Le quatrième âge d’Apple

Anthony Nelzin-Santos |

Enfant prodige des débuts de l’informatique, Apple a failli mal tourner. Adolescent brillant mais turbulent, c’est aujourd’hui un adulte un peu trop responsable. Avec ce que cela comporte de bien et de mal.





C’est du moins la substance du message que Tim Cook a fait passer lors de la dernière conférence téléphonique d’annonce des résultats financiers d'Apple :




Nous savons que nous n’avons pas répondu à toutes les attentes, et […] nous reconnaissons que notre croissance a ralenti et que nos marges ont diminué […]. Notre croissance hebdomadaire moyenne a baissé de 19 % et notre marge brute se rapproche des niveaux d’il y a quelques années. […] Comme Peter [Oppenheimer, le directeur financier d'Apple,] l’expliquera, nous nous attendons à une stagnation du chiffre d’affaires pour le prochain trimestre et une légère baisse de la marge brute.




Bien sûr — et Tim Cook n’a cessé de le répéter — ce trimestre était comparé à un T2 2012 exceptionnel à tout point de vue. Mais ce net ralentissement a commencé dès le T3 2012, s’est fortement accentué au T1 2013 et va donc se poursuivre. Bien sûr — et bien des commentateurs n’ont cessé de le répéter — on peut l’expliquer en grande partie par la saturation des principaux marchés de l’iPhone, sur lequel repose la moitié du chiffre d’affaires d’Apple. Mais le CEO et le directeur financier d’Apple ont confirmé qu’une descente en gamme de l’iPhone était à l’ordre du jour, notamment pour s’attaquer à la Chine.



Le fait est que ce ralentissement est structurel et qu’Apple finit sa mue, évoluant d’une start-up multinationale à une multinationale tout court. D’un point de vue strictement financier, cette position est particulièrement inconfortable : il se pourrait qu’elle ne soit plus une valeur ayant la capacité de monter très rapidement (et qui attirerait donc certains investisseurs), mais elle reste une valeur technologique par essence volatile (et repousse donc d’autres investisseurs). Apple aborde le même virage que Microsoft au début des années 2000, avec la même trajectoire, mais à une tout autre vitesse pour espérer bien mieux s’en sortir.





Puisqu’Apple est adulte, Tim Cook lui fait jouer à des jeux de grandes personnes : toutes ses décisions financières visent à rendre AAPL à la fois plus attractive et moins volatile. La perspective de gains rapides à la faveur d’une explosion du cours de l’action s’efface ? Apple attire les investisseurs avec l’assurance d’un gain sur le long terme en consacrant 11 milliards de dollars par an au versement d'un dividende, plus qu’aucune autre société cotée en bourse. L’action est trop volatile et sous-évaluée ? La société va racheter pour 60 milliards de dollars de ses actions, une stratégie qui sera seulement limitée par le jeu des retracements et ne parviendra même pas à freiner la croissance de ses réserves de cash.



Des réserves de cash qui atteignent 145 milliards de dollars, dont 70 % sont situés hors des États-Unis. Nombre d’actionnaires militent pour un usage plus agressif de cette manne, mais les dirigeants d’Apple refusent d’y toucher — Peter Oppenheimer a même annoncé que la firme de Cupertino avait ouvert des lignes de crédit auprès de S&P et Moody’ s pour financer ses opérations les plus coûteuses. Steve Jobs avait en horreur le crédit, mais détestait encore plus les impôts : les intérêts de la dette d’Apple seront toujours inférieurs aux dizaines de milliards de dollars que lui coûterait le rapatriement de ses réserves. La vacance fiscale attendue par la Silicon Valley finira par être accordée, et Apple pourra alors transférer ses fonds sur le sol américain sans devoir un centime. Comme elle inspire confiance et a les reins solides, elle aura entre-temps emprunté à bas coût, de quoi encore satisfaire les actionnaires.



On aurait tôt fait de voir Tim Cook comme un cynique « vendu » à Wall Street : il agit aussi, et peut-être d’abord, pour faire taire les critiques et permettre à ses salariés de travailler dans un cadre plus serein.




Nous allons continuer à nous concentrer sur le long terme, et nous sommes toujours très optimistes quant à notre futur. Nous prenons part à des marchés de grande taille et en expansion. Nous avons de grandes occasions devant nous, notamment grâce aux perspectives offertes par le marché du smartphone et celui des tablettes, la force de notre incroyable écosystème que nous comptons étendre par de nouveaux services, le renforcement programmé de notre réseau de distribution, et le potentiel qu’auraient de nouvelles catégories de produits.






Qu’importe si la marge brute baisse à mesure que l’iPad mini trouve son public ou lorsqu’un iPhone moins cher sera disponible, elle sera toujours très supérieure à la moyenne. Les ventes en forte hausse renforceront les acquis des actionnaires et permettront à Apple de continuer à hybrider son modèle : elle touchera un peu moins sur chaque appareil vendu, mais gagnera toujours plus sur les logiciels et les services. L’iPad progresse vite, très vite, et semble désormais capable d’atteindre les niveaux de vente de l’iPhone, avec un panier moyen autrement supérieur : la situation d’Apple n’en sera que plus équilibrée et plus saine.



Ce jeu de vases communicants n’a rien d’excitant, d’autant qu’Apple l'explique mal. Mais il est sans aucun doute nécessaire pour affermir la position de la firme de Cupertino et lui offrir les moyens de ses ambitions pour la décennie à venir. Les six prochains mois vont être longs, mais Tim Cook l’a promis : les équipes d’Apple « travaillent dur sur de nouveaux appareils, logiciels et services bluffants », y compris dans « de nouvelles catégories » pour cet automne et surtout pour 2014, qui s’annonce déjà comme une année chargée en nouveautés.



Sur le même sujet
— Si vous n’avez pas suivi la conférence téléphonique d’Apple, voir : « Apple's CEO Discusses F2Q13 Results - Earnings Call Transcript »
— Sur le sujet des retracements, voir : « Apple stock movement: A short history lesson »


avatar Dv@be | 
Merci pour cet article intéressant
avatar nico11090 | 
Très bonne article !
avatar saji_sama | 
Merci, très bon article qui remets les choses à leurs places ;)
avatar macbookeur75 | 
ma période Apple a été ponctuée de stress les dirigeants pensaient vraiment qu'en relançant nos comptes ça allait de déclencher des ventes à croire qu'il suffisait un nouveau produit pour générer des achats ils se sont tous leurrer en croyant qu'une entreprise pouvait être comme un consommateur geek une boîte qui achete des Mac espère les garder x années mais chez Apple on croit vraiment qu'appeler un client 6 mois après son achat de MBP Retina qu'il allait se payer l'iMac on recevait des listes pour des campagnes de rappel avec un tocard de responsable de marché qui nous collait le train pour être sur qu'on rappelait bien les comptes...
avatar Hideyasu | 
Super article ! En effet j'attend 2014 qui devra être chargé !
avatar Microbd | 
Heureusement "qu'Apple va continuer à hybrider son modèle", je suis rassuré ! Amplement vôtre.
avatar hyrok | 
Je vais faire un HS concernant l'article (qui est assez bon d'ailleurs) : Il faudrait sérieusement penser à refaire le design de votre site, changer les rubriques, et surtout arrêter cette séparation qui existe entre igen et macg Pour le design du site desktop, c'est très confus, le regard se perd entre la une, les rubriques à droite à gauche, les articles passés et récents. Votre site est tout sauf agréable à l'oeil. Je ne parle pas du site mobile sur iphone qui est un désastre ! C'est un comble qu'un site Apple ne dispose pas d'une interface net mobile digne de ce nom. Certes il y a l'appli (et je pense que c'est délibéré de votre part pour pousser les gens vers l'appli) mais on doit laisser le choix aux gens de choisir entre l'application et le site mobile. Inspirez vous des sites mobile du Figaro, ou encore rue89 et voyez le fossé qui vous sépare. Concernant l'appli : alors que vous vous obstinez à faire la différence Igen et macg, l'appli le fait pas (ou de façon subtile). Or on ne sait pas toujours sur quel site on poste un commentaire, d'autant que certaines infos peuvent concerner Macg et Igen. D'ailleurs cette différenciation entre les 2 est insupportable : vous reprenez des articles de Igen dans Macg et vous remettez un lien vers Igen...Aie Aie. Franchement c'est schizophrène comme organisation. C'est la preuve que la différenciation a peu de sens... Enfin il faudrait créer une rubrique rumeur dont vous êtes friands. Il y a beaucoup de chose à dire, mais j'espère que vous prendrez en compte le commentaire. Ps : j'aurai pu envoyer un message privé, mais tout compte fait non. Je pense que cette critique mérite d'etre débattue. Voila pourquoi un sondage serait le bienvenu. DESOLÉ pour le HS
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bon, c'est juste pour pinailler un peu, mais en accroche, "enfant prodige" me semble mieux qu'"enfant prodigue"... Valà :)
avatar San_Pellegrino | 
@saji_sama : 'Merci, très bon article qui remets les choses à leurs places ;)' Tout à fait, cela remet les choses à leur places, d'autant plus que chacun sait que qui va à la chasse perd sa place. Qui plus est, on a souvent entendu ici ou là, tel ou tel proférer des avis sans commune mesure avec la réalité. Par ailleurs on sait tous que les choses, à défaut d'être à leur place, vont toujours mieux en les disant, contrairement au dicton. Une fois les choses remises à leur place, il est enfin temps de les regarder en face afin de les remettre en perspective. C'est salutaire pour tout le monde et Apple en particulier. On a ainsi une meilleure vision des choses et on peut se concentrer sur l'essentiel. Cette mise à plat nous permet de mieux appréhender les choses. Bien des choses, S_P
avatar en ballade | 
"Apple aborde le même virage que Microsoft au début des années 2000, avec la même trajectoire, mais à une tout autre vitesse pour espérer bien mieux s’en sortir." Mieux se sortir que MS? Ça veut dire quoi? Sachant que c est une société qui engendre des dixaines de milliard de C.A depuis bien plus longtemps qu'apple ...
avatar Dwigt | 
@en ballade : Certes, mais qui est également en train de se retrouver marginalisée sur des marchés d'avenir, comme les appareils mobiles.
avatar rikki finefleur | 
Il est juste démoralisant d'avoir autant de cash, et de proposer aussi peu de produits et aussi peu d'innovation. Alors qu'il pourrait financer des startups par exemple sur des domaines bien différents ou le faire en interne. Là on a la ritournelle, d'une mise a niveau d'appareil chaque année. Bien dommage.
avatar grimick | 
@rikki finefleur Je suis pas d accord il achète régulièrement des petites starter avec leur cash et finance du développement .. Sortir un produit grand publique de masse ça ne se fait pas en 6 mois ou 1 an
avatar cloudy | 
Le mode comptable, chez moi ça génère absolument aucun autre sentiment que l'ennui. Et ces derniers temps c'est ce qu'Apple m'inspire le plus. Honnêtement qui a ici acheté du Apple pour son résultat en bourse, le montant des dividendes reversés , sa montagne de cash, sa marge brut par action ou sa fantastique ingénierie financière lui permettant de s'affranchir de l'impôt. Apple est une entreprise de produits et je dirais même de produits de rupture.
avatar damiendu83600 | 
@Dwigt Le mobile n'est pas seulement un marché d'avenir , mais aussi un marché du présent est extrêmement bien installé .
avatar platj21 | 
@hyrok : Toi aussi tu trouve que le site desktop est bordélique ? Encore cette après-midi, j'étais dessus, pour retrouver un article d'il y a quelques jours, j'ai bataillé pendant plus d'un quart d'heure pour le trouver ! C'est trop merdique et chaotique a chercher entre les 2 sites, des allers-retours sans cesse car on ne sait pas ! Vite MacG/iGen, du changement dans l'organisation de votre site !
avatar damiendu83600 | 
Ce que je ne comprend pas c'est qu'apple avec les iPod à complexité la gamme et avec l'iPod mini puis le nano avait baisser les prix et c'était les modèles qui se vendaient le MIEUX . Alors pourquoi est ce qu'aujourd'hui avec l'iPad mini Apple ne maintien pas sa marge ?
avatar damiendu83600 | 
@hyrok Envois leur un mail.
avatar wibe (non vérifié) | 
Très bel article !!
avatar alain64po | 
À ceux qui parlent du site Mach et iGen. Tout à fait d'accord. Un vrai bazar ces 2 sites. Ergonomie à la ramasse sur la version Internet. Je ne parle même pas des recherches de "topics". Une m..douille et quand à l'ergonomie de l'appli sur laquelle j'écris depuis un iPhone, c'est un peu la préhistoire. Bref faut se remettre en question là! Je croyais que j'étais seul à penser cela mais je vois que nenni! Hs off!
avatar eastsider | 
C est vrai que l app et l ambiance du site macg fait un peu old school quand meme
avatar Sizo | 
@alain64po : L'application iPhone au stade de la préhistoire ? Ouaip, totalement d'accord, l'application aurait du censurer cet amas de conneries.
avatar eastsider | 
Bon les gars demain je m achete un ipad 3 .. Voila c est dit , jsuis trop content. (H.S)
avatar Sizo | 
@alain64po : + je te rappelle que TOUT EST ENTIÈREMENT GRATUIT, donc venu cracher en disant simplement "c'est de la merde", tu peux aller te faire f- voir. Tu n'es pas content ? Arrête d'aller sur MacG/iGen et de chouiner en disant simplement que c'est de la merde. Fait des critiques constructives si tu souhaites avoir des améliorations.
avatar lukasmars | 
"Fait des critiques constructives si tu souhaites avoir des améliorations." T'as deja essayé de te connecter avec des tablettes android via le navigateur ? Un fond orange digne des années 90 avec une ergonomie à la ramasse. Desolé mais c'est vrai. Pour un site Apple qui n'a que le mot "eshetisme" à la bouche, c'est grave. En même temps, je ne voit qu'une seule explication; ils poussent à installer l'app macgé pour avoir un rendu à peu prés correct sous iDevice mais c'est un bras d'honneur pour tous les autre constructeurs. Et puis cette "privatisation" du Web en forçant l'installation d'Apps c'est pas un trés bon esprit quoi.
avatar John McClane | 
@sizo Puisqu'on en parle, moi non plus je n'aime pas le design, la dichotomie et le moteur de recherche des sites MacGe et iGen. Par contre j'aime bien l'appli ipad, et d'ailleurs j'ai un abonnement au club MacGe.
avatar Sizo | 
@John McClane : On aime ou on aime pas. Dans le cas du "on aime pas"... Arrêtez de simplement le dire et faites plutôt des suggestions, critiques constructives (parce qu'un simple "c'est de la merde" "c'est nul" n'est pas très agréable.)
avatar Sizo | 
@lukasmars : L'ergo est un problème, on en avait déjà tous discutés dans les commentaires d'articles au sujet des changements de NDD. Ils le savent, cependant de tels changements ne se font pas en une semaine... Ce que je reprochais au monsieur, c'est bien son comportement d'enfant gâté. Il reçoit mais ne donne pas (ou est abonné..mais je doute vu les propos utilisés) et se permet de dire "c'est de la merde"
avatar Hari-seldon | 
@rikki finefleur : Il est impossible de sortir des révolutions tout les 6mois bésigue a faire comme Google et annoncer des lunettes 1an avant leur vrai sortis ou comme samsung annonce un tel et le rendre dispo 1 ou 2 mois après ou voir plus Une des forces d Apple quand elle annonce un nouveau produit il est dispo rapidement ( sauf pb de fabrication comme les nouveaux iMac ;-)( Tout arrive a point, a qui sais attendee
avatar damiendu83600 | 
* correction : Ce que je ne comprends pas , c'est qu'apple dans les années 2000 avec la grande folie "iPod" . Apple avait décidé de complexifier la gamme en ajoutant l'iPod mini afin de faire baisser les prix et d'attirer de nouveaux clients et de nouveaux consommateurs . Apple avait réussi son pari et finalement l'iPod mini avait fait un carton et redémontrera plus tard l'intérêt de cette politique de large gamme avec l'iPod nano et le Mac mini . Bref , ou est ce que je veux en venir ? Et bien à l'époque apple ne semblait pas avoir fait baisser ses bénéfices et sa marge ne semblait pas s'être effrité alors pourquoi est ce qu'aujourd'hui avec l'iPad mini qui est le digne successeur de la stratégie des mini produits apple n'arrive pas à avoir une marge stable et des bénéfices en hausse comme par le passé avec la gamme iPod ?
avatar Applesoft | 
Superbe article ! Sur le fond, je suis d'accord, Apple va perdre de son esprit start-up et donc de son originalité. Car l'esprit d'Apple avec Jobs, c'était quand même à l'opposé des canons standards en matière de management : - un esprit dictatorial dans la prise de décisions, pas de compromis et peu de décisionnaires (à l'opposé de l'idée que tout employé pour se motiver a besoin de se sentir partie prenante et responsabilisé à sa hauteur) - le travail sous la pression et la contrainte, souvent allant jusqu'à créer des équipes concurrentes en interne (à l'opposé des groupes de travail collaboratifs) - un management par la terreur pour obtenir des résultats, sous la forme des fameuses colères et vérités de Jobs sur son entourage (à l'opposé de l'idée qu'il faut veiller à ménager ses employés, ne pas les frustrer) Etc, etc.... Dans le fond, Jobs, certain de son génie ou du moins de son talent, croyait que les hommes, peu d'hommes font la différence et en sont capables, tout le reste suivant la ligne tracée. Et son talent était probablement de déceler chez les autres cette qualité puis de savoir l'exploiter. Chez Cook, pour revenir à l'article, c'est le passage à l'âge adulte, celui de la raison où l'on croit dans les bienfaits de l'organisation, de la structure, et où se l'on résigne à l'idée qu'il faut composer avec la réalité, cette réalité que l'on apprend à connaître avec l'expérience. Alors, on préfèrera toujours le côté ado rebelle de Jobs car on regrette tous cette période exaltante de notre vie. Et oui, tous les "grands hommes" sont restés des enfants au fond, c'est même leur marque de fabrique, ils ne se résignent pas et y croient encore car ils n'ont pas perdu leur naïveté. Cook n'est pas assez naïf ! :))))
avatar damiendu83600 | 
Je suis inquiets sur le faite que le chiffre d'affaire d'Apple puisse être en baisse pour la première fois depuis 10 ans . Est ce qu'apple commence un déclin ? Et est anormale ? ( d'une autre manière ça voudrait dire qu'apple enchaîne chiffre records sur chiffre record depuis 10 ans ce qui est énorme mais hélas la machine va sans doute s'arrêter aujourd´hui ) --------- Je suis aussi assez du dubitatif du fait que sur la totalité de l'industrie : Microsoft , Google , Samsung , lg et même Sony montre tous des chiffres positif et au dessus des attentes er certain comme HTC ressorte la tête de l'eau alors qu'apple ( malgré des chiffres énorme ) met la tête dedans pour la première fois .
avatar Nicolas_D | 
Beau travail de réflexion sur cet article.
avatar aldomoco | 
Le quatrième âge c'est après le troisième ! Généralement (du moins sur terre) ce n'est pas loin de la dernière retraite ! De toute façon l'après SJ sera obligatoirement différente (en bien pour les uns ou en mal pour les autres) et on commence à en voir les résultats, et cela à commencé par la distribution des dividendes ! Je sais très bien que personne n'est indispensable, mais toute société ou civilisation a connu ses bons et mauvais dirigeants son apogée et son déclin ! Mais fidèle à Apple depuis le début je reste un utilisateur des produits de la marque car il me satisfont toujours et que je ne retrouve pas encore ailleurs de produits qui pourraient me faire changer de crémerie !
avatar grim90 | 
@damiendu83600 Sa fait combien de temps que tu est sur mac ? Un ans peut être deux? Comment peut tu comparer les chiffres et les marges de Sony et ce d'Apple ? C'est super simple Apple n'a pas connut la crise du tout. Rien depuis 2008, il fallait bien que a un moment les vente tombe et qu'il accepte de vendre moins cher et donc de généré moins de marge ? Malheureusement, Apple n'est plus un marché de niche, c'est même l'exemple à suivre, il est donc normal qu'elle arrive a un seuil ou pour pourvoir vendre, conquérir de nouveau marché, elle doit baisser sa marge. Qui plus est ce qu'elle va perdre en vente direct elle va le gagner via iTune l'app store ex....
avatar ncocacola | 
Un peu moins HS (ou pas), mais est-ce que quelqu'un pourrait me donner le nom de l'app en haut de l'article (qui donne le cours de l'action Apple)? Merci :)
avatar Wurmer | 
Les manoeuvres comptables c'est pas trop excitant mais je comprend Apple de vouloir procéder de la sorte. Juste à voir la réaction "des greedy bastards from Wall Sreet" qui ne pensent qu'à leur poches en étant convaincus que la croissance d'Apple est infinie et qui réclament la tête de Cook. En agissant ainsi Apple reprend un certain contrôle sur le cours de son action tous en limitant les pressions induites par des actionnaires qui ont des vues à court tremes.
avatar canola | 
Manque de vision. Qu'en est-il de la TV Apple? Un AppleTV qui enregistre? Un autoradio Apple? Pourquoi Apple n'achète t-elle pas des fréquences pour offrir l'internet haute-vitesse cellulaire et forcer la disparition des concepts de facturation à la minute et les interurbains dont nous arnaquent les compagnies de téléphone? Pourquoi ne pas acheter les fournisseurs de contenu pour faire disparaitre le concept des bouquets de chaines de TV par câble? Les actionnaires seront les liquidateurs des derniers actifs de cette compagnie qui va perdre son âme avant de crever.
avatar ThePapyGeek | 
L'autre jour mon filleul (de 7 ans) s'amusait à faire un chateau de carte. En vain. Il m'a dit ceci : "Toi tu y arrives parce que tu sais ce qui marche". Pour Apple c'est pareil Jobs etait la locomotive , Tim le Sculley qui coulera la boite... Quel produit a sorti Cook depuis sa prise de pouvoir qui en vaille la peine ? Aucun. Le seul truc neuf c'est l'iPad mini. A l'image du bonhomme... Petit et sans grand intérêt.
avatar marenostrum | 
l'ipad mini c'est pas du neuf. y a que la taille de son écran qui change. à l'image de samsung ils peuvent faire plusieurs tablettes comme ça, juste en changeant la taille de l'écran. et même les produits qui vont peut-être arriver, sont des vieilles idées ou réalisations de Steve mais pas encore parfaite pour être commercialisées. Cook (comme la plupart des gens, 99 %) est incapable de faire du neuf, ou plus précisément, de faire un truc qui soit PARFAIT !.
avatar Psylo | 
C'est très bien ça. Continuez à défendre ce système capitaliste de merde qui exploite des mômes, augmente les inégalité et pourri la planète. LA TERRE CREVE ET VOUS AVEC !!!!
avatar béber1 | 
et cash à 200 milliards $
avatar Macmmouth | 
"et cash à 200 milliards $" Pour en faire quoi ? Payer des dividendes aux actionnaires et en premier lieu aux cadres d'Apple ? Je crois que la preocupation premiere de beaucoup de chez Apple est de récupérer une partie de ce magot et non pas de continuer à le faire grossir sans en profiter. Un corps qui fait trop de graisse n'est pas en bonne santé.
avatar aldomoco | 
@Macmmouth : Je préfère un Apple à 5% avec de bons produits qui me conviennent à un autre à 95 % qui me laisse tiède ! J'ai connu Apple dans des situations autrement plus critique, j'ai toujours eu des produits fiables, beaux, performants... et mes expériences avec mon entourage professionnel ou familial ont confirmées mes choix !
avatar aldomoco | 
@MachX : C'est à toi que je voulais répondre : Je préfère un Apple à 5% avec de bons produits qui me conviennent à un autre à 95 % qui me laisse tiède ! J'ai connu Apple dans des situations autrement plus critique, j'ai toujours eu des produits fiables, beaux, performants... et mes expériences avec mon entourage professionnel ou familial ont confirmées mes choix !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"Un corps qui fait trop de graisse n'est pas en bonne santé." mais plus éloigné d'une mort par anémie rapide. Je répondais à MachX et à toutes ces rengaines sur la fin de l'Histoire, celle d'Apple of course. C'est plié, avant Apple était une start-up ado qui pêchait par son inconstance et ses divers revirements-sautes-d'humeurs, maintenant elle serait trop sage-adulte, bourrée de ra L'argument de la descente auv enfers et de l'extinction est en général basé sur la baisse de la pdm, qu'on explique toujours par une politique tarifaire trop chers, des produits pas ou peu adaptés, dépassés, excentrés (rayer les mentions...), un manque d'écoute et de réponse aux desirs des clients, etc.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
***fausse manip, je finis mon 1er paragraphe*** ...bourrée de rationalisme financier et de sagesse trop prudente. Bref d'une sclérose qui après une 1ère période de jeunesse turbulente marquerait les débuts de son déclin. Ce que je voulais signifier, c'est que la Pomme pouvait tout aussi bien avoir des parts de marché réduites, mais pour autant être en bonne santé financière. Et, même si ce n'est pas un critère automatique, une bonne santé financière est quand même une assurance pour une bonne créativité, du moins en donnent les conditions de confort minimales, notamment pour des domaines technologiques qui demandent désormais de bons moyens financiers de développements, de partenariats, d'investissements divers, etc.
avatar Florian Innocente | 
@macbookeur75 Test test
avatar Florian Innocente | 
@béber1 Test test

CONNEXION UTILISATEUR