Apple dans le PRISM d’une plainte

Anthony Nelzin-Santos |

L’affaire PRISM continue à faire grand bruit aux États-Unis, où elle a suscité de nombreuses plaintes. Accompagné de trois personnes, un militant conservateur a ainsi déposé un recours collectif non seulement contre Apple, Facebook, Google, YouTube, Microsoft, Skype, AOL, Yahoo, PalTalk, AT&T, Sprint, mais aussi contre chacun de leurs CEO (dont Tim Cook, donc).



NSA




Le siège de la NSA.




Comme si cela ne suffisait pas, la NSA et son directeur, le ministre de la Justice et le ministère et enfin Barack Obama sont aussi visés. MacRumors remarque que ce n’est pas la seule plainte du genre : le sénateur républicain Rand Paul et l’American Civil Liberties Union en ont aussi déposé, plus particulièrement contre l’opérateur Verizon au travers duquel le scandale a éclaté.



Contrairement à Google, Apple n'a pas profité de cette controverse pour préciser sa politique en matière de demandes de communication de données privées par les agences gouvernementales — elle ne l'a d'ailleurs jamais fait. « Steve Jobs aurait préféré mourir que de donner dans ce genre », a assuré le développeur Andrew Stone, « même s’il avait beaucoup d’amis à la NSA » (mais visiblement pas au FBI).



Celui qui a connu Jobs à l’époque de NeXT et a ouvert son intervention à l’AltWWDC par l’apologie de certaines drogues semble ignorer qu’il n’aurait de toute manière pas eu le choix. La NSA fonde son action de surveillance sur des bases légales (quoique parfois dévoyées), comme le Foreign Intelligence Surveillance Act de 1978 et l’Electronic Communications Privacy Act de 1986. De ce que l’on sait pour le moment, toutes les sociétés concernées par PRISM n’auraient agi que sous la contrainte d’un mandat, à l’exception possible de Facebook qui aurait coopéré de manière plus franche.


avatar Manueel | 
@saji_sama ce que des cooonnnggg :-) réponse 1 ben sur "qu'il se foute de toi, de moi et de nous tous Et c'est bien pour cela qu'il sont à gerber et inquiétants bon évidement que si tu étais et restais un trou du cul bien sur que tu n'aurais "rien à craindre" Mais si tu as la moindre ambition, et si le destin, le hasard te met à une position intéressante alors oui tous les prédateurs seront intéressés à disséquer les méandres de ton histoire
avatar Manueel | 
@saji_sama ce que des cooonnnggg :-) réponse 2 Et pourtant, saji_sama, c'est bien toi saji_sama, alias la Mère Michu qui est la plus importante pour tous ces comploteurs. Car en te disséquant, en accumulant les données personnelles de toutes les Mme Michu du monde, ces prédateurs cherchent la pierre philosophale, comment te faire entrer, comment faire entrer toutes les Mme Michu dans la matrice (les coincer dans le virtuel) Et oui connaître les secrets des Mme Michu a plus de valeur que de connaître les secrets d'Obama et des grands de ce monde
avatar bugman | 
Disons que ce n'est pas gênant tant que nous ne sommes pas l'ennemi de l'Etat (comme ce fut le cas en 1789 par exemple) ou tant qu'un illuminé ne décide une sélection dans la population (comme en 39).
avatar Manueel | 
@bugman "Disons que ce n'est pas gênant tant que" Disons que ce n'est pas gênant tant qu'on accepte de vivre dans la matrice c'est à dire que l'on préfère la confortable illusion du virtuel à la rudesse du réel Les Data center pourront dans un premier temps permettre de réaliser des publicités/propagandes totallement individualisées, construites sur mesure pour correspondre à nos désirs/angoisses les plus profonde et ainsi nous piloter aussi surement qu'avec une télécommande. Ce ne sont pas seulement les grands de ce monde qui sont concernés Ce ne sont pas seulement les "ennemis de l'état" Mais c'est bien plus l'ensemble des lambdas qui se trouveront "domestiqués" par un virtuel conçu sur mesure pour les asservir
avatar saji_sama | 
@Manueel Il nous faut un Elu alors, sinon on va tous mourir asservi par la Matrice :D
avatar bugman | 
@ Manueel : Mais c'est tout a fait ça Manueel. Aujourd'hui déjà, qu'on le veuille ou non, tu peux mettre ton message au présent. Apres, à part vivre en autarcie, quel choix ?
avatar en ballade | 
sa ji sa ma réfléchis a ce que tu dis...et revois par quoi commence le fascisme
avatar manuinbangkok | 
@joneskind Exact, la NSA n'a pas de bocaux contenant des tissus avec l'odeur des gens... Au cas où ils auraient été recherché, les chiens pouvaient les pister facilelement... MAIS Il faut combattre avec force ce genre de pratique d'espionnite à 360 degrés. Big brother does not need to watch us !!
avatar Lennart | 
"Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croiront." C'est la base de toutes formes de conditionnement, et le monde regorge d'organes coopérant comme les religions, la politique, le marketing, les médias (inclus tous les macg) etc...
avatar Orus | 
Toutes cette histoire n'est qu'une manipulation pour mettre au grand jour les pratiques de la NSA et les justifier au grand public (avant que certains ne provoquent des scandales avec ce secret de polichinelle). Le peuple les approuvera pour sa sécurité. Ouvrant ainsi la voie à une surveillance toujours plus grande avec l'aval des populations. Alors vous préférez être anonyme sur le réseau et mort dans un attentat terroriste, ou surveillé, vivant et libre ? Quant aux chinois qui rentrent sur les serveurs de la NSA... Mdr.
avatar patrick86 | 
« Beaucoup trop de complotistes à mon gout » La théorie du complot… Ce concept inventé par pur déni de vérités qui font trop mal aux yeux, est un simple refus de poser des questions sur notre société, notre économie, nos gouvernements, etc. On se réfugie dernière cette idée que seule une bande de timbrés hippys peut croire à la « théorie du complot », par peur de remettre des principes et croyances en question. Mais il est intéressant de remarquer que ce ne sont pas ceux qui se posent des questions, ceux qui dévoilent ces affaires d'espionnage des masses, ni ceux qui dénoncent la manipulation des peuples, etc. qui parlent de « théorie du complot ». Non. Ce sont ceux qui ne veulent pas se prendre la tête, ceux qui ne veulent pas prendre le risque de devoir changer certains comportements pour faire évoluer le monde, qui ont inventé ce concept ! Alors bien sûr, chacun est libre de croire tout ce que dissent nos grands médias, nos politiques, etc. Chacun est libre de rester dans l'idée que notre société est bien comme elle est que personne n'est exploité ou manipulé ; que l'argent est bien réparti et circule correctement, etc. Chacun est libre de penser qu'il n'y a rien ou peu de chose à changer. Mais s'il vous plait, trouvez une autre excuse que « théorie du complot » ! Ça fait lâche. Evitez aussi les arguments bidons du style « on n’a pas à se plaindre, on est en démocratie, on est libre, on a la liberté de la presse… » Ça donne l'impression d'une acceptation bête des choses sans aucune réflexion personnelle et constructive. @ Lennart a justement insisté sur le principe du mensonge… À notre avis, pourquoi on vous répète depuis l'école primaire (au moins) jusqu'à votre mort, incessamment, que vous êtes bien en France parce que vous êtes en démocratie ? Quand vous vous sentez bien quelque part, quand vous êtes heureux, vous n'avez pas besoin qu'on vous dise « vous êtes bien ici, vous êtes heureux. Ailleurs c'est la merde, n'y allez pas. » Si ?
avatar Berechit | 
Depuis "Échelon" tout le monde sait sur la planète que les États Unis entretiennent un réseau de surveillance de toutes les transactions numériques du monde ! Prism n'est qu'un nouvel opus de la même histoire !
avatar Claude_C | 
Imaginez si la Stasi avait bénéficié de la technologie d'aujourd'hui... Tout le monde était fiché, sur des fiches écrites à la main.
avatar codeX | 
Marrant de voir que ce sont majoritairement des républicains qui portent plainte. C'est pas leur ex-gourou qui a initié le projet ?
avatar Madalvée | 
Et en quoi la NSA est-elle moins dangereuse que la STASI ?
avatar Manueel | 
@berechit Oui mais ? Nous sommes tous d'accord avec ce que tu dis bien que probablement beaucoup divergeront sur ce que tu penses mais n'a pas exprimé...
avatar joneskind | 
@codeX : Bien vu.
avatar Michel Aix | 
Le cloud est un grand progrès, au NSA vos données sont vraiment en sécurité, avec en plus une sauvegarde au FBI !
avatar Manueel | 
@Madalvée "Et en quoi la NSA est-elle moins dangereuse que la STASI ?" Question intéressante En effet dans certains cas la maladie (Stasi) pourrait ne pas être plus dangereux que le médicament (NSA) L'objectif est donc d'améliorer le médicament (NSA) pour lutter contre la maladie (le terrorisme) sans pour autant tuer le patient (la démocratie)
avatar oomu | 
La différence avec Échelon c'est que ce n'était que des rumeurs, quasi un truc de complotiste et surtout militaire. Ici, non seulement on a des fuites, non seulement le gouvernement à admis, mais ce n'est pas militaire. Ce sont des instances fédérales avec toutes les entreprises du secteur, sur tout le monde. Qu'importe si la loi leur dit de se restreindre dans l'exploitation, tout est conservé Et on ne met pas des sommes considérables dans du stockage (et DATA-MINING) de yotaoctets d'information pour s'asseoir dessus. On est maintenant dans de l'histoire réelle, du politique et non plus dans de la rumeur. ---- « Steve Jobs aurait préféré mourir que de donner dans ce genre » Ben... Justement... Sérieusement c'est une formulation malheureuse.
avatar oomu | 
@Madalvée [14/06/2013 18:36] "Et en quoi la NSA est-elle moins dangereuse que la STASI" Dans le fait que Obama est gentil, que les américains sont tous dans le camps du Bien. Comme John Mclane. Sinon, potentiellement ? Bien plus dangereuse. L'information est un pouvoir.
avatar joneskind | 
@Madalvée : Parles en à un Allemand de l'Est. J'en connais une, aussi à gauche que moi, qui en fait des sueurs froides à chaque fois qu'elle entend quelqu'un monter les escaliers de son immeuble. La STASI avait tous les pouvoirs, et en a très largement abusé pour terroriser des gens juste soupçonnés d'être dissident. Chuis pas grand grand fan de la politique américaine mais on a jamais vu la NSA pratiquer des abominations de l'échelle de la STASI. PS: je réitère ma proposition de pétition pour qu'Apple corrige son foutu correcteur orthographique.
avatar kinon2 | 
@Madalvée La petite différence c'est que la Stasi s'appuyait sur les citoyens qui espionnaient les citoyens. on pouvait avoir un délateur au sein même de sa famille. là le droit de penser et de discuter en famille était même dangereux. On n'en est pas là avec la NSA, même si je ne suis pas naïf quant aux évolutions possibles.
avatar nostress | 
@ShowMeHowToLive : Je pense pas que tu rentres aussi facilement dans les serveurs de la NSA que ceux du FBI, de la CIA ou autre ;) La NSA est quand même l'organisme probablement le plus puissant des US, et je dois avouer que bien que je ne suis pas fan de leur approche sur PRISM (pas du tout même), ils ont des moyens pour défendre leurs données qui doivent dépasser l'inimaginable. Ils gèrent quand même l'arme nucléaire, l'espionnage,...donc ils ont intérêt à être bien protégés. (Et oui, trop de concentration du pouvoir aussi)
avatar Manueel | 
@ShowMeHowToLive +10000 La question n'est pas nsa chinois iranien, mais que dans les mains du cynique les datas center receleur d'informations qui nous appartiennent est un danger inacceptable.
avatar Borodin | 
Et avec Mavericks, c'est encore mieux, vous allez mettre vos passwords sur le Cloud, comme çà, même plus besoin de chercher à cracker… Apple, çà craint de plus en plus… Tim si tu me lis, prends en bone note… mais tu t'en fous…
avatar Borodin | 
et DropBox n'est pas dans la liste du/des plaignants ha bon !
avatar bugman | 
La vraie question c'est que peut on y faire (pour contrer) ? Je n'ai rien contre l'anti-terrorisme, mais beaucoup plus contre les abus (et le fait que l'on me regarde a poil sous la douche).
avatar Jeckill13 | 
Ça me fait penser à la série "Person of Interest". La machine existe !
avatar USB09 | 
@joneskind ''Chuis pas grand grand fan de la politique américaine...'' Certain mots ne figurent pas dans la langue française.
avatar bugman | 
@ usb09 : 'Chuis' Norris est américain en effet. ;)
avatar 8iMac | 
@jeckill13 : +1
avatar patrick86 | 
@bugman : Une solution serait de ne plus approuver les politiques "anti-terroristes". Le terrorisme n'est pas une fin mais un moyen, c'est le moyen de pression sur les peuples, pour leur faire accepter de tels plans de contrôle des populations. C'est grâce au terrorisme que voyageurs acceptent de se faire scanner à l'aéroport... Vous allez peut-être me dire que les terroristes sont vraiment dangereux, et probablement me donner comme exemple le 11 septembre 2001. On trouve sur YouTube (s'il y est encore) un document très intéressant sur cet événement : "contre-enquête que le 11/09". C'est une étude sérieuse d'un certains nombres de questions cruciales aux-quelles n'a pas du tout répondu l'enquête et le rapport officiel... En fait, la question n'est pas tellement de savoir si les terroristes sont dangereux ou pas... Elle est surtout de savoir qui, sont les terroristes ! Une bande de barbus avec trois kalachnikov et deux pilotes de lignes incompétents ? Ou une sociétés à trois lettres protégée par des lois "patriotiques", armées de drones et autres armes à la pointe de la technologie ? Adolf Hitler avait bien compris la chose : "Le terrorisme est la meilleure arme politique, puisque rien ne fait réagir davantage les gens que la peur d'une mort soudaine." Et il avait compris une deuxième chose : "Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croiront." Les médias nous avaient bourré le crâne pendant combien de temps après les attentats ? Le 11 septembre 2001 a été d'une efficacité redoutable car spectaculaire. Nous étions choqué d'une telle violence. Nous étions par ailleurs durpris que cette puissance invulnérable que sont les États Unis aient pu laisser un avion de ligne s'écraser sur le Pentagone... Subjugués par l'échec monumentale de l'armée de l'air US, incapable de d'intercepter un avion de ligne détourné - surtout quand c'est le troisième de la journée. Revenons à nos moutons. On peut de poser la question de savoir si les partons de ces entreprises collaborent avec la NSA. Ça n'a pas grande importance car de toute manière, si la NSA, la CIA ou le FBI ont envie de se promener sur dans un data center, ils ne vont pas gentiment demander l'autorisation au propriétaire. Mais il est bien évident que c'est toujours plus simple d'investir 40 milliards de $ dans le plus gros réseau social. Ont accède plus facilement à ses serveurs... De toute manière, les patrons n'ont pas besoin de collaborer pour se taire, s'ils balance ils se font dégager puis c'est tout. Pour revenir à la question de bugman, une solution radicale consisterait à ne plus utiliser les outils de communications électronique... Les gangs à trois lettres l'auraient bien profond...
avatar diegue | 
Que fait on, en France (rien, comme pour tout ce qui touche aux industries du futur !) et en Europe au lieu de "chialer" et de faire de l'anti-américanisme primaire ? On nous force à passer par les clouds américains, et les Google, Apple, MS, etc car chez nous on n' a presque rien, si ce n'est de l'inadapté. J'ai sur le cloud Orange 100 Go, que je n'utilise pas : pourquoi ? tout bonnement car c'est à une année lumière de Dropbox : impossible d'y mettre des fichiers avec arborescence et de plus on n'a pas d'appli pour retrouver les fichiers dans le Finder comme pour Dropbox, Google drive, etc etc !!
avatar Manueel | 
@patrick86 lol Bien d'accord à une hésitation près La faim justifie parfois les moyens, même si la fin ne se dissocie jamais des moyens Juste pour le clin d'oeil ;-)
avatar Manueel | 
@diegue "On nous force à passer par les clouds américains" Non diegue, tu n'es pas forcé. Si vraiment tu ne veux pas, rien ne t'y force.
avatar Manueel | 
@diegue Le "Diable" te proposerait le beurre, l'argent du beurre, et le cul de la crémière... et le bon Dieu, lui, il voudrait te faire payer le beurre et te refuserait le cul de la crémière Faudrait pt'ête qu'il se bouge le cul, le bon Dieu, parce que avec un bizness plan pareil il va se retrouver sur la paille
avatar Berechit | 
@Manueel : ces sorties publiques au fil de raisons qui relèvent de la recherche de rapport de force n'ont pas pour but de défendre la liberté (il suffit de voir les plaignants de PRISM qui se f... littéralement de la tête du peuple) Tous les États surveillent un peu tout. La Commissaire Nelly Kroes tente de faire archiver tous les échanges numériques sur 2 ans, etc. Les assoc gesticulent peu ou prou en tâchant de préserver leurs sièges (à l'AFNIC, à l'ICANN, à l'ISOC) ou leurs revenus... Donc, les flux sont surveillés. SI on veut les protéger, cryptons les avec des clés privées compliquées à 512, 1024 voire 2048 bits... Ça va les occuper un moment à déverrouiller le tout et si tout le monde fait ça, le temps de calcul nécessaire rendra la surveillance impossible... Et les échanges redeviendrons ouverts !
avatar patrick86 | 
@diegue : "J'ai sur le cloud Orange 100 Go, que je n'utilise pas : pourquoi ? tout bonnement car c'est à une année lumière de Dropbox : impossible" Quand les développeurs de chez Orange comprendront qu'on clavier se pose dur le bureau et s'utilise avec les doigts de mains, ont pourra peut-être espérer des logiciels et services réseaux corrects…
avatar patrick86 | 
@ Manueel : Corrigé ;)
avatar Manueel | 
@berechit Je suppose que tu réponds à mon message "Stasi maladie/Nsa médicament dangereux" ? Le problème de Google, de la Stasi, ou de la Nsa, c'est qu'ils n'ont pas "d'essence", ils sont la résultante d'une multitude d'acteurs, idéalistes pour certains, cyniques pour d'autres, coincées dans une double contrainte pour beaucoup. Prendre consciences de l'hétérogénéité des acteurs, d'abord puis appliquer la théorie des jeux, en gardant en conscience les idéologies/valeurs et les déterminants des acteurs (ensemble définissant les espaces de liberté) et le faire aussi pour soi même
avatar patrick86 | 
Le documentaire dont je parlais : http://www.youtube.com/watch?v=bKixJ60gfSs
avatar saji_sama | 
Beaucoup trop de complotistes à mon gout, perso je m'en contrefous que des organes gouvernementaux US ou pas "surveillent" des échanges, vous croyez réellement qu'ils vont se faire chier a transcrire des milliards d'informations diverses dont les 90% ne les intéresseront pas, c'est pas une visite sur un site de c*l qui va vous inquiéter, donc avant même de crier a la défense des droits informatiques, et oui meme la CIA, ou NSA n'obtient pas sans contreparties des informations cruciales, et quand on voit les différents faits divers comme l'attentat du marathon de Boston, ou les tueries aux US, je préfère largement que ces mêmes organismes disposent d'informations qui pourrait permettre de garantir la sécurité nationale. Apres il suffit de ne pas rendre publique sur le net la moindre partie de vie privée. Un mari infidèle a plus a craindre de sa femme que de la NSA..... A ce propos allez faire un tour du coté du cryptage SHA 256, Bitcoin, Bitmessage, etc...
avatar béber1 | 
saji_sama je pourrais penser comme toi, sauf quand j'imagine qu'un jour, pour une raison ou pour une autre, une administration-direction-organisation quelconque a besoin de toi pour un rouage quelconque dans leurs stratégies... (ça peut aller de menu-service à pigeon à bouc-émissaire, tant toutes les situations sont possibles) les infos stockées à ton sujet, sans aucun intérêt avant cela et toutes noyées qu'elles aient été dans la masse des autres informations concernant les milliards d'autres citoyens, deviennent tout d'un coup bien plus critiques (comme la carte des relations) et dangereuses qu'elles n'y paraissaient auparavant.
avatar béber1 | 
euh, quand je parle de carte des relations, les infos sont croisées. Une infidelité concerne 2 personnes au moins -ce qui augmente les traces- et les traces, mêmes mininimes sont multiples, comme les appels téléphoniques, les paiement par CB, les réservations, etc...

CONNEXION UTILISATEUR