Elon Musk : « Apple est le cimetière de Tesla »

Florian Innocente |

De passage en Allemagne, Elon Musk a envoyé quelques piques amusées à l'endroit d'Apple. Le site Handelsblatt l'a interrogé sur le fait que la Pomme avait débauché dans ses rangs plusieurs ingénieurs importants.

Le patron de Tesla a préféré s'en amuser plutôt que de s'en plaindre, en minimisant la valeur de ces recrues :

Des ingénieurs importants ? Ils ont embauché des gens que nous avions virés. Pour plaisanter, nous appelons toujours Apple « le cimetière de Tesla ». Si vous ne réussissez pas chez Tesla, vous allez travailler chez Apple. Je suis sérieux.

Mais Tesla prend-il au sérieux ces ambitions d'Apple dans un secteur inédit pour elle ? Musk lance une autre petite pique puis dresse une comparaison entre son industrie et celle d'Apple :

Vous avez vu leur montre ? (rires) ? Non, plus sérieusement : c'est une bonne chose qu'Apple bouge et investisse dans cette direction. Mais la voiture est quelque chose de très complexe comparé à un téléphone ou une smartwatch. Vous ne pouvez pas simplement aller chez un sous-traitant comme Foxconn et lui dire : fabriquez-moi une voiture. Mais pour Apple, la voiture est la prochaine étape logique pour enfin apporter une véritable innovation. Un nouveau stylet ou un iPad plus gros n'apportent rien de significatif.

Cet été, plusieurs mouvements de personnels ont eu lieu entre Tesla et Apple, avec des ingénieurs comme Hal Ockerse (ex Staff Program Manager) ou Jamie Carlson (ex Autopilot Firmware Manager) qui ont rejoint Cupertino, l'un dans une équipe d'ingénierie, l'autre dans les "projets spéciaux". Ils sont venus avec d'autres de leurs collègues.

avatar DG33 | 

Dans quelques années peut-être que cette interview fera l'objet de moqueries, ou peut-être pas.
[rire de Ballmer après l'annonce de iPhone qui résonne encore dans mes oreilles]

avatar vrts | 

Oue enfin Ballmer c'est pas Musk hehe :)

avatar C1rc3@0rc | 

@ vrts
Musk n'est pas non plus un expert financier qui bosse sous la contrainte d'un CA et d'un grand manitou qui tire les ficelles derriere, c'est un entrepreneur qui dispose du plein pouvoir décisionnel!

Malgré ses bons mots «Vous avez vu leur montre ? (rires)» pour montrer qu'Apple n'est pas magicien et peut échouer lamentablement dans un nouveau secteur, il ne prédit pas non plus l'echec d'Apple sur l'automobile.

«Mais pour Apple, la voiture est la prochaine étape logique pour enfin apporter une véritable innovation»

C'est plus une interrogation qu'une vérité en fait.
Le métier d'Apple c'est de concevoir des outils qui simplifient l’accès a la fonction informatique.

La bagnole n'est pas un outil informatique, c'est un moyen de transport. C'est totalement hors du domaine d'Apple. Tout comme la montre mais le marché de la montre lui est figé depuis longtemps et a trouvé une niche de survie dans le luxe en tant que bijou.

Est ce que des voitures ont un sens pour Apple. C'est toute la question. Ce n'est pas parce que Google s'est lancé dedans depuis un moment qu'Apple doit suivre.

Le marché est il porteur pour un acteur innovant. Clairement oui.
La bagnole repose sur une technologie datant de plus de 100 ans et a bout de souffle. Le moteur thermique va disparaitre avec le pétrole bon marché tres prochainement.
Mais le moteur électrique ne suffit pas, et aujourd'hui et pendant encore un moment il ne sera pas mature (enfin son alimentation).

Est ce que Apple a vraiment intérêt a aller sur ce secteur?
Pour ma part je pense que c'est une erreur.
Apple devrait plutôt se concentrer sur un autre marché qui lui a une croissance importante et qui va exploser dans le futur: l'informatique!
On ne s'en rend pas compte mais la quantité et la complexité des données est en croissance, et il faut des outils individuel mais capables de communiquer pour la gérer. Et Apple doit apporter une nouvelle évolution ergonomique et fonctionnelle...

avatar XiliX | 

@C1rc3@0rc

"La bagnole n'est pas un outil informatique, c'est un moyen de transport. C'est totalement hors du domaine d'Apple. Tout comme la montre mais le marché de la montre lui est figé depuis longtemps et a trouvé une niche de survie dans le luxe en tant que bijou."

Pourtant le parallèle avec l'iPhone et AppleWatch est plutôt juste
* Le téléphone n'est pas, ou n'était pas un outil informatique, pourtant il le devient
* La montre n'est pas, ou n'était pas un outil informatique, pourtant elle le devient

Donc voiture n'est pas un outil informatique ? pourtant elle s'informatise de plus en plus. On peut dire qu'une smartcar suit le même chemin

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@C1rc3@0rc @XiliX
Je ne pense pas qu'Apple ait construit un téléphone... encore moins je pense qu'Apple tente de construire une montre une tv ou une voiture...
Si vous croyez cela vous n'auriez rien compris :
Ce que tente de réaliser Apple n'est pas une voiture, un thermostat une voiture ou une Tv, c'est...
:-)

avatar C1rc3@0rc | 

@XiliX
Pourtant le parallèle avec l'iPhone et AppleWatch est plutôt juste
* Le téléphone n'est pas, ou n'était pas un outil informatique, pourtant il le devient
* La montre n'est pas, ou n'était pas un outil informatique, pourtant elle le devient

Heu si ce sont des outils de gestion de l'information.

Un téléphone gère la communication directe et avec l'apparition des SMS ce sont devenus des terminaux textuels comme l'a ete telnet ou le mail.
De plus ils ont acquis, bien avant meme les smartphones, des fonctions de gestions de l'information individuelle: carnet d'adresse, répertoire, photo, et... gestion du temps avec le calendrier et l'horloge.
Apple a étendu ces fonctions informatiques en réalisant une intégration avec l'ordinateur ce qui a donné l'iPhone, c'etait donc bien dans son périmètre de compétences.

Une montre c'est un outil de gestion de la donnée temporelle, certes très limitée, mais les montres de haut de gamme sont désignées sous le terme de "garde-temps". C'est un outil mécanique, ou électronique qui conserve l'heure et la date, et qui peut avoir des fonctions annexes de mesure du temps: chronomètre ou de programmation d'evenements: réveil.

L’idée derrière la smartwatch ou plutôt le tracker d’activités c'est d'y rajouter la capacité d'informer par notifications très basiques et de capter des informations biologique et géographiques.

Donc on est bien sur un outil de gestion d'informations.
Le hic c'est que l'outil est extrêmement limité et nécessite un gros travail d'ergonomie: il faut limiter les fonctions pour éviter les redondances avec d'autres outils (smartphones).
Les tracker type Band ou Fitbit sont de bons exemples, a l'inverse de l'Apple Watch ou de la Gear.

Par contre la bagnole elle n'a pas la moindre fonction de gestion d'information. C'est uniquement un outil de transport. C'est hors du périmètre d'Apple.

avatar Lestat1886 | 

@C1rc3@0rc :
Une voiture autonome aurait à gérer pas mal d'infos: cartographie, traffic, itinéraires.

avatar C1rc3@0rc | 

Oui mais ce n'est pas un outil informatique.

Tu montes dans la voiture et tu geres les informations avec ton iPad. L'outil informatique c'est l'iPad, pas la bagnole.

Une bagnole c'est une boite, 4 roues (plus ou moins), des boulons, un moteur (central ou reparti...). Et cela s’arrête la, le reste ce sont des optimisations et des accessoires.

La bagnole peut etre piloté par un humain ou un ordinateur embarqué, ça ne change pas grand chose (enfin, si l'ordinateur ne se bourre pas la gueule avant de conduire)

A la limite Apple serait a sa place en fabricant le système informatique qui pilote la bagnole, mais cela ferait Apple un équipementier, position qu'Apple n'a jamais accepté.

avatar Sergio_bzh | 

Heu si ce sont des outils de gestion de l'information.
Un téléphone gère la communication directe et avec l'apparition des SMS ce sont devenus des terminaux textuels comme l'a ete telnet ou le mail.

Tu te contredis : tu dis "devenu" , c'est bien que le téléphone à la base n'avait aucune gestion de l'information. Reviens aux années 60 ou 70 pour voir comment était le téléphone. .... Et c'est en greffant de nouvelles technos qu'il l'est devenu. Ca sera peut-être pareil pour les voitures.

avatar macinoe | 

Commentaire brillant et super interessant.

Vraiment je le pense.

On dirait que les nouvelles directions prises par Apple sont le fruit d'un Brainstorming où ils se sont simplement demandé à quel marché existant ils allaient s'attaquer.

Pas très imaginatif pour un poids lourd de l'informatique.

Domaine où la seule limite c'est justement l'imagination.

avatar C1rc3@0rc | 

@ macinoe
Merci.

«On dirait que les nouvelles directions prises par Apple sont le fruit d'un Brainstorming où ils se sont simplement demandé à quel marché existant ils allaient s'attaquer.»

C'est pas très cohérent en effet, mais il faut aussi garder a l'esprit qu'Apple cultive le secret de manière intensive et met en place des "contre-mesure".

Par exemple on sait qu'Apple travaille sur la realite virtuelle depuis longtemps, mais on a quasi rien qui indique des traces de cette activité.

C'est comme pour Siri, tous les developpeurs un peu consciencieux qui ont travaillé sur Apple depuis longtemps savaient que la societe travaille depuis des décennies sur les interfaces conversationnelles, mais quasi rien n'avait filtré dans les media jusqu'au tout dernier moment.

A l'inverse Apple s'est amusé a conserver dans MacOS X des technologies obsolètes sur lesquelles il n'y a aucune activité depuis des décennies, comme la reconnaissance de l'ecriture cursive. Lorsque Jobs a annoncé l'iPhone et l'iPad sans stylet, mais avec une interface tactile digitale révolutionnaire bien du monde est tombé de haut avant de comprendre que c'etait pourtant une evidence.

Apple a du aussi affronter un creux de vague technologique depuis 4 ans, comme toute l'industrie.
- la fin de la conjecture de Moore atteinte vers 2011causant la stagnation de la puissance de calcul, empirée par le monopole du x86.
- la crise du stockage, l'atteinte des limites des DD, la flambée de leur prix et les tarifs dissuasifs des SSD.
- les difficultés financieres de Sharp ont ralenties l’amélioration du LCD et les retards pris par Samsung et LG sur l'OLED.
- a cause d'Intel les GPU ont stagné: l’entrée de gamme a été étouffé et sur le haut il ne reste plus que NVidia qui prend son temps
- les batteries stagnent
...
Il a donc fallut meubler en attendant des techno disponibles, et c'est pas encore gagné.

avatar philiipe | 

@DG33 :
+1 pour les rires de Ballmer !

Ce qui est vrai : Apple n'apporte plus d'innovation de rupture, et n'introduit que des innovations incrémentales à une base préexistante.
Il faut se rendre compte que depuis 2007 l'IPhone a été décliné en grand (iPad) et en petit (Apple Watch). Rien d'autre de majeur en 9 ans.

avatar Giru | 

@philiipe :
Vu comme ça alors l'iPhone n'est qu'un iPod avec téléphone. Ce qu'il n'est pas, et ce que ne sont pas l'iPad et l'Apple Watch non plus.

Sans vouloir défendre particulièrement Apple, dire qu'une entreprise comme la leur n'innove pas est assez ridicule. Regardez les produits de 99% des entreprises dans le monde... Est-ce que leur gamme de produits évolue aussi vite et aussi drastiquement que celle d'Apple?

Tesla est une entreprise plus innovante? Heureusement pour eux, ils existent depuis à peine plus de 10 ans et on bien failli fermer leurs portes à plusieurs reprises. Ils ne sont toujours pas bénéficiaires.

Ce Musk est un entrepreneur formidable, mais traiter ses ex-employés et un concurrent de la sorte est juste con. Il se fait passer pour un enfant gâté frustré de s'être fait voler ses jouets par un autre enfant ("de toute façon je les aimais plus! Na!").

avatar Arpee | 

+15

Et il vient d'où, Musk, avant de faire des voitures ? Quelle était son expertise ? Il avait juste un peu de cash (Paypal) et des idées. Du cash, Apple en a beaucoup plus que lui.
L'animal est blessé et se défend avec agressivité. Comme le dit Pim ci-dessous, Apple n'a pas besoin de communiquer sur la chose. Musk est son meilleur porte-parole : il vient d'annoncer clairement et officiellement qu'Apple a bel et bien les meilleurs ingénieurs et une voiture bientôt prête à sortir et cela va faire beaucoup de mal à Tesla.

avatar Starcraft | 

Et bien, je t'invite à aller lire un peu plus sur ce monsieur, et tu verras que ce n'est pas le premier péquenaud venu. Et renseignes-toi un peu sur la vision de l'avenir (déjà en cours) de Tesla, c'est pas rien. SI tu parles Anglais, vas faire un tour ici et regardes ça dans son intégralité: https://www.youtube.com/watch?v=yKORsrlN-2k

avatar Arpee | 

Je ne doute pas des capacités de Elon Musk. Je dis simplement que dans le domaine automobile il n'avait pas plus de compétences qu'Apple au moment de démarrer Tesla.

avatar Sostène Cambrut | 

@Giru

Ce qui me fait le plus rire c'est que le mec fait de la bagnole électrique (un truc qui existe depuis des lustres), n'a pas sorti de nouveau modèle de voiture avant 3 ans et tourne à perte depuis 10 ans.

Il a un melon complètement démentiel. Et pour le coup c'est un vrai mégalomane de la pensée libérale. De plus, quand on l'entend parler de son filtre à air anti attaque bactériologique, ou de son association anti IA, on a pas le moindre doute sur son état pathologique de paranoïa. Personnellement je ne serais absolument pas étonné de le voir partir totalement en couille dans les prochaines années, à l'image d'Howard Hugues, mais sans le talent.

avatar hdam1959 | 

@Sostène Cambrut :
"To the crazy ones"?

avatar Yarel | 

@philiipe :
Si vous ne l'avez pas déjà lu, je vous conseille le livre de Luc Ferry, "L'innovation destructrice". Il y parle, entre autres, de l'innovation disruptive.

avatar C1rc3@0rc | 

@philiipe
Apple n'a jamais fait d'innovation de rupture et a toujours injecté l'innovation de manière incrementale.
Le Mac est construit sur l'Apple 2,
l'iPad est construit sur le Mac,
l'iPhone est construit sur l'iPad (oui je sais c'est a l'envers par rapport a la mise sur le marche, mais c'est dans l'ordre dans la conception)
et l'Apple Watch est construite sur du vent - Apple fait des erreurs de temps a autre et elles sont majeures -

Apple ne se jette pas sur les nouvelles technologies pour coller au marketing, mais attend et contribue a la maturité d'une technologie pour l’intégrer dans une cohérence fonctionnelle qui enrichie un concept de gestion informatique.
Le premier pilier d'Apple c'est l'ergonomie et le second c'est la fonctionnalité. Et tous les deux reposent sur le socle informatique.

Aujourd'hui on est au creux de la vague technologique.
On assiste a l'agonie du x86, et les POWER et ARM se préparent a prendre la place enfin libérée, avant de laisser la place a ce qui va remplacer l'electronique (ordinateur quantique, optique ou autre on sait pas encore)

Pareil pour les supports magnétiques, mais les SSD ne sont qu'une transition avant la grosse évolution (optique ou quantique ?)

La realité virtuelle arrive mais a besoin de composants pas encore matures et d'une puissance de calcul encore hors de portée.
...
Mais les échéances ne sont pas très loin, 5 ans en moyenne, voire moins pour la fin du x86.
La RV va commencer a arriver fin 2016, et Apple a la une énorme carte a jouer, parce qu'en terme ergonomique tout est a faire.

Et demain on va avoir besoin de gérer du bouts des doigts et dans notre champ de vision des peta octets de données complexes.

Faut pas se leurrer on vit dans un monde mathématique, et la clef de notre évolution passe par notre capacité a créer des outils permettant de manipuler l'information mathématique.
C'est le monde de Turing, et Apple est en plein centre!

avatar Lestat1886 | 

@C1rc3@0rc :
L'Apple Watch est construite sur l'iphone et l'ipad... Ca ne sort pas de nulle part.

avatar C1rc3@0rc | 

Non, si les composants et la réalisation de l'Apple Watch s'apuient sur le savoir faire d'Apple acquis avec l'iPhone et l'iPad (et le Mac), la conception elle est totalement indépendante et ne s'inscrit pas dans une continuité.

L'Apple Watch relève d'un processus de conception autonome identique a celui qui a presidé a la réalisation de l'Apple TV 1 et du Pippin: ce ne sont pas des réalisations ayant macérées des années dans le think tank d'Apple, mais des réalisations rapides et opportunistes tentant de s'installer dans des marchés existants.

Le principe de creation d'Apple usuel c'est la question: "comment simplifier et developper la consultation et la création d'informations au niveau de l'individu"

Avec l'Apple Watch, comme avec le Pippin et l'Apple TV 1 la question est " comment occuper une place sur un marché qui a peut être du potentiel avec des savoirs-faire d'Apple"
Et avec l'Apple Watch c'est ajouté " alors qu'on n'a rien a proposer de neuf dans les 4 ans et qu'il faut meubler pour garder la confiance du marché, surtout apres que Jobs soit mort"

L'Apple Watch est pire que le ratage Pippin parce que la reponse trouvé a ete: ll faut faire un accessoire de mode surfant sur la bonne image de la marque. Et le pire c'est que cette réponse vient certainement de Ive qui y voyait surtout un moyen de s'exprimer en dehors de son domaines des arts appliqués.

L'Apple Watch c'est le survet'+basquettes de ville de Nike,Lacoste ou Addidas... C'est moche, pas classe, cher, dysfonctionnel (comme les basquettes de ville qui bousillent le pied) et ça se vend uniquement parce qu'il y a le logo dessus.

avatar petergab | 

"Le Mac est construit sur l'Apple 2"
Non, sur le Lisa qui a précédé le Mac...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@petergab"
pffffouh
Tu as fais avancer le schmiblick en pointant une "imprécision de C1rc3@0rc :
qui ne change rien du point centrale de la démonstration de C1rc3@0rc
Tu nous fais perdre notre temps et pire notre énergie en exprimant une "vérité" :-(

avatar C1rc3@0rc | 

@petergab
En fait pour être précis les Mac ne descend pas du Lisa, c'est son (petit) frère. Et pour être précis ils descendent de l'Apple 3, pas de l'Apple 2 directement.
Seuls les férus d'histoire informatique connaissent l'existence de l'Apple 3 et moins encore l'importance (deja ceux qui connaissent le Lisa et son dual boot doivent pas etre nombreux)...
Mais en fait je pense que la majorité des gens ici s'en fout de ces niveaux de precision.

Ma démonstration ne cherche pas a être précise mais a eclairer un processus, voire un concept au coeur du processus creatif chez Apple.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR