La culture informatique des millenials laisse à désirer

Christophe Laporte |

Le confinement a permis pour le meilleur et pour le pire de démocratiser le télétravail. Cela a eu également pour conséquences que de nombreux utilisateurs et utilisatrices se sont retrouvés seuls face à leur ordinateur. Pour beaucoup, cet épisode a été l’occasion de se familiariser avec un nouvel acronyme : le VPN qui permet d’accéder au réseau de l’entreprise.

L’éditeur en sécurité Specops a profité de l’occasion pour mesurer le degré de compétence des millenials que l’on appelle en bon français les enfants du numérique. Grosso modo, ce terme représente les personnes qui sont nées entre 1980 et 2000. Si l’on en croit cette étude, on peut donc être un enfant du numérique, mais au final ne pas être très calé dans les nouvelles technologies.

2445 personnes appartenant à cette catégorie ont été invitées à dire s’ils connaissaient ou non une série de termes informatiques. Ainsi, ils sont 82 % à ne pas savoir ce qu’est un firewall, 76 % à ignorer ce qu’est un malware, 73 % à ne pas comprendre le terme VPN et 71 % à être incapables de définir le terme HTML. Si l’on veut regarder le verre à moitié plein, on notera qu’ils sont 88 % à comprendre le terme de virus et 65 % à savoir ce qu’est un cookie.

Il y a les termes et ensuite il y a les usages. À en croire les auteurs de cette étude, ils sont 92% à ne pas savoir utiliser un VPN, 89 % à ne pas savoir activer un pare-feu et 85 % à ne pas être capables de mener à bout une réinitialisation d’usine. On notera tout de même que certaines fonctions sont relativement bien apprivoisées. Ils sont une large majorité à dire savoir faire des recherches en mode privé (71 %) et à savoir utiliser la fonction Forcer à quitter de leur ordinateur (81 %).

On rappellera toutefois que cette étude a été menée par un éditeur en sécurité, qui avait peut-être intérêt à faire ressortir certains chiffres. Reste que 29% des personnes interrogées disent avoir été hackées. À cela, il faut ajouter 4 % de personnes qui ont un doute sur le sujet. Formateurs et techniciens peuvent se rassurer, ce n’est pas le travail qui va manquer ces prochaines années.

avatar Philbee | 

OK bummer... :-D

avatar iBaby | 

@Philbee

Il y a y une finesse ou une faute à «  bummer », je ne comprends pas ?

avatar occam | 

@iBaby

Optez pour la finesse.
Kim Philbee est le maître du double, si ce n’est triple, je.

avatar macaurel59 | 

@Philbee

👍

avatar BLM | 

@Philbee
Ok boomer.
Autrement dit : « fais pas chier le vioque issu du baby-boom ».
Mais « OK bummer» est un lapsus (involontaire?) marrant: «what a bummer!» = « Ça fait chier ! (Et il ne s’agit pas d’un vioque des années 60) », de "bummer" qui signifie déception, désappointement.
Là où « OK boomer » peut être interprété comme « lâche-nous le vieux avec tes réflexions d’ancien combattant », « OK bummer » pourrait être compris comme «lâche-nous la déception ambulante » énoncé par un locuteur à l’endroit de son interlocuteur pour lui signifier qu’il n’est plus crédible.
(Par exemple on ne pourrait pas dire « OK boomer » à notre président actuel, par contre « OK bummer »… ;-D )

avatar armandgz123 | 

@BLM

#analyse

(Non, sinon c’était intéressant merci)

avatar sshawn | 

“OuAiS mé NOus oN sai uTIliSEr TikTok”

Je remercie l’Inde!

avatar Sir Rendal | 

@sshawn

😂😂

avatar stefhan | 

@sshawn

😂

avatar tempest | 

En tant que formateur et prof dans un établissement universitaire pour des élèves qui se destinent à une carrière dans le graphisme je peux témoigner de leur nullité crasse en matière d’informatique au sens large. Comme le souligne @sshawn en plaisantant, ils « assurent » sur la publication de conneries sur les réseaux sociaux, mais concernant tout le reste ils sont nullissimes et d’une rare incompétence… Ça fait même flipper de voir comment cette génération née après l’avènement des ordinateurs et de l’Internet est totalement déconnectée du truc et n’y entrave rien.

avatar Cric | 

@tempest

J’aurai dit cela de la génération née après l’an 2000, je suis surpris que cela concerne également les 80 à 2000 (on va dire avant l’avènement du Smartphone).

avatar damien.thg | 

@tempest

C’est normal pour moi. Ils sont nés avec une informatique simple et qui marche.

L’informatique pour eux c’est un smartphone ou une tablette.

- On install une app pour un usage
- on utilise l’app
- l’app plante ? on force pour la relancer
- sinon tant pis, il y a rien d’autre à faire

Quand j’ai commencé à jouer sur PC, installer un jeux avec des commandes DOS c’était toujours la galère. Ça marchait rarement du premier coup. Il fallait bidouillé des fichiers, chercher dans le DD, etc et pas d’internet.

Donc oui, on a appris à mettre les mains dans le cambouis, eux non, pas besoin.

avatar dodomu | 

@damien.thg

👍

avatar stefhan | 

@damien.thg

+1

C’est pour cela que je m’emploie à expliquer et former mes enfants sur l’informatique au sens large et précis, en transmettant ma passion pommée 🤓

avatar Biking Dutch Man | 

@damien.thg

Le seul problème est que les idevices sont principalement des outils de consommation et pas de production. Or avant de pouvoir consommer il faut produire qqche, avec un ordinateur que l’on maîtrise un peu!

avatar benooo88 | 

@damien.thg

Mais n’importe quoi !
Parce que vous pensez que les générations précédentes sont meilleures en informatique que les nouvelles ??
Bah venez faire du support IT dans ma boite aux 60 000 employés, je peux vous dire que la plupart ont autant d’années d’expérience dans la boite que mon âge (31) et n’ont jamais fait de télétravail de leur vie... quand on a dû leur expliquer qu’il fallait se connecter à un VPN chez eux pour avoir accès à leurs applications d’entreprise je vous dis pas la galère que ça a été.... c’est plus de l’informatique à ce niveau là, c’est de l’éducation...
Donc ça n’a rien à voir avec une génération en particulier mais juste si la personne a déjà été confronté à ça dans son expérience personnelle et si ça l’intéresse a la base...

avatar smog | 

@benooo88 : je crois que la remarque ne tenait pas à comparer, mais plutôt à mettre les choses en perspective dans un contexte différent.
À une autre époque, l'informatique était complexe d'accès : seuls les débrouillards s'y mettaient et avaient l'envie.
Aujourd'hui, presque tout le monde a un ordinateur ou du moins un outil qui y ressemble. On peut donc légitimement penser que cet accès démocratisé devrait donner une culture générale informatique plus poussée. D'ailleurs, les collégiens/lycéens/étudiants qui passent 4h par jour sur leur téléphone n'ont jamais eu de cours sur l'utilisation des outils tels que les réseaux sociaux. Et pourtant ils s'en sortent très bien dans ce domaine. Ces manipulations quotidiennes sont telles qu'on pourrait penser qu'ils développeraient plus ou moins consciemment une certaine culture du fonctionnement. Or Damien.thg met justement le doigt sur l'explication première (selon moi) de cette contradiction.
Ça n'empêche pas le reste de ce que vous dites, en particulier l'intérêt porté : mais les deux époques ne sont pas comparables en termes d'accès à la technologie, et j'ajoute que les générations actuelles ont, via la Techno, les math et la physique une petite formation, largement perfectible certes, en algorithmique, programmation, codage etc. à l'école. Ce qui est nouveau et devrait changer un peu la donne. Les résultats sont là (je suis prof en BTS informatique, je vois bien le désastre).

avatar algounet | 

Ca fait 120 ans que les voitures existent et tu as toujours 99% de la population qui ne sait pas changer un pneu, et c'est une tâche bien plus utile que de savoir répondre à n'importe laquelle des questions de cette étude.
Sondage inutile, ça relève du hobby pas d'une culture générale.

avatar debione | 

@algounet:
Alors ce n'est pas la même chose. Vous auriez dit "changer la RAM", cela aurait été pertinent. La c'est plus la question: Que veut dire crevaison? 99% des automobilistes ne savent pas ce que cela veut dire?

avatar DG33 | 

@algounet

Bah je te laisse changer le pneu si tu as les outils adéquats et si tu crèves dans ton atelier, moi je me contente de savoir changer la roue par la roue de secours.

avatar nespresso92 | 

@DG33

Ma voiture n’a pas de roues de secours... donc pas besoin de savoir changer une roue avec des ‘run flat’. 😊😉

avatar jackhal | 

Tu m'as devancé, mais c'est exactement ça. J'ai beau être développeur depuis presque 30 ans, et avoir d'autres compétences (admin DB, admin serveur...), franchement, qu'un utilisateur n'y connaisse rien, je trouve ça tout à fait normal, c'est pour eux que je développe.

On ne va pas faire iéch n'importe qui qui ne s'y connait pas en mécanique alors que sans voiture il ne peut pas se rendre à son travail. Aujourd'hui il attend de la voiture qu'elle fonctionne, la mécanique n'est pas son problème, même s'il en dépend.

Un graphiste doit savoir utiliser son logiciel, mais qu'il ne connaisse rien de ce qui se passe entre le boot et le moment où l'interface de Photoshop s'affiche, c'est normal. S'il passe plus de temps à se soucier de l'aspect technique que du graphisme, il y a un problème, et ça n'est pas lui qui en est la cause.

avatar benooo88 | 

@jackhal

Merci !!! Tout à fait d’accord avec vous ! Enfin quelqu’un de sensé !

avatar smog | 

@jackhal : entièrement d'accord avec vous.
Avec une petite nuance, on peut penser que même si cette personne ne connaît rien, elle peut (pourrait) se débrouiller assez facilement avec les fonctions de base de son outil de travail. Je dis bien de base.
Je ne suis pas mécanicien mais je sais changer ma chambre à air de vélo par ex.
Mais effectivement ne pas connaître TOUT en informatique est assez évident et l'enquête présentée est à ce titre un peu sans intérêt (ou en tous les cas n'apprend pas grand chose que - je crois - tout le monde savait déjà).
J'ajoute qu'avoir une information claire, précise et pédagogiquement "dans les clous" de la plupart des notions citées dans l'article n'est pas toujours très simple.

avatar MarcMame | 

@algounet

"Ca fait 120 ans que les voitures existent et tu as toujours 99% de la population qui ne sait pas changer un pneu"

Oui parce que personne ne dispose du matériel nécessaire...

La remarque que l’on peut faire à la lecture de ton message c’est que ça fait 120 ans que les voitures existent et tu as toujours 99% de la population qui ne sait pas faire la différence entre la roue et le pneu...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR