Les Mac Apple Silicon pourraient s'octroyer 7 % du marché des portables en 2021

Stéphane Moussie |

En ce début d'année, TrendForce s'est prêté au jeu préféré des analystes, à savoir celui de faire des estimations. Ainsi, même s'il souligne que la situation est toujours très incertaine en raison du coronavirus, le cabinet s'attend à ce que 217 millions d'ordinateurs portables s'écoulent en 2021, soit 8,6 % de plus que l'année dernière.

Image Apple

Dans le lot, il y aurait pas moins de 18,5 % de Chromebooks ainsi que 7 % de Mac Apple Silicon (le cabinet écarte les Mac Intel de l'équation). D'après TrendForce, les MacBook M1 ont représenté uniquement 0,8 % du marché en 2020, ce qui s'explique par leur sortie en toute fin d'année ainsi que le fait que toute la gamme de MacBook n'a pas basculé sur la puce Apple. L'arrivée probable d'un MacBook Pro 14" et d'un MacBook Pro 16" Apple Silicon — TrendForce évoque le second semestre — va naturellement donner un coup de boost.

AMD étant aussi très en forme en ce moment, Intel pourrait voir sa présence se réduire relativement rapidement sur le marché des ordinateurs portables. Selon les estimations de TrendForce, il y aurait donc 7 % du marché qui irait aux puces Apple ainsi que 20 % à AMD. Et c'est sans compter les puces ARM qui équipent une partie des Chromebook et la volonté de Qualcomm d'équiper les portables Windows en Snapdragon.


avatar Rom 1 | 

Un MacBook Pro 16 pouces Apple Silicon avec un écran OLED, ça serait top !👌

avatar marc-5 | 

@Rom 1

Ce serait du mini LED apparemment :)
Pour le passage à Apple Silicon, toute la gamme portable devrait y passer d’ici l’automne

avatar Rom 1 | 

@marc-5

Yep vivement mais j’attendrai sûrement les M2 pour que ça règle les premiers soucis de jeunesse même s’il ne semble pas y avoir de réels problèmes. 🙃

avatar corben | 

@Rom 1

Avant que ça ne s’appelle M2 je pense que t’as encore du temps à attendre le temps qu’ils déclinent du M1xxx genre M1S, M1X...
Et franchement y a aucun souci de jeunesse pour l’instant

avatar Rom 1 | 

@corben

On verra bien, déjà j’aurai jamais parié sur M1 alors le nom peu importe. Disons la deuxième génération des systèmes sur puce d’Apple.

avatar Jeamy | 

@corben

Parler pour vous ( sans offense). Le mien repart chez Apple et envoi d’un nouveau pour dans 3 semaines mini. Impossible d’éjecter un disque USBc Lacie pour Time Machine , Impossible d’installer l’appli PCloud, et le tout avec les ingénieurs de Apple en partage écran et tests physiques chez un Apple Reseller.
Mais c’est vrai que le reste est époustouflant

avatar YetOneOtherGit | 

@Jeamy

"Parler pour vous"

Ça ce n’est pas forcément un souci de jeunesse, il faudrait savoir si le taux de pb est supérieur sur les Mac ARM que sur ceux Intel et on n’en sait rien.

avatar corben | 

@Jeamy

Le problème vient sûrement du périphérique

Ça reste de l’informatique

N’importe quel ordi a toujours des soucis divers

avatar dvd | 

j'attends le prix mais je pense que je vais craquer. si apple a la bonne idée de les positionner moins cher que les anciens intel 16' ce serait super. ca inciterait au switch rapide.
16', 32 Go Ram, 4 usb : shut up and take my money.

avatar Rom 1 | 

@dvd

Vu comment ça s’est passé pour le 13 pouces, je pense que ce sera pareil pour le 16 : il sera moins cher que la version Intel. 👍

avatar abalem | 

@Rom 1

Vous rêvez complètement ! Le nouveau design se fera payer le prix fort.

avatar Rom 1 | 

@abalem

Je parle du 16 pouces avec M1 pas du 16 pouces avec la nouvelle apparence. Celui avec le M1 devrait, à l’instar du Air et du Pro 13, être moins cher.

avatar R-APPLE-R | 

@Rom 1

Pas d’après les dernières rumeurs , ça serait de vrai nouveau modèles 16/14 et pas de 13 ...

avatar Rom 1 | 

@R-APPLE-R

On verra bien.

avatar pocketalex | 

@abalem

Fin 2019 : de nouveaux MBP sont annoncés dont une option « 16’’ »

Et tout le monde ici, comme toi, d’affirmer (et non supposer) qu’il sera « hors de prix / plus cher »

Au final : une gamme moins cher, le 16’’ en standard et non en option, et baisse des prix sur les options

J’ai prix ce modèle, j’ai poussé les curseurs, et par rapport à la génération d’avant, j’ai gagné environ 1000€. Et je l’ai payé 10% plus cher que les PC équivalents (Dell XPS, Lenovo Xtrem Gen 2, etc)

Fin 2020 : il s’annonce en coulisse qu’Apple va sortir ses premiers Mac avec leur CPU maison

Et tout le monde ici d’affirmer, et non supposer, comme toi, que ce sera « moins bien, moins puissant, et plus cher »

Au final : une gamme qui permet pour moins cher d’avoir la puissance de PC bien plus onéreux, un gain en puissance phénoménal, jamais vu avant, et un gain en autonomie phénoménal aussi (mais déja vu avec les PC sous ARM : 15 à 20h d’autonomie, sauf que les machine sont tellement lentes qu’elles sont inutilisables)

Et là, on nous parle des futures gammes pro sous Silicon, et de suite, des gens comme toi débarquent pour nous balancer « plus cher »

Alors moi je me base sur des faits, j’aimerais bien savoir de quoi sur toi tu te bases pour nous balancer une telle affirmation ?
Ta méconnaissance et on aigreur ? Je vois pas autre chose

avatar abalem | 

@pocketalex

Mon « aigreur », diantre, comme tu y vas ! Tu as avalé une huître de travers ? 😂

Pour moi c’est évident que les nouveaux M1 au design différent seront plus chers, on parle d’Apple quand même 🙄 et c’est malin de leur part, puisqu’ils ont eu l’intelligence de frapper très fort en introduisant la nouvelle puce dans l’ancienne architecture à un prix contenu.

Sauf que la, avec le 14”, ils vont pouvoir se lâcher et jouer non seulement sur le désir du geek et tout leur tintouin marketing qui nous donne envie d’acheter illico un truc qu’on a jamais essayé, mais surtout sur l’excellente réputation que le M1 s’est acquise immédiatement. Je parle du 14, mais ça vaut aussi pour le 16.

Je peux tromper bien sûr, mais ça me fait toujours rigoler de lire des commentaires du style : « un 16 Go avec un processeur M2, 32Go de ram, un écran miniled, 4 TB a moins de 2000€, j’acheeeeeeete ! » Moi aussi ;)

Bisous 😗

avatar YetOneOtherGit | 

@abalem

"Je peux tromper bien sûr"

Donc ce n’est pas « évident » 😉

Ton propos est un rien péremptoire et à l’emporte-pièce.

Apple montre depuis quelques temps un rien d’agressivité sur le positionnement tarifaire de certains Mac, inférer une augmentation tarifaire pour la suite de la transition ARM c’est loin d’être une certitude 😉

avatar abalem | 

@YetOneOtherGit

You got me 💥😬

avatar YetOneOtherGit | 

@abalem

🙃😉

avatar Paquito06 | 

@abalem

"Je peux tromper bien sûr, mais ça me fait toujours rigoler de lire des commentaires du style : « un 16 Go avec un processeur M2, 32Go de ram, un écran miniled, 4 TB a moins de 2000€, j’acheeeeeeete ! » Moi aussi ;)
"

Surtout que la RAM ne veut plus dire grand chose avec l’architecture M1 par rapport a Intel, cf:

https://lemire.me/blog/2021/01/06/memory-access-on-the-apple-m1-processor/

avatar romainB84 | 

@abalem

Puisses tu avoir raison!! 😍

avatar raoolito | 

Interessant d’imaginer qu’en ajoutant les mac intel encore au catalogue, apple pourrait se hisser à 10% de pdm
On a plus vu cela depuis longtemps

avatar r e m y | 

@raoolito

Je ne pense pas... ils ont simplement considéré que tous les Mac portables en 2021 seraient des Mac AppleSilicon, ce qui simplifie leur présentation, car il n'y a aucune raison pour que les Mac portables Intel tombent à 0% or c'est ce qui ressort de leurs chiffres quand on regardent comment se répartissent les 217 millions d'ordinateurs portables dont ils prévoient la vente cette année.

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

Les 10% de PDM pour le Mac à moyen terme ne me semble pas irréaliste. 😎

Wait & See

avatar occam | 

« Les Mac Apple Silicon pourraient s'octroyer 7 % du marché »

Tout comme je pourrais m’octroyer une augmentation de 100% de mon salaire, ainsi qu’une réduction de 50% de mon revenu imposable.
S’il n’en tenait qu’à moi.

Malheureusement, je ne suis pas seul et unique souverain.
Apple, malgré ce que certains semblent croire, non plus. Les Mac Apple Silicon ne pourront donc pas « s’octroyer » un quelconque pourcentage du marché : ils devront le conquérir. De haute lutte ou par défaut, c’est à voir. Mais non pas se l’octroyer, si les mots ont encore un sens.

avatar Baptiste_nv18 | 

@occam

Octroyer est très bien ici

avatar YetOneOtherGit | 

@Baptiste_nv18

"Octroyer est très bien ici"

Non, si on est rigoureux Occam a raison, sous sa forme pronominal c’est une action qui ne dépendrait que de la volonté d’Apple 😉

avatar occam | 

@Baptiste_nv18

"Octroyer est très bien ici"

Probablement. À d’autres moments, j’aurais écrit : « Sans doute. » Et c’est bien le problème. Un problème qui devrait nous préoccuper.

D’abord, il faut savoir ce que l’on entend par « bien », et ce que l’on entend par « ici ».
Si cela veut dire qu’une posture impériale — telle que le verbe « octroyer » l’implique — sied au nombrilisme d’une communauté perpétuellement en prise aux tentations tribales, vous avez raison : cela convient « très bien ici » ; ici, à l’intérieur de cette bulle.
À l’intérieur de la baleine, comme aurait dit Orwell.

Une des constantes en anthropologie culturelle est l’observation que le nom que se donne une tribu signifie le plus souvent simplement, à l’origine du moins, « les Hommes » ; les individus ou groupes n’appartenant pas à la tribu étant considérés par défaut comme étrangers à l’espèce.

Il me semble indispensable, même sur un site Apple-centrique qui invite un certain degré de tribalisme, d’adopter un point de vue plus distancé et un angle de vue moins étroit. Question d’équilibre.

avatar Pas-un-philosophe | 

Au revoir intel, mort de lui même

avatar YetOneOtherGit | 

@Pas-un-philosophe

"Au revoir intel, mort de lui même "

Nous en sommes très très très loin 😎

avatar r e m y | 

@YetOneOtherGit

Pas dans les chiffres de ce cabinet d'analyse (du moins chez Apple, si c'est ce que sous-entend Pas-un-philisophe); il n'y a plus un seul MacBook INTEL dans les 217 millions de portables dont ils estiment la vente en 2021.

Mais c'est juste une hypothèse simplificatrice de leur part, il me semble. Ils ont considéré que tous les portables Apple vendus en 2021 serait à base de processeurs AppleSilicon, quand bien même ils indiquent eux même, que les nouveaux ne seraient mis sur le marché qu'apres Q2.

Si on regarde tout le marché, la part d'INTEL reste prépondérante, AppleSilicon et AMD ne cumulant à eux deux que 27%.

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"Pas dans les chiffres de ce cabinet d'analyse"

Je ne vois pas où ces projections porteraient l’annonce de la mort d’Intel ?

avatar r e m y | 

@YetOneOtherGit

Chez Apple, ce cabinet ne comptabilise plus aucun portable avec processeur Intel en 2021. Mais comme je l'écris (vous avez le droit de lire), c'est de leur part une hypothèse simplificatrice.

Quant au reste du marché, comme je l'ai également écrit, Intel reste prépondérant, AMD + AppleSilicon ne comptant que pour 27% du marché selon market trend

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

Au final où veux tu en venir ?

Tu commentes un propos où je m’oppose à une vision d’une mort d’Intel.

Il y a une articulation qui manque ou qui m’échappe dans tes propos 😉

Si nous sommes ici en désaccord, sur quoi le sommes nous en fait 🙃😉

avatar r e m y | 

@YetOneOtherGit

Je pars de l'hypothèse que Pas-un-philosophe ne parlait que d'intel chez Apple et pas du marché global.
Si on prend les chiffres de market trend au pied de la lettre, INTEL semble effectivement disparaître chez Apple.

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"Je pars de l'hypothèse que Pas-un-philosophe ne parlait que d'intel chez Apple et pas du marché global. "

Ok 😉

“Au revoir intel, mort de lui même "

Me semblait quand même de portée bien plus générale que la transition M1 😉

avatar r e m y | 

@YetOneOtherGit

Sur ce site, pour beaucoup, le monde s'arrête à Apple...

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"Sur ce site, pour beaucoup, le monde s'arrête à Apple..."

En tout merci d’avoir trouvé la source du malentendu 😉

avatar fernandn | 

Rien que dans le monde de l’entreprise les portables Intel ont encore de beaux jours. Mais pour combien de temps.
Nous verrons la suite.
Cela me rappelle un article dans les années 80 au tout début de l’informatique grand public qui disait haut et fort que le ciel nous tomberait sur la tête si la marque d’ordinateurs Sinclair disparaissait ! Quelque mois plus tard c’était chose faite! Plus récemment si je peux dire ainsi c’était pour Nokia ! On peut trouver pleins d’exemples de leader qui ont disparu en peu de temps.
Je ne suis pas expert mais Apple et sûrement d’autres vont suivre, vient de créer une rupture technologique. Ça peut faire mal. Mais la clé reste le monde de l’entreprise et les logiciels historiques qui sont très fortement installés.
Un chapitre vient de s’ouvrir...

avatar YetOneOtherGit | 

@fernandn

"Cela me rappelle un article dans les années 80 au tout début de l’informatique grand public qui disait haut et fort que le ciel nous tomberait sur la tête si la marque d’ordinateurs Sinclair disparaissait ! "

Comparaison n’est pas raison et là c’est un exemple absolu de ce dogme volterien.

Le cas de Sinclair n’a strictement rien à voir avec celui qui nous intéresse, strictement aucun élément de contexte n’est comparable 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@fernandn

"Plus récemment si je peux dire ainsi c’était pour Nokia ! On peut trouver pleins d’exemples de leader qui ont disparu en peu de temps."

Nope on en trouve très peu sur des acteurs de la taille et de l’histoire d’Intel et la chute de Nokia ou Kodak n’est absolument pas comparable avec le cas qui nous intéresse pour des raisons connues et documentées que j’ai exposés mainte fois en ces lieux.

Nokia est une ancienne entreprise qui avait liquidé toute ses activités historiques pour investir lourdement sur l’Eldorado du téléphone mobile, qui n’était absolument pas diversifié, qui n’avait pas une longue histoire à ces niveaux d’activité... un feu de paille pas une major qui s’effondre.

Kodak n’est d’une part pas réellement mort (il y a eu très tôt de sa lucrative activité de chimie avec Eastman Chemical qui existe encore et est toujours très rentable) et d’autres part ce n’est absolument pas le fait d’une incapacité à s’adapter à une révolution technologique qu’ils avaient initié mais de l’impossibilité pour une entreprise construite sur des ratios de marge plantureux de passer à,une industrie offrant des ratios de marge bien plus faible.

Bref l’effondrement des majors est un phénomène extrêmement rare une part très conséquente des entreprises du Fortune 500 à une très longue histoire et c’est réinventer de nombreuses fois.

Certains tenaient le même discours sur MS il y a quelques années on voit ce qu’il en est aujourd’hui.

avatar Oracle | 

Bonjour, je suis à la recherche d’un comparatif de benchmarks entre applications Mac M1 et Intel ou AMD mais sur Windows (pas sur Mac Intel), avez-vous vu cela passer ? J’ai cherché avec Google mais je n’ai rien trouvé de très pertinent.

CONNEXION UTILISATEUR