Apple vend un montant record d’obligations à un taux historiquement bas

Anthony Nelzin-Santos |

Apple a levé 17 milliards de dollars sur les marchés, s’endettant pour la première fois depuis 1996. Aucune autre société n’a émis autant d’obligations : Roche avait levé 16,5 milliards de dollars en 2009, 100 millions de plus que France Telecom en 2001. Seuls les États et quelques institutions financières réalisent des emprunts obligataires plus élevés.



AAPL

Les investisseurs avaient mobilisé jusqu’à 52 milliards de dollars, trois fois plus que ce qui était demandé, pour une opération jugée historique — ces obligations ont déjà gagné le surnom d’« iBonds » (de bond, obligation en anglais). L’émission d’obligations sera réalisée en six tranches, pour une durée de trois à trente ans :




  • 1 milliard de dollars à taux variable, échéance à trois ans ;

  • 1,5 milliard de dollars à 0,511 %, échéance à trois ans ;

  • 2 milliards de dollars à taux variable, échéance à cinq ans ;

  • 4 milliards de dollars à 1,076 %, échéance à cinq ans ;

  • 5,5 milliards de dollars à 2,415 %, échéance à dix ans ;

  • 3 milliards de dollars à 3,883 %, échéance à trente ans.



Apple n’avait aucun besoin d’emprunter, mais seuls 45 des 145 milliards de dollars de son trésor de guerre sont localisés aux États-Unis. Rapatrier les 100 milliards restants — le montant qu’elle va justement reverser à ses actionnaires d’ici 2015 — lui coûterait bien plus cher en impôts que sa dette va lui coûter en intérêts (lire : Le quatrième âge d’Apple).



Valeur sûre (AA+ selon S&P, Aa1 selon Moody's), Apple a en effet emprunté à un taux historiquement bas. La firme de Cupertino a ainsi obtenu des conditions similaires au dernier emprunt obligataire de Microsoft (la semaine dernière), et de meilleures conditions qu’Amazon.


Tags
avatar Alméti | 
Je regrette juste une chose depuis le départ de Steve Jobs : Apple a pris un virage "financier" pour en faire une société qui satisfait ses investisseurs. A mon sens, l'action s'auto-suffisait et tout ça est un peu superflu... A terme, on peut craindre qu'Apple ne fonctionnent plus que dans une logique de rentabilité à court terme, jouant tellement sur les leviers que ça pourrait finir par péter... Heureusement, on en est encore très loin.
avatar marenostrum | 
"Apple a pris un virage "financier" pour en faire une société qui satisfait ses investisseurs" c'est normal. déjà pour satisfaire ses cadres qui après la mort de Steve ont voulu tous tirer le plus de profit possible, en menaçant de partir. si on le fait pour les cadres, on doit le faire pour tous les autres n'est ce pas, au moins pour garder le calme. c'est pas pour rien que Steve touchait un dollar par mois lui.
avatar Macmmouth | 
@saji_sama "Et non !!! elle rapporte juste au Louvres, ou a son propriétaire, ok elle créee des emplois comme les gars de la sécurité ou de l'entretien, mais arretes c'est rien du tout comparé a sa valeur monétaire" Ridicule. Déjà le propriétaire, c'est l'état, c'est à dire toi et moi, et ensuite le tourisme en France rapporte chaque année pas loin de 80 Milliards d'Euros. (77 Milliards d'euros de recette en 2012 pour être précis ). Tu crois qu'on les attire comment les touristes ?
avatar Aughta | 
Je vais finir par m'acheter des produits autres qu'Apple à force de fréquenter MacG, je ne savais pas que la communauté Apple est remplie de socialo XD
avatar saji_sama | 
@marenostrum c'est pas pour rien que Steve touchait un dollar pas mois lui. La plus grande blague de l'histoire, Steve Jobs touchait seulement 1$/mois.... EN SALAIRE !!!! Pas en stock options, il n'était pas CEO pour la gloire..... quelle naïveté... Zukerberg aussi va toucher que 1$ par mois ^^ @Macmmouth C'est uniquement de l'argent du tourisme, aucun rapport avec la valeur intrinseque du tableau et donc de la plus-value du tableau en lui même du propriétaire si l'Etat avait touchée sa com a chaque fois que la Joconde était vendue autant que les autres placements financiers..... LVMH aussi fait du mythe touristique francais, et c'est surement aussi connu que la Joconde de part le monde pourtant c'est pas de l'Art donc pas fiscalisé pareil....
avatar Macmmouth | 
@saji_sama Tu raisonnes comme Napoléon lorsque qu'il a vendu le quart du territoire américain pour 15 millions de dollars. Sur du court terme. Tu es vraiment sûr que c'est comme ça que l'on fait de bonnes affaires ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Vente_de_la_Louisiane
avatar saji_sama | 
@Macmmouth Aucun rapport, justement il ne s'agit pas de parler de court terme ou long terme, mais de différence de fiscalité entre divers placements, un emploi est un emploi, une action est le reflet de l'entreprise, donc de l'emploi, un tableau est de l'Art donc justement subjectif, donc cela peut paraître comme une pure bouse ou comme un tableau de maître, tout est question de goûts, pourtant une actions va être fiscalisé bien plus facilement que tableau, alors que cette actions va faire vivre a court terme comme a long terme des emplois, beaucoup plus qu'un tableau, a valeur économique égale. Parce que c'est la Culture alors il vaut mieux ne pas fiscaliser, mais des entreprises il faut fiscaliser directement. Effectivement la logique m'échappe, à moins que sa soit des élus dirigeant comme Fabius & Co qui sont bien connus pour avoir un énorme patrimoine en Art et qui du coup se serait fait massacrer fiscalement, mais bon l'élite dispose de l'Art cotée pas le petit pequeneau qui a sa pauvre toile... Comme quoi la Culture et l'Art, on en fait ce que l'on en veut..... L'Art est toujours cette merveilleuse niche fiscale que "les bourgeois" raffole...
avatar ludo71 | 
@saji_sama, Il y a beaucoup de lumières ici mais toi, tu es un véritable soleil. Chacun de tes commentaires illumine ma vie. Tu es un "artiste" d'une certaine façon...
avatar saji_sama | 
@ludo71 Merci ^^
avatar ludo71 | 
@saji_sama Mais de rien de rien ^^ Tous le plaisir est pour moi.
avatar saji_sama | 
Il faut bien comprendre que ce semblant de démocratie est complètement abjecte, les "bourgeois" au pouvoir ont toujours eu les mêmes privilèges que depuis 1789, puisque "l'élite", est toujours la même intelligentsia, faire croire au peuple qu'ils sont libres et égaux en droit, alors que cela n'a jamais été le cas, il ne s'agit même pas de partis politique, puisqu'ils fréquentent les mêmes lieux, sont instruits de la même manière, elle est belle la démocratie actuelle, déclaration du patrimoine? La foire aux faux déballages (un compte courant a 100€ pour mr Valls, une vieille deux chevaux pour Duflot....) Ils font fructifier leurs fortunes personnelles par l'ART évidemment cotée et évidement défiscalisée... Par contre le patrimoine de leurs compagnes, qu'ils auraient habillement mis a leurs noms, nada, alors que leurs simples rémunérations de députés varient a plus de 10k€/mois. Et ils préfèrent diviser (pour mieux régner) le peuple entre riches/pauvres, gauche/droite, le fameux jeu de l'alternance politique, et rejeter la faute sur "l'ultra-capitalisme libérale" de notre société. De justifier cela, par le nivellement par le bas, ou comment être attentiste de sa propre vie, dans les pays anglo-saxons on idéalise la réussite personnelle, en France, ils la conspuent(Affaire Depardieu). Difficile alors de réussir sa vie, économiquement ou intellectuellement... Mon commentaire est populiste? La réalité pique toujours les yeux....
avatar patrick86 | 
@saji_sama : Ton commentaire n'est pas populiste, il est franc. Son contenu m'étonne un peu venant de toi, mais passons. :) Les "grandes démocraties" occidentales sont des fantasmes. "Démocratie" vient du grec "dêmokratia", ‘gouvernement par le peuple’. Ce qui veut dire que, l'ensemble, d'un peuple se gouverne ! Et non qu'une partie du peuple seulement gouverne le reste du peuple. Est-ce le cas en France ? Non. Les postes de gouvernance sont réservés à une partie restreinte de la population. Le "clivage droite gauche" ne sert qu'à donner aux électeurs l'illusion d'un choix qui n'existe pas. Ce choix qui ne sert qu'à éloigner l'électeur du pouvoir. Les discours et les méthodes varient, le résultat est la même. On vous prêtent que vous avez le pouvoir grâce à votre bulletin de vote. Sauf que, une fois l'élection terminée, celui qui est élu peut faire ce qu'il lui chante. Le passage de la monarchie à la république n'a servi qu'à remplacer la noblesse par la bourgeoisie. La France est sous un régime oligarchique. Quant au débat entre capitalisme, socialisme, communisme, etc. Il n'a pas de fin car aucun des ces systèmes n'est viables. Bref. Pour finir avec quelques définitions… Le socialisme : Vous avez deux vaches, vous en donnez une à votre voisin. Le communisme : Vous avez deux vaches, le gouvernement les prend et vous distribue le lait. Le fascisme : Vous avez deux vaches, le gouvernement les vole et vous vend le lait. Le nazisme : Vous avez deux vaches, le gouvernement les saisit et vous élimine. La bureaucratie : Vous avez deux vaches, le gouvernement les prend, en tue une, trait l'autre et jette le lait par la fenêtre. Le capitalisme : Vous avez deux vaches, vous en vendez une pour acheter un taureau. La liberté : Vous donnez vos deux vaches, ne mangez plus de viande et buvez de l'eau ! L'humanité : Vous embrassez vos deux vaches, jetez votre carte d'identité par la fenêtre et dites la vérité autour de vous. Les systèmes dépourvus de scrupules finiront par s'effondrer d'eux-mêmes.
avatar Un Vrai Type | 
@saji_sama : Tu es au courant au moins qu'on est pas en démocratie, mais en république. Le terme démocratique dans "République démocratique" précise le mode de scrutin, tous les citoyens peuvent voter. Et historiquement, il était présent alors même que les femmes n'avaient pas ce droit... Bref, la démocratie, c'est d'abord un contre pouvoir détenu par le peuple. Par exemple, un maire élu sur un programme de diminution des dépenses publiques ne pourrait pas creuser le trous de sa ville sans perdre son mandat... Bref... On ne ment à personne, on sait tous que la 5ième (et la 6ième république ...) ne sont pas des démocraties.
avatar Un Vrai Type | 
@ patrick86 : Tu as oublié le libéralisme qui donnerait un truc du genre : Vous avez 2 vaches, vous en donnez une à une hordes d'inconnus qui exigent d'avoir le lait de la seconde vache. Vous regardez vos enfants mourir de faim en vous réjouissant que la traite de la vache donnée se fasse par des esclaves à l'autre bout du monde.
avatar debione | 
@patrick86: Les "véritables" démocraties, donc ou c'est le peuple qui gouverne, j'en habite une... la Suisse... Ou toute modification de la constitution doit être approuvée par une double majorité (peuple et canton), ou toute loi votée peut être annulée par le peuple (référendum facultatif), ou le peuple peut passer les lois qu'il veut (initiative populaire)... Et tu connais le bilan? La Suisse est un des pays les plus libéral et capitaliste qui soit... Quand on laisse vraiment le peuple gouverner, c'est vers cela qu'il se dirige...
avatar saji_sama | 
@debione : Donc la Suisse est le meilleur pays qui existe puisque le peuple est souverain ;)
avatar debione | 
@saji_sama: Le peuple est certes souverain, après je pourrais te faire un petit florilège des conneries que cela amène aussi... ;)
avatar Aughta | 
Eh, les gars, votre science politique de comptoir on s'en passe. Au fait, permets-moi de t'adresser ceci vrai Vrai Type, avant de dire des conneries sur le libéralisme, révise ta leçon !
avatar saji_sama | 
@debione : Je préfère un peuple souverain qui aura juste la connerie humaine comme resultat qu'un ramassis de politicards qui divisent le peuple et règnent comme des monarchies en prétendant avoir la science infuse et mettre justement les peuples dans l'ignorance
avatar syphocle | 
Je suis pas économiste pour un sous (jeu de mot ? ) et j'aimerais donc quelques explications : L'action d'apple descend depuis quelques mois, nous sommes d'accord ? Le but d'apple est de limiter le pouvoir de ses actionnaires en les renflouant le plus possible, nous sommes toujours d'accord ? L'émission massive d'obligations à taux bas permet d'avoir énormément d'argent à disposition afin de pouvoir racheter ses propres actions et de toujours être moins dépendant des actionnaires, tout cela en ramenant l'agent sur le sol Américain sans payer d'impôts. D'après ce raisonnement (peut-être, voir sûrement faux), je me disais que les actionnaires vont forcément entreprendre quelque chose. Les actions étant de moins en moins nombreuses sur le marchés, celles-ci vont monter. Ainsi, est-ce qu'apple n'aurait pas mieux fait d'attendre que ses actions baissent encore plus pour en acheter indirectement plus ? Le double bénéfice en aurait été meilleur, non ? De même, l'économie américaine repart (gaz de schiste) et on connait la politique d'obama envers les grandes entreprises du pays (exemple avec General motors), il n'aurait pas mieux valut à Tim de demander ou d'attendre un geste fiscal de la part du pays ?
avatar saji_sama | 
@syphocle : Pourquoi voir toujours une opposition entre le board et les actionnaires ?? La société appartient aux actionnaires, le board a juste une marge de manœuvre pour diriger la société. Cook a fait la meilleure chose a faire, il va emprunter du cash avec des taux historiquement bas( des taux d'Etats c'est dire si Apple est au bord du gouffre), pour effectuer une augmentation des dividendes qui contente les actionnaires vis a vis de la chute de l'action, racheter ses actions a un coût peu élevé, sa fera remonter mécaniquement le cours de l'action, et tout sa sans rapatrier le cash overseas donc sans avoir a payer de taxes US, et ainsi conserver le trésor de guerre intact a 150 milliards, qui permettront d'investir en R&D et d'assurer un matelas financier si il y avait des difficultés futures. Comme sa tout le monde est content. Et on dit MERCI David Einhorn qui a su jeter le pavé dans la marre et faire réagir Cook sur l'urgence de la gestion efficace de la trésorerie. Si c'était pas Apple qui rachetai les actions sa aurait été des investisseurs privés, comme le milliardaire russe qui ont bien vu l'aubaine.
avatar syphocle | 
Autre question peut-être débile, est-ce que les taux des obligations fluctuent au cours du temps ? Et est-ce que la revalorisation de l'action d'apple est finalement une si bonne chose ? Cela ne rendra le rapatriement du trésor de guerre que plus difficile, non ?
avatar saji_sama | 
@syphocle oui certains taux d'obligation vont fluctué c'est dans l'article, oui la revalorisation de l'action est toujours une bonne chose, et aucun rapport avec le tresor de guerre, soit Apple rapatrie son cash et paie des impots US, soit Apple ne le rapatrie pas et essaye de le dépenser autrement (limité) ou attende une amnistie fiscale de l'US pour le rapatrier
avatar XiliX | 
J'aimerai comprendre comment de l'argent gagné en dehors des US peut etre considéré comme de l'évasion fiscale ? Définition de l'évasion fiscale pour les nuls...
avatar XiliX | 
Et pour ceux qui disent "S Jobs n'aurait jamais fait..." Bah à l'époque il n'y avait pas $145 mld de cash. Il est probable qu'il aurait fait pareil. La bêtise aurait de laisser cet argent dormir.
avatar Average Joe | 
@ saji_sama En ce qui concerne les livrets d'épargne, il faudrait déjà que tu saches ce à quoi ils servent : financer le logement social, sa construction. D'où veux-tu que l'État sorte l'argent pour cela ? "Frein majeur à l'économie" ? FOUTAISE de droite typique, d'autant que ces placements financent une économie BIEN RÉELLE, au cas où tu ne l'aurais pas compris. D'ailleurs, par contrecoup, ils financent aussi le privé qui se paye sur la construction de ces logements, et les sociétés HLM qui vivent des loyers ensuite (tous les offices ne sont pas publics). Je bosse dans le logement, alors je sais de quoi je parle.
avatar saji_sama | 
@Average Joe : Le logement social ne profite en rien a l'économie réelle et justement les HLM sont mal gérées donc justement je sais de quoi je parle Pour t'informer si tu sais si bien de quoi tu parles : http://www.lefigaro.fr/immobilier/2012/07/02/05002-20120702ARTFIG00380-une-association-denonce-la-mauvaise-gestion-des-hlm.php http://www.francetransactions.com/actualites/info-epargne-00012699.html Par contre l'argent pour la BPI qui notre "cher" président a mis en place PROFITE a l'économie réelle
avatar XiliX | 
Je viens de remarquer que ma définition de l'évasion fiscale a été perdue. Voici donc la définition fiscale pour les nuls... "L'expression évasion fiscale est ambiguë. Son sens général est l'évitement de l'impôt en déplaçant tout ou partie d'un patrimoine ou d'une activité vers un autre pays (l'expression paradis fiscal étant alors fréquemment présente à proximité), sans que le citoyen concerné s'expatrie lui-même (ce serait alors une expatriation fiscale)."
avatar Mathias10 | 
@iPadOne : Méfie toi tout de même de l'inflation. Tu risquerais d'avoir fait la bêtise de ta vie dans quelques années ou bien simplement tu n'airas finalement rien gagné.
avatar java2412 | 
Moi je vois un façon détourné de rapatrier le cash en baisant le fisc US, avec la complicité de Goldman Sachs (le bookrunner j'imagine): 1) on émet des obligation a un taux super bas (merci la FED, aka Hank Paulson, ancien PDG de Goldman) 2) Goldman vend des CDS a Braeburn Capital, le hedge fund de Apple, qui gere son cash Alors faut regarder ce que Braeburn a acheté récemment, d'autant qu'ils ont déménagé du Nevada dernièrement ... Resultat, Apple a rappatrié son cash tax free, et en plus interets fiscalement deductible (interet fiscal), tout sa pour de maigres intérêts sur ses obligations. En passant GS empoche ses fees, et les contribuables américains se sont fait mettre profond. What else?
avatar Kahouane | 
Un monde où il est plus intéressant d'emprunter qu'utiliser ses fonds propres a besoin sérieusement de se remettre en question.....
avatar saji_sama | 
@Kahouane Un monde ou la croissance n'est plus, un monde ou les monnaies étatiques se dévaluent, un monde ou Apple, par les investisseurs est reconnu, un monde ou la taxation tue......
avatar Brenn | 
@Kanti99 : C'est exactement ça !
avatar ludo71 | 
@saji_sama tu es formidable. Tu comprends tout, tu as réponse à tout. C'est comme si tu étais avais été touché par la grâce divine...
avatar saji_sama | 
@ludo71 n’exagères pas non plus ^^
avatar ludo71 | 
@saji_sama, oui... tu as (encore une fois) raison.
avatar fusion | 
Comme ça c'est fait! incroyable qd même de devoir émettre des obligations parce que ça couterait trop cher en impôts de rapatrier sa tréso.comme quoi le système est loin d'être au top! y'en a qui ont pas du être très content de voir cette manoeuvre.
avatar saji_sama | 
@fusion Ceux pas content n'ont cas faire des efforts sur la taxation des bénéfices, payer 30% sur des bénéfices réalisés hors du pays est abérrent. Il vaut mieux avoir un peu de quelque choses que rien du tout de beaucoup, Administration Obama entends ce message...
avatar ludo71 | 
Oui Obama, écoute la voix de saji_sama !!
avatar patrick86 | 
@debione : Selon Napoléon Bonaparte, je cite : "Lorsqu'un gouvernement est dépendant des banquiers pour l'argent, ce sont ces derniers et non les dirigeants du gouvernement qui contrôles la situation, puisque la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit […] L'argent n'a pas de patrie, les financiers n'ont pas de patriotisme et n'ont pas de décence, leur unique objectif est le gain." L'un des membres de la famille Rothschild — je n'ai pas son prénom en tête — le disait de la manière suivante : "Si l'on me donne le contrôle de la monnaie d'un pays, je me fou de savoir qui fait les lois." Tout ça pour dire, que ce n'est pas de la volonté des Suisses, de votre volonté, si "la Suisse est un des pays les plus libéral et capitaliste qui soit". Ton pays est aussi soumis aux règles des banquiers et financiers internationaux. Si tu prends la France et les États-Unis par exemple. Tu trouveras des différences dans leurs politiques, dans leurs gouvernances, leurs systèmes sociaux, leurs fiscalités, et j'en passe. Mais le résultat est le même : il y a des inégalités, de la pauvreté, de l'exploitation de salariés, etc. Et à côté ceux qui amassent et stockent tout l'argent. Ils sont en grande partie les mêmes.
avatar Kahouane | 
@ saji_sama "Ceux pas content n'ont cas faire des efforts sur la taxation des bénéfices, payer 30% sur des bénéfices réalisés hors du pays est abérrent." Créer une société fantôme au Luxembourg pour vendre en France l'est tout autant.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR