Sous-traitants d'Apple : Tim Cook répond aux critiques

Florian Innocente |

Tim Cook s'est fendu d'un courrier à ses équipes suite à la publication d'un article revenant sur les conditions de travail parmi les sous-traitants d'Apple, à travers des exemples plus ou moins récents.

La réponse du PDG d'Apple sert un double objectif, autant interne qu'externe : affirmer son soutien à ceux de ses salariés qui travaillent justement avec les sous-traitants (parfois pour contrôler leurs pratiques) et défendre l'image d'Apple en rappelant ses initiatives, dont les plus récentes ont été annoncées au début du mois. Certains termes employés par Cook sont à placer dans le registre d'une réponse faite à une attaque. Attaque sur les « valeurs » défendues par Apple, attaque sur sa réelle volonté à vouloir corriger les erreurs ou le laisser-faire qui lui sont reprochés.

Le mail de Tim Cook :

En tant qu'entreprise et en tant qu'individus, nous sommes définis par nos valeurs. Malheureusement, certaines personnes mettent en doute aujourd'hui les valeurs d'Apple, et je voudrais aborder cela avec vous directement.

Nous nous soucions de chacun des travailleurs de notre chaîne d'approvisionnement à travers le monde. Tout accident est profondément bouleversant, et tout problème avec les conditions de travail est source d'inquiétude. Toute suggestion insinuant que nous ne nous en préoccupons pas est rigoureusement fausse et insultante. Comme vous le savez mieux que quiconque, les accusations comme celles-ci sont contraires à nos valeurs. Elles ne reflètent pas ce que nous sommes.

Pour les quelques centaines d'entre vous qui travaillent sur les sites de fabrication de nos sous-traitants à travers le monde, ou qui y passent de longues périodes loin de leurs familles, je sais que vous êtes outrés par ces affirmations. Pour les personnes qui ne sont pas aussi proches de la chaîne d'approvisionnement, vous avez le droit de connaître les faits.

Tous les ans nous inspectons davantage d'usines, en relevant le niveau d'exigences auprès de nos partenaires et en allant plus avant dans la chaîne d'approvisionnement. Comme nous l'avons détaillé récemment, nous avons fait beaucoup de progrès et amélioré les conditions de centaines de milliers de travailleurs. Nous ne connaissons personne dans notre industrie qui en fasse autant que nous, dans autant d'endroits, et qui touche autant de personnes.

Dans le même temps, personne n'a été davantage à la pointe sur les défis auxquels nous sommes confrontés. Nous nous attaquons aux problèmes de manière soutenue avec l'aide des autorités mondiales les plus en vues sur la sécurité, l'environnement et les conditions de travail. Il serait facile d'aller à la recherche de problèmes dans moins d'endroits et de fournir des rapports plus avenants, mais ce ne serait pas le comportement d'un leader.

Plus tôt dans le mois, nous avons ouvert les portes de notre chaîne d'approvisionnement à des évaluations indépendantes réalisées par la Fair Labor Association. Apple était dans une position unique pour passer à cette étape et montrer un cap à notre industrie, et nous l'avons fait sans hésitation. Cela conduira à des rapports plus fréquents et plus transparents sur notre chaîne d'approvisionnement, ce dont nous nous félicitons. C'est ce type d'actions que nos clients attendent d'Apple, et nous allons en mener d'autres à l'avenir.

Nous nous concentrons sur l'information des travailleurs vis-à-vis de leurs droits, ils sont donc en mesure de prendre la parole quand ils observent des situations dangereuses ou des traitements injustes. Comme vous le savez, plus d'un million de personnes ont été formées par notre programme.

Nous allons continuer à aller plus loin, et il ne fait aucun doute que nous trouverons d'autres problèmes. Ce que nous ne ferons pas — et n'avons jamais fait — c'est rester immobile ou détourner les yeux des problèmes dans notre chaîne d'approvisionnement. Vous avez sur ce point ma parole. Vous pouvez suivre nos progrès sur apple.com/supplierresponsibility.

Pour ceux qui, au sein d'Apple, s'attaquent tous les jours à ces problèmes, vous avez nos remerciements et notre admiration. Votre travail est important et il change la vie des gens. Nous sommes tous fiers de travailler avec vous.

Tim


Si Tim Cook ne le mentionne pas explicitement, ce courrier vient à la suite d'une publication il y a 48h d'un article du New York Times « In China, Human Costs Are Built Into an iPad ». Celui-ci ne lève pas à proprement parler de lièvre mais il revient sur les conditions et abus observés dans les usines chinoises travaillant pour une douzaine d'entreprises high-tech : Dell, HP, Nintendo, Motorola, Nokia, Sony, Toshiba, Lenovo… Mais à de très rares exceptions, c'est le cas d'Apple « l'une des entreprises les plus puissantes, les plus riches et à la réussite la plus éclatante » qui sert de fil conducteur.

Le New York Times rappelle à plusieurs reprises les accidents — parfois mortels — survenus depuis deux ans et notamment les deux explosions de l'année dernière (4 morts et 77 blessés). Il fait aussi état de progrès réalisés par Apple pour détecter et résoudre ces problèmes. Au début du mois, l'entreprise a publié son rapport annuel sur ses relations avec ses sous-traitants et fournisseurs, avec plus de détails, l'ajout d'un volet environnemental et la décision d'associer des observateurs indépendants (lire : Apple, du conseil d'administration aux usines chinoises).

Le chaud (les progrès constatés, les nouvelles politiques mises en place) alterne avec le froid au fil de témoignages recueillis « Apple ne s'est jamais souciée d'autre chose que d'améliorer la qualité des produits et de réduire les coûts de production » observe un ancien cadre de Foxconn à l'usine de Chengdu, parti en avril dernier et en procès avec son ex-employeur (lire : Foxconn : retour sur l'usine de Chengdu).

L'article cite aussi le témoignage anonyme d'un ancien cadre d'Apple « Nous étions au courant des abus dans certaines usines depuis quatre ans, et ils existent toujours. Pourquoi ? Parce que le système fonctionne pour nous. Les fournisseurs changeraient tout ce qui ne va pas dès demain si Apple leur disait qu'ils n'ont pas d'autre choix. Si la moitié des iPhone connaissait un dysfonctionnement, vous croyez que la direction d'Apple laisserait faire pendant quatre ans ? »

Cette situation n'est pas isolée rappelle brièvement le New York Times « Des cadres d'autres groupes font état de pressions internes similaires. Ce système n'est peut-être pas beau à voir, expliquent-ils, mais un changement radical ralentirait l'innovation. Les consommateurs veulent qu'on leur fasse de nouveaux produits épatants tous les ans. »



À cela s'ajoute la culture du secret d'Apple, explique un ancien cadre de l'équipe chargée de contrôler les sous-traitants « Nous avons eu cette conversation des centaines de fois. Il y a un véritable engagement de toute l'entreprise derrière le code de conduite. Mais la volonté de le porter à un niveau supérieur pour conduire à de vrais changements entre en conflit avec le secret des affaires, il y a ce que l'on veut faire et ce que l'on peut faire ».

On pourrait reprocher à l'article du New York Times de consacrer la quasi-totalité de son propos au seul cas d'Apple. TechCrunch rappelle par exemple l'épisode récent, toujours chez Foxconn, de menaces de suicides de la part d'employés des chaînes de la Xbox de Microsoft. HP, Sony, Dell et d'autres sont aussi clients des 1 million d'ouvriers de Foxconn, mais la surface occupée aujourd'hui par Apple dans l'industrie high-tech et les gains considérables accumulés par le succès de ses produits en font le symbole de l'entreprise dépourvue de tous scrupules. C'est ce symbole que le nouveau PDG semble vouloir retourner, passer de la société que l'on pointe d'un doigt accusateur à celle que l'on désigne en exemple.

La réponse de Tim Cook — à destination interne, mais dont il est évident qu'elle allait être rendue publique — montre que ce sujet revêt une importance capitale. Il s'agit autant de contre-attaquer que de rassurer en interne ceux qui pourraient finir par être troublés par cette mauvaise presse et mal à l'aise face aux détails égrenés. Les prochains mois diront si l'on assiste à une approche différente de la part de Cook comparé à Steve Jobs, on peut le penser au vu des dernières actions et communications.

Cette question de la responsabilité d'un groupe à l'égard des moyens mis à sa disposition par ses sous-traitants est complexe (on cite toujours Foxconn, mais 156 entreprises petites ou grandes émargent parmi les fournisseurs), mais Apple paraît vouloir instaurer de nouvelles règles et s’appliquer une nouvelle discipline. Parvenir à faire en sorte que «l’expérience Apple» débute non pas à l’achat du produit, mais en amont, durant sa fabrication.

La question est de savoir si cette industrie peut véritablement concilier des exigences en matière de respect des conditions de travail chez ses sous-traitants et une politique de lancements de produits dans des volumes inconnus d'autres secteurs industriels et selon une fréquence semestrielle (Nokia, Samsung et Apple ont vendu presque 200 millions de téléphones ces trois derniers mois…). Le client, juge et partie, a également une position à faire valoir.

Le courrier de Tim Cook en anglais :

As a company and as individuals, we are defined by our values. Unfortunately some people are questioning Apple's values today, and I'd like to address this with you directly.

We care about every worker in our worldwide supply chain. Any accident is deeply troubling, and any issue with working conditions is cause for concern. Any suggestion that we don't care is patently false and offensive to us. As you know better than anyone, accusations like these are contrary to our values. It's not who we are.

For the many hundreds of you who are based at our suppliers' manufacturing sites around the world, or spend long stretches working there away from your families, I know you are as outraged by this as I am. For the people who aren't as close to the supply chain, you have a right to know the facts.

Every year we inspect more factories, raising the bar for our partners and going deeper into the supply chain. As we reported earlier this month, we've made a great deal of progress and improved conditions for hundreds of thousands of workers. We know of no one in our industry doing as much as we are, in as many places, touching as many people.

At the same time, no one has been more up front about the challenges we face. We are attacking problems aggressively with the help of the world's foremost authorities on safety, the environment, and fair labor. It would be easy to look for problems in fewer places and report prettier results, but those would not be the actions of a leader.

Earlier this month we opened our supply chain for independent evaluations by the Fair Labor Association. Apple was in a unique position to lead the industry by taking this step, and we did it without hesitation. This will lead to more frequent and more transparent reporting on our supply chain, which we welcome. These are the kinds of actions our customers expect from Apple, and we will take more of them in the future.

We are focused on educating workers about their rights, so they are empowered to speak up when they see unsafe conditions or unfair treatment. As you know, more than a million people have been trained by our program.

We will continue to dig deeper, and we will undoubtedly find more issues. What we will not do -- and never have done -- is stand still or turn a blind eye to problems in our supply chain. On this you have my word. You can follow our progress at apple.com/supplierresponsibility.

To those within Apple who are tackling these issues every day, you have our thanks and admiration. Your work is significant and it is changing people's lives. We are all proud to work alongside you.

Tim
avatar sekhmet | 
De mon point de vue, il me semble qu'il y ait effectivement un virage dans l'attitude d'Apple quant à ces questions. Tout effort pour plus de bien-être des ouvriers, de sécurité et d'écologie est bon à prendre. Même s'il s'agit de communication, on ne peut qu'être d'accord avec cette tendance. On verra dans le futur ce que ça va donner. Par contre j'ai toujours trouvé injuste effectivement de pointer du doigt Apple alors que les usines tournent aussi pour tous les autres fabricants....
avatar SolMJ | 
Ce qui est sûr c'est que Steve Jobs n'avait jamais l'air de soucier des sous-traitants de FoxCon, dans une interview de Walt Mossberg (qu'on peut trouver sur youtube) il avait dit en gros qu'ils ont une vie paisible là-bas avec une piscine etc... Et quand on lit sa biographie on comprend aisément que les conditions de travail des ouvriers étaient trèèèès loin d'être sa première préoccupation... Alors les "valeurs" d'Apple dans la lettre de Tim ça me fait doucement rigoler... Après qu'il veuille changer ça, on ne peut que l'applaudir mais attendons les faits.
avatar apenspel | 
[b]sekhmet[/b], OK, mais si les autres utilisent les mêmes sous-traitants, les conditions restent les mêmes pour tous : déplorables. Sauf si tout le monde est beau et gentil.
avatar marc_os | 
Ce que je me demande, c'est si tout ces donneurs de leçons seraient prêts à payer leurs joujous plus chers. Car là est la cause aussi bien des questions de sécurité dans les usines que des salaires des gens qui y travillent. Si [b]toutes[/b] les entreprises délocalisent dès qu'elles le peuvent, c'est pour baisser les coûts. Or, pour baisser les coûts, quand on ne touche pas aux sacro-saints profits des actionnaires, il n'y a pas 36 solutions. Tout doit coûter moins cher que "chez nous", d'où : - de mauvais salaires - une sécurité sociale minimum (tout juste assez pour maintenir la force de travail en état de travailler) - des économies sur tout, et en particulier sur la sécurité et sur les questions environnementales. Le problème, c'est que des morts, ça fait tâche. Comme les entreprises doivent faire attention à leur image de marque pour vendre toujours plus, elles sont obligées de faire quelque chose. On en est là aujourd'hui. En vérité, on n'est pas loin du XIXème siècle. La différence, c'est qu'alors les méchants "capitalistes" en haut de forme vivaient dans la même ville que leurs ouvriers, alors qu'ujourd'hui il sont à des milliers de kilomètres - et ont abandonné le haut de forme, un peu voyant et désuet. Mais tout ces beaux moralisateurs ne souhaitent en réalité pas que les chinois aient le même niveau de vie que "chez nous". Car si c'était le cas, alors les iTruc et autres AndroMachins seraient deux fois plus chers. Bref, tout cela est une vaste fumisterie et un exemple magnifique d'hypocrisie de la part de tout le monde.
avatar lmouillart | 
@sekhmet certains fabricant ont des politiques tout autres. Les gros autres se sont fait taper sur les doigts Dell, HP. Après il y a un fait simple quand tu es N°1 tu concentre toutes les critiques. exemple : il doit y avoir d'autres firme que Monsanto avec des politiques encore plus douteuses sur les OMG. Pourtant on ne parle et on entends parler que de Monstanto. Même exemple pour McDo, Nike, Mattel ...
avatar liocec | 
Vu que nous n'avons (et je m'inclus) presque aucun scrupule à manger, boire et vivre 100 fois mieux que d'autres et que nous faisons quasiment tout pour conserver notre train de vie, au détriment des milliards d'humains sous-alimentés, etc... je ne vois pas comment et pourquoi les actionnaires et dirigeants d'Apple agiraient différemment ! Donc mdr
avatar kadelka | 
@SolMJ : du coup, je me pose la question de la pertinence de ce message. Jobs avait son avis sur la question - mauvais, à en juger la tournure des évènements - mais je ne vois pas en quoi cet avis aurait un quelconque rapport avec la lettre de Cook dans laquelle il a tendance à parler d'Apple au présent/futur et très peu au passé. Qu'on le veuille ou non, Apple est différente désormais et les "valeurs" d'Apple sont peut être très bien représentées dans la lettre (je n'en sais rien, je n'y travaille pas).
avatar apenspel | 
[b]marc_os[/b], pourquoi payer plus cher ? Tu as vu le niveau de l'action, la capitalisation, les bonus accordés au Tim (qui évidemment n'est pas Chinois) ?
avatar norman | 
@Marc_os +1 Ou se lamenter sur le sort des enfants qui cherchent à manger sur les tas d'ordures du Bangladesh en dégustant son foie gras...
avatar Soseki | 
Personne n'a attendu le récent article du New York Times pour découvrir que les conditions de travail chez Foxconn & co sont quasiment proche du servage, ce n'est pas la première fois non plus que l'on a droit à un joli discours sur l'attention que des grandes firmes prêtent à leur sous-traitant en Chine ou ailleurs. Le fait est qu'à la fin de la journée ça n'empêche personne de dormir, ni les journalistes du NYT, ni Tim Cook...ni les clients d'Apple, Samsung et consorts. Et faire semblant - ou pas d'ailleurs - de s'émouvoir une fois de temps en temps pour se donner bonne conscience, c'est presque plus dégueulasse que de s'en foutre complètement. Parce que bon les conneries du genre : "oui mais pour eux c'est une opportunité plus enviable que ce qu'ils connaitraient sans Foxconn" ou "l'important c'est de tendre à améliorer les choses" ...on peut bien se le répéter ad nauseam pour tenter de s'en convaincre, les faits eux sont là. Et la situation ne changera jamais, ce n'est pas la faute des grandes entreprises ou du système capitaliste & j'en passe...le monde a toujours été injuste et dégueulasse et le sera toujours. La vérité c'est que j'aime mon iPhone, mon iPad, mon MacBook...je prends un plaisir à utiliser ces produits, j'attends chaque nouvelle itération avec envie... et pourtant je sais pertinemment - comme tous le monde - comment cela a été fabriqué. Et quand j'achète un de ces produits, c'est avec le sourire plutôt qu'avec honte ; l'humanité a cette capacité à faire ce genre de petits accommodements avec ses principes...et tous les beaux discours du monde n'y changeront jamais rien.
avatar marc_os | 
@ apenspel : Si ton patron augmentait le salaire de tous les salariés de x%, crois-tu qu'il n'augmentrait pas le prix de ce que vous produisez ?
avatar h4l3 | 
N'importe quoi norman et marc_os, votre esprit a été bien formaté par la télé, on vous a bien appris ce qu'il fallait retenir. C'est eux ou c'est vous! La stratégie de la peur une fois de plus pour nous faire accepter qu'une petite classe qui contrôle les brevets, les technologies, les droits de douane, l'écriture des lois... bientôt le droit de respirer... Donc tout cela pour nous faire accepter que des privilégiés fasse trimer des gens comme des animaux, et fasse payer à ceux qui ont encore un peu d'argent un produit bidon pour dix fois sa valeur. Un iphone ne vaut pas plus de 50 euros une fois le travail terminé, et en étalant le payement de la RD sur plusieurs millions d'exemplaires etc... parce que je la vois venir l'autre excuse bidon "Faut payer les concepteurs". Mais au lieu de répéter ce que vous apprenez par coeur des media main stream sans y réfléchir comme des Bouvart et Pécuchet je vous recommande de comprendre un peu un sujet avant de venir pondre les réponses types du niveau J.F Copé et Cie. Encore que ce dernier sait qu'il raconte n'importe quoi pour nous en faire avaler des plus grosses. Donc la RD, le marketing "Acheter le + incroyable des iphones" facturé un milliard et autres... c'est bien beau mais ça s'étale sur le nombre de vente prévisionnel. Le travail des ouvriers mérite plus. Et l'acheteur mérite un prix plus raisonnable. Vous arrivez à comprendre un peu où est vraiment le problème? @marc-OS: "Or, pour baisser les coûts, quand on ne touche pas aux sacro-saints profits des actionnaires" STOP. Tu peux effacer le reste, c'est justement le profit de ces parasites qu'on souhaitent effacer. Les vrais actionnaires sont ceux qui ont mis l'argent au début, les autres ne font que du marché secondaire. Apprends un peu le fonctionnement et surtout la raison d'être de la bourse avant de dire ce dont tu ne sais absolument rien. L'acheteur d'une action Apple aujourd'hui de donne rien à Apple mais à un détenteur de l'action. Il n'apporte rien...
avatar apenspel | 
[b]marc-os[/b], tandis que s'il n'augmente pas les employés il peut s'augmenter lui-même beaucoup plus. En gardant des prix prohibitifs par rapport à la qualité de ses produits. Je n'ai pas de patron et je n'en veux pas.
avatar Cowboy Funcky | 
Les choses s'améliorent en Chine... Il y a encore des progrès à faire mais signe des temps nouveaux même Apple ouvre des boutiques en Chine... Qui aurait pu croire cela il y a 10 ans... Tout cela participe à l'evolution de nos sociétés au même titre que la Chine. Tim Cook ferait-il preuve de plus transparence et de plus d'ouverture que SJ ? C'est tant mieux si c'est ainsi. Il n'y a aucune fatalité à tout cela contrairement à certains discours et que certains ne s'inquietent pas trop ce n'est pas l'augmentation des salaires en Chine qui influera sur les prix de leur i-joujou : les défis portent sur la maîtrise des matières premières dans un monde qui compte de plus en plus de consommateur.
avatar agarnier | 
@ marc_os Effectivement le prix du joujou est au cœur du problème : plus cher, beaucoup seraient prêts à l'acheter quand même, mais beaucoup aussi ne pourraient pas. Les prix sont définis en fonction du coût de production, etc... mais aussi en fonction des prévisions de vente suivant le niveau de prix. M Ford avec sa "T" l'avait compris avant tout le monde dans le monde de l'automobile : il vaut mieux parfois vendre moins cher (avec moins de marge) et au plus grand nombre que l'inverse. Ce qui me fascine c'est la capacité du marketing Apple à créer un besoin tel que justement il leur permet de vendre ces objets avec une marge plus que confortable (on l'a encore constaté dans les derniers résultats).
avatar codeX | 
Vendredi soir, nos deux trois redresseurs de torts sortent de l'ombre, le cul affalé dans leur canapé. C'est tellement pratique, rapide et peu fatiguant de se donner bonne conscience en écrivant deux ou trois phrases rabâchées mille fois. Fermer le ban. Vous pouvez retourner à vos bières. [quote]Apprends un peu le fonctionnement et surtout la raison d'être de la bourse avant de dire ce dont tu ne sais absolument rien.[/quote] Comme certains semblent maitriser le sujet, je veux bien une explication sur le fonctionnement et la raison d'être de la bourse. [quote]L'acheteur d'une action Apple aujourd'hui de donne rien à Apple mais à un détenteur de l'action. Il n'apporte rien...[/quote] Je veux bien, également, que l'on me décode cette phrase.
avatar curly bear | 
L'article du Times à été traduit et publié en chine et un forum à été mis en place. Pour ceux qui parlent anglais ( les réactions ont été traduites) je vous invite à lire ces commentaires bien loin de l'avis du NY Times où l'on se demande si tout ceci n'est pas plutôt lié au "Made in the US" qui pointe aussi la-bas. Demandez vous si les gens qui travaillent chez Foxconn prefereraient travailler ailleurs, si les salaires sont plus bas chez les sous traitant Apple ou comment sont les conditions de travail chez les fabricants OEM... Je ne dis pas que tout est rose, loin de là. Mais Apple n'est certainement pas le pire.
avatar Thrasymaque | 
Amusant de voir qu'on pointe toujours uniquement du doigt les grandes entreprises occidentales. Comme si la direction de ces sous-traitants était blanche comme neige et s'inquiétait du bien être des employés ; comme si la classe moyenne chinoise avait des remords lorsqu'elle achetait des produits occidentaux fais en Chine. C'est d'un paternalisme presque insultant de ne considérer que les chinois que comme des victimes.
avatar sopcaja | 
[quote= sekhmet]Par contre j'ai toujours trouvé injuste effectivement de pointer du doigt Apple alors que les usines tournent aussi pour tous les autres fabricants....[/quote] Tout à fait [quote=lmouillart]@sekhmet [b]certains fabricant ont des politiques tout autres[/b]. Les gros autres se sont fait taper sur les doigts Dell, HP.[/quote] et le voilà encore entrain de troller ce lmouillart . Mais c'est pas possible Bien que les médias aiment particulièrement pointer du doigt la sous traitance des produits d'Apple . J'ai pu trouver ceci : http://www.01net.com/editorial/553082/menaces-de-suicides-sur-les-productions-microsoft-chez-foxconn/ http://www.greenit.fr/article/acteurs/les-ouvriers-de-samsung-meurent-de-leucemies-3952 et tu va me dire c'est quoi ça alors ????
avatar Marc Duchesne | 
Personne n'a dit que la vie était juste pour tous. Mais, si des gens acceptent de faire travailler leurs enfants dans des usines pour une bouché de pain... Les pays capitalistes n'ont pas toujours été riche. Ils ont du se démerder et trouver des façons de crée des richesses. Bien que c'est plus un défi dans certains pays, tous on l’opportunité de bâtir quelque chose. Les discours des pauvres font pitié c'est de la foutaise. Tous le monde à une chance plus ou moins égale. C'est dans l'adversité qu'on grandit, l'être avant l'avoir toujours.
avatar iBaby | 
@Marc Duchesne : 'Tous le monde à une chance plus ou moins égale.' Vu le reste de ton discours, j'entends : tout le monde n'a qu'une seule chance, et ça m'est plus ou moins égal, j'ai saisi la mienne et autres foutaises. Vous faites chier le monde avec votre novlangue, novpensées, vos discours stéréotypés. Le prix de la vérité, de la justesse n'est pas une petite concession orale ou écrite aux dominants, au système et autres salauds, sous prétexte que ça devrait faire un peu mal de l'entendre. Ça c'est prendre les autres royalement pour des cons, quand d'autres ont tout pouvoir. C'est dans l'adversité qu'on grandit, dis-tu. Tu en sais quoi ? As-tu déjà été détruit par l'adversité ? Aucune loi ne commande les humains à connaître l'adversité réelle entre eux, et ceux qui profitent le plus l'on rarement connue. Ton opinion reflète un grand manque de connaissance de la réalité humaine. C'est de la morale de merde. Le prix de la vérité, le moteur de la justice c'est d'accepter, de reconnaître que le bien et le mal existent. De les distinguer. Et en définitive c'est de choisir le bien.
avatar lmouillart | 
@sopcaja J'ai parlé de Dell et HP, pas de Samsung et Microsoft. Samsung ne produit quasi rien en chine. Comme je l'ai dit sur l'autre sujet tu as une différence moral entre un accident/négligence industrielle et considérer les gens comme des animaux, et pousser certain d'entre eux à mettre fin à leur jours.
avatar pitou67 | 
""Les prix sont définis en fonction du coût de production, etc..." Si vous en êtes encore à croire des conneries pareilles....Quand à la prose de Marc os, les bras m'en tombe, on dirait du Jean-Marc Sylvestre dans le texte. bonne soirée
avatar Jimmy_ | 
@pitou67 : +1 En effet écrite "Les prix sont définis en fonction du coût de production", il fallait oser. marc_os : Tout le monde produit en chine, non pas pour baisser les prix mais bien pour augmenter les marges. A priori tout le monde le sait.
avatar BlueVelvet | 
Ben il me semble que l'ensemble de cet intéressant débat pourrait se résumer assez simplement, sur deux facettes: 1. APPLE: l'entreprise accepte-t-elle de rogner un peu sa marge pour améliorer le traitement des employés de ses sous-traitants? 2. CLIENTS: accepte-t-on une hausse du prix des produits pour faire monter, peu à peu, les conditions de travail et de vie?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR