Fermer le menu
 

Test du MacBook Air 13" début 2014

Stéphane Moussie | | 16:42 |  14

Le rafraîchissement de printemps des MacBook Air dicté par un renouvellement des puces d'Intel a du bon. Les ultraportables d'Apple version « début 2014 » gagnent 100 MHz tout en étant 100 € moins cher.

Le léger gain de puissance n'a pas entamé l'excellente autonomie du modèle 11" que nous avons récemment testé. Nous nous sommes également intéressés au cas du 13", en choisissant une configuration personnalisée :

  • processeur Core i5 de 1,4 GHz (Turbo Boost à 2,7 GHz) à 2 cœurs physiques (4 logiques avec la technologie Hyper-Threading)
  • 8 Go de RAM (option à 100 €)
  • 512 Go de stockage SSD (option à 300 €)

Au total, la facture s'élève à 1 599 €. Il s'agit d'une configuration gonflée à bloc, à l'exception du processeur. Nous avons délibérément fait l'impasse sur la puce Core i7 1,7 GHz proposée en option à 150 €, car il s'agit de la même que l'année dernière. Si vous voulez en savoir plus sur le gain de performances qu'elle apporte, vous pouvez consulter notre test du MacBook Air mi-2013.

Autonomie

À l'instar du 11", la principale question qu'on se posait au sujet du MacBook Air 13" début 2014 était l'impact des 100 MHz supplémentaires sur son endurance. Le petit modèle s'en est très bien sorti avec une autonomie qui s'est même améliorée, aidé aussi par Mavericks (l'an dernier les machines testés étaient sur Mountain Lion).

Dans le premier test (un nouveau), nous utilisons Safari et Mail. La page d'accueil de MacG est rechargée automatiquement toutes les 30 secondes (Flash est installé) pendant que Mail relève le courrier toutes les minutes. La connexion Wi-Fi est donc constamment sollicitée. La luminosité de l'écran est à 50%. Le MacBook Air 13" est resté allumé pendant une moyenne de 15h. Un résultat exceptionnel qui enterre le MacBook Air dont la moyenne de 11h était déjà excellente.

Dans le deuxième test, on a ajouté une lecture en boucle de musique dans iTunes et poussé la luminosité à 80%. La moyenne obtenue est de 11h 25 min. Là encore, le 13" surpasse son petit frère qui avec ses 9h était déjà très endurant, mais fait un petit peu moins bien que le modèle de 2013 qui avait tenu 11h 40. Vu la durée totale, cet écart est presque négligeable.

Le troisième test, plus empirique, consiste à utiliser la machine dans le cadre d'une journée de travail classique chez MacG : l'écran est réglé à 80 % de luminosité ; Firefox est beaucoup sollicité avec de nombreux onglets ouverts ; Mail relève les courriels toutes les minutes ; Twitter est lancé ; Reeder constamment ouvert pour les RSS ; Dropbox synchronise régulièrement des fichiers ; Spotify pour écouter un peu de musique ; Byword sert à rédiger les articles et Antidote à les corriger (en partie).

Soulignons qu'il y a forcément des disparités d'usage, même si le contexte d'utilisation est assez similaire. Le MacBook Air 13" s'est éteint au bout de 8h. C'est 15 min de plus que le 11" de cette année, mais 30 min de moins que le 13" 2013. C'est un excellent résultat et on pourra donc travailler une journée complète sans chargeur. Il faut se souvenir qu'en 2012, le MacBook Air 13 d'alors (sur Mountain Lion) avait tenu 6h, et qu'en 2011, la machine s'était éteinte au bout de 5h.

Notre dernier test pousse à fond le processeur et la puce graphique. Nous faisons tourner Valley Benchmark (définition réglée sur celle par défaut du système, la qualité des textures sur Ultra, l'antialiasing sur X8, la luminosité de l'écran au maximum et les Wi-Fi/Bluetooth activés). Au bout de 1h 57 min le Mac s'est éteint, soit 35 min de plus que le 11".

Au bout du compte, l'autonomie n'a globalement pas varié depuis l'année dernière. Malgré les 100 MHz supplémentaires, qui consomment nécessairement plus d'énergie étant donné qu'Intel n'a rien modifié d'autre dans ses processeurs, l'autonomie du MacBook Air est toujours aussi excellente. Ce résultat s'explique par les optimisations de Mavericks qui ont un effet bénéfique sensible, comme on avait pu le constater sur un portable de 2013 dont l'endurance avait progressé simplement grâce à ce nouveau système.

Performances

Par acquis de conscience, nous avons répété les benchmarks déjà réalisés sur le MacBook Air 11". Sans surprise, les résultats sont quasiment identiques, les deux machines utilisant le même processeur (Core i5 4260U). Geekbench, qui mesure le processeur et la mémoire, donne cette génération comme 10% plus rapide que la précédente.

Nous utilisons de nouveaux tests applicatifs depuis le Mac Pro 2013. Garageband 10 encode un fichier de 30 minutes en AAC 256 ; dans Logic Pro X on active autant de pistes que possible jusqu'à ce que la machine cale (le Mac Pro 2013 huit coeurs en a géré jusqu'à 185) ; iPhoto et Aperture exportent chacun 500 images RAW en JPEG de qualité moyenne ; iMovie exporte en 1080p une séquence 4K d'environ 5 minutes ; Final Cut Pro génère en 5K un fichier 5120x2700.

Les résultats sont identiques entre le 13" et le 11", à l'exception d'Aperture et iPhoto où on note une différence d'une trentaine de secondes, tantôt en faveur de l'un, tantôt en faveur de l'autre.

De manière à pouvoir comparer directement les deux générations de MacBook Air 13", nous avons repris deux anciens tests qui sollicitent spécialement le processeur :

  • Encodage avec GarageBand 6 d'un podcast de 30 minutes :

    • MacBook Air 13" Core i5 1,4 GHz début 2014 : 1 min 30s
    • MacBook Air 13" Core i5 1,3 GHz mi-2013 : 1 min 46s
    • MacBook Air 13" Core i7 1,7 GHz mi-2013 : 1 min 23s
  • Encodage HandBrake au format iPhone d'un film 1080p de 4,7 Go :

    • MacBook Air 13" Core i5 1,4 GHz début 2014 : 32 min 01s
    • MacBook Air 13" Core i5 1,3 GHz mi-2013 : 35 min 07s
    • MacBook Air 13" Core i7 1,7 GHz mi-2013 : 28 min 06s

On constate donc une hausse de performance autour de 10 %. Le gain de temps sur les petites tâches est minime (GarageBand), mais il est sensible sur celles qui durent plusieurs dizaines de minutes (HandBrake). Le Core i5 Haswell Refresh offre des performances à mi-chemin entre le Core i5 de l'année dernière et le Core i7 en option qui coûte 150 €.

Notons que durant la quasi-totalité de ces mesures, la machine est restée parfaitement silencieuse. Ses ventilateurs se sont mis en route uniquement pour les tests les plus exigeants, comme Valley Benchmark. Même chose au niveau de la température, qui est montée seulement lors des opérations lourdes.

9
10
Test du MacBook Air 13" début 2014
  • Processeur dual-core Intel Core i5 à 1,4 GHz "Haswell"
  • 8 Go de RAM
  • 512 Go de SSD
  • Intel HD Graphics 5000

  • Bonnes performances

  • Excellente autonomie

  • Léger

  • Qualité de fabrication

  • La baisse de prix


  • Différences de performances du SSD selon la marque


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


14 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar BitNic mar, 13/05/2014 - 17:20

Ahhhh merci MacG, c'est exactement la "configue" que j'envisage d'acheter d'ici quelques jours.
J'hésitais avec le i7 et votre test me fera économiser 150€.
Il n'y a plus qu'à espérer de tomber sur un SSD Samsung.

avatar GrosMatou27 mar, 13/05/2014 - 17:42 (edité)

Un gain de performance du processeur de 10% pour une baisse d'autonomie de 6%... mouais... pas convaincu. Je pense que la plupart des gens qui achètent cette version core i5 n'ont pas besoin de ce léger gain de perf. Et seraient bien contents d'avoir plus d'autonomie.
Ou alors c'est histoire d'avoir une nouveauté à présenter lors du prochain modèle

"Ouah regardez c'est génial on a encore réussi à gagner 45min sur notre nouveau macbook air, achetez le ! " (par contre on ne vous dit pas qu'on en avait fait perdre 30 sur notre "refresh" de l'année dernière.

avatar Le Gognol mar, 13/05/2014 - 20:01 via iGeneration pour iOS

@GrosMatou27 :
L'autonomie dépend de tellement de circonstances et de paramètres que la conclusion d'une "baisse" dommageable d'autonomie me paraît bien hasardeuse...



avatar GrosMatou27 mar, 13/05/2014 - 20:42 (edité)

Tout autant qu'une "augmentation" des performances. Et de coup le test n'a pas de sens

avatar Stéphane Moussie macG mar, 13/05/2014 - 21:13 (edité)

@GrosMatou27 : chiffres à l'appui on démontre qu'il y a une augmentation de performances et le test n'a pas de sens ? Quant à l'autonomie, comme on le précise bien, le test empirique (journée de travail à MacG) n'est pas réalisé dans des conditions strictement identiques à chaque fois (il arrive par exemple qu'on regarde plus de vidéos un jour et donc que l'autonomie soit inférieur). ll est surtout là pour donner un ordre d'idée. L'autre test (Safari + Mail + iTunes + luminosité) est plus "précis", et la différence entre les deux génération (15 minutes sur plus de 11h) est négligeable.

avatar Nesus mar, 13/05/2014 - 20:14 via iGeneration pour iOS

@GrosMatou27 :
Quand on passe 8h l'autonomie est une option. Sauf à vivre dans le désert, ce qui ferait bien évidemment qu'il serait impossible d'avoir une prise en huit heures.

avatar GrosMatou27 mar, 13/05/2014 - 20:51

Et si le macbook avait une autonomie de 6h, ça serait au dessus de 6h que l'autonomie ne compte plus...

avatar maestro22 mar, 13/05/2014 - 17:48 (edité)

Un i7 est quand même beaucoup plus puissant.Regarde le 2012 il reste dans la course, le i5 est faiblard.

avatar negaca mar, 13/05/2014 - 17:53 via iGeneration pour iOS

J'attends la génération suivante de processeurs Intel (je me souviens plus du nom, broadwell ?) pour changer mon vieux MBP de 2008, apparemment la prochaine génération serait encore un bon en avant niveau consommation.

avatar macbookeur75 mar, 13/05/2014 - 18:31 via iGeneration pour iOS

Sur les MBA vu le prix des i7 et du peu que ça apporte en bicore je n'ai jamais acheté que les i5 et en mettant les sous dans les 8 go de ram voire 256 au lieu de 128 en ssd car les 256 sont plus véloces

avatar Florian Innocente macG mar, 13/05/2014 - 20:33

Oui sauf à faire des trucs un peu costauds un i7 se justifie assez peu, surtout comme tu le dit, si on a un budget encadré et que l'on peut réaffecter les sous au SSD.

avatar Mickjagger mer, 14/05/2014 - 11:24

Est-ce que sur ces MacBook Air 8go sachant que la RAM est soudée et que c'est le maximum possible, ça continuera à suffire dans 2-3 ans?
Si vous avez un avis pour un usage Photoshop pas hyper gourmand (maquettes web avec pas mal de calques, mais pas de photomontages très lourds en 300dpi), Illustrator, In Design?

J'ai constaté que 4Go étaient complètement à la ramasse sous ML sur un MBP mi-2012 disque dur classique non-retina i7 2,3ghz (temps de latence très pénibles entre deux applis comme PS et Mail!! mémoire saturée très vite… bref passer à 16go a heureusement corrigé le problème), mais je ne sais pas si 8go est si satisfaisant, même sous Mavericks... Merci de vos lumières éventuelles.

avatar marvel63 mer, 14/05/2014 - 15:42

@Mickjagger ton problème vient du disque, mets un SSD et tu verras la différence !

Je dis ça car mon MBP 2009 tourne comme une horloge sur ML avec un SSD. Pas de lag, en tout cas pas de sentiment de lenteur, pourtant je suis exigeant la dessus.
Même constat pour mon MBA 2011.

avatar Mickjagger jeu, 15/05/2014 - 00:40

OK, merci de ton message Marvel, ça me rassure sur le potentiel d'un MBA limité à 8go pour le moment...