Fermer le menu

On a touché la Touch Bar des nouveaux MacBook Pro

Stéphane Moussie | | 20:30 |  161

Nous avons enfin pu essayer la Touch Bar des nouveaux MacBook Pro. Pas celle qui est simulée avec astuce sur iPad, mais la vraie, lors d’une visite chez Apple France.

Faute d'avoir eu l'autorisation de prendre des photos pendant la démonstration, en voici de TechCrunch au sortir du keynote — Cliquer pour agrandir

L'écran OLED est effectivement de qualité Retina. Impossible de distinguer les pixels individuels à l'œil nu, l'affichage est parfaitement net. Sa luminosité s'adapte automatiquement et il n'est pas possible de la modifier manuellement.

Dans la pièce bien éclairée dans laquelle s'est tenue la démonstration, je m'attendais à une luminosité supérieure, mais passé la petite surprise, on comprend qu'elle est plus mesurée que celle de l'écran principal pour ne pas gêner. Cela participe aussi au meilleur accord entre la Touch Bar et le reste du clavier, même si on ne confondra pas les touches virtuelles avec celles physiques d'un point de vue visuel — et encore moins d'un point d'un vue tactile, puisqu'il n'y a pas de retour haptique.

TechCrunch — Cliquer pour agrandir

L'écran OLED n'occupe pas l'intégralité de la barre. À droite, il s'arrête avec le bouton Touch ID de 2de génération cliquable. À gauche, il y a une petite marge par rapport à l'extrémité. Un problème pour appuyer sur la touche virtuelle Esc à l'aveugle, habituellement située dans le coin ? Non, puisqu'une pression sur le bout de la barre (où l'écran n'est plus présent, donc) active quand même ce bouton, ou l'autre qui est à sa place suivant les applications. Dit autrement, là où s'arrête l'écran, le tactile continue.

Image Apple — Cliquer pour agrandir

Pour préserver l'autonomie du MacBook Pro, la Touch Bar réduit drastiquement sa luminosité après plusieurs dizaines de secondes d'inactivité, puis s'éteint complètement après une quinzaine de secondes supplémentaires. Toucher le trackpad ou taper sur le clavier la fait se rallumer instantanément.

La démonstration était enthousiasmante. La Touch Bar est très réactive, la lisibilité bonne, les raccourcis des apps globalement pertinents, les boutons systèmes personnalisables... Je pense en faire plus avec cette Touch Bar qu'avec la rangée de touches de fonction basiques qui me sert assez peu quotidiennement — ceux qui utilisent les F1, F2 et autres F3 dans leurs workflow peuvent les retrouver en appuyant simplement sur la touche fn.

Le seul moyen de voir les MacBook Pro avec leur Touch Bar actuellement, c’est… sous cloche. — Cliquer pour agrandir

Je suis quand même sceptique sur la prévisualisation des photos et onglets, minuscules sur cet écran très mince, et je ne m'emballe pas prématurement car il faudra voir ce qu'il en sera sur la durée : cette Touch Bar arrivera-t-elle à rentrer dans les habitudes ?

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


161 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Mat-e 07/11/2016 - 20:36 via iGeneration pour iOS

Merci pour ce premier retour d'expérience 😀
Vivement les vrais tests

avatar studdywax 07/11/2016 - 20:36 via iGeneration pour iOS

Le nouveau macbook sous cloche. Vu comment est mon compte en banque, c'est comme ça qu'il est dans mon esprit...

avatar simnico971 07/11/2016 - 20:38 via iGeneration pour iOS

@studdywax

En effet, pas besoin de le mettre sous cloche pour qu'il soit inaccessible...



avatar Almux 08/11/2016 - 08:22

Il y aura toujours des "choses inaccessibles" pour les uns… mais pas pour d'autres: c'est comme ça.
Perso, comme je ne suis pas flambeur (pas de trucs inutiles en leasing, ni achats compulsifs, etc.), mes économies m'ont permis de commander, et de payer d'avance, le 13" Oled… Simple question de choix.

avatar solent 08/11/2016 - 10:57

je suis également assez raisonnable côté endettement, mais là même si j'en ais les moyens ça sera sans moi. 2000€ pour une entrée de gamme non merci.

avatar whocancatchme 07/11/2016 - 20:37 via iGeneration pour iOS

Le fait de devoir décrocher les yeux de l'écran pour savoir où on appuie (du fait du tactile) en fait un outil pas très productif pour les ingénieurs qui préfèrent ne pas décrocher les yeux du clavier...

Ça servira à l'étudiant qui veut envoyer un smiley mais pas vraiment plus je pense

avatar fousfous 07/11/2016 - 20:41 via iGeneration pour iOS

@whocancatchme

Bah les touches de fonctions j'y vais jamais à l'aveugle, et je pense que c'est la même chose pour beaucoup de monde.
Et de toute façon elle est vraiment très près de l'écran, c'est pas comme si c'était au niveau du trackpad par exemple.

avatar pn10000 07/11/2016 - 21:15 via iGeneration pour iOS

@fousfous

Je te met au defi d'appuyer sur les touche f5, f8, f10 puis f3 sans regarder ton clavier et sans te tromper !

avatar tech-devil 07/11/2016 - 21:18

J'ai réussi !

avatar pocketalex 07/11/2016 - 21:42

@tech-devil : tu as donc ton diplome de secrétaire dactilo :)

avatar naarin 07/11/2016 - 21:42 via iGeneration pour iOS

@fousfous

Je suis bien d'accord, pour moi il est quasi impossible de distinguer le F6 du F7 par exemple, je suis obligé de regarder à chaque fois.

avatar Stéphane Moussie macG 07/11/2016 - 20:43

@whocancatchme : certes, un bouton tactile ne se trouve pas à l'aveugle comme un bouton physique, mais je me demande si pour certaines actions une mécanique gestuelle ne va pas se mettre en place. Et puis il y a aussi certaines fonctions, comme le défilement dans les photos ou la palette de couleur, qui ne demandent pas nécessairement de regarder la Touch Bar. En tout cas, la démonstration était trop courte pour que je puisse me faire un avis là-dessus. Il faudra attendre le test. :-)

avatar macinoe 08/11/2016 - 07:58

Mouais, si la pertinence de la fonction n'était pas du tout évidente à la première impression, il y a peu de chance qu'elle le devienne plus tard.

avatar NestorK 07/11/2016 - 20:55 via iGeneration pour iOS (edité)

@whocancatchme

Sous Final Cut Pro, certains raccourcis peuvent être excellents, si tant est qu'on utilise le clavier du MacBook pour piloter la session de montage (et c'est peu probable en studio ou en intérieur avec son bureau).

Sous macOS, certains raccourcis permettent d'éviter les cmd + une touche + une touche, comme pour les captures d'écran dont je suis perso assez friand.

Ne pas jeter trop vite le bébé avec l'eau du bain même si au fond, je suis pas loin de partager ton point de vue. Reste que je n'utilisais jamais les touches de fonction, sauf pour le volume et la luminosité, c'est donc l'occasion - peut être - d'en faire un peu plus.

Et étonnamment, Apple a bien bossé, beaucoup d'apps la prennent déjà en charge, et à mon avis ça va suivre côté développeurs.

avatar marc_os 08/11/2016 - 10:11 via iGeneration pour iOS

@NestorK :
« étonnamment Apple à bien bossé»

C'est étonnant uniquement par rapport aux préjugés contre Apple distillés ici à longueur de journée !

avatar Almux 08/11/2016 - 08:24 (edité)

En plus de trente ans de pratique, et contrairement à la tablette graphique, je n'ai jamais pu utiliser le clavier sans le regarder… Je ne suis pas dactylo, il est vrai.

avatar marc_os 08/11/2016 - 10:07 via iGeneration pour iOS

@whocancatchme :
C'est vrai que sur PC on accède à la touche F6 ou F8 sans avoir besoin de quitter l'écran du regard... :-/

avatar BeePotato 08/11/2016 - 10:43

@ whocancatchme : « Le fait de devoir décrocher les yeux de l’écran pour savoir où on appuie (du fait du tactile) en fait un outil pas très productif pour les ingénieurs qui préfèrent ne pas décrocher les yeux du clavier... »

Le soucis, c’est de décrocher les yeux du clavier ou de l’écran ? Faudrait savoir ! ;-)

« Ça servira à l'étudiant qui veut envoyer un smiley mais pas vraiment plus je pense »

Ah. Il n’y a donc aucune autre possibilité qu’être un « ingénieur qui préfère ne pas décrocher les yeux de l’écran (plutôt que du clavier) » ou être un « étudiant qui veut envoyer un smiley » ?

Et si on n’est ni étudiant, ni ingénieur, mais qu’on veut tout de même utiliser cette TouchBar et qu’on n’a rien contre l’idée de quitter l’écran des yeux un instant pour ce faire ? On n’a pas le droit ?

Et si — plus grave encore, j’imagine — on est un ingénieur, mais du genre qui quitte l’écran des yeux pour utiliser les touches de fonction parce que c’est tout de même très aléatoire (et donc risqué) de les utiliser en aveugle, et que du coup on n’a aucun problème avec l’idée d’utiliser cette TouchBar, voire qu’on est emballé par son potentiel ? On doit se demander si on existe vraiment ?

:-)

avatar patrick86 08/11/2016 - 10:46

@BeePotato :

J'imagine pas non plus le cas de l'étudiant en école d'ingénieur… Lui, il doit se poser de sacrées questions sur son existence. 😅

avatar BeePotato 08/11/2016 - 11:28

@ patrick86 : Faut qu’il se dépêche d’envoyer des smileys avant de décrocher son diplôme et de ne plus avoir le droit d’utiliser sa TouchBar ! :-)

avatar patrick86 08/11/2016 - 12:00

@BeePotato :

Hum… en fait, si on veut être ingénieur et utiliser la TouchBar, il faut rester toute sa vie en alternance ! 😏

avatar Stardustxxx 08/11/2016 - 13:53

@BeePotato
"on est un ingénieur, mais du genre qui quitte l’écran des yeux pour utiliser les touches de fonction parce que c’est tout de même très aléatoire (et donc risqué) de les utiliser en aveugle"

Risqué!! Ton ordi va exploser ?

avatar BeePotato 08/11/2016 - 14:35

@ Stardustxxx : « Risqué!! Ton ordi va exploser ? »

Il n’y a pas que les risques physiques dans la vie. Quand on manipule un ordinateur, on court bien plus souvent le risque d’une perte de données que celui d’une explosion de la machine. Ça reste un risque, même s’il ne correspond pas à ton fantasme explosif. :-P

Il n’y a pas non plus que les gros risques dans la vie. Il y a aussi les petits. Le simple risque de perdre du temps (en ayant lancé un action qu’on ne voulait pas, via un appui sur la mauvaise touche de fonction) reste un risque qu’on peut ne pas vouloir prendre. Surtout, ajouterai-je, pour les gens qui semblent considérer que quitter leur écran des yeux même une fraction de seconde est déjà une perte de temps. ;-)

Or, vu que les touches de fonction, au contraire de la plupart des autres touches du clavier, ne servent généralement pas à insérer ou effacer un caractère, mais bien plus souvent comme raccourcis pour déclencher des actions complexes ou destructrices, les utiliser à l’aveuglette fait courir les deux types de risque cités ci-dessus.

avatar Stardustxxx 08/11/2016 - 15:08

@BeePotato
"Or, vu que les touches de fonction, au contraire de la plupart des autres touches du clavier, ne servent généralement pas à insérer ou effacer un caractère, mais bien plus souvent comme raccourcis pour déclencher des actions complexes ou destructrices, les utiliser à l’aveuglette fait courir les deux types de risque cités ci-dessus."

Desctructices!!! Ton ordi va exploser ?
Des exemples je te prie!!!
Ok tu vas déclencher une action complexe, genre lancer une compilation, tu est en train de me dire que tu ne peux pas annuler ? Si une action est si destructrice et que tu n'as pas de dialogue de confirmation c'est alors une faute de design logiciel.

Evidemment tu vas perdre du temps si tu appuies sur la mauvaise touche, mais en 2016 il est difficile de perdre du boulot (sauf crash systeme), meme les logiciels les plus complexes supportent l'Undo.

Disons que "risqué" est un terme un peu fort ;)

avatar BeePotato 08/11/2016 - 16:48

@ Stardustxxx : « Desctructices!!! Ton ordi va exploser ? »

Encore ?!? C’est une manie, ma parole !
Il faut peut-être que tu regardes des films plus calmes. :-)

« Des exemples je te prie!!! »

Tu en as donné un toi-même. Il est facile d’en imaginer d’autres, surtout en n’oubliant pas qu’on utilise couramment ces touches pour lancer des scripts faits maison, où l’on peut avoir négligé la plus élémentaire prudence (le dialogue de confirmation, quoi).
On peut aussi utiliser des outils cons et archaïques, surtout en ligne de commande. :-)

Je t’invite bien sûr à réfléchir à la notion de destruction de la même façon qu’à la notion de risque. On ne parle pas forcément de la fin du monde. ;-)

« Ok tu vas déclencher une action complexe, genre lancer une compilation »

En voilà une, d’action destructrice (si elle fait perdre le résultat de la compilation précédente).

« tu est en train de me dire que tu ne peux pas annuler ? »

Peut-être, mais tu as perdu du temps. Plus de temps que celui qui aurait été passé à jeter un coup d’œil au clavier. Ce qui est un des risques dont je parlais.

« Si une action est si destructrice et que tu n'as pas de dialogue de confirmation c'est alors une faute de design logiciel. »

En effet, mais ça ne change rien.

« mais en 2016 il est difficile de perdre du boulot (sauf crash systeme), meme les logiciels les plus complexes supportent l’Undo. »

Cf. ma remarque plus haut sur l’usage encore régulier de logiciels n’intégrant pas cette notion.

« Disons que "risqué" est un terme un peu fort ;) »

Non. C’est juste ton interprétation du terme qui est un peu forte. Comme je l’ai déjà dit, il y a des risques plus ou moins gros — ils n’en restent pas moins des risques.

Pages