de l'énergie utilisée pour sa fabrication est d'origine fossile... il n'y a bien que les services ou Apple a fait un effort, cad la ou il n'y avait pas grand chose à faire, mais où la visibilité était nettement plus viable d'un point de vue marqueting. Car, non ce n'est pas en Sierra Leone, en Afrique du Sud ou au Khazagstan qu'Apple a besoin d'une bonne image, mais là où ils vendent principalement leurs produits, cad en Occident et en Chine ( d'ailleurs en Chine, Apple ne fait pas la leçon au gouvernement sur les conditions sanitaire complètement désastreuse des usines de production...). Pour la Chine ils ont agit différemment... les chinois n'en n'ayant a peu près rien à foutre de la cosmologie ( merci confucius), cad de leurs environnements, Apple a joué le jeu du salaire... Chose qu'ils n'ont absolument pas fait en Occident, trop d'argent à perdre, alors on à taper là où l'occidental est légèrement plus sensible, la pollution...

avatar gavroche68 | 

Une certaine forme d'intelligence c'est sûr, honnête ça l'est beaucoup moins...
Il faut arrêter, leur model économique n'a rien d'écologique et il est là le fondement du problème ! Il faudra choisir soit la surconsommation bête et sans scrupule soit une planète propre.

Tiens j'aimerai bien connaître l'impact écologique qu'ont les adaptateurs qu'il faut acheter avec les nouveaux MacBook pro vendus par milliers !

Cook nous prend pour des idiots, visiblement sur ce site beaucoup semble y croire...

avatar ArnaudB | 

Si cook nous prends pour des idiots il a sans doute raison. Un mec a dit il suffirait que les gens arrête d'acheter pour que ça se vende pas... Le problème c'est ni Cook ni Apple. Ni Musk, ni Teslla. Le problème ce sont les consommateurs. Consommer sans conscience n'est que ruine de l'âme - Celle là je viens de l'inventer, désolé - Et pour le coup le seul capable d'imposer un choix de société dans l'histoire c'est Trump... Le problème c'est Trump.

avatar gavroche68 | 

Certes les consommateurs ont leur part de responsabilité mais pouvons nous nier l'impact du marketing sur l'inconscient des gens, et notamment sur celui des plus jeunes ? Or ces multinationales donneuses de leçon font tout pour vendre un maximum de produits. Cook s'il pouvait vendre des iPhone à un bébé de 2 mois il le ferait ! Vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que c'est la complexité de leur modèle économique qui leur impose. A partir de là on ne peut presque rien faire sauf sortir de cette folie ! Mais peut on vraiment en sortir sans faire de dégâts ?

avatar ArnaudB | 

Encore une fois, chacun à la réponse à ça. Et pour ce qui est des irresponsables (sans connotation péjorative) Et de ceux qui ne veulent pas de cette responsabilité (la majorité des consommateurs quoi) il n'y a que les représentants de nos états pour tenter de faire pencher la balance. On parlerait pas de Trump et de son mauvais penchant si ce n'était pas le cas.

avatar debione | 

Le problème est que ces représentant sont justement élu par ces gens qui s'en foutent...

Qui a milité pour moins de pouvoir d'achat au dernière présidentielle française(donc moins de consommation?)? Qui a milité pour plus de pouvoir d'achat aux dernières présidentielles (donc plus de consommation, donc plus de pollution)? Ben, absolument personne, tout le monde a voté pour plus de pollution en fait...

Trump n'est même pas un problème, tous les européens ont voté pour plus de pouvoir d'achats, plus de consommation... J'ai pas encore vu une personne défendant la décroissance ne serait-ce qu'avoir une tribune .

avatar gavroche68 | 

En Fait quasi tout le monde s'en fou, durant les beaux jours je ne vois pas beaucoup de monde sur leurs vélos, je vois toujours les lumières des commerces allumés la nuit, j'ai toujours du mal à comprendre pourquoi on achète autant de jouets à des enfants, pourquoi le télé travail n'est pas plus développé. À voir tout ça, un jour je me suis même demandé si j'étais pas fou ou si cette histoire d'écologie n'était pas vraie. Malheureusement elle est bien vraie...

avatar yasuo87 | 

@debione

Surement parce que c'est le but de la vie : toujours évoluer plus loin. Faut arrêter de croire qu'on est à part ou je ne sais quoi. On en voudra toujours plus et ça nous tuera point barre, puis le cycle reprendra avec une autre espèce dominante. Il ne faudrait pas oublier qu'on est au top que d'un cycle il n'y a pas d'absolu que du relatif.

avatar debione | 

Ah, mais je ne pense pas que l'on soit une race à part... Je ne pense pas que l'on est au pied du mur ou bientôt, pour moi on est dedans... Maintenant la question c'est plutôt: qui et combien survivront et dans quelles conditions.

avatar yasuo87 | 

@debione

À terme probablement aucun humain vu le peu de capacité d'adaptation dont on fait preuve par rapport à d'autres espèces et c'est pas grave notre ère a pris un certain coup dans l'aile et on verra comment ça évolue mais je ne vois pas de raison de changer de vie pour ça.

avatar debione | 

Bah, statistiquement sur les 7 milliards il y en a bien 5k qui vont survivre, il me semble que c'est le minimum pour avoir un brassage génétique qui rendent possible sa survie.

avatar Bigdidou | 

@yasuo87

"À terme probablement aucun humain vu le peu de capacité d'adaptation dont on fait preuve par rapport à d'autres espèces"

Bien sur, c'est de l'ironie ?

avatar fte | 

@yasuo87

"le peu de capacité d'adaptation dont on fait preuve"

Ah tiens ?

Je n'ai pas encore vu de pingouin survivre par ses propres moyens dans l'espace. Ni y aller. Je n'ai pas vu de baleine gravir le Mont Blanc non plus.

Ah, des cafards survivre à Tchernobyl, oui. Le cafard marque un point.

avatar pim | 

Ce qui est cocasse c'est que tout le monde a signé cet accord de Paris en sachant parfaitement bien qu'il est inapplicable dans l'état. Après la jolie photo souvenir tout le monde était rentré chez soi, continuer le business has usual.

En sortant de l'accord avec fracas, Trump va sans doute faire plus de bien que de mal : tout le monde en parle, et des entreprises et des collectivités locales sont en train de s'engager pour respecter l'accord tout de même, ce qui est une sacrée victoire !

avatar ArnaudB | 

Le petit bout de la lorgnette alors que l'exploitation des gaz de schiste et des sables bitumineux va pouvoir battre son plein... Alors que les grosses industries vont pouvoir déverser leur merde dans les cour d'eau sans plus aucune restriction... Elle est où la "sacrée victoire" alors qu'on vient de donner un passe droit aux industries US les plus polluantes de la planète ?
Que les GAFA se mobilise pourquoi pas, mais ceux-là on un impact globale mineur face aux EXXON BP, MonSanto, Dow Chemical...

avatar alan1bangkok | 

Un monde sans fanboys et au revoir la pollution ...

avatar pickwick | 

L'envie .... toujours l'envie et le désir.... A Bangkok sans envie ou désir ça va vite se dépeupler ;-)

avatar feefee | 

@alan1bangkok

"Un monde sans fanboys et au revoir la pollution ..."

Oui celle de ton esprit

avatar webHAL1 | 

Comme l'a très bien relevé plusieurs fois debione et quelques autres, ça serait pas mal que Tim Cook, au-delà des belles déclarations comme celle-ci, fasse en sorte qu'Apple "walk the talk". Car, si d'un côté la Pomme fait des efforts (utilisation d'énergies renouvelables, recyclage, ...), d'un autre il y a ce genre de comportements :

https://www.macg.co/aapl/2017/05/droit-la-reparation-le-lobbying-dapple-new-york-98488

Il me semble qu'aller vers des appareils de moins en moins réparables (composants collés et soudés) n'est pas exactement ce qu'on pourrait appeler "bon pour la planète". Et la question n'est pas de "qui va réparer ?", mais véritablement "est-ce que c'est possible de le faire ?". Pour Apple (comme pour n'importe quelle entreprise), la vente d'un nouvel appareil à l'utilisateur est nettement plus intéressant que le fait de pouvoir rafistoler ses vieux équipements...

C'est le drame de la communication actuelle autour de l'écologie : "oui oui, il est possible de continuer à consommer autant – voire plus ! – sans nuire à la planète !". Un beau mirage, selon moi. C'était déjà le message du film d'Al Gore, "Une Vérité qui Dérange", sorti il y a plus de 10 ans, que malgré tout j'avais bien aimé. Et c'est bien sûr un message que les gens ont beaucoup plus envie d'entendre que "hé non, il va falloir clairement réduire votre consommation et arrêter de changer de téléphone portable, de vêtements, de meubles, de voiture, etc. tous les quelques mois !"...

Bref, on est mal barrés. :-/

Cordialement,

HAL1

avatar gavroche68 | 

Et le pire selon moi dans cette histoire c'est que cette surconsommation bête et cruelle est à vu d'oeil causée à 80% d'un côté pour le fric ( côté multinationale) et distraction (côté consommateurs).
Une fois un ami m'avait montré son drône, au début j'étais curieux de voir l'engin, au bout de 10 minutes je m'étais dit ce truc qui vole une dizaine de minutes à quoi ça sert et surtout quelles sont les conséquences écologique de ce truc ? Franchement ça ne me dérange pas qu'on puisse s'adonner à ce genre de futilités à condition que ça respecte la vie, la nature etc.

Voilà le triste état de nos soit disantes sociétés évoluées , on a une masse de consommateurs qui ne se soucie que de son propre plaisir aussi futile soit il, peu importe les conséquences.

Je vois déjà les imbéciles venir me dire d'éteindre mon téléphone et de quitter ce site, je leur répondrai malheureusement ma profession m'oblige à avoir un ordinateur, un téléphone et me connecter sur le net!

avatar yasuo87 | 

@gavroche68

Donc toi t'as le droit d'avoir des trucs électroniques mais pas ton ami?

avatar gavroche68 | 

Rien à voir ! je parle bien de futilités qui ont des conséquences sur notre planète. Les objets électroniques que j'ai sont principalement pour le travail à savoir un vieux pc et un vieux téléphone que j'essaye de faire tenir le plus longtemps possible en fonction de mes besoins pro ! Moi aussi j'aimerai avoir un drône, une switch, le dernier mac book pro, la liste de mes désirs est longue ( financièrement je pourrais ) mais je ne le fais pas par bon sens! Au final dans cette histoire c'est bien mon ami par bêtise et égoïsme qui peut avoir des objets électroniques contrairement à moi. Je vous rassure je vis très très bien, j'ai quelque chose de beaucoup puissant qui comble ma vie , c'est gratuit et 100 % ecolo et pour rien au monde je l'échangerai.

avatar yasuo87 | 

@gavroche68

Encore une fois la planète va très bien t'inquiète pas pour elle. Elle a connu bien pire que ça. Enfin bref ça répond pas à la question, on devrait donc se serrer la ceinture et arrêter de consommer électronique pour que certains "élus" puissent garder leur vieux PC et téléphone?

avatar JadEstuaire | 

A chacun sa mer.. , l'Europe s'apprête à reconduire pour 10 ans l'utilisation du glyphosate, ne se préoccupe pas trop de l'impact des perturbateurs endocriniens etc.
Alors on a d'autres chats à fouetter que de faire tout un foin parce que Trump sort de ce qui est probablement le pendant de l'ONU pour le réchauffement climatique un machin ou ça cause beaucoup sans agir mais qui flatte l'ego des représentants et qui a toujours besoin de beaucoup d'argent que bien évidemment personne ne veut donner ou le moins possible ?

avatar debione | 

L'ONU quoi qu'on en dise a permis d'éviter des milliers de morts, à mis fin à des conflits, à assuré une certaine sécurité aux populations civils... Le nier serait un mensonge historique...

Par contre on sait très bien que dès qu'un truc touche un des 5 membres permanent, ben cela ne passera pas... Ne pas oublier que c'est uniquement grâce à ce droit de veto que l?ONU existe...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR