Fermer le menu
 

Google publie sur sa page d'accueil la sanction de la CNIL

Stéphane Moussie | | 01:17 |  44

La page d'accueil de Google France est un peu moins épurée que d'habitude depuis quelques minutes. L'entreprise américaine affiche de manière clairement visible sous le champ de recherche un communiqué faisant état de sa condamnation par la CNIL à une amende de 150 000 € pour manquements à la loi « informatique et libertés ».

Reconnue coupable début janvier du non respect de la loi « informatique et libertés » avec sa nouvelle politique de confidentialité, Google a été condamnée à payer l'amende maximum que la CNIL peut infliger et à afficher cette sanction pendant 48 heures sur google.fr. L'autorité déplore depuis plus d'un an le manque d'informations « sur la finalité de la collecte et l'utilisation des données personnelles » et sur la durée de leur conservation.

Google avait repoussé l'application de la sanction de quelques jours en saisissant immédiatement le Conseil d'État. Jeudi, lors de l'audience en référé, l'avocat de Google avait argué que la publication du communiqué constituait un « préjudice d'image significatif », car cela équivalait à « une dénaturation de la page, vitrine de la société ».

Le Conseil d'État a rejeté hier ce recours sur la forme. Le juge des référés a estimé que Google « n'apportait aucun élément de nature à établir qu'un préjudice irréparable pourrait résulter de l'atteinte qui, selon elle, serait portée à sa réputation ». Le communiqué est donc maintenant en ligne pendant 48 heures.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers

44 Commentaires

avatar Tom.P 08/02/2014 - 01:22via iGeneration pour iOS

Et après demain ils afficheront le petit milliards de redressement fiscal ?

avatar Tom.P 08/02/2014 - 01:22via iGeneration pour iOS

@tom.p :
Le petit milliard *

avatar voidim 08/02/2014 - 01:24

Google devenu trop puissant. Google fait peur.

avatar lmouillart 08/02/2014 - 01:36

Oui et non, personnellement ce qui me fait plus peur ce sont toutes les petites sociétés bourrées de bonnes intentions dont la sécurité ressemble à celle de passoires ou qui se font racheté par des entités peu scrupuleuses au niveau de la confidentialité des données privées.

Les faits récents on prouvé que ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier n'avait pas tellement d'importance face aux outils de recoupements.

---
Sinon je suis étonné qu'il y ai une amende et pas plutôt ou en plus, des mesures correctives imposées.

avatar lmouillart 08/02/2014 - 01:45

Bon ce qui est bien c'est que les sociétés doivent informer préalablement au dépôt de cookie, leur utilisation.
On va pouvoir faire du ménage dans les sites web sous juridiction Française.

avatar redchou 08/02/2014 - 01:49via iGeneration pour iOS

@lmouillart :
Ou les sites en question sortiront de la juridiction française... ^_^

avatar redchou 08/02/2014 - 01:36

Le texte est bizarre...:
- "la formation restreinte de la Commission nationale de l'informatique et des libertés"
Je ne comprends pas "la formation restreinte".

Je ne parles même pas de l'URL:
- "http://www.cnil.fr/linstitution/missions/sanctionner/Google/"
Ça fait limite une phrase, en morse, on va dire:
cnil.fr - linstitution - missions - sanctionner - Google - stop.

C'est à la limite de la blague ce "Communiqué", je dirai que le "niqué" prend tout son sens, genre comm' niqué.
En plus, le site de la CNIL est en galère, il charge trop doucement... On dirai qu'ils subissent une attaque DDOS, mdr...

avatar thefolken 08/02/2014 - 02:10

L'url est bizarre, mais c'est celle de la CNIL donc c'est leur moteur qui génére ça automatiquement j'imagine.
Pour le texte, une recherche sur Google :D devrait te permettre de mieux comprendre, la CNIL utilise la même formulation sur son site donc...

avatar alan63 08/02/2014 - 03:18via iGeneration pour iPad

Un coup d'épée dans l'eau
Après demain tout le monde ou presque aura oublié

avatar Lennart 08/02/2014 - 07:44

De fait quel avait été l'impact d'une obligation similaire pour Apple (GB) d'un affichage de sa condamnation sur son site.

avatar Istrydhil 08/02/2014 - 14:05via iGeneration pour iPad

@alan63

Je ne suis pas d'accord. Ce n'est pas un coup d'épée dans l'eau. Il faut que les gens sachent et d'ailleurs 48h c'est trop court ! Big brother est en route alors soyez heureux de cette décision car le jour où vous vous rendrez compte que vos informations personnelles auront été utiliser sans votre accord, vous serez les premiers à crier au loup.

avatar bugman 08/02/2014 - 03:32

En attendant c'est vraiment chiant leurs histoires de fusion de services. Tu ne peux plus avoir de compte YT sans obligatoirement avoir un Google+ associé. Donc, merci la CNIL.

avatar IndianaAngus 09/02/2014 - 19:13

Moi ca m'arrange que tous leurs services soient unifiés. Un seul nom d'utilisateur et un seul mot de passe pour tous les services de google. Je trouve ça très bien.

avatar Goundy 08/02/2014 - 04:38via iGeneration pour iOS

Les 150.000 euro sont rien pour Google par contre se faire afficher si. J'en suis sur que Google fera payer ça pour faire comprendre qu'il faut plus leurs toucher...

avatar noooty 08/02/2014 - 07:26via iGeneration pour iOS

Et ils ont changé leur logo

avatar iSteph 08/02/2014 - 07:49via iGeneration pour iOS

Petites remarques :
- le communiqué n'est pas affiché sur la page Google version smartphone ! (ni dans l'appli, d'ailleurs).
- 48 h à partir de samedi 1h du matin en France, ça fait pile le temps d'un week-end.

Autrement dit, vu que de nombreux français n'ouvrent leur “desktop” q'au boulot… Sont filous chez Google !

avatar Bruno de Malaisie 08/02/2014 - 09:04via iGeneration pour iOS

@iSteph :
Bien vu!!!

avatar yoyo3d 08/02/2014 - 08:16via iGeneration pour iPad

C est une blague? Ça représente rien 100.000 € pour une société comme Google.

avatar RDBILL 08/02/2014 - 08:34via iGeneration pour iOS

cette publication de cette condamnation n'est pas visible sur le site depuis l'iPhone...

avatar Lennart 08/02/2014 - 10:59

La condamnation est l'affichage sur google.fr, les applications ne sont peut être pas concernées.

avatar RDBILL 08/02/2014 - 08:40via iGeneration pour iOS

150000€
Là où les amerloques sont absurdes et gagnent parfois des millions en faisant des procès avec des condamnations outrancières, la France et l'Europe sont ridicules avec des condamnations enfantines.
"Google, vous avez désobéit. Je vous confisque votre argent de poche".
Je suis même certain que ces 150000€ ne couvrent même pas les frais et les coûts que ce procès a générés...
Bravo !

avatar Lennart 08/02/2014 - 11:01

Ca dépend aux USA un véto présidentiel peut "torpiller" la sanction.

avatar debione 08/02/2014 - 12:56

L'europe ridicule? Je te rappelle pour info que l'Europe peut infliger une amende allant jusqu'à 30% du CA mondial (là même les rifains peuvent aller se coucher avec leurs amende dérisoires... ;))... Mais bon Google le sait, et ils seront bien plus "gentil" si l'affaire est devant une juridiction européenne que devant une juridiction Francaise...

avatar Androshit 08/02/2014 - 09:20via iGeneration pour iPad

Et du coup le site de la CNIL est sur les genoux ^_^

avatar eastsider 08/02/2014 - 09:21via iGeneration pour iOS

Oui est comme par hasard elle est invisible sur les site mobile.

Pages