200 000 Mac pour IBM

Mickaël Bazoge |

En mai, IBM a lancé un programme permettant à ses employés de s’équiper d’un PC ou d’un Mac (MacBook Air, MacBook Pro) lors de l’installation d’une nouvelle station de travail (lire : IBM offre des Mac à ses employés). Le groupe estimait alors que le nombre de Mac à fournir à ses employés pourrait aller jusqu’à 50 000 d’ici la fin de l’année, ce qui ferait d’IBM le plus important client d’Apple en la matière.

En 1983, Steve Jobs disait tout le bien qu’il pensait de Big Blue.

Dans une vidéo interne, Jeff Smith, le directeur informatique d’IBM, a témoigné du succès de cette initiative. Il raconte ainsi que le vice-président de l’entreprise, Fletcher Previn, a dit à Tim Cook que 50 à 75% des employés d’IBM avaient choisi un Mac à la place de leur PC Lenovo. Le CEO d’Apple a alors répondu : « Et qu’est-ce qu’on fait du dernier tiers ? ». « Bien sûr, [Tim Cook] voudrait les 100% », s’amuse Smith !

Mais ça n’est pas tout. Jeff Smith a également pris contact avec son homologue d’Apple, Niall O'Connor, afin d’évoquer la possibilité de travailler sur l’amplification du programme. De ce qu’on en comprend, IBM a tout simplement l’intention d’équiper la majorité de ses stations de travail avec des Mac.

- Quel est votre client le plus important ? a demandé Smith.

- Eh bien, ce client doit avoir environ 25 000 MacBook par an, a répondu O’Connor.

- Pour nous, ça pourrait être entre 150 000 et 200 000.

- Jeff, c’est une super idée.

Les deux cadres ont convenu d’une rencontre, chacun apportant son équipe afin de discuter de ce programme de grande ampleur (IBM espérant pouvoir abaisser le coût des Mac), dont on entendra sans aucun doute parler dans les mois à venir.


Tags
#IBM
avatar LeComFou | 

200 000 ... 5% des ventes de macs sur une année ? C'est énorme ^^

avatar Sostène Cambrut | 

@LeComFou

Apple vend quand même un peu plus que 4 millions de Macs par an...

Mais l'information importante c'est quand même qu'une des plus grosses boîtes d'IT corporate du monde s'équipe massivement en Mac pendant que quelques haters aigris continuent de nous bassiner avec des affirmations sans fondement du type "Le Mac n'est pas adapté à l'entreprise".

avatar cedric1997 | 

«Apple vend quand même un peu plus que 4 millions de Macs par an...»

Ouais, c'est plutôt 4 millions par trimestre... Donc 16 millions par an. Du coup, 200 000, ce n'est que 1,25% des ventes par année.

avatar Mrleblanc101 | 

@LeComFou :
5% des ventes sur un trimestre... Pas une année !

avatar Kimaero | 

Petite anectode rigolote : le plus gros client d'Apple (après IBM), celui qui a besoin de 25 000 Mac par an... c'est Microsoft.
Et c'est véridique...

avatar cedric1997 | 

Ouais ils ont déjà dit qu'il y a une énorme division qui travaille sur Mac constamment. D'un côté pour faire les logiciels Mac, mais aussi et surtout pour les apps iOS qui doivent être développées absolument avec XCode. Mais de là à avoir besoin de 25 000 Macs...

Ne serais-ce pas plutôt Google ? Je sais qu'il y a quelques années suite à un problème de sécurité, Google a banni les PCs de ses bureaux, les seuls PCs alloués sont des portables utilisés uniquement à fin de tests. Mais bon, connaissant Google, peut-être tentent-ils d'utiliser Chrome OS pour le développement (lol).

avatar narugi | 

@Kimaero :
Merci pour ton anecdote. C'est effectivement paradoxale et drôle. Bien que concevable pour le développement des soft sur MacOS

avatar macinoe | 

Le coeur du business de Microsoft a toujours été de vendre du logiciel et celui d'Apple de vendre du matériel.

C'est complémentaire depuis l'origine.

Les premier logiciels Microsoft étaient pour l'Apple II
Excel fut developpé en premier pour Mac en 1985, 2 ans avant la version PC.
La collaboration des 2 fimes a permis de sauver Apple en 1997.

Finalement les complémentarités des 2 sociétés sont bien plus grande que leur divergences.

Divergence qui se résume au fait que MS a créer un OS avec interface graphique. Bref quelque chose de totalement logique et evident pour une entreprise qui fait du software.

avatar Hideyasu | 

@Kimaero :
Je sais pas si Microsoft est 2e, mais je sais que dans le même genre Google a un parc de 40 000 Mac environ.

avatar Orion | 

Alors ça, ça ne va pas dans le sens de votre article où vous vous interrogiez sur le potentiel abandon des machines de bureau Apple. La question méritait d'être posée de toutes façons et j'ajoute que, contrairement à d'autres, je n'ai pas l'impression que vous soyez fâchés contre Apple, au contraire vos critiques et articles permettent de se faire une juste idée de l'actualité en regard de détails qui pourrait échapper aux moins geeks d'entre nous (c'est ce qu'on appelle de l'investigation). Merci aussi pour l'article sur Steve Jobs, vous avez bien mis en valeur les contrastes et nuances du personnage (que je trouvais arrogant mais tellement génial).

Pour ma part je suis ravi de cette nouvelle (IBM), j'espère que les ordinateurs de bureau (et son OS) resteront leur cœur de métier.

avatar cedric1997 | 

Hum, il me semble bien en lisant l'article qu'IBM soit intéressé par des MacBook (Pro ?), pas des Macs de bureau...

avatar Macrosa | 

Lenovo, n'est plus IBM ?..,

avatar WeetA | 

Lenovo est une marque chinoise à qui IBM a vendu il y a quelques années la branche PC et récemment la branche Serveurs Intel X-Series

avatar Giloup92 | 

IBM doit pouvoir négocier une belle remise sur le prix catalogue !

avatar Giloup92 | 

En en cadeau une Apple Watch pour chaque Mac acheté !

avatar CNNN | 

Énorme la photo

avatar Oncle Sophocle | 

Les moustaches de mon Tiger ont frémi : 200000 Macs chez IBM ? Et un retour d'IBM-Power chez Apple ? :-))

avatar Yosemite | 

@Oncle Sophocle

Oui, bien vu. Pourquoi pas un retour des puces IBM-Power dans le Mac.
Je bosse depuis des années sur une machine IBM doté de Power processeurs, ce sont des puces vraiment très très puissantes.

Un Power 8 dans un iMac c'est en gros 12 fois la puissance d'un Intel Core i7...

Un Power 8 c'est 12 coeurs physiques, chaque coeur exécute 8 threads, ça fait 96 coeurs virtuels

Un Intel core i7 c'est 4 coeurs, chaque coeurs exécute 2 threads, ça fait 8 coeurs virtuels

Il n'y a pas que le nombre de coeurs qui entre en jeu, il faut tenir de l'énorme bande passante des Power processeurs et de leur capacité à adresser de très grandes quantités de mémoire, bien plus que les procos Intel.

Mais bon, on peut toujours rêver...

avatar vrts | 

Pourquoi comparer l'incomparable ? Un power 8 seul coute le prix d'un mac pro haut de gamme ...

Tu compares aussi les clios et les maserattis ?

avatar Yosemite | 

@vrts

Ah bon ! IBM fait des maserattis, ben dans ce cas cela devrait intéresser Apple qui fait soit disant des produits haut de gamme. Parce que les processeurs Intel, ça fait un peu cheap dans un iMac comparé à un Power 8....

Tu vois je démontre une fois de plus, qu'il n'y a pas qu'Apple qui fasse des bons produits. IBM n'est pas le dernier non plus, pas plus que Google.

hi hi hi hi

avatar Yosemite | 

@vrst

T'inquiète si Apple devait utiliser des Power, ceci seraient de toute façon allégés, leur puissance serait réduite tout comme l'étaient les Power-PC des anciens Macs.

J'ai bien dit Power-PC et non Power.

avatar bonnepoire | 

Ca confirme ce que je pense, à savoir que Apple se dirige massivement vers l'entreprise.
Je ne serais pas étonné que Apple reprenne Lotus pour en refaire un outil à la hauteur.

avatar umrk | 

Je n'ai jamais compris pourquoi Steve Jobs n'a jamais mis à profit ses bonnes relations avec le patron d'Oracle, Larry Ellison. Ces deux sociétés peuvent également collaborer, je pense.

avatar enka | 

Nooooooon ! Pas Lotus !!!!!!

avatar umrk | 

Tu as gagné , Steve !

avatar iPal | 

Encore un article qui crash l'app MacG. Impossible de le lire. Demandez un coup de main à Mac 4 Ever ?

avatar fousfous | 

@iPal :
Pourquoi? Parce qu'eux aussi ils font des articles qui crash l'app?

avatar Ajioss | 

@iPal :
Aucun probleme de crash de mon côté. Iphone 5s et iPad 3 sous la dernière version d'iOS 8 (non jailbreaké )et de l'app iGen.

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

@Ajioss :
Ça a crashé chez moi aussi la première fois.

Mais c'est régulier.
Le plus ennuyeux est que l'état de l'appli n'étant pas sauvegardé en synchrone (notamment la lecture d'articles), on se repaye tout au redémarrage.

avatar bazino | 

@iPal : pas de crash de l'app chez moi. Ce qui n'est pas vraiment le cas de celle de M4ever qui est clairement plantogene (et je ne parle pas de son comportement sous iOS 9).

avatar harisson | 

La fin d'une époque pour le Thinkpad, j'espère qu'ils (Apple+IBM) arriveront à trouver des synergies business.

avatar JLG01 | 

Donc, si toutes les entreprisse avaient le courage de demander aux salariés leurs préférence au lieu de laisser faire leur chef informaticien ou leur directeur des achats, il est probable qu'Apple serait aujourd'hui le premier fabriquant mondial d'informatique personnelle.
Preuve que la qualité s'apprécie au niveau des utilisateurs, rarement au niveau des décideurs.
À méditer sur la plage.

avatar en ballade | 

@JLG01 :
C'est juste du patriotisme américain alors que Lenovo est passé sous pavillon chinois en France on veut juste des ordi qui font leur boulot et mon Toshiba d'entreprise me va bien.

avatar patrick86 | 

@en ballade :
Donc pourquoi ne pas se contenter de prendre du HP ou du Dell, si c'est juste du patriotisme américain ?

avatar lmouillart | 

Dell et surtout HP sont concurrents d'IBM.

avatar Sostène Cambrut | 

@lmouillart

On peut pas dire qu'IBM et Apple étaient des partenaires naturels non plus.

Mais ça n'enlève rien au fait que l'argument patriotique ne tient pas...

C'est simplement le résultat du partenariat avec Apple. D'ailleurs rien ne dit que ces machines vont tourner exclusivement sur OSX.

avatar en ballade | 

@JLG01 :
Juste patriotisme américain en France on veut juste des bons portables avec office

avatar Pommeduverger | 

@en ballade :

Mouai … Toshiba c'est quand même très moisi

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

@en ballade :
Depuis mai ce sont les salariés qui choisissent leur machine. Je ne vois pas où est le patriotisme américain. (De mémoire sur 400 000 employés, moins de 100 000 sont américains - je ne sais plus les chiffres, je crois que c'est beaucoup moins encore).

avatar harisson | 

@JLG01 :

"Apple serait aujourd'hui le premier fabriquant mondial d'informatique personnelle"

Ce n'est pas si évident que ça, toutes les entreprises qui n'ont pas l'informatique comme coeur de métier ne feront pas le choix d'Apple parce qu'ils ne trouveront pas les outils métiers qui couvrent leurs besoins immédiats, qu'IBM a été un partenaire industriel important pour Apple avant le switch Intel et il faut dire que les produits Apple sont chers, j'imagine qu'on ne saura jamais à combien se négocieront les 150k/200k machines.

avatar bbtom007 | 

Une palette pour madame michu siou plait

avatar JeevesGre | 

@ JLG01.
Le raisonnement, tout séduisant qu'il soit, semble un peu hâtif.
Les entreprises dans lesquelles les salariés sont à la fois décideurs, investisseurs et payeurs ont un statut Scop (Société coopérative de production), ou Scic (Société coopérative d’intérêt collectif).
Et ça ne court pas les rues ;-)

http://www.les-scop.coop/sites/fr/les-scop/qu-est-ce-qu-une-scop.html

avatar Sostène Cambrut | 

@en ballade

Du patriotisme américain dans une boite qui a vendu sa division hardware aux Chinois ?

Du patriotisme américain dans une boite qui préfère acheter des machines 2 fois plus chères que la concurrence américaine au lieu de se fournir chez Dell, HP ou Microsoft (En achetant des Surface par exemple) ?

Logique.

avatar Milouze | 

Ce sont les employés qui ont choisit, pas la direction.

Et ils sont concurents des constructeurs que tu cites sur certains segments ;)

avatar Sostène Cambrut | 

@Milouze

"Ce sont les employés qui ont choisit, pas la direction."

C'est possible mais ça change quoi ? Et puis ça reste la direction qui a signé le partenariat avec Apple quand même. Ça parait donc quand même logique de privilégier le partenaire plutôt que le concurrent.

"Et ils sont concurents des constructeurs que tu cites sur certains segments ;)"

C'est vrai ! Comme Google est un concurrent d'Apple, mais ça n'a pas l'air de beaucoup l'embêter ^_^

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

@Sostène Cambrut :
Ce n'est pas lié au partenariat mais au nouveau CIO nommé en 2014.

Le partenariat a probablement facilité les choses.

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

@MacG
200 000 machines, on ne va pas s'emballer.
La fréquence de renouvellement des machines chez IBM est de 4 ans.

Donc, les 200 000 ce ne sera pas pour tout de suite.

avatar Milouze | 

Chez Google aussi, mais là c'est presque tout les employés (du siège).

avatar jessy | 

 Teste

avatar FollowThisCar | 

Bon, ben on n'a plus qu'à rassembler 200.000 clients, monter une coopérative d'achat et négocier nos prochains Macs à des tarifs digestibles pour nous autres.
Il y a quelques années je me serais bien lancé dans cette aventure, tiens ...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR