Apple cherche des m2 pour sa voiture et elle a recruté chez Google

Florian Innocente |

Apple, Google, Tesla et plusieurs constructeurs automobiles cherchent frénétiquement d’immenses parcelles de terrain autour de San Francisco pour leurs projets de véhicules.

Victor Coleman, un important agent immobilier de la région, cité par le Wall Street Journal, explique qu’Apple est à la recherche de 7 hectares pour installer ses opérations liées au développement d’une voiture. Google en cherche la moitié et c’est sans compter les demandes de Ford, Mercedes, Tesla, Toyota ou BMW.

Pour Apple il ne s’agit peut-être pas de préparer une usine de production au sens strict du terme, le quotidien rappelle que celle de Tesla dans les environs (achetée à Toyota et General Motors) occupe une surface six fois supérieure. Mais son équipe compterait 600 personnes, explique le quotidien et irait croissante.

Embauche

Toujours dans l’actualité de ce mystérieux véhicule, il est apparu aujourd’hui qu’Apple avait recruté l’année dernière Kurt Ludwig Adelberger, un ingénieur de Google spécialisé dans la recharge de batteries. Il a rejoint Apple en juillet 2015 comme “Designer produit”, sans plus de détails.

Kurt Adelberger

Chez Google, où il a passé quatre ans, il a travaillé entre autres sur l’optimisation de la charge des véhicules. Quartz a repéré la publication récente de l’un de ses brevets. Il concerne les stations de recharge. L’idée est que lorsqu’un véhicule va être branché plusieurs heures, la station ne l’alimentera que pendant les plages horaires où le coût de l’électricité est le moins cher.

Rien n’assure cependant qu’il participe au projet de voiture d’Apple. Chez Google il a également travaillé sur l’utilisation des énergies renouvelables au sein des installations du groupe. Adelberger a suivi à l’origine une formation en astrophysique.


avatar DeluxePainter | 

Astrophysique, ça fait rêver. S'occuper des batteries, ça fait moins rêver. Drôle de choix si c'en est un.

avatar FreddyF | 

@DeluxePainter :
J'imagine qu'il ne doit pas y avoir des tonnes de postes disponibles en astrophysique. Ou alors moins bien payé que chez Apple.

avatar fte | 

L'astrophysique fait rêver jusqu'à ce que tu en fasses. C'est le cursus que j'ai suivi à l'université et je suis passé brutalement de rêveur la tête dans les étoiles à mathématicien dans un sous-sol éclairé aux tubes fluos.

Les batteries représentent au contraire un problème très concret et complexe sur de très nombreux aspects, et trouver des solutions dans ce domaine changerait le rapport à la technologie mobile dans le quotidien de millions de gens. C'est très intéressant et motivant.

avatar C1rc3@0rc | 

eh oui...
Le probleme est le meme dans a peu pres toutes les sciences fondamentales: manque de moyens, augmentation du travail en informatique, on passe de plus en plus de temps a coder sur un ordi, et de moins en moins en labo ou sur le terrain.
C'est aussi le cas en bio, en médical, en neurosciences ou en science social,... Il y a encore quelques jours j'en discutais avec une postdoc: comment motiver les jeunes qui veulent aller en sciences sociales ou en bio en leur disant qu'ils aller passer leur temps a coder en R des modèles mathématiques et produire de la statistique a tour de bras et tout ça en devant se battre pour gérer des budgets insuffisants? Et pendant ce temps des financiers sous diplômés se font des fortunes en arnaquant les gens...

avatar marc_os | 

Un brevet pour dire qu'un truc ne consomme de l'électricité que quand elle est moins chère ??
Ah ouais.
Mais quelle idée géniale !!!
Comment se fait-il que personne n'y ait pensé plus tôt ?

avatar John McClane | 

@marc_os :
Eh oui, c'est ça un brevet. :-)

avatar marc_os | 

@ John McClane
Musk va donc demander des royalties aux français dont la machine à laver est programmée pour fonctionner en heures creuses ?

avatar en ballade | 

Appl€ constructeur automobile? C'est officiel?

avatar thebarty | 

@en ballade :
Comme Googl€ ?

avatar en ballade | 

@thebarty :
Google on a pu la voir fonctionner...tu as un scoop?

avatar hdam1959 | 

@en ballade :
Non, Apple n'est pas encore un constructeur automobile. Ce qui est quasi-"officiel" (il faudra évidemment s'entendre sur les mots), c'est qu'Apple travaille sur une voiture, électrique en principe…

avatar C1rc3@0rc | 

Heu meme pas: officiellement Apple embauche des ingénieurs capable d'intégrer des systèmes informatiques destinés aux véhicules électrique autonomes...

Ça peut vouloir dire qu'Apple va:
- produire une voiture électrique autonome
- produire un systeme informatique de pilotage de véhicule électrique
- produire un écosystème informatique autour du véhicule électrique autonome.

avatar hdam1959 | 

Comme l'écrivait John Gruber il y a deux jours :
"I know The New York Times can’t say that it’s certain that Apple is working on a car, but I can. They are."

avatar Orus | 

On peut compter sur Apple pour ne pas s’encombrer d'une usine qui donnerait du travail aux américains, mais de plutôt faire tout fabriquer en Chine à très bas coûts. Bien sûr ensuite vendre le tout aussi cher que Tesla, voir même plus cher.

avatar C1rc3@0rc | 

Ah non, ils peuvent aussi developper une usine robotisée a 100% sur le sol américain. Ou alors installer des usines en Amérique sur sud, comme au Mexique ou au Brésil.

avatar Kriskool | 

Mètre carré ça s'écrit avec un petit 2 !

CONNEXION UTILISATEUR