Microsoft veut revenir à la Surface

Christophe Laporte |
Microsoft l'avait promis : sa conférence de presse ne serait pas une conférence tout à fait comme les autres. Même si sa proposition ne fait (forcément) pas l'unanimité, le moins que l'on puisse dire c'est que Redmond a tenu parole. En annonçant la prochaine commercialisation de deux tablettes maison, Microsoft vient peut-être de faire l'une des annonces les plus importantes de ces dernières années.




Pourquoi faire une tablette quand on peut en faire deux ?

Surface, c'est le nom astucieux que Microsoft a choisi pour ses deux tablettes. Elles ont un certain nombre d'éléments en commun : un écran tactile de 10,6”, un port USB, du Wi-Fi en 802.11n, ainsi qu’un pied intégré permettant de la poser devant soi…

Mais ces deux modèles ont une différence de taille : le premier dispose d’une architecture ARM alors que le second embarque un processeur Ivy Bridge Core i5. Toutes les caractéristiques techniques ne sont pas encore connues. Pour le modèle ARM, on sait tout juste que Redmond a eu recours à un chipset Tegra.



Entre les deux modèles, les différences ne s’arrêtent pas là : la Surface ARM est plus légère (676 grammes contre 903 grammes pour le modèle Intel) et plus fine (9,3 mm contre 14 mm). La tablette d’Intel se distingue toutefois avec un port USB 3 (contre un port USB 2 pour sa petite soeur), un port Mini DisplayPort, ainsi qu’un écran ClearType HD. Comprenez qu’il dispose d’une meilleure définition (lire : Surface : Microsoft annonce deux tablettes Intel et ARM).

Smart Cover : Microsoft donne une leçon à Apple

Outre son système d’exploitation, ce qui distingue les ardoises de Microsoft de la concurrence, c’est son petit port qui permet de la raccorder soit à une Type Cover soit à un Touch Cover. Dans les deux cas, il s’agit d’une sorte de super “Smart Cover” avec comme particularité d’intégrer un clavier. La Type Cover propose un clavier physique (avec une course des touches de 1,5 mm) et un trackpad alors que sur la Touch Cover, le clavier et le trackpad sont intégrés à la matière.



Même si toute la lumière n’a pas encore été faite sur cette affaire, il semblerait que le port qui relie l’ardoise à son clavier soit le fameux MagSafe intelligent que Redmond a récemment déposé (lire : Microsoft imagine un MagSafe intelligent). Sur le papier, ce connecteur permet de recharger un appareil, mais en plus de transférer des données. Enfin, Microsoft insiste sur le fait que son appareil peut être utilisé avec un stylet.

La société américaine est restée très évasive concernant la commercialisation de ses deux produits. On sait tout juste que l’édition ARM sortira en même temps que Windows 8 (comprenez à l’automne) et sera déclinée en deux modèles : 32 Go et 64 Go. Le modèle Intel arrivera pour sa part soit en toute fin d’année soit début 2013.



En ce qui concerne les prix, Microsoft s’est juste contentée d’affirmer que le prix de vente serait compétitif par rapport aux autres modèles disponibles sur le marché. Rappelons que Windows 8 RT, l’édition de Windows, qui sera incluse dans la tablette ARM, sera accompagné de Microsoft Office.

Une stratégie cohérente

En matière de positionnement, même si Microsoft s’est bien gardée de le dire, la Surface ARM est sans doute le modèle qui entrera le plus en concurrence directe avec l’iPad. Avec son architecture Intel, la seconde apparaît davantage comme le terminal ultime permettant à la fois de faire office d’ordinateur portable et de tablette. Le meilleur des deux mondes en somme. Si l’on fait la comparaison avec Apple, on ne serait pas loin de la fusion d’un MacBook Air avec un iPad. Une démarche à des années-lumière de celle d’Apple.

Récemment encore, Tim Cook s’exprimait en ces termes au sujet de la tablette : “Elle peut faire des choses sans être encombrée par l'héritage du PC. Nous n'avons pas inventé la tablette, mais nous avons inventé la tablette moderne. J'aime la convergence […], mais les produits sont faits de compromis, vous devez choisir. Plus vous regardez une tablette comme un PC, plus le poids du passé affecte le produit”.

Tim Cook et Steve Ballmer ne sont certainement pas sur la même longueur d’onde, mais Microsoft a le mérite d’être cohérente avec sa stratégie définie dès les premières présentations de Windows 8 : une interface unique pour l’ensemble de ses appareils, du petit écran du smartphone au grand écran de la TV avec sa Xbox, en passant par les tailles intermédiaires de la tablette et de l'ordinateur (lire : L'« ère Windows » : Microsoft à la reconquête ?).




À ne pas en douter, la décision de Microsoft de commercialiser ses propres tablettes va bousculer ce marché, sur lequel tarde à émerger des challengers crédibles face au roi iPad.

Steve Ballmer affirme avoir mis dans le secret ses partenaires, qui planchent depuis de nombreux mois sur des tablettes équipées de Windows. La firme de Redmond estime que son produit est suffisamment différent des autres, et ne les concurrencera pas.

On rappellera que dans toute l’histoire de la micro-informatique, jamais une société n’est parvenue à tirer profit d’un produit tout en proposant des licences à des compagnies tierces. Apple avec les clones Mac, et Palm, pour ne citer qu’eux, en ont fait les frais.

Les fabricants de PC trahis par Microsoft ?

Quoi qu’en dise Steve Ballmer, les relations avec certaines sociétés, notamment Dell et HP, qui avaient misé sur Windows pour se refaire la cerise, risquent de se compliquer dans les semaines et les mois à venir. On l’a encore vu ces derniers mois entre Samsung et Google, depuis le rachat de Motorola. Le coréen prend ses distances d’Android, non pas en l’abandonnant, mais en le privatisant, un peu à l’image de ce qu’Amazon a fait avec le Kindle Fire.

Au passage, HP risque encore de se mordre encore longtemps les doigts d’avoir abandonné webOS en rase campagne afin de privilégier à court terme les tablettes équipées de système d’exploitation de Microsoft.

La décision de Microsoft de se lancer directement sur ce marché peut paraître surprenante, mais Redmond n’avait pas vraiment le choix. Distancée sur le marché des smartphones, Microsoft ne peut pas se permettre de jouer les seconds rôles sur le marché des tablettes.



Au début de la conférence, Steve Ballmer a lourdement insisté sur le fait que Microsoft était également une société hardware, et ce depuis ses débuts. Et de rappeler que Microsoft a commencé à commercialiser des souris pour accompagner Windows. Tous les produits signés Microsoft n’ont pas été des succès, on pense notamment entre autres au Zune et au Kin. Toutefois, cela ne l’a pas empêché d’enregistrer de jolis succès avec les périphériques pour ordinateurs, la Xbox ou encore dernièrement le Kinect.

La pression s'accentue sur Google

L’arrivée de Microsoft cet automne sur le marché met également la pression sur Google. En dépit de sa position de leader sur le marché des smartphones, le géant de l’internet ne parvient pas à imposer son système sur le marché des tablettes. Pire encore, le Kindle Fire qui est peut-être la seule tablette Android à avoir connu un certain succès n’a conservé que les fondations du système de Google, pour mettre au-dessus ses services au lieu de ceux de Google. À ne pas en douter, Google qui réunit ses développeurs à la fin du mois lors de la conférence Google I/O a tout intérêt à apporter une réponse convaincante, si elle ne veut pas se retrouver en mauvaise posture.

La présentation de cette tablette montre à quel point Microsoft s’est remise en question. Quoi qu’en dise Steve Ballmer, il y a du “Apple” dans cette démarche à vouloir maitriser et le logiciel et le matériel. Mais ce n’est peut-être pas le point le plus intéressant : plutôt que de faire comme d’autres à bêtement répliquer la tablette d’Apple, Microsoft livre ici une copie qui lui est propre. Même si cette proposition est moins innovante que son projet Courier, Microsoft avec Surface tente de répondre au plus gros problème des tablettes actuelles : le clavier.



Un pari risqué

Toutefois, proposer une solution originale n’est pas forcément gage de succès. Les premières démonstrations de webOS en son temps avaient impressionné bien des observateurs. Au final, cela a été un échec retentissant qui a contraint Palm à se jeter dans les bras du plus offrant.

Mais c’est sans doute en proposant une solution par le haut que Microsoft parviendra à rebondir. Google s’apprête à faire exactement le contraire : commercialiser une tablette 7” à un prix cassé pour tenter de se faire une place au soleil face à l’iPad et au Kindle.

Ces dernières années, Apple a été le seul constructeur informatique à se poser les bonnes questions. Les autres, à commencer par Google et Samsung, se sont contentés de reproduire l’existant, de l’améliorer, mais n’ont jamais mis l’utilisateur final au centre de leurs préoccupations. En cela, l’initiative de Microsoft, même si elle est loin d’être parfaite, mérite d’être suivie.

Malheureusement, on regrettera que “le géant du logiciel” n’ait pas été au bout de ses idées. À quoi bon commercialiser deux tablettes si différentes ? Faire comprendre à l’utilisateur les différences et subtilités entre une tablette ARM et Intel promet d’être un sacré challenge pour les vendeurs. Pourquoi s’acharner à faire une tablette x86 ? Pourquoi ne pas avoir été au bout du raisonnement et ne pas avoir gardé Windows 8 uniquement pour les tablettes Microsoft ? Pourquoi présenter un produit sans donner précisément des détails concernant sa commercialisation ?

L'évolution de Microsoft ces dernières années est intéressante. Après l'échec de Vista, l'éditeur a entamé une longue mue qui devrait se matérialiser avec la sortie de Windows 8. Certes, son approche est critiquable (lire : Windows 8 : tactile et sans compromis), mais son approche a le mérite d'être différente. Mais le plus dur commence pour Microsoft, donner envie au grand public de s'intéresser à ses solutions. Redmond ne parviendra pas à accomplir sa mue, si elle ne change pas son image. Et finalement, le plus gros défaut de ses tablettes, c'est d'avoir conservé le terme Windows. Un mot totalement absent du plus gros succès hardware de Microsoft à ce jour…

Sur le même sujet :
- Surface : de bonnes impressions sur fond de frustration

avatar damien83 | 
@smjm Ce n'est pas grave ; ) je suis du même avis que toi en plus ; ) ( mais pourquoi je vous réponds tous un par un ? Je sais pas mais c'est la dernière fois que je le fais )
avatar iSc0tty | 
@jonan73 : 'Le soucis avec ces claviers, c’est qu’on revient 5 ans en arrière. Ils vont devoir proposer des claviers US / UK / Français / Allemand / Suisse français / Suisse allemand, etc... Sur mon iPhone, j’ai 3 langues de réglées (EN/FR/DE). Je choisis une langue, mon clavier se met à jour. Comment faire ça avec un clavier physique (si les touches ne sont pas des écrans). En prendre 3? Rester coincé sur un clavier?' Personnellement, je ne pense pas que ce soit le soucis pour une (grande ?) majorité, notamment pour le grand public. Bien sur, pour certains pro (comme les développeurs) un clavier qwerty est nécessaire, ou encore ceux qui travaillent dans plusieurs langues certes. Mais comparé à la proportion de personnes qui n'utilisent qu'un seul clavier (je ne compte pas le clavier emoji sur iPhone), ça reste largement minoritaire. Je peux me tromper, mais si la tablette échoue, ce clavier physique unique sera loin d'être la cause principale à mon avis.
avatar MixUnix | 
Je pense que dans le domaine professionnel, ces tablettes peuvent avoir un très grand succès grâce à leur compatibilité Windows et la connexion aux serveurs d'entreprise. Les itinérants vont pouvoir remplacer leur eEPC divers. Les services, les postes de machines, les transports, les artisans, il y a beaucoup de domaines intéressés. On les retrouvera ensuite par l'usage en entreprise, dans les foyers des utilisateurs. Le concept est bon, reste à affiner.
avatar Stardustxxx | 
@jonan73 Si tu as un probleme avec le clavier physique, passe au clavier virtuel sur la tablette. Je vois mal Microsoft proposer une tablette sans clavier virtuel... Et puis le clavier n'est pas obligatoire... Et surtout, un clavier physique reste plus agréable a utliser qu'un clavier virtuel sur un écran tactile.
avatar Marc Duchesne | 
Je vois des problèmes au niveau autonomie, ergonomie. Microsoft sont plus doué dans l'ingénérie des souris.
avatar lukalafaget | 
Je pense comme beaucoup ici que microsoft abat une très bonne carte, design pas degueu, clavier qui a l'air pratique et un windows 8 qui s'annonce assez bon... compatible avec la suite bureautique la plus utilisée au monde, du cloud qui marche sur d'anciens systèmes, avec les entreprise et leurs systèmes chèrement payés. Ajoutez a cela la concurrence qui fait soit du pas très joli genre terminaux sous android ou Apple qui est cher, qui reste sur ses acquis et dont la rétrocompatibilité (qui approchait plus de cinq ans, un gros avantage apple) s'est réduit a peau de chagrin en quelques années. Qu'apple se réveille vite, j'ai viré le macpro+FCP pour un PC+première, il me reste un MBP et je pense qu'un paquet d'autres gens sont prêts a sauter le pas.
avatar damien83 | 
Sauf que après avoir vu leur keynote ça n'a pas l'air au pont étant donné que la tablette à l'air d'etre peu réactive et bug ... ( changement de tablette en cour de keynote ) Windows 8 sera sûrement bon pur de la tablette mais sur Pc l'ergonomie est pas très bonne ... Après ils ont de l'idée et c'est qu'il faut ...
avatar Smjm | 
Tout dépend de l'OS : le succès de l'ipad est lié à iOS. Il n'y a pas de secret : l'OS d'une tablette fait son succès. Si W8 fonctionne avec un marketplace plein d'ados aussi pratique que sur l'Apple store ça fonctionnera. Si, en revanche, il est aussi peu fourni qu'en ce moment sur les nouveaux windows phone, alors le succès n'aura pas lieu. C'est séduisant tout comme le Nokia Lumia 800 est attirant mais quand on entend les avis de ceux qui sont déçus par les apps.... Il ne suffit pas d'avoir une interface originale et jolie, il faut derrière un OS et des apps.
avatar Zoupinou | 
Tentative de rafler le marché des notebooks et des tablettes. Microsoft lance ses dés sur le tapis et joue gros. Ils savent que leur principal revenu provient de Windows et que dans le même temps, l'informatique grand public (mais pas uniquement) glisse de plus en plus vers les solutions de mobilité. La poule aux œufs d'or ne peut plus être ce qu'elle a été surtout sur du long terme. Innovation avec Metro se démarquant du reste. Louable effort. Mais pour moi, leurs tablettes sont encore trop proches de la vision poste de travail PC. Je trouve ça bâtard, à mi-chemin entre un Transformer Asus et l'iPad. Seul atout béton pour eux, la suite Office. A part ça, ce qui me séduit avec l'iPad c'est justement tout ce qui fait que ce n'est pas un Mac (ou un PC). L'ergonomie est différente et l'usage aussi. Pour faire de la musique par exemple, je suis sidéré par certaines applis proposant des approches vraiment nouvelles et on voit bien que nous en sommes encore aux balbutiements d'un nouveau paradigme. La force d'Apple est (était ?) de savoir rompre avec le passé et d'arriver à changer complètement la donne. En dépit de toutes les railleries, l'iPhone et l'iPad (qui ne marchera jamais...) ont tout changé. Sans Steve Jobs, je ne sais pas combien de temps ils pourront garder cette audace.
avatar Tnt1701 | 
Excellente nouvelle, si Apple se sent menacé, cela les forcera de sortir un vrai nouvel ipad à la fin de cette année et pas seulement un écran qui ne sert au final à pas grand chose... Quand à la tablette microsoft, pour moi ça reste du microsoft donc pas fiable et bordélique, j'en veux pas...
avatar ericaqc | 
Tant qu'à vouloir un clavier, j'achèterais un MacBook Air... (écrit sur un iPad sans clavier)
avatar izoong | 
@Zoupinou : tu vois clair en effet et à mon sens on a pas ici un changement de paradigme mais la réitération du concept de tabler-pc présenté par Bill gates il y'a dix ans.
avatar expertpack | 
enfin une tablette compatible windows ! on va enfin pouvoir travailler , gerer les cessions, acceder a office. vite !
avatar DrJonesTHX | 
En tous je trouve que ça donne un sacré coup de vieux à l'iPad ! Apple ferait bien de se bouger les fesses, plutôt que de brider ses appareils ... ( voir compatibilité iOS 6 )
avatar iGates | 
Cupertino commence trembler avec cette nouvelle tablette. Pour ceux qui parlent de bordel chez Microsoft dites-moi si vous avez utilisé Windows 7? Je l'utilise depuis 1 an et demi et il a planté 0 fois, mon MB Air 2011 j'ai du le redémarrer plusieurs fois après mon passage à Lion. Si Windows 8 est aussi stable que son prédécesseur je n'hésiterais pas à faire cadeau de mon New iPad à mon père et venir à la Surface pour sortir de la prison Apple. Peut être le New New iPad aura une prise USB? Et après on dit que Apple n'est pas une prison? Regardez les différences de prix dès qu'on augmente la capacité de stockage...
avatar iGates | 
@expertpack +1 J'espère depuis ma tablet pouvoir ouvrir mes applis VB.Net qui interrogent une base de données SQLServer dans mon ordi de bureau. Ou bien pouvoir ouvrir mes projets Access ADP qui se servent aussi d'une BD SQLServer. J'ai essayé avec Java depuis mon MB Air et c'est le bordel pour connecter un programme Java à une BD SQLServer depuis OSx.
avatar damien83 | 
@iGates L'ipad ne prend pas un coup d épieux ce n'est que ta vision de chose ! Et non le,new new iPad n'aura pas de prise USB inutile sachant qu'il n'y a pas de finder ou autre ! Apple n'est pas un prison ! Et oui window 7 peut bugguer si il le veut j'en fesait les frais chez Hp !
avatar iGates | 
@damien83 Pourtant il y a des applis tierces qui peuvent faire de "Finder", par exemple DSFile de Synology qui me permet d'ouvrir mes fichiers stockés dans mon NAS.
avatar Almux | 
Windows a de nombreux usagers qui ne connaissent que ce que les vendeurs leur présentent. Il n'y a donc aucune raison que Surface ne se vende pas. MS n'a pas besoin d'avoir le même succès avec leur tablette que Apple avec l'iPad pour en vendre suffisamment et "encrer" l'usage de Windows 8, ce qui reste AMA le but premier de MS. Les licences restent son principal revenu.
avatar Abaxil | 
Je lis souvent les commentaires sans jamais réagir mais parfois je suis fasciné par certains commentateurs. Cette fois-ci ce sont ceux qui veulent démontrer qu'Apple a un terrible souci à se faire à cause de ce projet Surface. Ils sont ébahis par Microsoft qui vient de réinventer le Macbook Air en plus mauvais. En effet leur terrible atout serait cette smart cover très intelligente, un clavier. Ils oublient tout d'abord qu'il faudra la payer cette smart cover et donc ajouter ce prix à l'achat de cette tablette Surface. Extraordinaire il y a un port USB ! Petits calculs : épaisseur de la Surface professionnelle 14 mm tout du long plus au minimum 1,5 mm pour les touches soit au minimum 15,5 mm MBA de 3 à 17 mm. Poids : Sufrace 803 g plus la smart cover, MBA 1080 g. Ecran 10,6 contre 11 pouces, 1 port USB 3 contre deux ports USB 3 et un port Thunderbolt. Au fait le MBA n'a pas besoin de partie arrière qui sert de béquille, il tient tout seul. 32 et 64 G contre 64 et 128 etc. Soit on veut une tablette mobile avec ses fonctions, son ergonomie (lisible en vertical et horizontal), dont le doigt est l'outil indispensable et sans doute unique et alors Surface est larguée : plus épaisse, un seul sens de lecture, soit on veut un clavier et le MBA largue Surface de dix longueurs. Surface n'est qu'un hybride bâtard qui ne sait pas choisir et ce qui paraît être le summum (la smart cover clavier) n'est que dans un cas (tablette) ou dans l'autre (portable ultra fin) un échec patent. Cette smart cover clavier paraît dans un premier abord un truc formidable, mais ce n'est qu'un appendice bâtard et n'apporte rien du tout par rapport à ce qui existe. Au fait la smart cover du MBA c'est sa coque. Intéressant non. En plus cela protège merveilleusement bien, cela permet de tenir l'écran vertical et c'est intégré d'office. Je suis fasciné par ceux qui s'émerveillent de l'invention de l'eau tiède.
avatar jplogut | 
S'il y a un port PS/2 pour brancher une souris, moi, je craque !
avatar Ivan Justice | 
Moi j'aime beaucoup ! J'étais un fan de Microsoft jusqu'à Win Millenium. Mais ils ont fait Millenium... je suis donc passé sur Mac et je ne le regrette pas ! Mais alors vraiment pas ! Depuis je suis devenu ce qu'on appel un Fanboy. Oui je passe la nuit entière devant un Apple Store pour la sortie d'un iPad, mais c'est cool ! Une ambiance de fou, des émotions démentes quand on rentre et que les lutins bleus nous font la fête, bref Apple quoi ! Mais là, Microsoft attaque Apple sur son terrain. Ils font le hardware, et on choisis du très très haut de gamme (même le bruit du pied qu'on déplie à été étudié pour renvoyer un sentiment de solidité !), ils font le soft avec Win 8 et surtout, ils contrôlent le MarketPlace au même titre qu'Apple contrôle l'App Store. Oui au niveau stratégie c'est une copie d'Apple. Mais en même temps ce sont les seuls qui ont osé le faire ! Amazone a tenté un succédané en bridant son Androïd à sa sauce et en imposant son store, c'est la tablette Androïd qui se vend le mieux... J'ai eu la chance d'en toucher une de ces "Surface". Pas longtemps hein, quelques minutes sans plus. Mais j'ai eu le même sentiment de produit haut de gamme et solide qu'avec les produit Apple. Ok le boulot de base de Microsoft c'est le software mais il faut reconnaître qu'ils sont également très bon niveau hardware sur ce coup là ! Dès qu'on l'a en main, elle inspire confiance. Et ce sentiment, jusqu'à ce jour, seul l'iPad avait pu me le procurer. Moi je vois un changement radical ! À l'image de Linux sur les PC, Androïd va devenir marginal et la gueguerre sera entre PC et Mac comme d'habitude. Au moins comme ça, on connais bien son adversaire :-)
avatar ET80 | 
@damien83 Et moi je dis que l'iPad prend un coups de vieux, et que si tu ne le vois pas, "ce n'est que ta vision des choses" ;). Je pense que l'iPad et Surface seront différent dans la fonctionnalité. L'iPad sera plus simple, plus facile à approcher notamment pour les enfants ou encore les plus âgés. La Surface est plus orienté vers la productivité, elle se rapproche plus d'un ordinateur classique. Elle est donc moins ludique, moins simple, que l'ipad. Microsoft se différencie de plus en plus, et tant mieux! Android Et iOS sont dans la même catégorie, proche des smartphones. Surface est un chaînon entre l'iPad et l'ordinateur classique.
avatar wmangon | 
@Soner : Tu n'as surement pas oublier le sarcasme de Crosoft lors de la sortie de l'Iphone ;) Alors a charge de revanche!
avatar iGates | 
Je sens que Surface va faire bouger bcp de choses, mais ne vous inquiétez pas, cela va jouer en faveur de ceux qui achètent les tablettes. Le monopole n'est pas bon pour les consommateurs et je vois déjà les iPad baisser de prix.
avatar aldry | 
C'est quand même assez troublant vos réactions, MS propose une smartcover avec clavier et up, pour utiliser la tablette il faut un clavier... sérieux faut arrêter d'extrapoler comme vous le faite.... Ensuite les windows 8 plantes au bout de 30 min.... une connerie totale ça aussi pour l'avoir en teste sur mon bookpro en dual boot je n'ai pas encore vue un plantage au bout de 30min... Pour finir, l'erreur que MS va peut être faire c'est avec les proc. intel, la tablette sera beaucoup trop cher, il devrait revoir leur appellation et donner le nom de "ultrabook tactile" le prix aura une explication et surtout le poids !
avatar shenmue | 
"Avec son architecture Intel, la seconde apparaît davantage comme le terminal ultime permettant à la fois de faire office d’ordinateur portable et de tablette. Le meilleur des deux mondes en somme." Perso, je dirais le pire des deux mondes : une tablette bien trop lourde (plus de 900 grammes) et trop épaisse, et en mode notebook, tu ne peux même pas l'utiliser sur les genoux en déplacement vu le système utilisé (donc nettement moins bien qu'un MBA pour cela). Je n'ai toujours pas vu un seul argument justifiant réellement la tablette Intel si ce n'est justement des incantations sans arguments derrière sur le meileur des deux monde (vous n'êtes pas les seuls à le dire mais en quoi ? ). Et on ne sait rien sur l'autonomie (n peut avoir toutes les craintes quand on voit l'épaisseur et le poids du truc, qui démontre qu'Intel est aujourd'hui à des années lumières de proposer des solutions aussi embarquées que celles de ARM (c'ets clairement un échec sur ce point, la tablette seule pèse le poids d'un MBA 11 pouces) La tablette ARM, c'est tout autre chose en effet, mais elle est tellement downgradée par rapport à sa consoeur (rien que l'écran, aujourd'hui assez "moyen de gamme") que ça en est un brin grotesque. On verra hein, le public décidera, mais quand même, technologiquement, on est encore très loin du meilleur des deux mones justement et on peut comprendre pourquoi Apple n'a pas voulu se lancer là dedans au vu du résultat de Microsoft. Aurait-on été aussi conciliant si cela avait été un autre que Microsoft qui avait proposé cette brique de 1 kilo ? Aussi étonnant que cela puisse para$itre, je ne le pense pas. On est devenu finalement beaucoup plus critique envers Apple, qui arrive à pondre tout de même une tablette en ultra haute résolution, assez lègère, dotée d'un GPU de malade (le même que le celui de la PSVita), fine, et qui tient près de 12 heures en utilisation constante Ni la brique Intel de Microsoft, ni le tablette "normale" en mode ARM n'arrivent à ce niveau
avatar expertpack | 
Comme chaque fois, les fanboys ne sont pas objectifs. 1) microsoft est numero 1 mondial et implanté en masse sur les computers dans le monde. Les logiciels du monde windows animent les pro et fonctionnent bien , W7 est desormais stable, performant , integrable dans les infrastructures reseaux des entreprises avec succes 2) ces tablettes , et on ne s'etendra pas sur le design ou la couleur de leur smart cover svp, vont repondrent a l'attente de ces entreprises , en parfaite synergie avec leur parc. 3) le particulier, massivement equipé windows , du notebook au pc fixe trouvera son interet , bridé qu'il est aujourd'hui par l'entetement d'apple a rendre son os fermé . On retrouve la vision mac des premiers jours 4) pour le reste, les tablettes actuelles sont essenciellement un super coup marketing. Tout le monde s'arrache ce truc ' effet de mode ' mais reconnaissons qu'elles ne font pas mieux, voir moins bien qu'un notebook a 400€, hormis qu'il faut 5 secondes pour ouvrir ecran/clavier d'un notebook versus une tablette et qu'un clavier est a date le meilleur moyen de saisir vite et bien des infos.
avatar iGates | 
@et80 Tu as bien parlé. Je suis d'accord avec toi. Quant à moi, le New iPad sera pour mon père et moi, je vends mon MB Air 2011 et j'achète Surface, donc avec le prix du MB Air je ne trouverais Surface trop cher. Voyons les premiers tests de cette nouveauté. En attendant je pari que le New New iPad aura une prise USB et que les iPad vont baisser de prix.
avatar damien83 | 
bon , je vais clairement vous dire en détail ce que je pense de cette tablette sans avoir pu la tester . design : rien de clairement exceptionnel ce type de design était déjà connu sur des tablette a plate-forme windows de samsung mais peut être apprécié ( j'aime beaucoup personnellement ): http://www.cdiscount.com/destockage/destockage-informatique/samsung-slate-pc-serie-7-clavier-station-stylet/f-1250501-occ0o26f8pd27xq.html?cid=search&cm_mmc=SE_mckv!!pcrid!12000701885! Cette tablette n'est pas laide et n'est pas belle non plus , je dirai que c'est une tablette plutôt quelconque sur ce niveau la , elle est plutôt lourde et épaisse dans sa version x86 et elle est dans les standard du marché dans le modèle arm mais sur les mensurations il n'y a rien de choquant comparé a ce qui pouvait exister avant . conclusion : rien de réellement impressionnant sur ce niveau , elle ne ce démarquera donc pas sur ce niveau la , et si nous voulons la comparer a l'ipad .... on peut dire que l'ipad n'a rien a craindre pour son design . performance : mise a part le fait qu'il y aura des tablette a plusieurs architecture une arm et l'autre x86 intel on ne connait rien des caractéristiques . On peut penser qu'elle seront certainement bonne , mais a part ça on ne peut encore rien en dire . La tablette x86 sera le modèle professionnel et devrais donc connaitre moins de succès et la batterie devrait être beaucoup moins performante et en plus la machine devrait être plus bruyante , rien de non plus très innovant sur ce niveau la des modèles x86 existent déjà (comme on a pu le voir avec samsung plus haut ) sous windows 7 La tablette arm nest pas non plus très innovante , le arm est très reperdu et microsoft est un peu comme une goutte d'eau a la mer , cette tablette connaitra plus de succès et intéressera surtout le grand public . conclusion : bref rien de vraiment impressionnant , Microsoft n'a pas su trancher entre les tablettes pc comme ils les aiment et le modèle ipad ou ils ont de ce forcer a aller avec l'arm . a sa grande habitude Microsoft ne sait pas ce décider entre grand public et professionnel , la firme de redmond manque cruellement d'audace mais ce n'est pas si dérangeant au moins elle fera surement le bon choix ! Microsoft ne ce démarquera donc pas niveau performance ( si il le voulait il s'y aurait mis un point d'honneur a le rabâcher durant la keynote ) car l'arm existe déjà et est un succès connu grâce à l'ipad et le x86 existe déjà et ne connait pas le succès ni de réel engouement jusqu'à présent ! je me demande si ce marché et ce format battard et réellement intéressant face a un ultrabook en plus … système d'exploitation : La est la différence en bien ou en mal je ne sais pas encore , microsoft garde plutôt sa position qu'une tablette est un pc et non pas un produit a part entière qui doit être complément diffèrent comme le pense apple . apple met un os mobile dans sa tablette , microsoft met un os de bureau … conclusion : Microsoft prend une tout autre direction en voyant autrement l'industrie informatique , pour Microsoft une tablette est un pc et un pc est une tablette , pour apple on eest dans le post pc est la tablette doit être profondément différente ! qui a raison qui a tord , personne ne peut le dire jusqu'à present windows 8 est ergonomique sur tablette ? il y'a plutôt intérêt car métro est vraiment fait pour et non fait pour de vrai pc … LA MICROSOFT ce démarque et il faut les félicité , nous verrons comment réagirons les testeur , nous saurons ce que cela vaut et nous verrons si il y'a du succès qui suit ! sur de niveau il y a de l'audace comme apple a pu en avoir en 2010 même si on reste vraiment proche de la tablette pc , ce qui est le but de Microsoft . bref nous verrons , qui a raison qui a tord ? a mon avis la réponse a cette question et personnel est diffère en fonction de vos besoins ! apple propose QUELQUE CHOSE DE DIFFERENT et MICROSOFT DE MEME , l'un enterre pas l'autre sachant que leur vision des choses et différente et la stratégie diffère complétement , la ou android a copier microsoft a innover nous verrons maintenant si ça rencontre le succès ; ) Microsoft veut refaire surface espérons pour eux qu'il ne perde pas la face j'espère avoir été complet et n'avoir rien oublier ; )
avatar shenmue | 
@Lukasmars:"Ha le pragmatisme à du bon des fois..." Le prgamastime, c'ets de faire des produits UTILISABLES. La tablette Intel, le soit disant meilleur des deux mondes est TROP lourde à la base, donc en fait peu importe le stylet, peu importe la smartcover : trop lourde, donc mal conçue pour l'usage auquel elle est destinée, c'ets à dire nomade. L'accumulation de fonctions dans un produits n'a JAMAIS garanti en soi la richesse des usages REELS. Pour cela, il faut que ton produit soit impeccable et ciblé directement pour son usage principal. Les autres fonctions doivent bien ressortir pour ce qu'elle sont : annexes. Sinon au final, tu n'es pas pragamatique, tu refuses de faire des choix et ton produit est bancal, tout comme est profondément bancal la version Intel de la tablette de Microsoft par exemple. Et la version ARM est un downgrade tellement fort qu'elle ne pourra pas lutter avec l'iPad. Il reste quoi au final de ce soit disant pragmatisme, même si on sait tous ici que tu défends toujours tous les choix de Microsoft jusqu'à la mort hein ?
avatar shenmue | 
@expertpack:"ces tablettes , et on ne s'etendra pas sur le design ou la couleur de leur smart cover svp, vont repondrent a l'attente de ces entreprises , en parfaite synergie avec leur parc." Non, le cadre qui va bosser avec sa tablette Intel de 1 kilo sous le bras, il fera des retours tellement négatifs que les prochaines commandes seront pour l'iPad. Tu surestimes énormément la possibilité de levier de Microsoft MEME dans les entreprises. L'iPad est par exemple aux US, et de loin, l'outil mobile qui se répand le plus vite dans les entreprises, et l'iPhone est très très loin devant les Windows Phone. L'effet de levier ne marche plus, mais alors plus du tout. Etre fanboy comme tu dis, c'est plutôt affirmer l'inverse alors que rien ne va en ce sens. "bridé qu'il est aujourd'hui par l'entetement d'apple a rendre son os fermé ." Windows 8 est tout aussi fermé. C'est du délire ce que tu dis là. "pour le reste, les tablettes actuelles sont essenciellement un super coup marketing." Mais oui, on connait la chanson, quand Apple réussit, c'est du marketing, quand Microsoft perce, même à coup de milliards dépensés en l'air (comme pour la Xbox), même en creusant le trou de ses finances et en vendant à perte, ou en s'appuyant sur la vente liée illégale dans bien des pays avec ses ventes OEM de Windows, là bien sûr, ce n'est pas du dumping de marché, c'est bien sûr un choix éclairé du client. Faut arrêter de dire n'importe quoi quand même hein... 60 millions de possesseurs d'iPad ne peuvent pas tous se tromper...
avatar shenmue | 
@Abaxil:"Soit on veut une tablette mobile avec ses fonctions, son ergonomie (lisible en vertical et horizontal), dont le doigt est l'outil indispensable et sans doute unique et alors Surface est larguée : plus épaisse, un seul sens de lecture, soit on veut un clavier et le MBA largue Surface de dix longueurs. Surface n'est qu'un hybride bâtard qui ne sait pas choisir et ce qui paraît être le summum (la smart cover clavier) n'est que dans un cas (tablette) ou dans l'autre (portable ultra fin) un échec patent. Cette smart cover clavier paraît dans un premier abord un truc formidable, mais ce n'est qu'un appendice bâtard et n'apporte rien du tout par rapport à ce qui existe. Au fait la smart cover du MBA c'est sa coque. Intéressant non. En plus cela protège merveilleusement bien, cela permet de tenir l'écran vertical et c'est intégré d'office. Je suis fasciné par ceux qui s'émerveillent de l'invention de l'eau tiède." Merci, tout est dit. Et tu oublies de dire que le MBA lui peut s'utiliser vraiment en déplacement nomade, sur de simples genoux, (si on a besoin d'une table, autant prendre un desktop alors) alors que la stabilité du système de Microsoft, hors support parfaitement plat, paraît tout sauf probante. C'est en effet un hybride, qui DEMONTRE par sa seule réalisation qu'Apple a bien fait de ne pas aller dans cette voie. La technologie ne permet pas encore de faire de bon compromis.
avatar shenmue | 
@Lukalafaget:"Qu'apple se réveille vite, j'ai viré le macpro+FCP pour un PC+première, il me reste un MBP et je pense qu'un paquet d'autres gens sont prêts a sauter le pas." On entend cette rengain tous les jours mais tu ne sembles pas comprendre que toi et quelques autres vous faites parti d'une ultra minorité: Quelques chiffres. Taux de satisfaction d'Apple, tous produits confondus : 90% La concurrence : au mieux 60% Croissance d'Apple sur le marché PC: en moyenne cette dernière année de 20%. Pour les fabricants PC autour de 4%. Niveaux de switch pour l'iPhone : près de 40% qui viennent aujourd'hui essentiellement d'Android puis de RIM Niveaux de switch pour Android : 6% qui viennent d'iOS Il faudrait quand même que certains comprennent que malgré le fait de vivre dans la matrice, c'est bien les utilisateurs des concurrents d'Apple qui sont surtout prêts à sauter le pas dans le wagon Apple. les 400 millions de clients iTunes, c'est plus de deux fois la clientèle d'Amazon et ça enfonce aussi celle d'Android. Microsoft est largué là. Ce ne sont pas les gueulards minoritaires des forums qui changeront cette réalité. Vous n'êtes aujourd'hui qu'une virgule dans l'équation. Il n'y a pas un paquet de gens prêts à faire come toi, il n'y a que le même groupe de quelques dizaines d'individus qui parsèment les forums francophones en hurlant que Apple c'est tout pourri et qu'ils vont aller voir ailleurs et qui n'ont plus comme seule arme que le troll pour faire le FUD sur la situation actuelle d'Apple.
avatar Ielvin | 
Très bon article :)
avatar shenmue | 
@Zoupinou:"Tentative de rafler le marché des notebooks et des tablettes. Microsoft lance ses dés sur le tapis et joue gros. Ils savent que leur principal revenu provient de Windows et que dans le même temps, l'informatique grand public (mais pas uniquement) glisse de plus en plus vers les solutions de mobilité. La poule aux œufs d'or ne peut plus être ce qu'elle a été surtout sur du long terme." Bien sûr; la raisons est là. Microsoft est aux abois. Ils savent que le marché est en train de muter vers une informatique de mobilité, c'est à dire smartphone, smartbook, tablettes et autres MIDS. Le marché de l'informatique se nécrose, avec une croissance faible principalement portée d'ailleurs par celle d'Apple ces dernières années. Ce n'est plus un marché porteur, et cela explique aussi le très fort ralentissement de la croissance des résultats financiers de Microsoft, maintenant à deux longeurs d'Apple en CA et autant en bénéfices. Microsoft doit justifier les ventes futures de Windows 8 et doit amorcer la pompe qui aujourd'hui ne décolle pas du tout avec Windows Phone et Windows 7, ce qui doit inquiéter les cadres de Microsoft qui savent très bien que les 2 prochaines années vont être cruciales : soit Microsoft reste un marché de l'informatique à la papa et deviendra, de facto, et il faut bien s'en rendre compte, un marché de niche (les 400 millions du marché PC annuel face au prochain milliard du marché des MIDS, voire 2 milliards en 2015), soit ils misent tout sur le nouveau marché mobile, en tentant de s'appuyer autant qu'ils le peuvent sur leurs acquis, c'ets à dire le monde de l'entrprise, et la synergie avec les outils pros déjà présents en masse (dont la suite Office bien sûr). Paradocalement, c'est aussi la recherche de cette synergie à tout prix qui risque de leur faire commettre leur plus grosses erreurs. Le côté batard de la version dektop de Windows 8 vient de là, le côté cul entre deux chaises de la version tablette Intel vient de là.
avatar k43l | 
Je rie des commentaires. Aucune objectivité, aucun recul, certains parle carrément comme si ils avaient essayé, testé, acheté la tablette. La majorité (la totalité?) n'ont même pas essayé, testé une des previews de windows8. "Une tablette n'est pas un PC" voila ce qui en ressort mais doit on donc comprendre qu'une tablette est un ipod touch ? Et oui car mise à part la taille qu'est ce qui le différencie ? Je ne vois pas... On vous propose de vous passez de votre ordinateur pour votre tablette, vous y voyez le mal! Et pourtant vous voulez faire les même chose avec votre tablette que sur votre PC. -_-' Le chien qui se mord la queue ! L'obscurantisme à encore de l'avenir !
avatar damien83 | 
@k43l Moi j'ai testé sur pc classique ... L'ergonomie sur un Pc n'est pas au rendez vous ... Et c'est assez déroutant pour un utilisateur lambda ... Après j'ai testé une version qui buguer beaucoup , aucune application n'était utilisable ... Mais bon c'est une bêta ...
avatar damien83 | 
@k43l Mais ce que tu ne comprend pas c'est que l'on peut déjà utiliser. Sa tablette comme un ordinateur classique , je fais le même chose sur un iPad que sur mon ordi ... Messe à part du jeu ce qui va de soit ; )
avatar shenmue | 
@K43l:"Aucune objectivité, aucun recul, certains parle carrément comme si ils avaient essayé, testé, acheté la tablette." Pas besoin de tester pour savoir que plus de 900 grammes pour une tablette, même pro, c'ets aujourd'hui bien trop lourd. Pas besoin de tests non plus pour voir que la solution de Microsoft pour le mode clavier et le support arrière de l'écran ne permet en fait PAS une utilisaiton réelle en monde nomade (sur les genoux ou sur une surface non stable, comme un simple lit par exemple). Et ça le pire, c'est que ce sont les évidences qui ressortent justement avant même d'avoir testé. Alors imagine si il y a des loups derrière. Le manque de recul je le lis plutôt dans la bouche de ceux qui adoubent cette présentation (comme toi et d'autres d'ailleurs) alors que même les défauts évidents (et pas des petits défauts) ne sont même pas pointés du doigt. Le VRAI point de force qu'a montré Microsoft, c'est la cohérence de sa stratégie de synergie globale autour d'un même OS. Mais le problème, c'est que les produits destinés à les porter, au lieu de s'appuyer sur la convergence naturelle de l'OS, ont été pensé aussi de façon à ne pas trancher en terme de positionnement, ce qui est la meillure façon de faire des produits bancals avec souvent de grosses incohérences. Il y a de très nombreuses critiques sur la version Windows 8 Desktop, avec un produit qui LA aurait mérité d'être revu pour être plus adapté à l'OS, et il y a maintenant, logiquement, des critiques sur ces tablettes qui elles pouvaient s'appuyer sans aucun rajout à un OS principalement conçu pour une utilisation mobile. La stratégie est claire, la réalisation franchement brouillonne et il faut être sacrément inféodé à Microsoft pour refuser de le voir.
avatar PowerGlove | 
Content de voir que windows revient... après windows 7 qui selon moi est une réussite, je pense que cette version 8 va faire très mal avec ou sans tablette microsoft... J'aurai aimé avoir l'avis de Steeve sur ce nouveau produit... A mon avis cela va bcp bouger, et j'ai hate qu'apple prenne une grosse claque, devant l'hégémonique Microsoft... Je préférais apple avant, quand il était moins "maitre du monde" iphone itunes appstore et c..., quand avoir un mac c'était un engagement "think different" voir dans les années 90, un "think very different" et pas le symbole d'une société perdu dans le consumérisme dont l'ultime but est d'avoir ce que tout le monde possède pour se donner l'impression d'être différent, plus encore que Starbuck, Nespresso ou bmw....
avatar jipeca | 
Mais que tout ça m'amuse...et me désole à la fois ! Je lis quelque part que Redmond ne sait pas choisir... Ils croient que la tablette est un PC... Sait pas s'ils ne savent pas choisir ou s' ils tentent au moins de satisfaire tout le monde. Dire maintenant qu'ils y paviennent ou non bien malin celui qui pourrait le faire. De la même manière que ceux qui pariaient sur l'explosion des actions FaceBook se sont magistralement daubés, l'avenir n'appartient à personne. En tout cas, Apple lui a choisi : Le Mac devient une tablette et ça ne satisfait personne, sauf les amusettes à jPad et iPhone pour qui les jeux et les Reseaux dits sociaux sont la préoccupation majeure. Mais bon, tout les goûts sont dans la nature.
avatar damien83 | 
@jipeca En quoi le Mac devient une tablette , tu as fumé ou quoi ! Et le gars qui a dit que redmond ne sais pas choisir c'est moi et je t'invite à lire totalement ce que j'ai écrit ... Parceque la j'ai l'impression que tu en as seulement survolé les lignes ...
avatar damien83 | 
@jipeca D'ailleurs je n.ai jamais dit que ça ne marcherait pas , ni que je n'aimais pas j'ai juste dit que je me demande ce que ça va donner
avatar k43l | 
@ Shenmue Ton pseudo ne fait pas honneur à tes propos... Pourquoi parler du poid de la version PRO alors que seul la version ARM a été présenté ? (trop proche de l'ipad sans doute!) Pourquoi tout le temps parler du clavier, alors qu'il ne reste qu'une option POSSIBLE ? (il fait trop tablette sans doute!) Pourquoi cracher sur un accessoire au dos de l'appareil offert ? (c'est mieux de payé comme chez le concurrent sans doute!) Oui on ne peut voir que le négatif comme toi. On peut faire pareil sur tout ce qui existe. C'est ce que l'on appelle l'obscurantisme :) Tes propos sur l'OS sont juste incompréhensible. Les propos sur la tablette incompréhensible. En gros tu crie au loup, avant de l'avoir vu. Attention, cette histoire est connu :D
avatar aldry | 
@k43l Shenmue est juste une personne qui préfère crier et critiquer alors qu'il n'y a rien à dire sur le sujet, il prends ce qu'il veut dans un article et le transforme pour dire des choses qui ne sont pas dites. Il est juste un ultra fan d'Apple et n’accepte pas que les autres peuvent faire mieux et plus novateur.
avatar k43l | 
@ Damien83 Alors si tu peux faire sur ton ipad, tout ce que tu peux faire avec ton PC, so "Where is the problem about windows 8 RT ?" On lit très souvent que les gens achète un ipad pour remplacer un PC, un netbook, un pc portable. Pourquoi ne pas considérer DIRECTEMENT qu'une tablette est un PC au rabais et mobile ? C'est trop PC ? Pas adapter ? Pas configurable ? Impossible ? lol il est là le problème. Des critiques il y en a... Mais des justifiés AUCUNE.
avatar Geoffrey198 | 
"Pas besoin de tester pour savoir que plus de 900 grammes pour une tablette, même pro, c'ets aujourd'hui bien trop lourd. Pas besoin de tests non plus pour voir que la solution de Microsoft pour le mode clavier et le support arrière de l'écran ne permet en fait PAS une utilisaiton réelle en monde nomade (sur les genoux ou sur une surface non stable, comme un simple lit par exemple)." A un même format peuvent correspondre des modes d'utilisation divers. Il est clair que la mobilité n'est pas le point fort de cette tablette (par rapport à ses concurrentes), mais ça n'en fait pas pour autant un mauvais produit. A la sortie de cette tablette, Microsoft sera la SEULE boîte à proposer un OS véritablement hybride, permettant de profiter à la fois de l'expérience utilisateur apportée par une interface tactile et de la polyvalence d'un OS desktop. Il n'est pas impossible que pour certains cet avantage supplante les défauts évoqués.
avatar Ipsen | 
@iHuman +10000 enfin quelqu'un de censé ici !!! MS frappe un grand coup et depoussiere la tablette ipad compris... perso j'allais me prendre une transformer prime ou un ipad sur le refurb ( car je suis pas un pigeon pour acheter 500 euros une tablette de 16gb ahahaha ) mais la j'attend c'est decider ! c'est LA tablette que j'attendais depuis longtps !
avatar damien83 | 
@k43l Mais j'ai pas critiqué putain , ni troller perdre ! Tu fais chier j'ai rien dit , je trouve la proposition de Microsoft intéressante !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR