La Chine, le ver dans la pomme

Anthony Nelzin-Santos |

Après avoir plombé les résultats d’Apple en 2016, le marché chinois semble parti pour les freiner en 2017. Au premier trimestre, le chiffre d’affaires de la firme de Cupertino a augmenté de 3,27 %, atteignant 78,35 milliards de dollars. Mais il a baissé de près de 12 % en Chine.

Alors qu’elle réalisait près de 60 % de son chiffre d’affaires aux États-Unis avant 2009, Apple réalise plus de 60 % de son chiffre d’affaires hors des États-Unis depuis 2011. Une inversion franche et soudaine, sous l’effet de la forte croissance du marché chinois, qui surclasse celle des autres marchés depuis cinq ans.

Apple a lourdement investi en Chine, où elle a ouvert 40 boutiques, deux centres de R&D, et un grand « campus ». Ses ventes ont triplé en cinq ans, et puis l’économie chinoise a ralenti, et tous les voyants sont passés au rouge. Sans la Chine, les ventes d’Apple auraient baissé de seulement 4,5 % l’an passé. Avec, le plongeon a atteint près de 8 %.

Il faut toutefois savoir garder raison : si le marché chinois a semblé durement chuter en 2016, c’est qu’il s’était élevé à des niveaux exceptionnels en 2015. L’activité d’Apple avait alors explosé en Chine, sa croissance y frôlant les 85 %, alors qu’elle n’atteignait pas 3 % au Japon. Tous les facteurs s’étaient cumulés pour former, derrière l’iPhone 6, ce que les analystes ont qualifié de « supercycle ».

Reste que le décrochage est réel : Apple a repris du poil de la bête partout (20,3 % au Japon, 9 % aux États-Unis, 3,3 % en Europe), sauf en Chine (–11,7 %). Tim Cook précise toutefois que « le chiffre d’affaires de la Chine continentale est similaire aux résultats (…) de l’an passé à taux de change constant ». Ce que cela signifie ? D’abord, que le tiers de la baisse du chiffre d’affaires s’explique par la fluctuation des devises, le cours du dollar étant particulièrement soutenu.

Ensuite, que la situation s’est particulièrement dégradée à Hong Kong, « un marché très, très difficile » selon le CEO d’Apple. Dans la seule Chine « continentale », l’iPhone 7 s’est hissé au sommet des ventes de smartphones, et le Mac et l’iPad ont connu une croissance à deux chiffres. Des résultats encourageants, mais qui ne doivent pas faire oublier les difficultés persistantes d’Apple en Chine.

La firme de Cupertino ne devrait pas bénéficier de l’effet du Nouvel An, qui lui permettait ces dernières années de réaliser deux « premiers trimestres » d’affilée en Chine. « À l’instant t », dit Luca Maestri, « je n’attendrais pas une croissance au deuxième trimestre particulièrement différente de celle du premier ». Autrement dit, le directeur financier d’Apple confirme que le marché chinois va continuer de freiner la « reprise » de l’activité de la société.

avatar alfatech | 

n'oublions pas dans l'équation que l'état Chinois a souvent mis des bâtons dans les roues d'  … société étrangère qui cartonnait un peu trop à son gout.

avatar debione | 

Un peu rien à voir avec le fait qu'il cartonnait... Ils fabriquent en Chine hein! Un peu beaucoup plus à voir avec la politique de confidentialité de la chine...

avatar C1rc3@0rc | 

+1

d'autre part la Chine a toujours eu une seule et meme strategie: acquerir le plus vite possible les savoirs-faire occidentaux afin de developper ses propres solutions et d'alimenter a terme son marché. On voit l'exemple avec le supercomputing: la Chine s'est lancé dans une course a la puissance, dans un premier temps en acceptant d'etre dependante de fournisseurs etrangers et maintenant la Chine dispose du plus puissant calculateur au monde et de fabrication chinoise!

Donc pour une societe non chinoise estimer que le maché chinois constituera son principale marché de maniere durable c'est de l'idiotie dans le meilleur cas.

Si on va vendre en Chine, on va produire en Chine, accepter des partenariats chinois, se plier a la politique chinoise, transferer des savoirs a la Chine, vendre un peu pendant un temps tres court, puis perdre le marché et finalenent se retrouver en concurrence avec les entreprises chinoises et sur le marché international!

C'est une constante depuis les annees 70 et aucune societe au monde n'a reussi a dejouer ce principe. Apple ne fait pas exception.

avatar occam | 

@alfatech

Cette équation présuppose que la confrontation politique entre la Chine et les USA ne dégénère pas en conflit armé.
Des imbéciles bellicistes se pavanent déjà sur les deux rives du Pacifique.

Mais l'accession d'un idéologue apocalyptique comme Steve Bannon au sérail du Drumpfenführer prend une autre dimension quand on sait qu'il prône la guerre contre la Chine :
https://www.theguardian.com/us-news/2017/feb/02/steve-bannon-donald-trum...

Les ventes d'iPhone risqueraient de se tasser un brin, en cas de guerre, n'est-il pas ? Même l'essor des Airpods pourrait encaisser un léger coup de frein sur le marché chinois, le jour où des YJ-12 et des YJ-100 chinois auraient rendez-vous avec la US Navy.

avatar C1rc3@0rc | 

Une guerre entre la Chine et les USA serait une apocalypse pour l'ensemble du monde, vu que l'ensemble de l'economie mondiale depend de la production de produits basiques ou elaborés en Chine.

Ceci dit, si on sait depuis l'invasion illégale de l'Irak sur les ordres de Rumsfeld que les USA se contrefichent de l'ONU, des réglementations internationales et de l'opinion de leurs "alliés", la Chine c'est pas l'Irak et rentrer en guerre contre la Chine relève d'un délire sérieux qui va etre difficile de mettre en œuvre. De plus si les USA attaquaient la Chine, la puissance de la riposte serait telle que les USA seraient simplement rayés de la carte en quelques jours.

On voit aussi que le monde est aujourd'hui plus multipolaire, avec des dirigeants stables: quand on voit les dernieres tentatives pour provoquer Poutine et que celui-ci se revele etre un pilier anti-conflit...

De plus l'outil le plus efficace pour les USA contre la Chine est economique: relocaliser la production alimentant la consommation americaine en Amerique et surtout se désendetter!

Pour aller en guerre il faut surtout que l'armée soit d'accord. Certes l'armée a du suivre les ordres de Rumsfeld pour aller foutre le chaos en Irak, mais Rumsfeld avait sacrement bien preparé la situtation et l'invasion a pratiquement echoué. Quant au resultat il est calamiteux: aucun des objectifs n'a ete atteint, que ce soit sur la maitrise du petrole, sur le plan de la domination géopolitique, sur le plan international ni meme economique. Le seul benefice pour les USA c'est d'avoir dopé son marché de l'armement...

Aujourd'hui, il n'y pas de stratege du niveau de Rumsfeld aux commandes, l'armée est hostile a l'administration Trump, les USA sont bien plus isolés internationalement, la Russie a repris un poids majeur, la Chine n'a jamais ete aussi puissante, quasi tous les Etats ont des accords avec la Chine et le Commonwealth est bien moins puissant avec notamment une perte d'influence en Europe. Si Bannon voulait attaquer la Chine, il risquerait de se retrouver face a une rebellion de l'armée américaine et de l’intégralité de la communauté internationale.

A rajouter que les USA sont plus proches de la banqueroute et de la guerre civile que d'entrer en guerre avec une nation.

Ceci dit, il ne faut pas croire non plus ce qu'ecrivent les journaux, surtout au sujet de Trump...

avatar occam | 

@C1rc3@0rc

« Ceci dit, il ne faut pas croire non plus ce qu'ecrivent les journaux, surtout au sujet de Trump...»

Faut-il croire Trump, au sujet de Trump ?
Faut-il croire Bannon, au sujet de Bannon ?

Quand des narcissiques pathologiques atteignent le pouvoir suprême et se projettent en live, 24/7, il faut faire très attention.

Quand ils provoquent leurs alliés les plus fidèles pour un oui ou pour un non, on peut légitimement se demander quelle marge de manœuvre subsisterait en cas de crise véritable.

Quand il faut miser sur la désobéissance des militaires, ou même un putsch, pour espérer qu'une guerre inutile puisse être évitée, la cote d'alerte est atteinte.

avatar zoubi2 | 

Monsieur occam est un sage...

avatar C1rc3@0rc | 

Mais le narcissisme est au pouvoir aux USA depuis des décennies. Le pic a ete atteint avec Kennedy et pourtant c'est l’administration Kennedy qui a evité le conflit majeur avec l'URSS.
On peut pas dire non plus qu'en terme de narcissime Poutine soit pas servi.. et pourtant il tient bon face aux provocations de toutes parts.

Par contre, en terme de narcissique pathologique qui a fait des degats la France a ete bien servi avec le precedent locataire de l'Elysée.

Apres, on peut s'insurger contre la presence d'un chantre de la «nation blanche» et de la bonne place du christanisme integriste dans les couloirs de la Maison Blanche, sauf que c'est le fondements et la realité des USA depuis la fondation.

Et la aussi niveau "White Nation" et pro du presbytère, faut voir la clique qu'il y avait sous Chirac et Sarko, a commencer par la Bernadette.

Sinon vas sur les campus universitaires des grandes universités US: t'as les groupes de prieres et eglises qui s'affichent et font leurs propagandes et recrutements de maniere ostentatoire - c'est normal -! Lors des journees d'information les nouveaux étudiants ont droit au speech du représentant des églises locales, oui au sein des bâtiments universitaires!

Dieu est partout jusque sur les billets de banques! Et c'est pas Yahvé, Allah, Bouddha, ou Râ !
C'est meme plus du proselytisme a ce niveau!
Quant aux chantres des theories racistes, pas que blanches d'ailleurs, ils sont partout et ont pignon sur rue.
Les USA c'est aussi le pays de la peine de mort, de la vente libre des flingues, des milices et des sectes. C'est la réalité quotidienne des américains.
Les series TV te montrent la vie revé de l'elite New Yorkaise ou celle de Boston, quand c'est pas les delires de Bevely Hill, ouaip, mais ça c'est autant realité des USA que le 7eme arrondissement de Paris représente la France.

Ils ont elus un président a l'image de l’Amérique réelle, qui ne s'en cache pas, qui tient un discours americano-americain, qui est mal elevé, philistin, brutal comme un CEO americain qui vient redresser une entreprise en faillite, qui provoque sans complexe, porte les valeurs de l'Amerique profonde et leur parle de rêve americain alors que le pays est en déconfiture a tous les niveaux!

Il a, comme annoncé pendant la campagne, bloqué temporairement l'immigration venant des 7 pays en tete de liste des etats représentant une menace terroriste, et c'est le tollé général. Mais Obama avait fait de meme, qui s'en est ému?

Au moins le monde reagit et les propositions intelligentes commencent a s'exprimer. L'opinion commence a douter des USA, a prendre en compte que c'est un pays comme un autre, qu'il faut arreter de penser que c'est le pillier de la democratie et le gendarme du monde. Ca va peut etre faire reagir les gens et les ramener aux urnes avec une conscience citoyenne!

T'as vu, les multinationales qui habituellement écrasent l'individu sous le discours productiviste et technologique qui la se mettent a parler de droits de l'Homme, financent sans limite les organisations de défenses légales des immigrés, etc.

Si ca continu comme ça tu vas voir les assoce pro-droit des femmes, des enfants, des minorités,... qui vont recevoir le soutien moral et financier des grands groupes de multinationales (bon peut etre pas Monsanto, Exxon ou Goldman Sachs, faut pas exagerer non plus).

Alors quand les media s'offusquent faussement de la présence de Bannon a la Maison Blanche, alors que sous Bush ou Reagan c’était pas mieux, faut quand même regarder les vraies intentions derrières!

avatar Bigdidou | 

@occam

Tu sais, le gars soliloque ici sérieusement à propos d'une guerre armée USA-Chine.

Je suis pas certain que tes arguments rationnels lui soient d'une quelconque utilité ;)

avatar Paquito06 | 

@C1rc3@0rc

"De plus si les USA attaquaient la Chine, la puissance de la riposte serait telle que les USA seraient simplement rayés de la carte en quelques jours."

Mais pourquoi ecrire des choses pareilles?
Une guerre de la sorte ne peut plus avoir lieu de nos jours, les guerres sont de type economique. Ce qui se passe en Moyen Orient est ridicule, y a pas d'opposant. On a de quoi faire exploser la planete des centaines de fois. La Chine possede un porte avion, les US en a dix fois plus. Le budget militaire US equivaut a l'ensemble des autres nations, ou 3 fois celui de la Chine. C'est pour cela que tout ce qui a pu se passer apres la WWII au niveau militaire, ce n'est que tension et montrer celui qui a la plus grosse. Iran, Coree du Nord, c'est des conneries. Quant a la Russie, l'Histoire nous a demontre que, qui s'y frotte s'y pique tout simplement.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/782687/evolution-depenses-militaires...

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_d%C3%A9penses_militaires

http://www.globalfirepower.com/countries-listing.asp

avatar C1rc3@0rc | 

«On a de quoi faire exploser la planete des centaines de fois.»
Certainement pas!
Y a de quoi affecter la surface de la planete sur des zones locale, mais deja pour entamer la croute terrestre on a a peine de quoi faire plus qu'une piqure de moustique. Apres, les stock d'armes nucleaires ou chimiques suffisent a bousiller une bonne partie du vivant, oui, mais la pas la peine d'aller chercher les armes, la production chimique industrielle suffit largement.

«Une guerre de la sorte ne peut plus avoir lieu de nos jours, les guerres sont de type economique.»
Les guerres actuelles ne sont pas qu'economiques, elles sont d'abord mediatiques, politiques, commerciales, sociales, financieres,...

La guerre froide a ete gagné par les USA et "l'Ouest" grace a la strategie de l'information et l'epuisement economique de l'URSS, le coup de grace venant de Tchernobyl. Dans le cas d'une confrontation militaire directe, les probabilité d'une victoire sovietiques etaient superieures.

L'attaque de l'Irak par les USA est au contraire une action de guerre des plus classiques. Un pays sur-militarisé menant une agression militaire avec une puissance de feu preparée dans l'objectif de s'emparer d'une ressource, c'est tout ce qu'il y a de plus classique. Pourtant les USA ont echoué dans leurs objectifs.

On peut aussi remonter a la guerre d'Afganistan ou celle du Viet-Nam: dans aucun conflit armé les USA n'ont gagné, malgré une supériorité technologique. On peut meme reprendre la seconde guerre mondiale avec la guerre americano-japonaise. Malgré la superiorité technologique monstrueuse et des pratiques barbares, les USA etaient en position de defaite dans toutes les configurations.

De plus la superiorité technologique americaine n'existe que dans le cas ou le conflit ne touche pas le territoire. Les porte-avions et sous-marin sont des outils permettant d’empêcher l'ennemi d'atteindre le territoire mais une fois l'ennemi sur le territoire le porte-avion ne sert a rien.
Pareil pour les missile, bombardiers, etc. A moins d'accepter de sacrifier sa population, tous ces moyens sont inutiles.
Dans un conflit sur le territoire, ce qui compte c'est la masse de soldats et leur capacité a mourir. C'est ce qui fait la force de la Russie et de la Chine: ils sont capables de lancer des millions de soldats pret a mourir a coup de baïonnette, la ou le soldat americain est habitué a ses drones et sa précieuse vie.
Et a part un dictateur taré, aucun dirigeant n'attendra que sa population soit exterminée a sa moitie pour capituler.

«Iran, Coree du Nord, c'est des conneries.»
L'Iran n'a comme objectif que la souveraineté nationale sur les territoires historiques. Dans l'histoire moderne il n'a jamais ete question de reconstitution de l'empire Perse, et les confilts dans la zone tournent autour du controle de la production et transport du petrole.

La Coree du Nord c'est effectivement le genre de connerie qui maintient une stabilité de la terreur dans une zone geopolitiquement en tension, et qu'aucun pays n'arrive a résoudre.
Y une dynastie de tarés congénitaux qui règne sur un territoire en maintenant la population dans un niveau de pauvreté et de non-developpement invraisemblable et qui pisse le long des frontieres de son territoire.
La Corée du Nord existe a cause de sa position geographique qui arrange(ait) ou plutot enquiquinait un peu tout le monde dans la region: Chine, Russie, Japon, USA et ... Corée du Sud. C'est une zone de "friction sismique" politique qui maintient un statu quo et qui offre a une dynatie de fou -des parasites - l'illusion d'etre maitre de leur monde. Le jours ou il y aura une concertation Russo-sino japonaise sur les frontieres et interets economique, alors le probleme Coree du Nord s'evaporera d'un coup.

Ceci dit, sur le fond je suis d'accord qu'une guerre armée entre USA et Chine est quasi impossible, c'etait l'objet de ma reponse face au post de @occam.
En fait la guerre economique, financiere et technologique a deja ete gagné par la Chine, et la seule chose qui reste aux USA c'est la guerre de la com pour survivre a un tsunami economique en train de deferler.

avatar Paquito06 | 

@C1rc3@0rc

Certainement pas? Mais si. Tu ne dois pas avoir les bon chiffres en tete:
http://www.irenees.net/bdf_fiche-analyse-1051_fr.html
Le plus simple, c'est de desaxer la terre en faisant sauter un pôle, c'est rapide et ca ne requiert pas beaucoup d'explosif. Mais on en a largement assez por detruire tout forme de vie sur terre c'est certain :)

avatar C1rc3@0rc | 

Mais non, rassures-toi, y a ni de quoi faire exploser la planète, ni même faire bouger l'axe de la Terre.

La puissance de la totalité des armes nucleaire au moment ou l'arsenal etait le plus important (dans les annees 80, donc) etait de 15000 megatonne pour environ 70 000 ogives, aujourd'hui on est sous les 20 000 ogives...
Et 35% de la puissance d'une explosion nucleaire est dissipé sous la forme de rayonnements lumineux et d'energie electromagnetique, tres embetant pour le biologique et l'electronique mais sans gros impact sur le mineral.

Si on prend une base de bombe de 10 megatone - donc parmi les plus puissantes bombes A la plus grosse etant de 57mt et la puissance moyenne etant sous la megatone - son explosion a un impact jusque sur une surface de 3000 km2 (souffle et thermique).

L'ensemble des armes nucléaires pourrait donc avoir un impact au plus sur 60 millions de km2, sachant qu'en pratique ça se limiterait plus vers les 7 millions de Km2 (relief, couverture vegetale, nature du sol, thermodynamique,... ).
La surface de la Terre est de plus de 500 millions de km2...

Donc y a bien de quoi projeter beaucoup de poussière dans l’atmosphère et provoquer une chute des températures et ralentissement le la photosynthèses le temps que les cendres retombent, mais ça s’arrête la.

Quand a l'impact sur la masse terrestre... La masse de la Terre est de 5,9722x10^24 kg pour un volume de 108.321x10^10 km3... Je te laisse calculer la masse necessaire de materiaux qu'il faut ejecter dans l'espace afin de faire bouger l'axe de la Terre et la quantité d'energie necessaire a cela, sachant que la vitesse de libération c'est 11km/s et sachant que la production d'energie pour 1 megatonne c'est 4.6PJ.

avatar IceWizard | 

@Paquito06
" Mais on en a largement assez por detruire tout forme de vie sur terre c'est certain :)"

Mais non. On trouve des formes de vie jusqu'à 30 km de profondeur, subsistant grâce à des processus chimiques anaérobie (sans oxygène). Quoi qu'il se passe en surface, ces bestioles survivront pour redémarrer un nouveau cycle. Il faudrait éplucher la croute terrestre, comme une orange, sur plusieurs dizaines de km de profondeur pour faire disparaitre la vie.

avatar C1rc3@0rc | 

Ben il a écrit
"Mais on en a largement assez por detruire tout forme de vie sur terre c'est certain"
il a jamais parlé du fond des oceans, ni des entrailles terrestres.
;)

Sinon, bas y a bien une solution pour steriliser la Terre une bonne fois pour toute, mais ça demande de ramener un pulsar dans la peripherie du Soleil... ;) Je vois pas Trump ou meme Bannon projeter ça,.. deja que pour le mur c'est pas gagné ;) Y aurait bien Musk qui serait capable d'imaginer un truc du genre, mais lui il est plutot dans la tendance développement de la vie et colonisation de l'espace.

avatar Paquito06 | 

@C1rc3@0rc

????

avatar IceWizard | 

@l'orc
"Sinon, bas y a bien une solution pour steriliser la Terre une bonne fois pour toute, mais ça demande de ramener un pulsar dans la peripherie du Soleil... ;)"

Déplacer une étoile .. mazette ! Même dans Star Wars ils ne savent pas faire, se contentant de vulgaires étoiles de la mort. Une simple supernova distante de 10 à 20 année lumière ferait l'affaire, sans déployer l'artillerie lourde.

On pourrais faire mieux et moins cher en fabriquant un trou noir en laboratoire, pour le gaver de matière jusqu'à 'obtention d'un état stable (un trou noir trop petit émet plus d'énergie qu'il n'en reçoit à cause de l'Effet Hawking et se dissipe en une fraction de seconde). Ensuite, on le relâche sous terre, le laissant orbiter AUTOUR du noyau terrestre, pour un plantureux repas. Au bout de quelques siècles il sera assez gros pour absorber la totalité de la planète.

(scénario de l'ouvrage "La chose au coeur du Monde", de David Brin, où une civilisation ET paranoïaque envoie un destructeur de planète sur la terre, après avoir reçu les premiers signaux radios émis au 19° siècle. La semence de trou noir touche la terre en 1917, à Toundouska, et commence à grossir lentement pour une fin du monde programmé 2 ou 3 siècles plus tard).

Sinon, il reste la possibilité de nano-machines destructrices de vie, des Terminators à l'échelle microscopique pouvant s'infiltrer partout. C'est à la portée de Skynet, le T1000 étant déjà un assemblage de nano-machines pouvant s'assembler selon différentes formes.

avatar C1rc3@0rc | 

@IceWizard

Bah le trou noir créé en labo, c'est pas credible. Au moment du redemarage de l'accelerateur du CERN j'habitais dans la region, et les physiens etaient formels: impossible de generer un trou noir qui puisse causer quelques degats que ce soit!

Et puis l'idee c'est de detruire la vie, a commencer par la vie humaine, pas d'effacer la planete.

Et pour ce qui est de detruire la vie humaine sur Terre, je pense qu'on a des experts qui travaillent dur a ce projet chez Monsanto, Bayer, Coca-Cola ( quand même le coup d'arriver a faire avaler de l'acide phosphorique par litre moi ça m’épate), les Salines de France, Danone, ... et quoi de plus efficace que de faire ingérer des toxiques par la nourriture chez un animal aussi vorace que l'humain?

avatar IceWizard | 

@L'orc
"Bah le trou noir créé en labo, c'est pas credible. Au moment du redemarage de l'accelerateur du CERN j'habitais dans la region, et les physiens etaient formels: impossible de generer un trou noir qui puisse causer quelques degats que ce soit!"

Bah non, c'est toi qui ne comprend pas les propos des physiciens. Comme l'a démontré Hawking, un trou noir n'est pas juste une bouche béante avalant la matière. C'est aussi un "émetteur" convertissant sa masse en énergie à une vitesse affolante. Le phénomène est inversement proportionnel à son diamètre.

Ce que disent les physiciens c'est qu'un minuscule trou noir apparaissant dans un collisionneur à haute énergie comme l'accélérateur du CERN vas se dissiper par lui-même, sa masse se convertissant plus vite en énergie qu'il n'absorbe de matière environnante. Il n'y a donc aucun danger.

Ce qui implique qu'un trou noir peut grandir si on arrive à lui fournir suffisamment de matière pour compenser son évaporation naturelle. Pas avec nos connaissances actuelles, évidement. Dans quelques siècles, peut-être.

Par exemple, il existe un phénomène intéressant se produisant avec un agglomérat de Bose-Einstein (de la matière au zéro absolu), pouvant projeter des faisceaux de particules à la vitesse de la lumiére, une sorte de laser à matière. Tes ennemis naturels, les militaires américains étudient ça depuis quelques années, dans l'espoir de créer des armes spatiales, comme les phaseurs de Star Trek.

On peut imaginer un bébé trou noir nourri avec des faisceaux de matières, prenant du poids plus vite qu'il ne perd de masse. Et même utiliser l'énergie qu'il émet lui-même pour alimenter le processus de gavage. C'est de la SF maintenant, mais dans 3 siècles ?

Quand à tes délires sur Coca-Cola travaillant dur sur la manière de détruire la vie sur terre, comment dire .. l'abus de lectures conspirationnistes nuit gravement à la santé !

avatar bobdu87 | 

En même temps même si le niveau de vie des chinois augmente, les prix d'Apple sont gigantesques pour eux... surtout quand pour moins de la moitié du prix il y a des machines qui concurrencent les macs (et qui ne sont pas en vente chez nous pour des histoires de brevets).

avatar melaure | 

Ils en ont peut-être marre de fabriquer des iPhones pour 150/200$ et devoir les acheter 900$ ?

avatar alfatech | 

@melaure

"Ils en ont peut-être marre de fabriquer des iPhones pour 150/200$ et devoir les acheter 900$ ?"

les 150/200$ que tu avances tiennent compte du fait que lorsqu'on commande des pièces par millions on a une sacré baisse de prix…à l'unité tu peux multiplier le prix par 2 minimum.

avatar françois bayrou | 

"lorsqu'on commande des pièces par millions on a une sacré baisse de prix…à l'unité tu peux multiplier le prix par 2 minimum."

Je ne savais pas…
On leur fait fabriquer des produits à bas prix, sous prétexte qu'on en commande par millions
Ensuite on leur vends ces mêmes produits par millions, une fortune, et ils ne tiltent pas

Sont trop cons ces chinois ! ^^

avatar C1rc3@0rc | 

lorsqu'on commande des pièces par millions on a pas une sacré baisse de prix, on a un cout de production sur une echelle qui n'a rien a voir avec une production artisanale.

Faut comprendre que la production de masse entraine a la fois des economies d'echelle, mais aussi de problemes d'echelle. Si on sait produire un prototype en labo, la phase industrielle de masse peut etre simplement impossible.

Losqu'on produit des millions d'unités on a des solutions et des contraintes totalement differentes. Les echelles et solutions rentables, voire simplement fonctionnelles, n'ont rien a voir.

Estimer le cout d'un produit peut se faire de maniere assez fiable si on a connaissance du cout d'un produit proche. Les experts dans le domaines savent determiner un cout realiste, apres il y a une marge qui depend de négociations secrete entre les clients forunisseurs dependants de leurs capacités de collaboration a long terme: un fournisseur baissera plus ses marges s'il peut recuperer plus sur la production suivante par exemple...

La question que pose @bobdu87 c'est pas celle de la production a l'unité mais celle de la capacité a vendre moins cher pour un producteur (Foxconn) lorsqu'il prend la place de son client (Apple). En effet le cout de production sera le meme, mais les contraintes de rentabilité et les mangeurs de marges ne sont pas les memes: mecaniquement, une societe chinoise qui vend sur le marché chinois aura une marge superieure a un Apple...

Donc mathematiquement , le consommateur chinois va avoir interet a acheter du chinois, meme sans parler de protectionnisme.

avatar alfatech | 

@C1rc3@0rc

"lorsqu'on commande des pièces par millions on a pas une sacré baisse de prix, on a un cout de production sur une echelle qui n'a rien a voir avec une production artisanale"

ce qui reviens exactement au même à la fin…

Pages

CONNEXION UTILISATEUR