Fermer le menu
 

TorrenTV : les torrents sur l’Apple TV sans les télécharger

Nicolas Furno | | 09:42 |  45

Popcorn Time a levé une barrière importante en matière de téléchargement illégal : en proposant une simple liste de films et séries, et en retirant tout contexte technique complexe, ce logiciel est beaucoup plus simple à utiliser que les solutions habituelles de P2P. Son succès était une évidence et tous les efforts de l’industrie du cinéma contre ce logiciel en constituent la meilleure preuve (toute l'actualité de Popcorn Time).

TorrenTV reprend à son compte l’idée de Popcorn Time, mais en modifiant deux aspects importants. D’une part, ce logiciel apparu au cours du mois de juillet ne contient pas de catalogues de films et séries. C’est à l’utilisateur de chercher les fichiers en passant par un catalogue. Certes, cela complique son utilisation, mais en contrepartie son auteur se protège au niveau légal, comme pour tous les logiciels de téléchargement de torrents. D’autre part, ce logiciel n’est pas conçu pour regarder sur son Mac, mais sur un Apple TV.

Concrètement, TorrenTV consiste en une fenêtre unique sur laquelle vous glissez soit un fichier .torrent, soit un lien aimant. Le logiciel se charge ensuite de télécharger le début de la vidéo et de l’envoyer, sans attendre la fin du chargement, sur l’écran de la télévision. En pratique, la version actuelle n’est pas encore au point et nous n’avons jamais réussi à obtenir quelque chose sur notre Apple TV.

Nonobstant la question légale — rappelons-le, utiliser les torrents pour regarder un film ou une série protégés par des droits d'auteur est totalement illégal —, l’idée est excellente, surtout pour les fichiers récents avec beaucoup de monde derrière. Quand on a l’habitude de lancer la lecture presque immédiatement, sans attendre un chargement complet, on apprécie ce confort. Mais en reprenant le moteur de Popcorn Time sans son interface et surtout sans son catalogue, l’auteur de cet utilitaire a aussi retiré le plus gros intérêt du logiciel original. On perd ici en simplicité et on aura probablement aussi vite fait de télécharger un fichier avant de l’envoyer en local sur sa télévision.

Le succès de Popcorn Time prouve qu’il manque une solution simple pour regarder des films et séries et on espère que l’industrie cinématographique propose une offre légale aussi complète. L’heure semble être à la répression, mais peut-on vraiment empêcher ces logiciels libres d’exister et de se multiplier ? Toutes les attaques de Hollywood contre ce logiciel n’ont conduit qu’à la multiplication des clones ou des variantes, comme ce TorrenTV qui sera plus difficile à combattre.

Catégorie : 

Les derniers dossiers

45 Commentaires

avatar Kounkountchek 28/07/2014 - 09:57via iGeneration pour iOS

Si je peux me permettre:
"Le succès de Popcorn Time prouve qu’il manque une solution simple ET GRATUITE pour regarder des films et séries et on espère que l’industrie cinématographique propose une offre légale aussi complète ET GRATUITE."

Soyons clair Popcorn c'est simple oui, mais par rapport à ce qui se fait en terme de piratage, et notamment de torrent. Par rapport aux offres payantes (iTunes) il n'y a rien de révolutionnaire.

Le même logiciel avec abonnement ou carte prépayé etc... Rien ne prouve que ce serait un succès. RIEN

avatar Zouba 28/07/2014 - 10:10

C'est bizarre de mettre une citation entre guillemets qui n'existe pas dans le texte.

avatar C1rc3@0rc 28/07/2014 - 23:22

Effectivement…

"Nonobstant la question légale — rappelons-le, utiliser les torrents pour regarder un film ou une série protégés par des droits d'auteur est totalement illégal —"

Non.
Ce qui est illégal c'est de voler un DVD et le mettre a disposition contre rémunération. Modifier un contenu, le tronquer, l'utiliser a des fins commerciales, en faire une contrefaçon (plagiat), le dénaturer (transformer le message par une utilisation d'extraits hors contexte),… sans l'accord de l'auteur, c'est ne pas respecter les droits de l'auteur sur le devenir et l'utilisation de l'oeuvre.

Le téléchargement de fichiers prives, dont on dispose de la propriété, entre particuliers (soi-même, famille et amis) par un systeme P2P est totalement légal. Il y a meme une (lourde) taxe qui se justifie par rapport au droit a la copie privée et a la copie de sauvegarde!

Le problème aujourd'hui c'est que des sociétés payées largement par les groupes représentant les rentiers de l'industrie du divertissement font une vraie politique d'espionnage et de dégradation des réseau P2P pour servir l'objectif terroriste de ces groupes de rentiers.

Alors des solutions comme popcorn se généralisent, pour contre-balancer la tendance au piège du streaming, qui menace la neutralité du net.
Le truc est simple: les seuls cas ou ces agents des rentiers de l'industrie du divertissement peuvent embêter les utilisateurs c'est si un fichier complet est mis en téléchargement. La ils commencent a se manifester et a demander des preuves de la légalité du fichier!

Tant que le fichier est en téléchargement partiel, pas de souci. Donc un truc simple était de mettre en téléchargement des gros fichiers Opensource (genre la dernière distribution Linux) et de limiter la bande passante et l'upload a 1 fichier, puis d'enlever du dossiers partagé les fichiers telechargés en totalité au fur et a mesure. Ca demande quelques petites connaissances techniques.

Popcorn lui fait différemment mais avec le même résultat, il telecharge le fichier et le diffuse en meme temps et evite qu'il soit présent en totalité du le disque a un moment donne, puisque une partie du fichier est en cache et que ce qui a été visionne est efface.
Donc avec Popcorn il n'y a jamais de fichier complet sur la machine de l'utilisateur.
Cela enleve, au agents de la MPAA et cie, tout moyen d'inquiéter l'utilisateur, et c'est pour cela que Popcorn est tant l'objet des attaque de ces groupes de pression…

Torrent TV pousse le système sur device, comme l'Apple TV. Ca n'aura pas vraiment d'intérêt tant que l'on aura pas une application qui fait office de catalogue, et donne le fichier magnet a Torrent TV.

avatar Olivenere 28/07/2014 - 10:30via iGeneration pour iOS

@Kounkountchek :
Arrêtez de vouloir du gratuit partout ! Ou travaillez bénévolement aussi, on verra si ça vous suffit pour vivre...

avatar Lestat1886 28/07/2014 - 10:39

Comment tu veux faire une offre complète et gratuite qui soit aussi rentable??

A moins de mettre des pubs toutes les 15 mins comme sur les chaînes US je ne vois pas...

A un moment faut quand même penser à payer les services qu'on consomme. Le vrai problème c'est le manque de disponibilité des séries (comment voir toutes les séries qu'on aime en vost par exemple), le manque de diversité de la vod, des prix parfois excessif (surtout au cinéma, comparativement parce qu'après tout louer un film moins de 5 euros sur iTunes ça va encore).

avatar Nesus 28/07/2014 - 13:56via iGeneration pour iOS

@Lestat1886 :
Je paie 35€ pour l'illimitée au ciné et pour deux personnes (porteur de la carte et accompagnant). J'en suis ravi. Demain on me propose la même offre pour les films maisons et je signe également.

avatar Lestat1886 28/07/2014 - 14:22

Pareil, je paie 20 euros pour l'illimité et une telle offre pour la vod serait parfaite. Netflix ou Canalplay s'en approchent mais leur catalogue est imparfait.

avatar nicolas 28/07/2014 - 14:39

> Canal+ entre 33 et 40€/mois, avec VOD incluse dans le prix, et une offre films/series assez denses.

malheureusement la VOD est de piètre qualité vidéo (sauf si c'est lié à ma connexion modeste)

avatar C1rc3@0rc 28/07/2014 - 23:27

5 euros c'est le tiers du prix d'un billet de cinema: cela fait très cher la location pour visionner une fois un film sur un appareil chez soi…

A ce moment on va sur un marché, on achète un paquet de DVD d'origine chinoise sur un marché pour 5 euros, et on peut les voir tant que l'on veut et sur tous ses appareils une fois qu'on les a rippes!
Et la les associations de rentiers de l'industrie du divertissement ne se manifestent pas!

avatar JoKer 28/07/2014 - 12:01

Tout à fait d'accord.
Ce qui a fait le succès de Popcorn Time c'est la gratuité illégale des films plus que la simplicité d'accès.

avatar Leborde 28/07/2014 - 13:45

ce qui fait le succès de Popcorn Time, c'est sa simplicité, rapidité et la qualité de l'image

1 clic pour lancer le logiciel, 1 clic sur le film, 1 clic optionnel sur le choix des sous-titres, un clic optionnel sur le choix de la qualité (720 ou 1080), et 1 clic pour balancer le mode plein-écran.

En 3 clics (ou 5 avec les options) et moins de 2 minutes, tu as ton film.

avatar JoKer 28/07/2014 - 15:16

Et si il comprenait un abonnement à 50 euros par mois par accéder au catalogue ?

avatar C1rc3@0rc 28/07/2014 - 23:30

@JoKer
50 euros / mois, faut arrêter le délire!

A 10 dollars US / mois, ce serait un concurrent redoutable pour Netflix!

avatar Alyena 28/07/2014 - 10:16via iGeneration pour iOS

"rappelons-le, utiliser les torrents pour regarder un film ou une série est illégal"

Ça sent le petit bout de phrase pour se dédouaner de toute responsabilité... alors que tout l'article tourne autour de comment bien utiliser ce logiciel à des fin illégales. On a fait plus fin comme article.

Sinon il faudrait éviter la confusion en commençant par préciser "contenus protégés par des droits d'auteur" (enfin surtout d'édition et de diffusion).
Écrire également que ce qui est illégal est avant tout le partage de ces mêmes contenus sans autorisation.

Autre chose, le logiciel torrentTV n'a absolument rien d'illégal en soi. Il existe des vidéos libres de droit qui peuvent être partagées librement et en toute légalité.

avatar ovea 28/07/2014 - 14:39via iGeneration pour iOS

@Alyena :
Le partage n'est pas illégale c'est le commerce qui l'est … attention au nuance quand on veux faire dans la nuance !!!!

avatar yoshito 28/07/2014 - 18:03via iGeneration pour iOS

@ovea :
Le partage n'est pas illégal ? Ah ok. Merci monsieur pour cette précision de poids.

avatar JoKer 28/07/2014 - 12:04

Ce genre d'article avec "disclamer" me fasciner toujours beaucoup.

avatar Dimitri64500 28/07/2014 - 12:37via iGeneration pour iOS

C'est peut-être gratuit, mais je suis sûr que si vous mettez tout le catalogue illimité pour 10€ par mois, y'aura beaucoup de personnes qui paieront…

avatar minimat 28/07/2014 - 12:38

Techniquement, à quelle niveau se situe l'illégalité? Les torrents, l'application, ou l'utilisateur?
À quel point est-on "protégé" en utilisant Popcorn? Je sais qu'Hadopi surveille la fréquentation de certains sites mais ont-ils les moyens de contrôler la relation entre une adresse IP et Popcorn?

avatar C1rc3@0rc 29/07/2014 - 00:12

Tu telecharges des fichiers entre tes amis ou ta famille, c'est légal, c'est de la copie privée. Tu payes des taxes pour ce droit!

Tu telecharges/mets a disposition(même gratuitement) des fichiers volés: c'est illégal, c'est du recel.

Tu mets a disposition publique des fichiers contre rémunération directe ou indirecte, en ne déclarant pas d'activité commerciale (et sans contrats): c'est illégal.

Tu mets sur youtube des extraits de films, sans accord de l'auteur, c'est illégal: c'est une altération de l'oeuvre, c'est une violation des droits d'auteurs.

Tu insères des petites vidéos dans un film, genre des pub: c'est une dégradation de l'oeuvre, c'est illégal. Bizarrement ce droit d'auteur bafoue est devenue un commerce, la dégradation est compensée par des sommes d'argents que donne l'annonceur en compensation du dommage fait a l'oeuvre!
Le manque d'intégrité morale de l'auteur est proportionnel alors a la quantité d'argent reçu.

Sache enfin que, développer ou utiliser des logiciels P2P, dédier une machine au P2P, fréquenter et telecharger des fichiers par P2P,.. c'est totalement légal.
Utiliser le P2P c'est meme contribuer a maintenir la neutralité du Net et a décharger le réseau, le P2P étant un des système les plus efficace de mise en réseau et en terme de répartition de la charge réseau!

Que l'on telecharge ou diffuse un fichier illégal, c'est illégal. Et la discussion s'arrête la.

Concernant l'IP: une IP ne permet jamais d'identifier un utilisateur. Il faut d'autres preuves, c'est juste un élément de suspicion permettant d'engager une procédure.
Meme dans le cadre d'une IP fixe, cela ne suffit pas.

Si les agents a la botte de la MPAA et Cie, voient qu'une IP est associée a un fichier complet en téléchargement, ils peuvent avertir le fournisseur d'accès avec un message du type "Nous avons pu telecharger en intégralité le fichier xxx dont nous sommes détenteurs de la propriété sur un réseau xxx associée a l'IP xxx.xxx.xxx.xxx. Nous exigeons que ce fichier soit retiré immédiatement de ce reseau… sous peine d'engagement de poursuites"

suite a ce message, le préposé a la réception des plaintes de la MPAA et Cie, t'envoi un message te disant:
"Nous vous alertons que le groupe xxx se plaint d'une violation de leurs droits a partir de votre IP. Notre société s'engage a ne transmettre aucune information permettant d'identifier nos client en dehors d'une requête de justice, mais vous avez intérêt a cesser de fournir ce fichier et l'effacer de votre disque, sous peine que ça monte a un niveau plus sérieux".

Au bout de quelques messages de ce genre, les agent de la MPAA et Cie, lancent une procédure pour violation de leurs droits devant une autorité. En France ça passait par HADOPI. L'autorite demande alors au fournisseur des données nominatives derrière l'IP. En France le fournisseur est contraint de les donner. L'autorite a alors le choix, soit elle envoi un message directement pour faire cesser la chose, soit elle engage une procédure juridique. A partir de la les choses deviennent plus sérieuses. La justice doit accumuler des preuves pour accuser et condamner. Il y a donc perquisition et interrogation, le but étant d'obtenir des aveux et des preuves directes, avec un risque de condamnation…

A savoir que l'HADOPI a consommé 30 millions d'euros en 3 ans pour aboutir a 3 condamnations avec des amendes atteignant les 600 euros au plus. On ne sait pas combien dépense la MPAA et Cie pour traquer les utilisateurs de réseaux P2P mais ça doit dépasser très largement ces chiffres...

Par contre, les contre-facteurs, contrebandiers, receleurs,… ça passe pas par HADOPI mais par les douanes. Et la les condamnations c'est de la prison et des amendes de plusieurs milliers d'euros.

avatar yoshito 29/07/2014 - 01:08via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc :
Je me suis arrêté au début pour ma part quand ce que j'ai lu était directement erroné.

Toute diffusion en public (notamment plateformes pétrolières, écoles, prisons, hôpitaux, etc), prêt, échange, EN DEHORS DU CERCLE FAMILIAL est interdit sous peine de poursuites judiciaires.

Je me dis que de plus en plus de personnes "originales" étalent leur science dans les commentaires. C'est de plus en plus lourd.

avatar yoshito 29/07/2014 - 01:12via iGeneration pour iOS

@yoshito :
Pffff n'importe quoi ! Renseigne toi avant de parler : "l'usage privé s'étend désormais au cercle d'amis". Je me tais.

avatar John McClane 28/07/2014 - 13:28via iGeneration pour iPad

Plutôt ambigu cet article qui explique en long, en large et en travers comment faire quelque chose d'illégal, mais qui précise qu'il ne faut pas le faire... :-D

Sinon concrètement, ça marche avec un Apple TV normal ou jailbreaké? Et qu'en est-il des sous-titres? Ils peuvent être intégrés à la vidéo?

avatar minimat 28/07/2014 - 13:39

@John McClane: je viens de tester Popcorn sur mon mac (que je ne connaissais pas) et les sous-titres sont souvent proposés directement. Je suppose qu'il en va de même sur l'Apple TV?

avatar jerome74 28/07/2014 - 13:47

Le problème des offres légales, plus que le prix, c'est qu'elles ne sont pas universelles : soit on utilise l'offre VOD de sa box, c'est simple mais le catalogue disponible est ridicule par rapport à ce qu'on trouve en DVD ou en download illégal, soit on s'aventure à d'autres offres VOD, mais on est tout de suite confronté aux problèmes techniques, le catalogue de chaque offre est lui aussi limité, la plupart obligent à prendre un abonnement ou un crédit pour n films à durée limitée au lieu d'acheter à l'unité, etc. J'ai essayé une fois une vidéo sur l'iTunes store, mais les DRM ne me permettaient que de la lire sur l'écran de mon MacBook et pas sur mon vidéoprojecteur!!! Bref, on a toujours l'impression de se faire entuber avec ces offres légales. Le jour où il y aura une offre simple (genre je paye mes 5 euros sans aucun engagement pour télécharger mon mkv que je peux lire sur l'appareil de mon choix, du smatphone au vidéoprojecteur) ou un abonnement universel (genre 10 ou 20€ par mois pour avoir accès à l'intégralité du catalogue DVD/BR), le piratage aura perdu son intérêt pour beaucoup de gens.

Pages