Photoshop et Premiere : l’iMac Pro est-il plus rapide qu’un PC Alienware ?

Anthony Nelzin-Santos |

Est-ce que l’iMac Pro est une acquisition incontournable pour un photographe « polyvalent », qui utilise aussi bien Photoshop que Premiere et After Effects ? Le photographe Colin Smith s’est mis en quête de répondre à cette question en confrontant un iMac Pro (Intel Xeon W octacœur à 3,2 GHz, 64 Go de RAM, AMD Radeon Pro Vega 64), un Mac Pro (Intel Xeon E5 quadricœur à 3,7 GHz, 64 Go de RAM, bi-AMD FirePro D300), un MacBook Pro 15 pouces (Intel Core i7 quadricœur à 3,1 GHz, 16 Go de RAM, AMD Radeon Pro 560), et un PC Alienware Aurora R6 (Intel Core i7 quadricœur à 4,2 GHz, 16 Go de RAM, Nvidia GTX 1070). Si l’iMac Pro a survolé les débats dans les tâches d’édition vidéo impliquant majoritairement le processeur, il s’est révélé mal à l’aise dans Photoshop, où le PC trois fois moins cher bat tous les Mac. Il faut dire que les applications d’Adobe sont particulièrement optimisées pour les cartes Nvidia. (via)

Tags
avatar Seb42 | 

Grossière erreur que de se focaliser sur Radeon, et de se sabrer avec Photoshop dans le même temps... mais c’est pas la seule erreur malheureusement en ce moment.

avatar iPop | 

@Seb42

Ça fait un bail qu’Apple ne rentre plus dans les petits papiers d’Adobe...et versi versa.

avatar melaure | 

J'adore dpreview, j'y vais souvent pour suivre l'actu du matos photo.

Quand on voit la différence de prix, sachant que l'alienware est très évolutif, ca fait mal.

Ok il reste l'avantage video mais a 4 fois le prix c'est encore heureux.

Mais c'est l'ère Cook, on en a plus du tout pour son argent. On achête du design avant tout ... Les seuls qui font une bonne affaire sont Apple et ses actionnaires ...

Ceci dit ça aurait été bien d'inclure un iMac non pro dans le test ... et la dernière vrai machine pro d'Apple, le MacPro Alu qu'on peut booster en NVidia ...

avatar Ajioss | 

@melaure

Et encore ici il n’y a que la couleur qui change...

avatar pagaupa | 

De quoi me conforter dans mes constats au quotidien.

avatar garba50 | 

Ce que j’aime avec ce type de test (pas toujours réalisés dans des conditions « iso »), c’est que là au moins ça vous parle direct. Loin des scores bench machins trucs

avatar kelkun | 

Comparer un iMac Pro sur Photoshop ça n’a aucun sens. Pourquoi pas sur Word tant qu’on y est? 😅

N’importe quel iMac classique ou MacBook Pro récent avec SSD et 16Go de ram gèrerait Photoshop aussi bien.

Par contre quand on filme en RAW 5K, 6K ou 8K avec une RED ou même une BlackMagic et qu’on doit faire du montage et étalonnage dessus, si tu n’as pas l’iMac Pro (ou un Mac Pro boosté) c’est mal barré 😅

avatar spece92 | 

Sauf pour l’effet Radial Blur de Photoshop, qui demande le plus de boulot au processeur, l’iMac Pro éclate l’Alienware.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@spece92

C’est comme si tu me disais qu’une Ferrari éclate une Megane RS! Mais à quel prix?? Mais là on a une Ferrari qui dépose la Megane en ligne droite et se fait bouffee dans les parcours sinueux, ce qui est un peu la loose...

avatar eX0 | 

@0MiguelAnge0

Je dirais plus que c’est la comparaison entre un pickup et une voiture de performance pensée pour le circuit.
Ton pickup sera nul sur un circuit mais si tu le remplis sur une route defonce il s’en sortira bien mieux que ta voiture performance.

avatar spece92 | 

@0MiguelAnge0

Reste en megane rs ça te va bien 😂

avatar iPop | 

@spece92

Effet radial de Photoshop que personne s’en sert.

avatar spece92 | 

@iPop

Surtout les mecs comme toi

avatar pocketalex | 

je me porte en faux !

J'utilise photoshop 8h par jour depuis des années ... et j'utilise l'effet radial.

Je me souviens, c'était le 24 novembre 2014. Par contre j'ai pas l'heure précise.

avatar eX0 | 

Sinon, il s’agit de connaître la sensibilité des programmes aux processeurs.
Certains sont pensés pour utiliser la vitesse, ce qui est le cas de Photoshop avec la majorité des activités et filtres, d’autres tirer parti du nombre de thread disponible comme la vidéo.
Ceux qui sont optimisés pour la vitesse seront toujours plus rapide sur un CoreIx, alors que le multi ce sera le Xeon. Le Xeon est fait et penser pour le multithread, pas pour faire du Boost et utiliser le core0 et laisser le trop plein baver sur les autres.

Par exemple, il y avait de très bons articles sur le pourquoi avant DirectX12 et Vulkan, les APIs graphiques étaient incapables de monter au delà de 4 thread cpus, et exploitaient mieux le Boost, permettant ainsi de privilégier les CoreI5 face aux Corei7.
https://www.pcworld.com/article/3039552/hardware/tested-how-many-cpu-cor...

Dans le cas de Photoshop, c’est écrit clairement que ce n’est pas le nombre de cores qui comptent.
https://helpx.adobe.com/fr/photoshop/kb/optimize-photoshop-cc-performanc... section « utiliser un processeur rapide ».

avatar anonx | 

À tarif similaire... le mac se fait casser en deux dans tous les secteurs et ça a toujours été 🙄

Seriously un alienware 🤣

Faut comparer l'iMac pro à un toaster moulinex c'est tout 😂😂

avatar Bigdidou | 

@anonx

« Seriously un alienware 🤣 »
En dehors du côté, disons un peu clignotant, qu’est ce ça a de pas sérieux, un Alienware ?

avatar pechtoc | 

@Bigdidou

Alienware est une gamme pour les joueurs. C'est puissant mais ca répond aux besoins des jeux vidéo, qui sont rarement identiques aux besoins pro.

avatar fte | 

@pechtoc

"Alienware est une gamme pour les joueurs. C'est puissant mais ca répond aux besoins des jeux vidéo, qui sont rarement identiques aux besoins pro."

Apple est une marque d'électroménager grand public. La gamme iMac Pro c'est puissant, mais ça répond aux besoins du grand public, qui sont rarement identiques aux besoins pro.

La comparaison a donc tout son sens.

Blague à part, les besoins pro se résument à : configurabilité large pour adapter le matériel précisément aux usages, disponibilité haute pour garantir la productivité. Apple échoue dans les deux domaines. Il y a bien entendu d'autres aspects secondaires d'importance variable. Si les usages sont idéalement servis par une machine "gaming", et il se trouve que Photoshop ou Illustrator s'en accommodent fort bien très globalement, que cette machine est configurable et que le support intervention sous 24h existe, pourquoi se focaliser sur l'étiquette "gaming" ?

avatar Bigdidou | 

@fte

« Si les usages sont idéalement servis par une machine "gaming", et il se trouve que Photoshop ou Illustrator s'en accommodent fort bien très globalement, que cette machine est configurable et que le support intervention sous 24h existe, pourquoi se focaliser sur l'étiquette "gaming" ? »

Comme tout ce que tu décris existe sur Dell/Alienware, c’était exactement ma question.
Après, faut voir question fiabilité.
L’expérience que j’ai concernant Alienware (enfin, celui de ma fille) n’est pas fabuleuse, mais elles évidemment très restreinte, sur une machine en quelque sorte conçue pour tomber en panne (portable avec une cg de fou, qui chauffe, chauffe, jusqu’à griller une fois par an :D)

avatar fte | 

@Bigdidou

"Après, faut voir question fiabilité."

Globalement c'est le même hardware, en tout cas en terme de fiabilité. Ce qui change : la température de fonctionnement. Aéré et frais, plus fiable statistiquement. Très schématique, mais assez juste néanmoins.

avatar Bigdidou | 

@fte
« Globalement c'est le même hardware »
A l’intérieur, surement. L’écran est vraiment bien, le clavier, très spécial, le trackpad, bof, bof.

Sinon, j’ai l’impression que ces machines portables, enfin transportables, avec de très grosses carte graphiques dans un trop petit volume ont beaucoup de mal à refroidir, en particulier l’été.
Ça fait deux étés de suite que l’Alienware de ma fille grille, quand même.
Bon, pris en charge gratuitement par Dell, rien à dire de côté là même si ça a été un peu long la seconde fois.

Ceci dit, ça a souvent été évoqué ici quand des gens parlent de la «  faiblesse » (relative tout de même pour les dernier modèles) des cg des macbook pro. De trop;grosses cg, ce n’est manifestement pas très raisonnable sans un volume et un système qui leur permettent de refroidir...

avatar fte | 

@Bigdidou

"ce n’est manifestement pas très raisonnable sans un volume et un système qui leur permettent de refroidir..."

Ne m'en parle pas. En fait, les cartes de base sont assez mal refroidies. Elles piochent de l'air chaud dans le boitier pour leur refroidissement, c'est assez moyen quand on y pense. Si le boitier est très bien ventilé et que de l'air frais est sans cesse soufflé vers la carte vidéo qui l'aspirera pour ses besoins, c'est bien, mais ça implique qu'il y ait assez d'espace et assez de ventilation.

Alienware n'est pas nécessairement la meilleure option considérant le refroidissement, pour le coup. Mais l'article mettait en évidence les performances des systèmes, pas leur design thermique. Peut mieux faire. Ce n'est pas le choix de grosses tours moches et ventilées qui manque. Les jolies grosses tours ventilées existent aussi, mais c'est moina courant. ;)

avatar byte_order | 

@eX0
> Dans le cas de Photoshop, c’est écrit clairement que ce n’est pas le nombre de cores
> qui comptent.

Non.
Car soit le code du filtre est pure CPU, et c'est beaucoup de calcul et peu d'I/O
Soit le code du filtre utilise CUDA ou OpenCL, et n'importe quel GPU récent dépose n'importe quel CPU dans ce type de calcul pour lequel l'architecture massivement parallele des GPU est hyper performante (car conçue spécialement pour !).

Et le comparatif le montre clairement. Le Radial Blur a ma connaissance n'utilise pas le GPU (y'a une version bancale pour GPU qui existait, mais trop de plantage...) et là le code est multithreadé et le Xeon explose le i7.
Les autres filtres qui sont en GPU par contre explose tout, quelque soit le CPU en face.

avatar byte_order | 

@kelkun
> N’importe quel iMac classique ou MacBook Pro récent avec SSD et 16Go de
> ram gèrerait Photoshop aussi bien.

Oui.
Mais pas forcément aussi bien qu'avec certains ordinateurs *non* Mac. Hors Photoshop n'est plus un logiciel exclusivement Mac.

L'intérêt de comparer Photoshop sur un iMac Pro, Mac le plus puissant disponible actuellement, avec Photoshop sur un PC permet de montrer que la machine la plus puissante d'Apple n'est pas forcément assez flexible pour permettre d'obtenir des gains de performance supérieurs possible en mariant la bonne carte d'accélération GPU avec une machine pourtant pas forcément sur le papier puissante face à un iMac Pro, mais nettement plus abordable, le tout pour un budget inférieur.

avatar webHAL1 | 

@byte_order

« [...] une machine pourtant pas forcément sur le papier puissante face à un iMac Pro, mais nettement plus abordable, le tout pour un budget inférieur. »

Allez, un peu de nostalgie :
https://youtu.be/zE6aKeK61A4

^_^

avatar pocketalex | 

"L'intérêt de comparer Photoshop sur un iMac Pro, Mac le plus puissant disponible actuellement, avec Photoshop sur un PC permet de montrer que la machine la plus puissante d'Apple n'est pas forcément assez flexible pour permettre d'obtenir des gains de performance supérieurs possible en mariant la bonne carte d'accélération GPU avec une machine pourtant pas forcément sur le papier puissante face à un iMac Pro, mais nettement plus abordable, le tout pour un budget inférieur."

De un, on ne le répétera jamais assez, si ton métier c'est de faire du photoshop du phoptoshop, l'iMac Pro n'a AUCUN INTERET

Un iMac i7 ira tout aussi bien (et c'est moins cher)

Ensuite, Photoshop n'est pas un logiciel qui utilise la puissance de la machine. Même sur PC low-cost à 300€, il se lancera rapidement et s'utilisera rapidement. C'est dans la taille des fichiers et dans leur nombre que la différence entre une machine peu puissante et une machine très puissante se fera (vite) ressentir

Et là, quand je parle de puissance, je parle pas de CPU ou de GPU, mais aussi de RAM et de vitesse du stockage ET de vitesse de chargement des datas ET de vitesse du swap disque.

Photoshop ne te permettra de ne tirer AUCUNE conclusion pertinente sur l'iMac Pro, pas plus que Word ou Skype. Par ailleurs, l'application est mieux optimisée pour PC, donc plus à l'aise dans les benchs (et je remet en cause, au passage, la pertinence des benchs Photoshop), mais tout cela n'a absolument aucun sens dans la mesure pour que tu sois sur un bon Mac ou un bon PC, le soft sera rapide et fluide partout

L'intérêt de comparer Photoshop sur un iMac pro, c'est qu'il n'y a aucun intérêt.

avatar misterbrown | 

Je n'ai pas envie de lire cette vidéo. C'est quoi la réponse finale ??

avatar deltiox | 

@misterbrown

Qu’il faut acheter un iPhone X👀

avatar malcolmZ07 | 

Ca va surtout dépendre du logiciel comme on peut le voir ici.
Attention aussi de la différence de prix (ram ecc , écran 5k , xeon)

avatar bugman | 

@malcolmZ07

Tout à fait. Le même test avec C4D par exemple et je donne le Mac gagnant haut la main, par contre je garde mon autre main en cas de match sur AE (dans le gros doute).
Apple devrait donner pour ces produits "pro", aux pros, le domaine de prédilection pour lequel ces machines ont été conçues. Ça éviterait des jugements à la va vite quand on parle "pro" ici même avec des pros qui s'y retrouvent et d'autres pas. Ça permettrait également une communication "pro" de la part d'Apple comme elle le faisait certainement au temps des XSERVE (toujours mieux qu'une gamine (je cherche encore sa profession) pour une pub sur l'iPadPro).

avatar conster | 

Bref , c’est une machine parfaite pour final cut et Logic, les soft maison. Du Apple quoi!

avatar Almux | 

Combien coûte un excellent moniteur acheté séparément?

avatar fte | 

@Almux

200 € à 5000 €, selon taille / définition / construction / destination.

avatar zorg2000 | 

dans son test il compare un intel 8 coeur avec un Intel 4 coeur, résultat prévisible.
les PC peuvent avoir aussi le 8 coeur....

Tout comme ils peuvent avoir 1, 2 ou 3 cartes graphiques (mon cas) et que ce soi des Vega (20% plus rapides sur PC) ou des Nvidia.
Pour info je fais tourner une plateforme X99 avec support jusqu’à 128gb (que je n'ai pas mais que je peux mettre quand je veux sans annuler ma garantie)
3 cartes graphiques, une 1080 et deux quadro (pour du calcul 3D) Je peux lancer 3 instances de calculs indépendamment sur la même machine.

J'au u SSD 960 de samsung a 3GB/s comme ce mac, évolutif, associés a quelques disques classiques internes.
Le tout branché sur un écran externe que je garde quand je change ma machine.

Bref, ce mac sera obsolète dans 3 ans et vu les soucis de fiabilité qu'on eu les anciens 27 cela n'augure rien de bon.

avatar zorg2000 | 

Le moniteur est à 1300€ chez apple, on en trouve a moins de 1000 dans d'autres constructeurs et tu as d’excellent 4K pour 500€ un peu partout.
ha oui, tu as d’excellent écrans MATT dans le monde PC.

avatar pocketalex | 

Photoshop n'est PAS un logiciel qui a une utilisation intensive du CPU, il n'est pas anormal que l'Alienware s'en sorte aussi bien sinon mieux que l'iMac Pro dans certains cas, et par ailleurs, si votre métier c'est de faire du Photoshop et rien que du Photoshop, un iMac i7 est un investissement bien plus avantageux qu'un iMac Pro, ça tournera tout aussi vite pour moins cher

Ce qu'il faut à Photoshop pour être confortable, c'est avant tout de la RAM, beaucoup de RAM (enfin, si l'on traite de nombreux fichiers de très grosse taille), et un disque cache rapide, idéalement un SSD nVme, et, enfin, de l'espace de travail. L'iMac i7 offre tout cela.

Aussi, un support de stockage des fichiers qui soit rapide. Quel intérêt d'avoir une station de travail ultra-puissante si les 200 fichiers RAW d'un shooting sont stockés sur un disque dur externe (110Mo/s en moyenne) ou sur un NAS connecté en Ethernet (110Mo/s en moyenne) ?
Une bécane moins puissante mais où les datas sont stockées sur des supports rapides (SSD externe, boitier RAID en TB2 ou 3, NAS 10GbE) permettra de travailler plus vite.
Alors on peut rapatrier les datas en local sur sa machine, mais ce n'est pas un workflow très adapté à la collaboration, ça marche pour un solo mais ce n'est pas ce qu'il y a de mieux

Bref il ne faut pas négliger toute la chaine d'un workflow, plutôt que faire mumuse à comparer juste des CPU ou des GPU

Quant à bencher Photoshop en regardant la vitesse de traitement des effets, excusez moi mais ça me fait doucement marrer.

CONNEXION UTILISATEUR