Optimisation fiscale : Tim Cook joue l’attaque en Europe, et en défense aux États-Unis

Mickaël Bazoge |

L’Europe agace Tim Cook. Apple est actuellement au cœur d’une enquête de la Commission européenne qui vise d’éventuelles largesses fiscales accordées par l’Irlande au constructeur. Une décision sur le sujet est attendue dans les semaines à venir (lire : Optimisation fiscale : la décision européenne sur l'Irlande et Apple pour la rentrée).

Dans son interview au Washington Post, le CEO se fait combatif. « J’espère que nous obtiendrons une audition impartiale. Si ce n’est pas le cas, alors évidemment nous ferons appel ». Il revient plus profondément sur le cas irlandais : « L’allégation portée par la Commission est que l’Irlande nous a offert un accord spécial. L’Irlande le nie. La structure qui nous a été appliquée est la même pour tout le monde, elle n’est pas unique à Apple. C’était leur législation » (lire : Le secret de polichinelle de l'optimisation fiscale d'Apple).

Tim Cook pointe surtout un problème finalement très européen : « Il y a une sorte de guerre entre les pays pour déterminer à qui attribuer les bénéfices ». L’autre épine fiscale dans le pied d’Apple, c’est le rapatriement de l’énorme trésor de guerre de l’entreprise, et plus largement la législation fiscale américaine. L’économiste Joseph Stiglitz a d’ailleurs déclaré très récemment qu’Apple « fraudait » le fisc US au travers des ficelles de l’optimisation fiscale, dont l’entreprise est une des championnes.

Pour Tim Cook, le problème réside dans l’imposition des sommes détenues à l’extérieur du pays. « Si nous rapatrions cet argent [plus de 200 milliards de dollars], nous paierons 35% de taxes fédérales, plus 5% de taxes pour l’État, donc cela représente 40%. Nous ne bougerons pas tant que nous obtiendrons un taux juste. Il n’y a pas de débat là dessus (…) Ce n’est pas une question d’être patriote ou pas. Ce n’est pas “plus vous payez, plus vous aimez votre pays“ ».

Le CEO d’Apple pense que d’un côté comme de l’autre de l’arène politique américaine, on réfléchit à la révision du code fiscal pour les entreprises. « Nous sommes le plus important payeur de taxes aux États-Unis. Nous n’esquivons pas l’impôt. Nous payons notre part, et plus encore. Nous n’exploitons pas les lacunes dont les gens parlent ». Et qui ont été qualifiées de « conneries politiciennes » par le même Tim Cook en fin d’année dernière.

avatar spece92 | 

Il a raison boudiou

avatar en ballade | 

@spece92 :
T as tout compris toi

avatar spece92 | 

plus que toi apparemment… Ou aurais-je compris uniquement quand je dirais que tu as raison toi ?

avatar Claude Pelletier | 

Moi, je comprends qu'il défend les intérêts de son entreprise. Il ne peut donc pas avoir un point de vue impartial… je dirais, par définition.

avatar C1rc3@0rc | 

@spece92

Cook a raison et dans ses analyses de la situation il demontre sa connaissance du sujet et sa competence comme CEO.

L'Europe est incoherente, oui, l'organisation fiscale a été élaborée dans l'intérêt des financiers.
Il y a tout une legislation permettant d'optimiser la fiscalité des grand groupes, plus encore ceux de la finance que ceux de l'industrie. Tous ceux qui profitent du marché europeen en profitent. S'ils ne le faisaient pas ils se placeraient en position de distorsion concurrentielle defavorable et seraient sanctionnés par leus CA, voire par les autorités!

La fiscalité US est similaire. C'est un patacaisse qui ne profite qu'au "major" et milliardaires. Un assemblage de regles de tondaison du peuple et d'exploitation des expat (sans parler du "monde sauvage autour") avec pour les ultra-riches des statuts et paradis fiscaux "nationaux" permettant d'augmenter leurs richesse sans participer au fonctionnement de l'etat...
Il n'y a qu'a comparer le Delaware a l'Irlande ou pire, Reno, pour comprendre les similarités et outrageantes differences...

Le spencerisme est une escroquerie qui a tous les culots du monde a commencer par exploiter ses echecs pour se justifier!

Que l'europe et les USA harmonisent leurs fiscalité internes, mettent au pas l'industrie financiere et dissolvent leurs paradis fiscaux... Mais bon pour cela faudrait que les peuples elisent des responsables qui les représentent et pas des pions de la ploutocratie mondiale.

Quand au "rapatriement" des fonds de l'ecosysteme economique d'Appel aux USA... pourquoi les USA pilleraient encore plus les entreprises europeenes? Ces fonds appartiennent aux filliales et partenaires d'Apple. Pour les transferer aux USA il faudrait qu'Apple Inc deviennent proprietaire et gerant a 100% de toutes ces entreprises, donc les rachète... Belle bataille UE/USA en perspective avec les autorité de régulation de la concurrence et commission boursière...

Connerie de politiciens, oui

avatar mssinkro | 

La photo on dirait une image tirée de House of Cards

avatar concretebubbles | 

Un article fouillé et impartial sur le sujet serait le bienvenu car on entend tout et son contraire.

avatar Paquito06 | 

Je n'ai pas lu ni ecoute Stiglitz a ce sujet mais je serais etonne qu'il ait employe le mot fraude. Une fraude est punnie par la loi, surtout a ce niveau là ca plaisante pas. L'optimisation fiscale est legale, seulement moralement reprimandable. Donc ce n'est pas de la fraude. Et non Apple ne risque pas de rappatrier du cash de l'etranger, car c'est le pays avec le plus fort taux d'imposition qui serait appliqué (en l'occurrence dans la majorite des cas, les US @35%). Apres y a peut etre encore moyen de magouiller legalement toujours entre l'Europe et le Delaware ahah

avatar Vaudan | 

Légalité et moralité, le grand débat...

avatar Ginger bread | 

Attendez il me faut un mouchoir.

avatar fosterj | 

Pardon mais sur ce point de fiscalité ce type est un connard. Pas d'autre mot. Il paie 2% d'impôts en Irlande. Il se fout vraiment de la gueule du monde. Et pour les USA, qu'en bien même 40% so what ? C szrat tellement bienvenue pour le budget fédéral..
Les multinationales plus fort que les états et le peuple c ici et maintenant et je ne suis pas un abrutis de communiste pour autant

Oh et au fait .. Le type fait moins le malin en Chine et en Inde ..

Encore une fois l'Europe c la bonne poire. Et à tous les crétins qui parlent de "légalité", l'esclavage aussi était "légale"

Bref c à gerber ..

avatar PetitGreg | 

@fosterj +1

avatar iVador | 

@fosterj :
1

avatar Manubzh | 

@fosterj :
Je suis tout à fait d'accord avec toi.

avatar XiliX | 

@fosterj :

Si c'était ta boîte. Tu gagnes des sous à l'étranger. Tu veux ramener tes sous en France, comme ça juste en ramenant en France tes sous, tu perds 40% de ce que tu possèdes, tu ne gueules pas bien sûr !

En gros t'as 1 million d'euro, tu ramènes en France, il ne te reste plus 600000€, 400000€ envolés juste comme ça

avatar XiliX | 

@fosterj :

Et pour la Chine, l'Inde et tu peux ajouter le Brezil, ça montre juste qu'Apple respect la loi, lorsqu'il y en a.

Ce n'est certainement pas faire le malin.

avatar becausebreast | 

Aha! Non mais je rêve, tu viens de dire " 40% & so what ? " déjà c'est ultra beauf que de mélanger ton petit Anglais avec le Français... C'est limite arrogant en général.

De plus, 40% & so que ça fait beaucoup... Tu serais à la tête d'une multinationale, les 40% ça te ferait grandement mais alors grandement chier... J'imagine que t'en dormirais même pas sur tes deux oreillers bleu blanc rouge.

L'optimisation fiscale est bel et bien légale, toi & ton argument fallacieux (ça en est réellement un) en comparaison avec l'esclavage... Il n'y a absolument pas lieu d'être. Ce n'est pas la même chose & nous ne parlons pas de la même chose, alors pour tenter de ramener du monde sur ton discours en crachant dans la soupe parce qu'on parle d'argent encore une fois... Franchement c'est minable & te la jouer à la Mélanchon c'est encore pire.

Putain ce dégoût constant... C'est fou. À propos de la Chine & de l'Inde, Apple respecte juste ce qu'il faut quand il le faut (comme dit plus haut).

avatar MarcMame | 

@TimCook : Nous n’esquivons pas l’impôt. Nous payons notre part, et plus encore.
----------
Et plus encore ?
Je suis troublé par cette affirmation.
Apple payerait encore plus sa part d'impôt que quoi ?

avatar Aimstar95C | 

@MarcMame :
Bin oui tous les pots-de-vin :-)

avatar Mickaël Bazoge | 
Dans le contexte, j'imagine qu'il voulait dire qu'Apple est aussi à l'origine de nombreux emplois directs et indirects qui eux aussi paient des impôts, etc.
avatar Stardustxxx | 

@Mickaël Bazoge
Ce n'est pas un argument pertinent. C'est juste de la belle réthorique.

Toutes les compagnies (y compris les travailleurs indépendant) sont a l'origine de nombreux emplois direct et indirect.

Et sans compter que Apple profites des services publiques dans les pays ou elle est implantée : route, port, aéroport, service de santé pour ses travailleurs, ec...

avatar iPop | 

Moi ce qui m'embête c'est cette histoire de frontière. Pourquoi ne pas devenir international ?

avatar dito | 

iPod 5G (30G)
MacBook blanc Late 2006
iPhone 4s
iPad Mini 2
Mac mini Late 2012

En lisant ce genre de News, j'ai qu'une envie : Arrêter les frais

Il veut faire pleurer dans les chaumières, mais ça ne prend pas(lus)
Des produits toujours plus chers ; des produits toujours aussi mesquins (mémoire etc) et il vient se plaindre qu'il paye trop d'impôts ...
Bref le discours régulier de tous les grosses entreprises qui veulent rétribuer le moins possible ; vais vraiment réfléchir avant de sauter le pas pour un IPhone SE...

avatar jojo5757 | 

@dito :
Tout à fait d'accord. J'étais un fan d'Apple mais vu les dernières augmentations des produits, la mesquinerie d'Apple (pas la peine que je cite, tout le monde ici connaît) et le tout soude-colle je commence à ne plus supporter cette boîte. Ok Jobs était un tyran, ok il a fait des erreurs, ok c'est lui qui aimait bien la fermeture des produits Apple, mais les produits étaient top (matériellement aussi) et il ne faisait pas tout pour les actionnaires comme Cook. Bref entre Ive et la finesse, le désign a la place des fonctionnalités et Cook qui fait tout pour les actionnaires cette boîte me dégoûte de plus en plus. Le prochain iPad ne sera pas un iPad, je vais tester une tablette Android et si ca me plait le prochain iPhone ne sera pas un iPhone. Et le prochain micro sera un pc. Voilà ou j'en suis. Merci Mr Cook et Mr Ive de m'avoir ouvert les yeux...

avatar dito | 

@jojo5757 :
Très bon résumé !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR