Apple voudrait installer son intelligence artificielle à Seattle

Mickaël Bazoge |

Apple a l’intention d’établir un poste avancé à Seattle. Dans le secteur des technologies, la ville est le berceau d’Amazon certes, mais c’est surtout un lieu où l’on trouve une forte concentration de matière grise spécialisée dans l’intelligence artificielle et les technologies d’apprentissage automatique. Deux thèmes très à la mode actuellement, et qu’Apple exploite sans faire de vagues.

Le constructeur a récemment acheté Turi, une start-up œuvrant dans ce domaine, ainsi qu’Union Bay Networks en 2014. Là aussi, cette entreprise travaillait sur les réseaux dans le nuage. Et ça n’est sans doute pas fini, puisque Seattle devrait accueillir une armée d’ingénieurs Apple dans les semaines et les mois qui viennent : GeekWire rapporte qu’une « grande entreprise californienne » s’intéresse à un complexe immobilier situé au centre-ville (image ci-dessus). Il en faut de la place pour caser la bagatelle de 2 300 ingénieurs, comme le site l’explique. Les premiers bâtiments de ce complexe ouvriront à la fin de l’année.

Personne n’a évidemment confirmé que le client en question était Apple, mais au vu de l’importance que prennent le machine learning et l’intelligence artificielle, il ne serait guère étonnant de voir la Pomme investir à Seattle.


Tags
avatar Tchobilout23 | 

A mon avis.. dans les années à venir.. Apple va nous sortir de l'innovation! En ce moment ce sont les années creuses.. mais le meilleur reste à venir.. enfin.. j'espère..

avatar béber1 | 

Tchobilout23
c'est la réflexion qu'on peut raisonnablement se faire

avatar C1rc3@0rc | 

Le probleme c'est pas l'inovation, ou la capacité d'innovation, mais la capacité a commercialiser des produits fonctionnels qui repondent de maniere adaptée a un besoin reel.

Microsoft est une des societé les plus "forte" en terme de R&D, disposant d'ingenieurs ultra-competents, de chercheurs en pointe, mais ces produits commerciaux sont toujours les memes, avec les memes recettes, les memes problemes, la meme mediocrité,... toutes les innovations restent au placard ou sont sabordées par un dirigisme marketing sclerosant!

On peut dire la meme chose de HP. Il s'uffit de voir ce que la societe a fait avec WebOS qui etait et demeure pourtant le meilleur OS mobile.

Apple a innové et proposé des solutions vraiment fonctionnelles et innovantes sous la directio de Jobs et alors que la societe etait un outsider. Depuis qu'Apple a perdu Jobs et est leader avec l'iPhone, c'est devenu une sorte de Microsoft dirigée par le marketing de l'image sous la ferule de Ive et au service des speculateurs.

Alors on peut effectivement esperer qu'avec son niveau de creativité et sa puissance Apple sorte de sa torpeur et recommence a mettre sur le marché des innovations pertinentes, mais va falloir que Cook reforme sacrement Apple et se libere des actionnaires.

avatar béber1 | 

C1rc3@0rc
"Apple sorte de sa torpeur ... des innovations pertinentes"

sauf que ce que l'on peut appeler "torpeur" par impatience peut tout simplement être la période d'atonie -qui correspond au reflux sur la R&D continue- que tout entreprise connait entre ses grandes sorties de produits-phare, eux-même fruits de concentrations de périodes de R&D.

Donc tous les mots que l'on peut employer comme des sentences qui claquent sur les forums, traduisent des impressions et des avis extérieurs à ce qui peut se préparer.

En 2006, la sortie de Tiger n'était que la continuation de l'effort de développement sur Mac OS X, et le seul événement qui a été remarquable ça a été l'annonce du basculement des Mac et de Mac OS X à Intel avec les Uni. binaries, etc.
C'était spectaculaire, innovant commercialement, stratégiquement et matériellement, mais rien de vraiment vraiment neuf.
Marklar existait depuis 2002 au moins, et seul Jobs pouvait nous faire croire à la magie instannée d'une transformation de OS X PPC à un OS X Intel comme sorti du chapeau.

Je me rappelle les avis mitigés à cette annonce, notamment certains y voyait la fin proche d'Apple ^^, puisque les Mac devenant des "PC" Intel, ils allaient de fait être mis en comparaison directes avec les PC/Wintel, et que connaissant Apple, cela se ferait très vite en leur défaveur. Or ils n'avaient pas perçu d'autres dimensions dans les besoins des clients potentiels, mais cela est une autre histoire.

Ce qui était vraiment novateur, c'était les projets de tablettes et de smartphones en préparation qui étaient invisibles à ce moment-là, et surtout l'extension de la micro-informatique vers le monde mobile qu'ils portaient, même si tout n'était pas clair au staff de cupertino et dans la tête de Steve Jobs qui croyait fermement aux Webapps.
Ce sont le portage réussi de OS X et la logique des Apps via iTMS qui ont définitivement scellé cette transition innovante majeure.

bref, l'impatience n'aime pas le temps

avatar C1rc3@0rc | 

«Le probleme c'est pas l'inovation, ou la capacité d'innovation, mais la capacité a commercialiser des produits fonctionnels qui repondent de maniere adaptée a un besoin reel.»

Le passage aux x86 face a l'impasse calorifique du PowerPC G5 répondait a ce principe.
Architecture PowerPC tres prometteurse, mais Motorola était en panne, incapable d'adapter un processeur conçu par IBM pour les calculateurs afin de le faire rentrer dans un ordinateur portable... IBM ne s'intéressait pas a ce marché de niche.
Apple s'est rabattu sur le x86, au prix d'une regression, mais cela lui a permis de vendre du portable a tour de bras.

Il ne s'agit ici pas d'innovation.
L'innovation c'est le Mac, l'iPhone, l'iPad, l'AppleTV.
Etre capable de commercialiser une interface souris/clavier lorsque le monde fonctionnait sur la ligne de commande.
Commercialiser un iPhone - un Mac concentré dans un format de smartphone - alors que le monde "enrichissait" et compliquait les smartphones avec des fonctions informatiques de base!
Sortir un iPad alors que le monde ne comprenait que les TabletPC...
ça c'est de l'innovation.

Lorsque Apple était perdu dans les années 90, la société s'était collée derrière les tendances du marché, copiant les recettes et suivant les directives du marketing et des spéculateurs: cela a donné la diversification, la multiplication des machines de plus en plus de mauvaise qualité, et les clones... echecs qui ont conduit la société au bord du gouffre.
Jobs revient et rationalise…

Avec l'Apple Watch et le Macbook, Apple renoue avec ce comportement desesperé. Apple n'innove plus, ne répond plus a une demande réelle, mais copie les tendances du marketing et suit les spéculateurs:
- le wearable c'est le relai de croissance, hop Apple Watch calquée sur les smartwatch de 2011.
- Les netbook, autre relai, reviennent, hop le Macbook.
- Multiplication des modeles…
echecs, echecs...

Innover ce n'est pas compliquer les choses, c'est l'inverse.

avatar béber1 | 

"- le wearable c'est le relai de croissance"

Innover ou pas innover, c'est pas la peine d'ergoter à l'infini sur les sens que l'on donne à ces mots.

Innover ou être capable de commercialiser des produits fonctionnels qui repondent de manière adaptée a un besoin réel... peu importe parce que, grosso-modo, je suis d'accord avec toi sur le fond même si on peut finasser ça ou là sur les détails.

Là ou je diffère c'est sur l'analyse, sur les projections/conclusions que l'ont peut tirer de la politique commerciale actuelle d'Apple, notamment sur les signes actuels d'une complication, etc.

Là où tu tires déjà des conclusions et des "échecs échecs" (le mot ne me choque pas plus que ça car j'ai passé l'âge de faire les effarouchées sur des mots ou des termes qui sont censés faire tilt aux fanboys), je veux rester attentiste par prudence, notamment sur les sentences, et surtout parce que, concernant Apple, c'est une vieille tendance de fond, et encore plus depuis la mort du sauveur Steve Jobs sans qui la société n'aurait plus âme pour exister ou de moteur capable de l'animer, etc, etc.

Donc, si je prends ton argument du "wearable en relai de croissance", je pourrais le critiquer en disant que le Mobile avec l'iPhone et l'iPad ont été et sont aussi des relais de croissances par rapport aux Mac. Et j'ai même un avis assez precis sur la question parce que le Wearcomputing est pour moi un domaine majeur de la micro-informatique de demain, parce qu'il correspond à une tendance de fond du rapprochement progressif de la micro et de ses services au plus près de l'utilisateur. J'ai pas mal ecrit dessus en 2015.

https://www.igen.fr/comment/1409678#comment-1409678

Qu'Apple bouscule son calendrier, fait du suivisme, etc pourrait être pris comme un aveu de panne "d'innovation", mais comme je le disais dans mon précédent post, il y a des périodes "de creux" ou malgré tout il faut être présent commercialement, ne serait-ce que pour l'écosystème logiciel et des apps,etc

avatar béber1 | 

suite à venir. Trop occupé. à+

avatar feefee | 

@béber1 :

Ha ben merde alors, faut attendre :-)

Sinon intéressant votre dialogue , et un truc flagrant m'interpelle , la différence d'analyse de la situation entre vous avec un point commun , la connaissance du sujet .
MAIS ..
D'un côté on a un déballage de connaissance très factuel , un peu comme une encyclopédie et de l'autre une analyse et un mise en perspective de ces mêmes connaissances grâce à une bonne digestion de celles ci acquisent durant tant d'années :-)

Au final on a comme un ordinateur avec de l'IA d'un côté et un homme avec un cerveau de l'autre .
Et cela prouve et qu'il y a encore des progrès à faire avec l'IA :-)

Un ordinateur ne peut donc pas mettre en perspective ses données car c'est l'imagination qui lui manque . Apres oui une fois que cela existe, l'ordinateur admet, inclu ça dans sa mémoire comme un élément probant . Tant que ça n'existe pas l'ordinateur ignore .

Je comprends mieux les pseudos aussi , en accord parfait , avec un truc ressemblant à un identifiant de PC d'un côté et l'autre un prénom
Étonnant non ? Comme dirait Pierre .

:-)

avatar tbr | 

Hein, quoi, Microsoft s'installe à Cupertino pour faire de la recherche ?

avatar béber1 | 

tbr
warf, trop facile.

Ce que l'on peut supposer, c'est que si les développements de Turi deviennent importants et cruciaux pour ceux de la Pomme, ils soient déménagés au Campus 2 de Cupertino, ou à coté dans le futur.

avatar occam | 

Ce qui frappe, c'est que, dans la perspective des risques de méga-séisme largement revus à la hausse, à court et moyen terme, il ne paraît pas très intelligent de s'installer à Seattle, et encore moins de demeurer dans la région de San Francisco.
http://phys.org/news/2016-08-subduction-zone-earthquakes-oregon-washingt...

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0025322716301220

https://www.researchgate.net/publication/257875995_Probabilistic_seismic...

avatar C1rc3@0rc | 

+1

Ben quant tu vois le niveau de conscience du risque sur la cote ouest... il est proportionnelement inverse au risque reel.
A Vancouver, ils viennent juste de se reveiller: plusieurs sites sont fermés pour renforcement anti-sysmique, dont des etablissements scolaires... Dans la region de Sacramento, capitale de la Califonie, tu cherches les structures parasismique et quand tu parles avec les gens, le risque sismique arrive tres tres loin derriere la situation economique, les armes, la secheresse et Dieu...

avatar pookitoo | 

j'espère, car entre microsoft qui impressionne avec son Hololens, qui satisfait avec Windows 10, qui s'installe avec sa surface pro, Amazon qui prend de l'ampleur et qui fait une belle performance avec Alexa, Google qui n'en finit plus d'innover dans le soft et les services etc ... On voit un Apple au ralenti, qui se repose sur ses acquis, qui ne renouvelle pas ou peu ses machines, bref, ça mouline un peu.

Ca reste un petit cran au dessus de la concurrence selon moi mais plus de beaucoup.

avatar reborn | 

l'hololens c'est pas avant 2020

avatar pookitoo | 

Oui mais au moins on voit quelque chose, et ça marche déjà très bien il y a quelques soucis dessus comme l'angle de vision et le confort, sinon la techno marche bien ;)

avatar reborn | 

"Oui mais au moins on voit quelque chose" Comme avec les Google glass ?

C'est pas le genre d'Apple de faire plaisir aux geeks et à la presse "spécialisé" en montrant de la poudre au yeux 5 ans avant que le produit soit disponible..

Les Google Glass ça remonte à 4 ans, elles sont où là ?

avatar pookitoo | 

Tu as bien raison là dessus ! Mais de temps en temps, j'aimerai avoir un peu de visibilité sur ce qu'ils préparent ;) je sais qu'ils aiment bien présenter un produit fini (bon, ne revenons pas sur l'apple watch / plan / connect / les dalles des iMacs / les dalles des macbook pro retina / etc ... ), ce serait juste pour rêver un peu !

Si encore nous étions surpris je dis pas mais niveau innovation / évolution, on est pas loin de zero.

Ne vous méprenez pas, j'adore cette entreprise (enfin les produits de cette entreprise). Mais j'essaye de rester objectif, les produits actuels me conviennent, mais en tant que petit Geek, je ne serais pas contre un peu de rêve ! Et je dois avouer que la réalité augmentée ou la réalité virtuelle me plaisent bien ;) Je suis curieux de savoir ce qu'Apple va (ou ne va pas) faire dans ce sens ;)

avatar SIMOMAX1512 | 

@pookitoo :
Sortir un casque de VR doit pas être inaccessible pour Apple mais le marché n'est pas mature donc ils vont pas y aller maintenant, la réalité virtuel c'est cool mais ça bouffe à mort la batterie et il y a déjà des applications qui le proposent.

avatar jackhal | 

"Tu as bien raison là dessus ! Mais de temps en temps, j'aimerai avoir un peu de visibilité sur ce qu'ils préparent ;)"

Les concurrents d'Apple aussi.

Hololens, je trouve ça chouette dans l'idée mais pour le moment, ce que j'ai vu n'était pas top niveau réalisation, avec des replacements fréquents (les objets virtuels faisaient des "sauts").

Quant à Windows 10, pour avoir passé quelques temps dessus récemment, franchement c'est toujours mal fini. Je m'attendais à beaucoup, beaucoup plus de progrès ergonomiques, mais ça reste un gros bordel, bourré d'incohérences graphiques (et ergonomiques aussi, du reste).

Le pire étant la manière dont il est fourni par les constructeurs : j'ai eu la joie de me taper une mise en place d'un ordi tout neuf pour ma tante qui s'en fout complètement des ordis, un ASUS. Il y a un nombre de crapwares installés dessus qui est assez hallucinant, dont des trucs en "démo" qui au bout de 60 jours, 90 jours demandent de payer.
La date n'était pas synchronisée automatiquement. Résultat avec un ordi mal réglé à l'achat (c'était le cas) : les certificats de sécurité des sites web sont refusés et les sites en https ne s'affichent pas. L'ordi avait un logiciel à la f.lux d'installé... mais TOUJOURS actif.
Bon en gros, elle m'a mis entre les pattes un ordi où elle n'accédait pas à plein de sites web, où les couleurs étaient tout le temps jaunâtres, qui allait sous peu lui balancer un paquet de messages pour payer, et une foule de logiciels en doublons (genre Dropbox + un cloud Asus).
Face à ça, une bonne partie de la population est complètement paumée. Autres trucs en vrac : l'écran est assez naze, on a toujours un dégradé quel que soit l'angle de vue, le trackpad avait un réglage pourri, et les défilements sont complètement barrés : un défilement lent vers le bas ramène parfois 10 lignes plus haut sans raison.
ASUS n'est pourtant pas une marque qui débute, et ça n'était pas un premier prix (genre 600 €).

avatar reborn | 

je suis sous windows 10, si l'on utilise pas le store que microsoft essaye d'imposer (dans quel intéret ?) ou cortana ---> 0 intérêt autant rester sous seven.

Ton retour d’expérience est intéressant. C'est vraiment la réalité, windows 10 n'est objectivement pas mauvais mais l’expérience finale (crapware, DD 5400tr) livré aux clients l'est réellement.

Nous on a pas de problème car on s'y connait. Et c'est sont ce genre de personne que l'on retrouve dans les Apple stores car les mac "c'est vraiment bien et cool" et qui se retrouvent qualifié à tort par certain de "bobo"..

Ma soeur voulait passer sur mac car son tout en 1 HP windows 8 pourtant techniquement mieux equipé que mon seven sous i5 de 2010 rame inutilement. Même une machine sous monocore intel celeron de 2009 se debrouille mieux que son HP. Alors évidement le soucis vient de l'OS, mais pour elle le plus important est que cela ne marche pas...

avatar pookitoo | 

Bon ok, vous avez bien raison là dessus, l'ergonomie n'est pas exceptionnelle, mais visuellement c'est tout de meme mieux ? Windows 10 est assez stable et quelques fonctions sont plutôt sympa : la recherche est tout de meme plus rapide, on a accès aux différentes apps qu'on utilise (un peu genre mac ok ..), l'application microsoft RDP (version Store) est pas mal mine de rien, et le store, Apple essaye de nous l'imposer aussi !

De qui je me moque ... je peste toute la journée contre windows (je fais un peu de support IT) ... J'essaye de convaincre les dirigeants de passer sur mac ...

Mais j'aime bien Satya Nadella ;) Il pousse Microsoft dans le bon sens !

Et les Hololens, un ami assez carré les a testé et au contraire il me disait être impressionné par la qualité des images et l'ancrage dans l'espace, par contre à peu prés 30 % du champ de vision et ça c'est moyen ;)

Pour les Google glass, Google continue dessus mais vise plutôt le marché pro (et il y a du potentiel, entre les Géomètres / chirurgiens et autres !)

avatar jackhal | 

Ce long message était pour ton "qui satisfait avec Windows 10".
Je sais que j'ai mis beaucoup de choses qui ne concernent pas Windows directement mais plutôt le monde PC. Toujours pour cette même tante, je me suis fait ch... à lui chercher une machine. D'abord dans l'esprit Mac Mini, puis finalement un portable. J'en ai donc testé un paquet en magasins : écrans foireux, trackpads nazes (mention spécial aux premiers prix HP avec des trackpads très étroits en hauteur qui obligent à faire énormément de mouvements). Et dans les premiers prix : Celeron qui rament, Pentium à peine moins...

Très franchement, après cette plongée dans le marché PC, je me suis dit qu'Apple avait encore un sacré avantage sur la concurrence niveau confort "out of the box". Bien sûr, les geeks qui sont prêts à tweaker leur machine pour qu'elle correspondent à leurs besoins peuvent apprécier les PC. Mais pour qui ne sait pas quoi choisir, ne comprend pas trop comment fonctionne un ordi... choisir un Mac, c'est une solution qui reste vraiment "zen" avec une vraie garantie de qualité par rapport au monde PC en général.

Dernier truc : ma tante était satisfaite des 4 heures d'autonomie de son Asus (qui diminue obligatoirement la luminosité s'il n'est pas branché sur secteur pour durer un peu plus : c'est très pénible). Autonomie de 4 heures. Pourtant l'ordi est super gros. Personnellement je trouve ça naze.
(Tiens allez bonus : quand on tape sur le clavier, il s'"enfonce" - et pas que la touche qu'on appuie : le plastique est mou.)

Encore une fois : j'ai testé des dizaines de modèles ces deux derniers mois.

On lit souvent sur le net des personnes qui affirment qu'Apple c'est deux fois plus cher que la concurrence à qualité égale. Franchement, c'est n'imp. N'imp de chez n'imp.

avatar reborn | 

1900€, un tecra Z 50 chez Toshiba, i7 256 go ssd, modem 4G.. .

Résultat la coque est en plastique, recouverte par du magnésium. Je me suis fait avoir car je me suis dit que sur les photos que la coque était en metal.. Et les charnière qui se devissent omg.. avec tout mes pc portable j'ai eu ce problème (hp pavilion dv, toshiba satellite..) Alors quand je vois ceux qui se plaignent ici qui se plaignent de leurs macs..

avatar warmac33 | 

@ jackhal
Mon asus x205 tourne super bien et tient 12h en bureautique pour 200€

Le hp spectre 360 est magnifique et coûte 1150 € sur amazon piur du i5 256go ssd et 8 go de ram + dalle tactile. Va trouver le prix de l'équivalent côté MBP...

avatar feefee | 

@warmac33 :

"Mon asus x205 tourne super bien et tient 12h en bureautique pour 200€"

Oui et le mien 3 semaines en veille .

Pages

CONNEXION UTILISATEUR