Les X ans de Mac OS X

Christophe Laporte |


"Mac OS X est le futur du Macintosh". Ni plus, ni moins… Tels étaient les propos de Steve Jobs lors de la présentation de la première bêta publique de Mac OS X à l'Apple Expo en septembre 2000. Six mois plus tard, le 24 mars 2001, il y avait de quoi être dubitatif tant la première version sortie dans le commerce ressemblait à une démonstration technologique inaboutie.

Beaucoup ont dû passer des nuits blanches, à la fois émerveillés et frustrés par le nouveau système d'Apple. Pour l'installer, il fallait, sur bon nombre de Macintosh, mettre à jour le firmware lequel avait tendance à oublier de la mémoire au passage.

Mais les avaries ne se limitaient pas à l'installation, le système bien que plus moderne que Mac OS 9, était incapable dans sa version 1.0 de graver un CD, de lire un DVD, d'imprimer dans bien des cas, de scanner des documents ou encore faisait l'impasse sur certains ports en vogue sur un nombre non négligeable de Mac, comme le série et le SCSI.


[image : John Siracusa]


Si deux jours avant son lancement, Apple clamait avoir 10 000 développeurs tiers travaillant à des programmes sur Mac OS X, le principal problème était bel et bien l'absence criante de logiciels au premier jour. Alors qu'Apple avait mis à disposition de ses partenaires des bêtas plus d'un an à l'avance, les utilisateurs passaient la majorité de leur temps dans la Blue Box, la fameuse boîte de compatibilité permettant d'exécuter des applications sous Mac OS 9.

Apple avait bien fait l'effort de porter la plupart de ses programmes phares sur Mac OS X dès sa sortie, notamment iTunes (incapable de graver un CD) et iMovie. Par contre, les grands noms de l’époque étaient tous absents. FileMaker, filiale d’Apple oblige, sortit sa base de données dès le mois suivant, Microsoft commercialisa sa suite bureautique en novembre, Adobe son logiciel de retouche d'images en mars 2002, Macromedia son logiciel d'animation fin 2002 et Quark son logiciel de mise en page en 2003 !

Une fois n'est pas coutume d'ailleurs, Apple prit tout son temps pour opérer la transition. Il fallut attendre l'été pour que la firme de Cupertino livre par défaut son système sur ces nouvelles machines. Mac OS 9 fut enterré "en grande pompe" en juin 2002 seulement, lors de la conférence des développeurs (WWDC).



Malgré l'arrivée de fonctionnalités modernes dans le système d'Apple, comme la mémoire protégée et le multitâche préemptif, les utilisateurs de la première heure eurent rapidement l'occasion de découvrir le concept de "kernel panic". D'autre part, aussi étonnant que cela puisse paraître, certains aspects du multitâche donnaient l'impression d'être mieux géré par son prédécesseur, bien que nettement plus limité sur ce plan-là. C'était le cas notamment avec le Finder.




"Le système d'exploitation le plus avancé du monde" pour reprendre l'accroche d'Apple, nécessitait un G3, 128 de mémoire vive au minimum et 1,5 Go de disque dur. La chose qui déçut peut-être le plus les utilisateurs de la première heure, c'était son manque de réactivité. Mac OS X dégageait une impression de lenteur, supportant très mal la comparaison avec Classic, et ce pendant des années.



La nouvelle interface, Aqua, ne faisait pas forcément l'unanimité également. Elle avait un côté "sexy", mais en même temps, elle prenait bien plus de place que celle de son prédécesseur. C'est bien simple, on avait l'impression que l'écran avait rétréci.



Forcément, avec autant de défauts (mais également de promesses), Mac OS X ne laissait pas indifférent. Il y avait ceux qui l'utilisaient coûte que coûte et ceux qui l'ignoraient royalement. Malgré tout, sa sortie créa une certaine excitation dans la communauté Apple. On était encore bien loin des gigantesques queues pour la commercialisation d'un iPhone ou d'un iPad, mais un peu partout, de nombreux événements étaient organisés pour célébrer sa sortie.

Car en dépit de tous ses défauts, il ne faisait aucun doute qu'il constituait l'avenir d'Apple. Avec sa base UNIX, il marquait une véritable rupture avec ses prédécesseurs. Avec Mac OS X, Apple jouait la carte de l'ouverture à tous les niveaux, que ce soit avec les technologies libres ou propriétaires. Sur sa boite, elle se vantait de livrer avec son OS une préversion d'Internet Explorer, le module Flash de Macromedia alors, et Java 2 Standard Edition… Au début de Mac OS X, Apple cherchait à offrir le package le plus complet possible. Par la suite, Apple changea son fusil d’épaule.

Il faut replacer la sortie de Mac OS X dans le contexte de l'époque. Avec le recul, 2001 est très certainement l'année la plus importante de l'histoire moderne d'Apple. En l'espace de quelques mois, Apple commercialisa Mac OS X, ouvrit ses premiers Apple Store et lança son premier iDevice. Suite à l'implosion de la bulle Internet, la plupart des sociétés high-tech coupèrent leurs investissements. La marque à la pomme fit tout le contraire - s'en vanta même publiquement par la voix de Steve Jobs - et ce pari fut incontestablement gagnant.


De la grande boîte à la petite clef USB et demain le Mac App Store ?


Cette année sortira Lion, la huitième version majeure de Mac OS X. Les progrès accomplis par Apple durant cette décennie sont tout bonnement incroyables. Qui n'aurait pas éclaté de rire au lancement de Mac OS X si on avait parlé de le voir figurer un jour dans un téléphone signé Apple…

Comme un clin d'oeil, Bertrand Serlet, l'un des principaux architectes de Mac OS X, a annoncé hier son prochain départ d'Apple (lire : Le patron de Mac OS X quitte Apple). En regardant dans le rétroviseur, il ne pourra qu'être satisfait du travail bien fait. Mac OS X est devenu un système robuste, fiable et mature. Mission accomplie, et c'est peut-être bien pour cela que ce proche de Steve Jobs a décidé de passer à autre chose.

N'hésitez pas dans les réactions à nous faire partager vos souvenirs avec cette première version de Mac OS X !

Sur le même sujet :
- Le futur du Mac : un sac d'OS ?
- Il y a 10 ans, la naissance agitée de Mac OS X

Tags
avatar Etienne000 | 
Très bon article ! La chemin a été dur , mais Mac Os x est ce qu'il se fait de mieux au jour d'aujourd'hui ;)
avatar Sushiwa | 
Y'a pas à dire : l'époque ou les keynote étaient pas chiantes, c'était mieux !
avatar Artanis | 
Sniff... Me rappelle des bidouilles pour le faire tourner sur mon 9600... Du pilote non officiel pour le lecteur disquettes... De l'émerveillement de la découverte de la moitié UNIX de l'OS (et de la fin du "le logiciel a planté, je croise les doigts pour pas avoir a redémarrer la machine"). Quartz qui était révolutionnairement lent. Mais tellement bien (penses-tu, du DisplayPDF). Sans oublier la beta payante (mais au moins pour une fois il se passait quelque chose a Paris).
avatar Artanis | 
Me rappelle aussi des débats sans fin Aqua/Platinum... A l'époque aussi on savait troller toute la nuit!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
[quote]Y'a pas à dire : l'époque ou les keynote étaient pas chiantes, c'était mieux ![/quote] je suis bien d'accord, les anciennes keynotes étaient plus intéressantes et plus drôles. Et c'est encore pire quand il n'y a pas Steve Jobs. Le problème c'est que depuis 2007, ça évolue mais il n'y a plus trop de surprise : iPhones X, Snow Leopard, Lion "back to the Mac"... même l'iPad, quelque part (que j'adore et que j'utilise beaucoup, ceci dit, mais qui était largement anticipé). Il faudrait un bon "one more thing" surprenant en juin, ça serait sympa.
avatar parafsuo54000 | 
La Keynote de 2003 quand steve montre exposé, "boumm" "boumm". la c'était sympa. Celle de 2007 aussi quand steve annonce un seul et même appareil pour l'ipod tactile-telephone-navigateur web. A quand une nouvelle vraie surprise?
avatar toniof | 
Suis d'accord avec vous, mais il n'y a plus de possibilité de "one more thing", les rumeurs sont trop présentes et trop proches de la vérité pour avoir une surprise. Il faut oublier ce "bon vieux temps"
avatar Hasgarn | 
Ouaip, "One more thing" me manque. Allez quoi, un petit effort. Bon, pas pour les iMacs ou autres, mais pour la next Gen qui risque de trancher net. Un petit, mais vrai, "One more thing".
avatar manustyle | 
Bigre, ca c'est du souvenir. Et dire que je possède toute les versions, mais hélas qui ne me servent a rien, puisque je n'ai plus d'ancien Mac !
avatar DrFatalis | 
Malgré le triomphalisme et le succès d'apple depuis, il ne faut pas oublier que OSX résulte d'un échec: Apple s'est révélée incapable de concevoir un OS pour succéder à classic, et a été contrainte d'acheter "sur étagère" un OS développé ailleurs...
avatar daguins | 
On peut d'ailleurs retrouver 4 publicités sur MAC OS X via ce lien : http://www.applepub.fr/blog/mac-os-x-a-10-ans-redecouvrez-les-publicites Ces 4 vidéos sont des spots tv qui faisaient la promotion de Mac OS Jaguar (en 2002). Des spots très sympas et très marrants qui vantent les mérites d'un OS plus que parfait
avatar lyca | 
Aller Steve, on sait que tu dois être un peu fatigue mais vas y, encore une dernière (vrai) "one more thing" avant de partir au paradis des génies.
avatar béber1 | 
acheté Mac OS X 10.0 Cheta dès sa sortie fin Mars/début avril 2001... c'était bôôôo... mais complètement inutilisable. Pareil quelques mois plus tard avec 10.1 Il m'aura fallu attendre 10.2.4 en début 2003, bien plus stable que OS 9.2.1, et surtout le formidable 10.3 Panther pour que je migre définitivement
avatar camiapp | 
10 ans de pur bonheur :')
avatar Zouba | 
Ce qui m'a le plus rebuté au point, comme beaucoup d'entre nous, de pousser ma migration à l'arrivée de 10.2 bien que j'avais acheté la beta à l'Apple Expo puis la finale et la 10.1, c'est bien la lenteur assez inimaginable de Mac OS X à l'époque et cette exaspération non contenue quant au très léger délai entre la frappe d'une touche au clavier et son arrivée dans le champ de texte à l'écran ! Ah les premières heures du divx sous Mac OS X avec la conversion nécessaire des fichiers, heureusement VLC et Perian sont là désormais !
avatar jantiochus | 
Ça fait un an et demi que je suis sur Mac OS X et bien ça m'a vraiment liberer de Windaube. C'est un vrai bonheur de jouer et de travailler sur Mac. Vivement Lion!!!!!!!!!
avatar USB09 | 
Tout simplement énorme. Quand on voit XP on s dit qu'apple gagnait 10 ans d'avance.
avatar Kerala | 
10 ans de trolls !
avatar hartgers | 
Pour ceux qui râlent que Mac OS X ne fait plus de bonds en avant, c'est négliger que c'est un OS desktop presque parfait. Il y aurait plus, ça deviendrait lourd ; il y aurait moins, ce serait insuffisant. Apple a été assez intelligente pour doser les innovations et nous donner de belles fonctions et surtout d'excellents usages. Pour moi, Exposé, le Dock et Spotlight sont devenus irremplaçables, même s'ils paraissent insignifiants ! Je repense encore avec émotion au pauvre Mac OS 9 qui, il faut bien l'admettre, a bien fini par être dépassé par son successeur. Pour le coup, Mac OS X était un vrai changement, même avec ses défauts de jeunesse. Apple a su mener à bien la pratique complexe et controversée de la tabula rasa, chose que devraient également faire certains concurrents (qui a dit Microsoft ?).
avatar sekaijin | 
J'ai commencé avec la 10.0 béta et j'avais déjà utilisé Rapsody avant ça je dois avouer que ce ne fut pas simple. avec la 10.0 je boot OSX uniquement pour moi sinon pour la famille ça restait MacOS puis petit à petit classic est devenu utilisable au côté de OSX qui se faisait plus opérationnel. Je n'ai eut qu'un seul kernel panic sur 10.1 puis je suis passé à 10.3 et enfin sur mon G4 à 10.4 il fonctionne toujours avec. A+JYT
avatar Stepha | 
Ils y'en a qui attendent Mac Os Lion, pas pressé de passé à cette version, en tout cas.
avatar Totophe | 
J'ai eu toutes les versions d'OSX depuis la beta preview achetée lors de l'Apple expo. J'ai rapidement fait de ce système mon système pro à la place de Mac os9 car on pouvait accéder à ses programmes os9 depuis OSX. Donc comme vous écrivez dans votre article, il manquait pas mal de chose à OSX mais comme on pouvait booter OS9 dans OSX on avait déjà tout. J'arrivais même à synchroniser mon Palm Pilot.
avatar BlueVelvet | 
Vos avis sont assez critiques quand même... OSX, j'en ai un souvenir à deux faces: le système de rupture (il fallait racheter un tas d'apps, grrrr). Mais aussi, et surtout: la fin définitive (je pèse mes mots) des plantages! 10 ans sans aucun plantage système. Le mot même me semble vieux, d'une autre époque. Et kernel panic, connais pas. Même dans les soft, je compte les plantages sur les doigts de mes mains... en 10 ans! Pas mal quand même....
avatar Eaglelouk | 
Merci pour ce très bon article, comme d'habitude. Effectivement on était assez fan et soudés a la sortie publique de OS X.. J'avais 12 ans, et je suis allé le tester dans un iConcept avec mon père.
avatar Charled | 
Mac OS ß, achetée à Apple expo un 13 septembre (jour de mon anniversaire mais aucune réduc n'était prévue ;-) nécessita une longue nuit et une dizaine de tentative pour arriver à s'installer sur mon Powerbook G3. Ensuite, il gelait immanquablement au bout de 10 minutes. La faute à un bug au niveau de la carte fille qui générait un conflit entre les deux barrettes mémoire. C'est Guillaume Gete qui me mis sur la piste et m'indiqua la procédure pour qu'Apple accepte d'étendre la garantie de 3 mois pour le réparer. Petit détail que je regrette de cette époque : les messages d'alerte obligatoirement liés à la fenêtre concernée. Aujourd'hui, c'est au choix du développeur en commençant par Mail : c'est le cas si on vide les éléments supprimés mais pas si on efface les indésirables… C'était pourtant une bonne idée.
avatar tempest | 
Pour ma part j'ai acheté Mac OS X Beta à l'Apple Expo en septembre 2000… J'ai rapidement abaondonné Mac OS 9 car je croyais fermement au nouveau système, alors je devais faire beaucoup de concession mais gràace à la rétro compatibilité on s'en sortait. C'était cool. je me rappelle à la WWDC précédent la Beta mon émerveillement face à la présentation du dock, un truc de malade à l'époque. Et puis la base UNIX et les promesses d'un Mac renaissant de ses cendres. J'avais vécu la pire époque la sortie de Windows 95 et les railleries des gens qui me disaient, tu devrais laisser tomber le Mac c'est mort ! Quand j'ai appris qu'Amélio avait recruté Job j'était en trance !!! Alors la suite on la connais tous…Dès lors plus rien ne serait comme avant…
avatar nicolas | 
j'ai découvert le Mac avec Panther et un petit iBook 12", et Exposé m'a bluffé. c'est toujours pour moi la plus belle réussite ergonomique d'OSX
avatar vulmac | 
je me souviens de l'époque ou tout le monde détestait APPLE. APPLE n'était RIEN comparé à WINDOWS! laisse moi rire! j'avais des potes programmeurs qui ne juraient que par windows, lol la bonne vielle époque... Je m'engueulais tout le temps avec eux lol hahahahaah Personne ne croyait en OSX, les anciens "Macmaniac" (comme moi) ne juraient que par OS9, un système obsolète... j'avais tord!! j'en conviens! OSX est un système robuste, qui doit être amélioré bien sur! mais que dire de windaube? Ooops windows :D
avatar daito | 
On peut dire sans se tromper que l'interface utilisateur dans l'histoire des systèmes d'exploitations a été marquée par quatre éléments majeurs : - les travaux au PARC (Palo Alto) - le premier Mac OS du premier Macintosh - NexTStep - et Mac OS X
avatar Mark Twang | 
Happy Birthday Mac OS X !
avatar fred78 | 
Moi j'ai acheté un Mac Mini avec Tiger J'avoue avoir été déçu par l'ergonomie et je ne m'y suis pas fait (notamment le menu tout en haut, mais pas uniquement ça). Je pensais que j'allais switcher mais je suis revenu à Windows et Linux au quotidien. Mais bon, faut de tout pour faire un monde, et c'est vrai que je trouve MacOs et les Mac plus jolis.
avatar Jean-Jacques Cortes | 
J'utilise Mac OS X depuis la fameuse bêta payante de l'Apple Expo 2000, et il a fallu attendre la 10.3 pour que Mac OS X soit vraiment au point. La plus belle version reste la 10.4 pour son look Aqua, mais la version 10.6 est la plus stable et la plus efficace.
avatar saladisiac | 
Je me suis mis à Mac OS X 10.1 en 2002 en remplaçant mon vieux clone sous OS 9 par un iMac G4 "tournesol" (l'un des plus beaux ordinateurs produits par Apple) mais ce n'est vraiment qu'avec Leopard sur un MacBook Pro que j'ai retrouvé complètement le plaisir du Mac, en tout cas ils ont fait du très bon boulot pendant toutes ces années.
avatar Le Gognol | 
C'est après avoir vu Mac OS X beta en démo à l'Apple expo que j'ai décidé de m'acheter un Mac. J'avais sous mes yeux un OS tel que je l'attendais, voire même le rêvais (ma machine précédente était un Amiga 1200). Son interface était vraiment impressionnante ! J'ai quand même attendu la 10.1 pour l'installer en plus d'OS 9 sur mon Power Mac bi 450 acheté au printemps 2001, et probablement 10.3 pour ne plus jamais redémarrer sous OS 9 pour cause d'applications incompatibles. Bravo Apple, sacrée aventure...
avatar Xalio | 
Ahalala! La premiere fois que j'ai vu l'iMac tournesol sortir de la boite sous OS X 10.1 c'était bôôôôô! Ensuite plusieurs années sans vraiment m'intéresser plus que ça (j'avais 11 ans à l'époque), j'avais quand même décidé de faire l'impasse de 10.2 qui semblait chaotique et pas stable, je vais à la Fnac pour m'acheter mon premier OS! Panther! 129€ je m'en souviens encore (en meme temps les prix ont pas trop changé) Je trouvais ça cher avec mon minable argent de poche! Puis vint l'iMac 20 Intel (à l'époque je motivais mon pere pour un PowerMac G5 mais le vendeur, que je remerci au passage, m'a conseillé Intel pour éviter de rester bloqué. C'est ainsi que j'ai un iMac SL serveur chez moi qui tourne nikel (une seule alim cramée sous Apple Care en 5 ans.) Et puis quand j'ai vu Time Machine dans Leopard j'étais amoureux de l'OS avant sa sortie c'était génialissime! Bref les deux seules versions où j'ai fais l'impasse ont été 10.0 et 10.2... depuis j'en rate pas une seule! (au passage l'iMac tournesol tourne presque 24h/24 depuis 2001 à peut près.) Halala quel bon matos! Bon je sais je raconte ma vie mais que c'est bon!
avatar aphro_fg | 
Achat de mon premier Ordinateur à crédit (aie..) encore lycéen, un magnifique powerbook 12" sous Panther, à l'époque mac OS X se résumait pour moi à un petit coin austère de 10 m2 planqué au fond de la FNAC ou j'avais rêvé de longues heures durant de pouvoir enfin mettre la main sur un de ces bijoux... Fidèle et conquis depuis ce jour... Un seul regrêt! >>Pourquoi j'ai pas acheté d'ACTIONS !!!!!!?????
avatar Touyout | 
Mac OSX c'est pour moi des souvenirs énorme: mon premier Mac (iBook12" Blanc Magnesium G3 CD, 256 de ram et 10 ou 20 go de Hd... Pour 78000 francs Belge.. Pres de 2000€!!! Ho lala.. Payé avec mon premier salaire de mon travail actuel en 2000.... Et là 11 ans plus tard pas loin de 80 machines plus tard, mon 17" i7 avec ssd... Quel chemin.. Que de plaisirs le plus mauvais? Un pwb 15 titanium 667 plantogene.. Payé 4300€ Repris en bon d'achat par mon revendeur..2 semaines apres sortait le premier imac g4 15" et le pwb ti revu a la baisse -2000€.. La j'etais content d'avoir eu des problemes....
avatar domd | 
Ah, cette capture d'écran me rend un brin nostalgique ! Elle était vraiement belle cette UI (rappelez vous la gueule de la concurrence !!!). Certe fallait mettre les mains dans le cambouis pour installer un traitement de texte et les kernels panic étaient courants (au grand plaisir de certains afficionados de M$) mais quel bonheur de découvrir Unix et son terminal ...
avatar Le Chapelier | 
QUOI ?! Y'a aussi des personnes qui connaissaient déjà OS X il y a dix ans sur MacGé ?! NAN ! J'croyais que c'était une espèce en voie d'extinction ! Respect à eux (et même aux utilisateurs d'OS 6, 7, 8 et 9). Pitié à ceux qui ont mis dix ans avant de comprendre la supériorité d'OS X sur Windaube.
avatar Florian Innocente | 
@ Le Chapelier : Si tu cherches un Mac IIsi avec écran A4 on peut fournir aussi.
avatar Pierre H | 
Moi aussi je suis un dinosaure, j'ai connu OS6 et même GS-OS, mais c'est pas du Mac ! J'ai eu la béta à sa sortie, installée juste pour voir. Finalement, à partir de 10.1, j'ai utilisé un double-boot pour utiliser les applis nécessaires au boulot sur OS9 en natif, et passer sur 10.1 pour s'y faire et aussi car je faisais la traduction d'un des premiers bouquins sur ce félin. On reprochait souvent à OSX son peu de réactivité parce qu'on avait été habitué pendant des années au mono-tâche (sous OS9, quand tu cliques sur le menu Pomme, ça mobilise 100% du processeur), réactivité qui a fini par revenir par les nombreuses optimisations et surtout par la montée en puissance des processeurs.
avatar ipascm | 
Sympa la photo, personnellement, je me souviens surtout que sur la première version de mac os X (sur CD) à l'époque. D'ailleurs, dans l'installation de mac os X, il y avait aussi une floppée de MP3, dont 1 tube particulièrement connu. (Ce serait impossible aujourd'hui pour apple d'inclure des MP3 gratuitement...)
avatar ipascm | 
@Le Chapelier : accessoirement, mon experience mac repose à bien plus longtemps que mac os X...
avatar Mac1978__old | 
Ce qui m'a le plus frustré à la sortie de OS X, c'est la disparition de ResEdit. Que c'était sympa d'aller bidouiller les ressources système ou fichier sans difficulté. C'est vrai que la sécurité est aujourd'hui nettement meilleure, mais elle a un prix.
avatar Lateralus | 
@Pierre H Si tu es un dino, je doit être une protocellule avec mes premiers émois sur ProDOS et l'Apple IIc.
avatar #[OmeR]_'666' | 
J'ai connu 10.0 - 10.1 - 10.2 - 10.3 - 10.4 Personnellement même à l'époque, malgré les défauts je suis tombé amoureux d'OS X. Niveau réactivité je trouvais ça largement suffisant (en même temps ma machine de l'époque tapait dans le haut de gamme d'Apple). La réactivité du 10.0 était déjà meilleure que celle de Vista sur bon nombre d'ordinateurs neufs. Mais OS X m'a donné une autre passion, celle des systèmes Unix...
avatar brownsugardbv | 
Toujours un peu nostalgiques ces anniversaires .. un peu comme les anniversaires en famille, on se rappelle où l'on était, les personnes autour de nous, l'ambiance qui régnait alors ... et aussi que le temps passe ... n'est-ce pas Pierre qui a connu lui aussi l'Apple IIGS, le système 6 ... et pour d'autres ... ProDos sur Apple 2 ... mais bon pour célébrer ces 10 ans, pourquoi ne pas courir chez l'APR le plus proche et craquer pour un iPad 2, nouvelle star de la "Post-PC era" qui, va lui et ses successeurs, faire craquer nos enfants dans les 10 ans à venir...
avatar geneosis | 
n'empêche si j'ai bien compris, Serlet quitte Apple pour se concentrer sur la recherche fondamentale en informatique. Ça a autrement plus de gueule que de partir bosser une énième société de logiciels...
avatar brownsugardbv | 
et dans la série souvenir : Octobre 2003 : lancement de Mac OS Panther en nocturne dans le 1er Apple Store de New-York ... la station la plus proche est renommée "iPod Central", l'iPod s'affiche partout .. quelques photos en ligne à cette adresse : http://www.flickr.com/photos/49395683@N00/
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Si l'on peut complimenter MacOs X pour ses 10 ans, il ne faut pas oublier NeXSTEP sans qui MacOs X ne serait pas celui que l'on connait. (Voir http://www.levenez.com/NeXTSTEP/) Si BeOs, créé par l'équipe de Jean-Louis Gassée (fondateur d'Apple France en 1981) avait été choisi à l'époque, quel serait notre appréciation ? (Voir http://www.beosfrance.com/) Tout cela ne nous rajeuni pas (Voir à ce sujet mon musée ; http://rocbo.net/musee/)

CONNEXION UTILISATEUR