Les processeurs 68000 et PowerPC qu'Apple n'a jamais utilisés

Jean-Baptiste Leheup |

Alors qu'Intel vient de présenter de nouveaux processeurs qui pourraient équiper prochainement les Mac, vous n'êtes pas sans savoir qu'Apple utilisait auparavant des puces conçues par Motorola (la famille 68000) puis par une alliance entre elle, IBM et Motorola (la famille PowerPC). Dans ces gammes de processeurs, Apple a parfois écarté certains modèles.

Entre 1983 et 1994, Apple a donc utilisé des processeurs 32 bits conçus par Motorola, dénommés 68k en raison de leur nom qui consistait à compter de dix en dix à partir de 68000. Aux dizaines paires, les sauts technologiques, et aux dizaines impaires, les améliorations et corrections mineures. Nous vous avions raconté ce morceau d'histoire sur le blog de l'Aventure Apple l'année dernière, en voici une piqûre de rappel…

On connaît bien le premier 68000, présenté par Motorola en 1979, et qui équipa le Lisa puis le Macintosh et tous ses descendants jusqu’au Macintosh Classic en 1990. Remarquez qu'il aura fallu plus de trois ans pour intégrer ce processeur à un ordinateur Apple, notamment en raison du caractère très évolutif des projets Lisa et Macintosh, dont les caractéristiques matérielles et logicielles avaient été revues à plusieurs reprises au fil des années.

La suite est réservée aux membre du Club iGen.

Déjà abonné ? Se connecter
Abonnez-vous au Club iGen !