Guerre des prix : Apple a bien fait de rester à l'écart

Christophe Laporte |
Apple doit-elle se lancer dans la guerre des prix ? Cette question a été mainte fois évoquée. Pour Charlie Wolf, la réponse est non. Alors que la crise battait son plein, la société californienne a bien fait selon lui de rester à l'écart de cette guerre commerciale.

L'analyste explique que les netbooks n'ont pas forcément été une bonne affaire pour les constructeurs. Ces derniers ont fait baisser le prix de vente moyen d'un ordinateur, mais n'ont pas permis de relancer la machine. En mars, alors que les ventes de Mac étaient stables (+0,3 %), les ventes d'ordinateurs reculaient dans l'ensemble de 6,7 %.

En septembre, lorsque les ventes de PC sont repassées dans le vert, Apple enregistrait une progression de ses ventes de 14 %.

D'après l'analyste de Needham & Co, une politique plus agressive d'Apple sur le plan commercial n'aurait pas eu l'effet escompté. Apple rognerait ses marges pour un gain qui n'en vaudrait pas la peine, selon lui.

Dans sa note, il s'intéresse particulièrement à la performance d'Apple auprès du grand public pour expliquer l'efficience de sa stratégie. D'après IDC, la part de marché au niveau mondial d'Apple sur ce segment est légèrement supérieure à 4 %. Elle a doublé depuis 2004. Mais en valeur, la part de marché d'Apple est nettement plus haute, elle avoisine les 10 %. Aux États-Unis, la part de marché d'Apple sur ce segment est supérieure à 10 % alors qu'en valeur, elle dépasse les 20 %.

Au niveau mondial, Apple empoche 10 $ lorsque l'industrie du PC fait 100 $ de vente sur le segment en question.


Selon Charlie Wolf, à quoi bon baisser les prix, alors qu'Apple possède un nouvel argument commercial de poids: l'iPhone. Comme pour l'iPod, il évoque un effet halo et estime qu'il devrait permettre au Macintosh d'atteindre de nouveaux records de vente à l'avenir.

Toutefois, tout n'est pas rose pour Apple. Si elle gagne du terrain dans l'éducation et auprès du grand public, le Macintosh a reculé dans certains domaines, notamment dans l'administration et les très grandes entreprises.


Tags
avatar SadChief | 

Les 10$ sont "empochés", et non "embauchés"....

avatar oomu | 

"notamment dans l'administration et les très grandes entreprises. "

c'est que.. apple n'a rien à offrir dans ces marchés là. D'ailleurs, des fois on se demande s'il y a un marché. des boites en carton seraient encore trop cher. Dell et Hp n'ont pas fini de tenter de rogner encore plus sur le pc de bureau.

Reste le serveur ? même là, ce n'est pas un domaine qui intéresse particulièrement apple et la concurrence est telle qu'on veut plutôt de l'éprouvé bas de gamme que de l'innovation.

La "physicalisation sous linux" est encore un moyen de rogner sur les coûts: utiliser des batteries de pc sous core 2 duo pas cher pour faire tourner des services d'entreprises (web, imprimante, courrier, tchat, fichiers, groupware...)

que viendrait fait Apple dans cette soupe où déjà hp galère ?

avatar hok | 

Apple ne peut augmenter ses ventes, seul moyen augmenter ses marges pour encore plus satisfaire la bourse. Super, ca donne tellement envie d'être leur client.

avatar Christophe Laporte | 

empoche pardon. Je suis enrhumé moi monsieur :)

une explication plus claire : Si l'industrie du PC auprès du grand public faisait un chiffre d'affaires total de 100 $, 10 $ irait dans la poche d'apple

avatar MacGyver | 

normal

comme toute marque de luxe, Apple fait bien de ne pas casser ses prix car ca serait la meilleure maniere de casser son image.

c'est comme ca, vous verrez jamais de Ferraris au rabais, ni de sac Channel en discount

avatar 2Bad | 

Quelle est la différence entre la part de marché "normale" et en "valeur"?

2Bad

avatar xuyss | 

"le Macintosh a reculé dans certains domaines, notamment dans l'administration et les très grandes entreprises."

Ah... Cela me rassure... Il me semblait bien que la politique d'Apple était de moins en moins adaptée aux entreprises.

avatar -HTK- | 

Parts de marché "normale" : % sur le volume d'unités vendues sur un secteur donné
Parts de marché en valeur : % sur le CA dégagé par un secteur donné

Autrement dit sur 1000 appareils vendus au états unis, 100 vont être de marque Apple.
Et sur 1000 € de Chiffre d'affaire dans le secteur aux états unis, 200 € sont empochés par Apple

Pour faire clair, Apple est bel et bien plus cher que les autres acteurs du marché. Mais c'est aussi pour ça qu'on l'aime. :)

Plus sérieusement, Apple propose des produits qui peinent à voir le jour chez la concurrence (Mac Mini et iMac en tête), du coup la comparaison tarifaire ne peut se faire que sur les performances des machines et pas sur le design (comprendre esthétique et intégration des composants).

Le seul produit Apple à disposer d'une réelle concurrence aujourd'hui est l'iPhone. Et d'ailleurs, Apple marge beaucoup moins sur ce produit et travail plus le volume que sur les autres produits de la marque.

@+

-HTK-

avatar DrFatalis | 

Je me permet de traduire pour adapter à la situation française:

"Si elle gagne du terrain dans l'éducation et auprès du grand public, le Macintosh a reculé dans certains domaines, notamment dans l'administration et les très grandes entreprises. "

Devient

"Si elle gagne rapidement du terrain auprès du grand public, le Macintosh est toujours le grand absent de l'éducation, de l'administration et peine à se maintenir dans les rares très grandes entreprises qui l'utilisent."

Et hop!

avatar Gepat | 

Entre se lancer dans une guerre des prix et ne rien faire du tout, il y a une marge. Je ne sais pas comment Apple peut encore justifier le fait de vendre des ordinateurs portables 15' à 1650 euros. Je sais qu'ils n'ont rien à voir en terme de qualité avec les PC bas de gamme qu'on trouve sur le marché à moins de 1000 euros, mais bon. 1650, ça fait mal quand même. En entrerpise ou chez des particuliers aussi.
Apple est plus agressif côté prix pour ses logiciels. Les solutions professionnelles en vidéo, par ex, ou côté serveur sont très intéressantes.

En fait les prix d'Apple seraient juste parfaits s'ils déduisaient la TVA :)

avatar mac555 | 

Le PC (personal Computer) est avant tout une affaire de Grand Public !

avatar Manueel | 

-HTK- [01/12/2009 16:04]
Sauf erreur de ma part la marge bénéficiaire iphone est largement supérieur à celle des macintosh

avatar -HTK- | 

@Manueel :
Je ne crois pas mais j'avoue ne plus retrouver les infos ... Disons alors que jusqu'à nouvel ordre, je n'ai rien dit. Désolé :(

avatar xuyss | 

@ Oomuu

"c'est que.. apple n'a rien à offrir dans ces marchés là. D'ailleurs, des fois on se demande s'il y a un marché. des boites en carton seraient encore trop cher. Dell et Hp n'ont pas fini de tenter de rogner encore plus sur le pc de bureau."

Il y a juste de quoi avoir fait HP et Dell premier et deuxième constructeurs au monde. Mais Apple préfère effectivement rester dans les marchés de niches et dans le tout public aisé, cela dégage bien plus de marge et permet à Steve de continuer de faire la pluie et le beau temps.

avatar Manueel | 

-HTK-
pas de problème, de toute manière j'étais d'accord sur le reste de ton message.
De mémoire la marge macintosh est supérieur à 30% celle des iphone 50%
C'est d'ailleurs pour cela que la marge globale d'Apple est en augmentation
alors que la marge ordinateur se resserre depuis 1 an
(sauf erreur de mémoire)

avatar shenmue | 

@Hok:"Apple ne peut augmenter ses ventes, seul moyen augmenter ses marges pour encore plus satisfaire la bourse"

1- Apple augmente ses ventes
2- il ne verse pas de dividendes à ses actionnaires

Enjoy, tu peux donc continuer à acheter leurs produits.

avatar shenmue | 

@Dr Fatalis:"Si elle gagne rapidement du terrain auprès du grand public, le Macintosh est toujours le grand absent de l'éducation, de l'administration et peine à se maintenir dans les rares très grandes entreprises qui l'utilisent."

Tu rêves là, Apple fait maintenant 4,5% de PDM en France, plus du double d'il y a seulement 3 ans.
Et ils sont bien présents dans le monde de l'éducation. Tes fantasmes tu peux te les garder, merci.

avatar shenmue | 

@xuyss:"Il y a juste de quoi avoir fait HP et Dell premier et deuxième constructeurs au monde."

HP voit ses ventes stagner en ce moment, DELL voit les siennes s'effondrer ainsi que son bénéfice avec ce que cela apporte comme conséquences qui ne sont pas qu'économiques (licenciements par exemple).
Apple avec sa politique est passé de 12 fabricant de PC à 7eme à quelques grains de sables de la place de 6eme sur le dernier trimestre. DELL est passé dans le même temps de la première place à la troisième. Supeeerrrrrr...

avatar pitou67 | 

@ Shenmue : « Tu rêves là, Apple fait maintenant 4,5% de PDM en France, plus du double d'il y a seulement 3 ans.
Et ils sont bien présents dans le monde de l'éducation. Tes fantasmes tu peux te les garder, merci. »

Non c’est malheureusement vrai. Je ne pense pas que le DrFatalis souhaite, comme moi d’ailleurs voir, disparaître le Mac de secteur clef comme l’éducation, mais exactement le contraire. Donne-toi la peine de lire ses interventions. Un peu d’objectivité n’a jamais fait de mal non plus.

Apple vend beaucoup aux étudiants et aux professeurs à l’université surtout en Amérique du nord (je travaille dans la recherche à Montréal depuis un an). Par contre pour ce qui est du cotés institutionnel : les facs, les laboratoires et tous ce qui tournent autour, Apple a complètement disparue pour diverses raisons. Essaye Shenmue de te demander pourquoi dans des laboratoire universitaires qui sont pourtant sur Mac depuis 1984 avec les autocollants collés aux portes et les poster de la grande époque (« think différent »), la plupart des postes migrent vers Dell…et pourtant tu as là des macuser de la première heures particulièrement convaincu. Pour ca fait un test, appelle Apple puis Dell en te faisant passer pour un labo de quelques dizaines de personnes. Tu comprendras vite. Apple n’en a plus rien à f… de ce genre de clientèle.

avatar pitou67 | 

Ce qui les intéresse ce sont les particuliers, surtout à fort pouvoir d’achat, qui présentent de très nombreux avantages. Dans ma fac de pharmacie, en France, les Mac et Iphone se vendaient par palettes entières. On peut leurs imposer tous les revirements du monde en dépit de toute forme de logique (express card, fire wire, écran glossy…)et leur expliquer d’une machine de 4 ans sous Tiger est une vieille merde, il y en a certains qui vont encore applaudir. Ou est la cohérence là dedans si on investit sur des postes qui vont durer 7 8 ans….tu crois que l’on change tous les 3 ans des postes qui font tourner Office et un navigateur web ? Surtout un Mac censé durer des siècles si je me borne à répéter ce que je lis ici.

Je trouve ca bien dommage, mais je ne sais pas si ca va changer de si tôt. Surtout que la politique actuelle marche extrêmement bien et que je suis le premier à croire qu’il y a en Europe un potentiel de croissance pour Apple qui est énorme. A quoi bon se faire ch… avec des clients aussi exigent alors que les Fnac et bientôt les Apple Store seront plein de gentils clients prêt à acheter le dernier miroir 27 pouces à la mode et en changer en juin à la prochaine révision.

avatar boxster31 | 

En ce qui concerne l'education, personnellement, ma soeur devait acheter un portable cet ete e je voulais lui prendre un unibody pour ses etudes. Apres demandes a ses profs, elle a fini par prendre un vaio.

J'etais blasé, surtout en voyant les machines mas tant pis, elle a ecouté ses profs.

avatar DrFatalis | 

Tout doux, maitre Shen, modère tes ardeurs!
"Tu rêves là, Apple fait maintenant 4,5% de PDM en France, plus du double d'il y a seulement 3 ans."
Oui, entièrement d'accord, tout à fait, bravo, c'est excellent, mais cette augmentation résulte avant tout des achats du grand public.

"Et ils sont bien présents dans le monde de l'éducation. " Mais OU Shenmue, OU ? Je te parle du VRAI monde de l'éducation pas des machines vendues aux étudiants et aux profs (j'en suis!) et payés de leur poche. Où sont les collèges, les lycées ayant achetés des Macs ? En France, il y a UNE classe équipée Mac (qui a eu les honneurs du site officiel). Dans la recherche universitaire, je vois bien des macs, mais ils sont minoritaires, et largement moins nombreux que dans les années 90! En France, dans le secondaire, les macs sont absents! Dernièrement, j'intervennais dans un lycée dédié "aux métiers du cinema (les arènes, à Toulouse) Je me suis dit: là, au moins, je vais voir des macs avec Final cut, peut être seulement express, peut être méme imovie seulement! Bernique, la "salle info ciné" est faite de PC faisant tourner movie maker (!) ou première pour quelques uns...
Je le déplore, mais c'est un fait, pas un fantasme (mes fantasme concernant d'autres domaines que les PDM d'apple...)

avatar shenmue | 

@Pitou67:"Par contre pour ce qui est du cotés institutionnel : les facs, les laboratoires et tout ce qui tournent autour, Apple a complètement disparue pour diverses raisons. "

L'éducation ce n'est pas que cela et les chiffres sont clairs, en France Apple est bien le premier sur ce secteur.
Alors à moins de prouver que ces chiffres sont faux, il faudra sortir d'autres arguments que simplement parler de son histoire perso.
J'ai déjà lu la prose du bon Dr. Il n'empêche qu'il ressasse les mêmes choses sans preuves. Pour le coup, le manque d'objectivité il est surtout chez celui qui ne tient aucun compte de chiffres officiels et s'invente un monde.

avatar shenmue | 

@Pitou67:"Pour ca fait un test, appelle Apple puis Dell en te faisant passer pour un labo de quelques dizaines de personnes."

Cela m'étonnerait beaucoup que tu parles là en connaissance de cause. Ce sont des propos en l'air.

avatar Caligari | 

@ Shenmue

Apple est le premier constructeur en Europe de l'Ouest avec une part de marché d'un peu plus de 26 % (données Gartner, juin 2009, citées par MacGéneration). Apple est donc premier constructeur mais le Mac est bien... minoritaire dans ce secteur.

avatar Caligari | 

Dans le secteur de l'éducation, bien sûr...

avatar spleen | 

"Apple fait maintenant 4,5% de PDM en France"
La vache !! c'est vraiment impressionnant....

avatar Un Vrai Type | 

@ spleen : Seuls 10 boites peuvent en dire autant. Les autres se contentent des miettes.
Mais ce qui est vraiment impressionnant, c'est qu'Apple fait 10% du CA du marché.
Et là, même les plus gros s'accrochent. (Presque 50% aux USA...)

avatar mathiasr | 

On trouve bien des Macs dans le monde de l'éducation en France, par exemple à l'ESAD de Strasbourg :
http://www.esad-stg.org/pedagogie/ateliers-numerique.html

Bon, j'en conviens, vu l'importance du Mac dans le monde des arts graphiques il semble logique que des écoles d'art ou communication cherchent à s'équiper de la sorte.

avatar Marteaub | 

En ce qui concerne l'éducation, j'apporte juste l'exemple de la fille de mon supérieur qui est entrée en fac à Strasbourg cette année (me demandez pas en quoi, je ne sais plus), et ils leur ont offert un macbook tout neuf à chacuns, avec en plus une licence windows, parallel desktop et le pack office...

Comme quoi les études...

avatar pitou67 | 

@Shenmue : « Cela m'étonnerait beaucoup que tu parles là en connaissance de cause. Ce sont des propos en l'air. »
Ca m’apporterait quoi ce genre de propos en l’air ? Rien, c’est du vécu malheureusement. Je suis le premier à le regretter, mais j’ai pu le constater dans chaque laboratoire dans lequel j’ai mis les pieds et pas uniquement en France. Apple n’a pas vraiment un politique agressive dans ce domaine. C’est pourtant une clientèle fidele, qu’est ce qui explique cette dégringolade ? Certes à titre particulier, comme l’a dit 100 fois le DrFatalis, les étudiants et leurs professeurs, achètent des Macs, mais pas les institutions (et pas seulement en France, c’est pareil ici). Essaye de comprendre pourquoi sur le terrain. C’est amusant d’avoir le même discours chez ces client à 6000 km de distances, je pense qu’il doit y avoir derrière un fond de vérité quand même. Et ce ne sont pas des trolls pro Microsoft eux, bien au contraire.

Apres si ta seule explication au fait que le Mac n’ai que 4,5 % de pdm alors qu’elle était bien plus importantes à une époque, c’est « Mico£$chiotecacapipipoposoft c’est des salopards et ils ont tout volé aux gentils de chez Apple », en effet je serais vite à cours d’argument. Se remettre en cause sert aussi à s’améliorer et à progresser.

Les statistiques qui mettent en avant une position importante du Mac dans le monde de l’éducation se base sur cette clientèle privée, par sur les institutions. Trouve-moi une fac, une école, un centre de recherche en France qui est totalement sous Mac. (Allez 50% je serais bon prince).

PS, dans le domaine de la communication et de la pub,là aussi il y a beaucoup à dire…la plupart de mes amis ici travaille dans la pub et ont fait toutes les grosse agences parisiennes. Ils restent encore quelques créatifs sur Mac, mais c’est à peu prés tout. (Ma connaissance dans le domaine est là par contre très lacunaire je l’avoue, mais je pensais naïvement exactement le contraire avant)

avatar melaure | 

@pitou67, j'aimerais même savoir si ça a un jour existé une politique agressive dans un secteur donné. Depuis 25 ans, j'ai pas vu grand chose. Apple est une boite qui attend le client (enfin pour la micro, pour iPod/iPhone le système n'est pas le même).

avatar DrFatalis | 

" j'aimerais même savoir si ça a un jour existé une politique agressive dans un secteur donné. "
Oui, mais elle était le fait d'une escouade de revendeurs locaux qui, sachants à l'époque où les macinstosh étaient encore + chers, qu'ils ne pouvaient espérer vivre du grand public, démarchaient régulièrement les institutions possédant une certaine marge de manoeuvre financière (Unités INSERM/CNRS/Universitaires en bio dans mon cas.)

Je crois que par la suite il y a eu une refonte des politiques d'achats (en gros, chaque labo ne pouvait plus acheter comme il voulait, il fallait passer par une "centrale" qui discutait les tarifs et imposait ses "solutions", ce qui a pu être fatal à Apple dans ce secteur.)

Paraphrasant Fermi à propos des extraterrestres, je dirais, cher Shenmue "Si les Macs sont N°1 dans l'éducation, où sont ils ?" Et je parle bien, pour le secondaire que je ne connais que trop bien, du niveau national. Ramène toi dans un forum national de prof, quelle que soit la matière, et prononce le mot "Mac": les trolls les plus velus de clubic ou presence PC vont te sembler tout d'un coup de paisibles agnelets, et tu vas même penser du bien de Blueheim (nan, je dec...) en comparaison...
Par contre, (101ème couche) à titre persos, de nombreux profs achètent des macs pour bosser... mais avec leurs fonds propres...
Pour en sortir, il faudrait que Apple nous explique ce qu'ils entendent par "monde de l'éducation", car, de visu, leur monde n'est pas le mien.

CONNEXION UTILISATEUR