Fermer le menu
 

Noël : tous les feux sont au vert pour Apple

Christophe Laporte | | 10:00 |  42

Les trois derniers mois de cette année devraient être synonymes de records en série pour Apple. En effet, quasiment tous les clignotants sont au vert. Lors de la publication de ses résultats financiers, Apple a estimé qu’elle devrait réaliser un chiffre d’affaires entre 84 et 87 milliards de dollars.

Dopé par l’iPhone X

Dans le catalogue de produits d’Apple, l’iPhone X devrait être l’une des vedettes des fêtes de fin d’année. À vrai dire, la principale difficulté pour le Californien consiste à fabriquer le plus d’appareils possible d’ici la fin de l’année.

Actuellement, les délais d’expédition oscillent en fonction des lieux entre 2 et 4 semaines en fonction des pays. Il semble qu’Apple soit parvenu à régler pas mal de problèmes de production. Les délais de livraison sont fréquemment revus à la baisse depuis le début du mois. Malgré tout, Apple n’arrivera pas à rattraper la demande avant l’année prochaine.

Non seulement, l’iPhone X se vend très bien, mais l’autre modèle qui semble connaitre un succès certain, c’est l’iPhone 8 Plus. Son petit frère vit dans l’ombre. Pour Apple, c’est tout bénéfice. Les deux modèles les plus demandés sont accessoirement les plus chers.

L’iPad et le Mac sur leur lancée

La bonne nouvelle de cette année pour Apple, c’est d’avoir enfin réussi à enrayer la baisse des ventes d’iPad. Cela fait deux trimestres d’affilée que sa tablette enregistre une croissance à deux chiffres.

N’en déplaise à Satya Nadella, l’iPad n’est peut-être pas un vrai ordinateur, mais il se vend en quantité contrairement à la gamme Surface. Apple pourrait entretenir la dynamique en jouant la carte tarifaire notamment avec l’iPad « classique ». On ne serait pas étonné de voir des partenaires d’Apple faire de belles promotions durant le Black Friday notamment. L’enjeu pour la firme de Cupertino sera de pousser les possesseurs d’anciens iPad à renouveler leur équipement. Mais Apple a d’autres atouts en main à commencer par iOS 11 qui ouvre de nouveaux horizons à ses tablettes. Mais après tout pour Satya Nadella, le succès de l’iPad n’est pas non plus un problème. Comme le rappelle le Digital Guide de 1and1, les arguments pour s’abonner à la suite Office 365 ne manquent pas même sur iPad…

Que dire du Mac ? Apple continue de faire le strict minimum. Et pourtant sur son dernier exercice clos à la fin septembre, la marque à la pomme n’a jamais vendu autant d’ordinateurs. L’iMac Pro, attendu le mois prochain, arrivera sans doute trop tard pour avoir un impact sur les ventes.

Apple Watch et AirPods : la cerise sur le gâteau

Arrivé trop tardivement l’année dernière pour peser sur les ventes, les AirPods pourraient être le best-seller d’Apple de cette fin d’année, maintenant que les problèmes de production sont définitivement derrière. On a là un appareil qui n’est pas très cher — pour cette catégorie — et qui s'avère très pratique (lire Beoplay E8 et Sony WF-1000X, des concurrents plus chers pour les AirPods).

Si Apple se garde bien de donner des chiffres, il se murmure qu'elle aurait fait produire 20 millions d’écouteurs sur 2017 et 30 millions pour l’année prochaine. Des chiffres qui laissent sans doute rêveurs bon nombre de ses concurrents sur ce segment. Pour sa part, l’Apple Watch pourrait continuer sa lente montée en puissance. Depuis l’arrivée des nouveaux modèles, c’est à nouveau le « wearable » qui se vend le mieux.

Comme souvent, le plus difficile consiste à transformer l’essai. Mais tout laisse à penser que dans le domaine de la high-tech, Apple est bien placée pour tirer une nouvelle fois son épingle du jeu au moment où il faudra placer les cadeaux sous le sapin. Comme toujours, elle ne sera pas seule. Nintendo, par exemple, est également très bien placé pour faire un carton avec sa Switch. On devrait rapidement avoir de premiers éléments de réponse notamment lors du Black Friday !

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


42 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar iVador 21/11/2017 - 10:06 via iGeneration pour iOS (edité)

En ce qui me concerne les AirPods sont au top. Ils méritent de faire un carton

avatar NEWIPHONE76 21/11/2017 - 10:18 via iGeneration pour iOS

@iVador

On est d’accord 👍🏽

avatar mat83 21/11/2017 - 10:23 via iGeneration pour iOS

@NEWIPHONE76

Carrément d’accord ! Je les ai depuis 6 mois, et je me verrais en aucun cas revenir sur de l’écouteur filaire..



avatar JonasL 21/11/2017 - 11:16

Idem. Ils sont devenus une évidence, et les écouteurs filaires une sorte de réminiscence du passé.

avatar harisson 21/11/2017 - 13:17

@JonasL

"écouteurs filaires une sorte de réminiscence du passé."

😢 J'espère qu'on offrira à Mister Philou Courage un prix équivalent aux ignobel ^_^

avatar JonasL 21/11/2017 - 14:56 (edité)

ignobel ?

avatar harisson 21/11/2017 - 15:30 via iGeneration pour iOS

@JonasL

C'est un prix qu'on remet chaque années à des découvertes scientifiques qui sont estimées "farfelues".

Ce que je voulais dire, c'est que le sans fil n'est pas encore techniquement et fonctionnellement au point pour reléguer le filaire en relique du passé ;)

De plus, l'audition est un de nos sens où il n'y a pas de logique de mieux (contrairement à la vue) si une nouvelle technologie apparaît.

avatar JonasL 21/11/2017 - 15:59

Oui biens sûr :) Ce que je voulais dire c'est qu'en terme d'objet technologique, c'est un vrai bon en avant.

Pourquoi est-ce que l'email est (dans la majorité des cas) plus pratique que je courrier postal ? Parce qu'il est dématérialisée. C'est-à-dire c'est un moyen d'envoyer du courrier qui se libère des contraintes matérielles.

Idem pour les écouteurs sans fil. Les écouteurs se libèrent là d'une partie des contraintes liées à leur matérialité. Les fils disparaissent, et donc avec : encombrement, nœuds, horreur esthétique (les fils doivent nous rappeler les serpents subconsciemment, ce qui crée un malaise dès qu'il sont apparents).

Je parle des écouteurs en tant qu'objets, et pas du son qui n'est effectivement pas amélioré.

Mais nous ne sommes pas que des oreilles ! Nous sommes aussi des mains, des yeux, des gens pressés etc. Un produit technologique doit prendre en compte toutes ces dimensions (et sûrement encore encore d'autres).

Si l'iPhone a bien marché à son lancement, c'est aussi parce que c'est un objet qui ne prenait pas seulement en compte la dimension fonctionnelle (nombre de fonctions de l'objet et du software), mais également notre sens tactile (finition), notre sens esthétique (design), notre approche à la nouveauté (intuitivité) etc etc.

avatar harisson 21/11/2017 - 17:35

@JonasL

"encombrement, nœuds, horreur esthétique (les fils doivent nous rappeler les serpents subconsciemment, ce qui crée un malaise dès qu'il sont apparents)."

Ah ok, c'est une des explications plausibles de cette abhorration des câbles et des fils. Je dois avouer que je suis peu sensible à celle-ci (vu que je "baigne" dedans toute la journée entre les électriques, les audio gros et mini jack, les informatiques et les vidéos).

Et le plus étonnant, c'est que je suis un "immatérialiste numérique" : très peu de cd/dvd/pas de bluray et beaucoup de téléchargements de fichiers; et un matérialiste analogique : beaucoup de vinyls, casques audios filaires, platines analogiques, etc

Pour l'audio, je ne pourrais jamais dissocier le contenant (écouteurs/chaine audio) du contenu, l'audio numérique n'étant pas, pour moi, mieux que l'analogique (ils coexistent de fait).

Pour moi, la vraie (r)évolution technologique serait plutôt la généralisation du sans fil électrique (entre la prise de courant et l'appareil).

avatar JonasL 21/11/2017 - 17:49

Intéressante combinaison d'immatérialité numérique et de matérialiste analogique :)

Oui, vivement le sans fil électrique (même si je me pose la question des champs électro-magnétiques que cela créera, potentiellement mauvais pour la santé ? À voir)

avatar webHAL1 21/11/2017 - 18:48 via iGeneration pour iOS

@JonasL

"Pourquoi est-ce que l'email est (dans la majorité des cas) plus pratique que je courrier postal ? Parce qu'il est dématérialisée. C'est-à-dire c'est un moyen d'envoyer du courrier qui se libère des contraintes matérielles."

Euh... je pense plutôt que ce qui a fait que le courriel a remplacé le courrier postal c'est :
1. Son coût infiniment moindre.
2. Sa rapidité incomparable.
3. Sa capacité à s'adresser à un grand nombre de destinataires très facilement.
4. La montée en puissance des outils numériques.

La côté "immatériel", lui, est secondaire...

Pour ma part, je trouve que les écouteurs sans-fil n'offrent de loin pas des avantages comparables et qu'en plus ils ajoutent des contraintes assez lourdes. Mais je conçois totalement que certains puissent trouver qu'ils sont plus pratiques que des écouteurs filaires.

Cordialement,

HAL1

avatar JonasL 21/11/2017 - 19:13

Ce que vous décrivez (coût, rapidité etc) sont précisément ce que je voulais dire par "libération des contraintes matérielles". Car ce qui est matériel a un coût, est lent, n'est pas réalisable (scalable) etc.

On se comprend :)

avatar anonx 21/11/2017 - 11:10 via iGeneration pour iOS

@iVador

C'est vraiment parce qu'il y a rien de mieux aujourd'hui parce que la qualité sonore... bof

avatar LolYangccool 21/11/2017 - 19:18

Moi je sais qu'ils ne tiendront pas dans mon oreille, comme les EarPods de mon iPhone.

avatar colossus928 21/11/2017 - 14:17 via iGeneration pour iOS (edité)

@iVador

Qui pense quoi d'attendre la version BT 5.0 ?

avatar reborn 21/11/2017 - 10:47 via iGeneration pour iOS

Elle est où la Bérézina prédite par Cr1.. 🤔🤔 ?

avatar fte 21/11/2017 - 18:25 via iGeneration pour iOS

@reborn

Il n’y en aura évidemment pas.

Apple a bien blindé son coup cette année, il y a des iPhone pour tous les budgets. Et plein de gadgets à prix variés, en particulier grâce à Beats.

Mais soyons lucides, ce qui va faire du chiffre, c’est l’iPhone. Les iPhone. X, 8s, 7s.

Et probablement la montre également, bien étagée. Dans une bien moindre mesure bien entendu.

Le reste sera anecdotique. De la décoration.

avatar reborn 21/11/2017 - 20:46 via iGeneration pour iOS

@fte

L'iPhone X était sensé faire un flop d'après les expert de macg

De même pour l'iPhone 8 "qui n'apporte rien"

avatar fte 22/11/2017 - 07:48 via iGeneration pour iOS

@reborn

Ouai. J’en sais rien pour le X. Ce que j’en sais sous le manteau c’est que les ventes se tassent et sont en dessous des prévisions pour ce modèle, les livraisons suffisant maintenant à combler les délais d’attente.

La gamme est étagée comme jamais auparavant. Qui veut un iPhone en trouvera un. Il y a même des promos ! La distribution entre les modèles risque de surprendre, on verra.

Après, prédire l’avenir n’a jamais été le point fort des humains, fussent-ils experts MacG ou analystes chez Bloomberg.

avatar C1rc3@0rc 21/11/2017 - 11:03 (edité)

Il n'y a qu'un seul element qui compte cette annee, ce sont les ventes d'iPhone X. Le reste est totalement anecdotique. Peu importe les ventes des autres produits, a part peu etre l'iPad dans une certaine mesure...

Avec l'iPhone X on parle pas de technologies, ni de fonctions ou d'usage, on parle du gagne-pain d'Apple, de SON produit phare, de sa source de revenus principale, de son facteur financier...

Alors peu importe les errances de ce produit, sa prematurité, ses choix radicaux et ses autres alterations des concepts de base d'Apple, il est surtout un seuil psychologique: si Apple reussi a atteindre ses objectifs de ventes cela veut dire que la clientele d'Apple a une capacité d'endettement qui va permettre a Apple de continuer de monter les tarifs de tous ces produits pendant une longue periode et donc d'augmenter encore plus ses marges.

Apple reussi ici un double exploit:
- surencherir les tarifs de produits grand public a forte marge.
- augmenter les tarifs en periode de depression economique.

L'iPhone X est le plus extraordinaire representant de cette reussite. Le produit est totalement accessoire, fortement concurrencé, sa durée de vie ne sera meme pas d'une annee (le successeur arrivera an septembre), et il est le representant d'un modele d'obsolescence programmée extraordinairement efficace. Et Apple arrive a le vendre a plus de 1300 euro... 1300 euro pour un smartphone!

Et Cook l'a rappelé il y a peu, l'objectif d'Apple n'est pas que l'achat se fasse autrement que par endettement (l'iPhone X c'est un café par jour...). La clientele visée par Apple n'est donc pas la plus riche, mais la classe tres moyenne, celle qui va vivre avec un niveau d'endettement tres eleve, voire de surendettement.

avatar reborn 21/11/2017 - 11:17 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

best comment ever.. , tu te surpasse 😂

avatar spm2 21/11/2017 - 14:52

@reborn

Bon, il ne fallait pas le réveiller !!!🤣😇

avatar frankm 21/11/2017 - 11:17

Il faut se prendre un Android et aller voir ailleurs si l'aigrissitude vous étouffe

avatar Horfilas 21/11/2017 - 11:55 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

« Et Cook l'a rappelé il y a peu, l'objectif d'Apple n'est pas que l'achat se fasse autrement que par endettement (l'iPhone X c'est un café par jour...). La clientele visée par Apple n'est donc pas la plus riche, mais la classe tres moyenne, celle qui va vivre avec un niveau d'endettement tres eleve, voire de surendettement. »

J’ai vraiment du mal à comprendre cette attitude qui consiste à prendre un crédit pour pouvoir s’acheter un objet totalement futile (dans le sens où on peut largement vivre sans). Un crédit pour un bien immobilier ou un véhicule c’est compréhensible. De même que pour des objets indispensables genre électroménager ou literie si on a pas les moyens. Mais pour un smarthphone ça me dépasse, d’autant qu’il y en a des moins chers (sous Android) pour les petits budgets.

Personnellement quand je décide d’acheter un objet futile comme un iPhone, c’est parce que j’ai suffisamment d’argent sur mon compte en banque (en ayant économisé auparavant) et je paye comptant.

avatar harisson 21/11/2017 - 13:36

@Horfilas

"Personnellement quand je décide d’acheter un objet futile comme un iPhone, c’est parce que j’ai suffisamment d’argent sur mon compte en banque (en ayant économisé auparavant) et je paye comptant."

Un smartphone n'est pas un objet si futile que ça et suivant la conjoncture économique (taux de crédit suffisamment bas vs rendement de l'épargne par exemple) ça peut valoir le "coût".

Pages