Il y a vingt ans, les premiers pas de Mac OS X sur nos écrans

Jean-Baptiste Leheup |

Il y a vingt ans, le 24 mars 2001, Apple commercialisait officiellement la première version de Mac OS X, numérotée 10.0, tout simplement. Comme nous l'avons rappelé en septembre dernier à l'occasion des vingt ans de la version Public Beta de Mac OS X, ce système sonnait comme une libération, voire un miracle. Car au cours des dix années précédentes, Apple était restée engluée dans le bourbier du Système 7 et de ses successeurs Mac OS 8 et 9, pas vraiment de mauvais systèmes, mais carrément pas taillés pour affronter l'avenir.

Mac OS X, dont cette première version est désormais connue sous son nom de code Cheetah, le guépard, avait pris le temps de se bonifier. Et pourtant, les premiers utilisateurs étaient un peu restés sur leur faim. Bien sûr, le système était tout neuf et les applications allaient arriver doucement, mais en plus, cette première version se montrait plutôt lente à l'usage.

Alors, cette version « point zéro », Apple l'avait-elle sortie trop tôt ? Sans doute, vu le saut qualitatif que représentera la version 10.1 six mois plus tard. Sans doute la première version manquait-elle d'un brin d'optimisation. Une suspicion confirmée par cet ancien d'Apple qui se livre sur son blog Tech Reflect :


avatar iftwst | 

Quelle claque lors des premiers moments d’utilisation ! J’ai adoré le look Aqua ...

avatar melaure | 

Oui une claque visuelle avec Aqua/OpenGL, et surtout le noyau Unix, mais quel plaisir pour le boulot !

En tout cas ça me manque ces couleurs, reliefs, etc ... c'est extrêmement fade aujourd'hui, comme les machines par ailleurs ...

avatar Oracle | 

L’ancienne version du jeu d’échecs est presque plus lisible... en la matière, vive la 2D !

Merci pour cette plongée dans le temps qui me rappelle bien des souvenirs !

avatar Link1993 | 

@Oracle

C'est le même depuis au moins Panther pour être honnête... 😬

avatar Sindanárië | 

Wouai ! Depuis c’est devenu n’importe quoi ce Mac OS X
🍿

avatar Manu705 | 

C’est dingue car l’interface a presque pas changée. Mais on a eu la transition PowerPC vers Intel, le passage du système du 32 au 64 bits, le passage du système de fichier HFS+ vers APFS et maintenant transition vers les puces Apple silicon. 20 ans d’évolution, la plupart en coulisse.

avatar quentinf33 | 

@Manu705

Le passage du 32 au 64 bits c’était en quelle année ?

avatar melaure | 

@quentinf33

Avec le G5, vers 2004

avatar RampMan | 

Me rajeunit pas votre article ! Me rappelle encore avoir installé ça sur mon iMac DV 400 qui ramait comme une saucisse

avatar crazyguig | 

Que c'était beau. Il y a de la nostalgie dans l'air...

avatar Nixam | 

Pour la barre de défilement, moi je fais ça !

Sherlock était incroyable, Spotlight très décevant au début mais si pratique maintenant

avatar horatius | 

Il y avait aussi le ballon de plage qui pouvait tourner longtemps sur mon iMac DV

avatar MacPlusEtc | 

Finalement, à part quelques lourdeurs... je préférais...

avatar Steve Molle | 

Nostalgie quand tu nous tiens ...

avatar YetOneOtherGit | 

Le premier véritable OS d’Apple hormis A/UX 👍

avatar DahuLArthropode | 

@YetOneOtherGit

L’OS d’origine du Macintosh était certes en bout de course et ne pouvait pas satisfaire les nouvelles exigences. Ceci dit, quand il est né, il n’était pas ridicule quand on le comparait à ce qui tournait sur des machines de même dimension et pour le même public (les MS-Dos, DOS 3.3 et CPM).
Surtout, il y avait des idées magnifiques; je me rappelle notamment le découpage entre Data Fork et Resource Fork, et la possibilité de chercher les ressources dans le doc, puis l’application, puis le système. Je m’étais amusé à embarquer une police de notes de musique dans un doc Word: ça marchait, les destinataires pouvaient lire mon doc sans installer la police! Ça avait une autre gueule que regedit pour gérer des bouts de binaires dispersés partout sur NT quelques années plus tard.
Dans le monde du PC, le premier vrai multitâches, il me semble, a été l’OS2 d’IBM. Bien conçu mais moche, selon mes souvenirs mités.
Bref: j’ai un très bon souvenir du Mac OS de 1984 et de mon éblouissement à l’époque.

avatar YetOneOtherGit | 

@DahuLArthropode

"Ceci dit, quand il est né, il n’était pas ridicule quand on le comparait à ce qui tournait sur des machines de même dimension et pour le même public (les MS-Dos, DOS 3.3 et CPM). "

Pour un OS de PC « grand public » oui évidemment.

Et sa naissance fut un jolie tour de force au regard de ses contraintes d’exploitation sur les première génération de Mac si peu dotées en ressources.

DOS était une pure abjection.

Sans ce que du énumère OS/2 et NT était d’un point de vue architectural plus proche de l’état de l’art.

On se focalise souvent sur le pan GUI de l’OS car c’est celui que l’on voit et avec lequel on interagit, mais c’est loin de n’être que ça.

avatar DahuLArthropode | 

@YetOneOtherGit

Oui sur tout, mais OS2, c’est fin 1987 (merci Wikipedia) et NT, 1994 pour la 3.5 (la première que j’ai vue en entreprise).
Et l’OS du Macintosh, ce n’était pas que de l’IHM: c’était aussi une belle architecture, justement. Ce qu’il y avait sous le capot avait aussi de l’élégance, pas que la carrosserie. Et c’est assez l’ADN d’Apple, pour moi.

avatar YetOneOtherGit | 

@DahuLArthropode

"Oui sur tout, mais OS2, c’est fin 1987 (merci Wikipedia) et NT, 1994 pour la 3.5 (la première que j’ai vue en entreprise). "

Là c’était par rapport à la transition vers OS X.

Apple a conservé trop longtemps l’héritage d’un OS qui était à la base un compromis.

Je citais OS/2 et NT bien évidemment pas pour dire qu’il était mieux à la création du Mac puisqu’il n’existait pas, mais pour rappeler que les OS plus proche de l’état de l’art sur les ordinateurs individuels sont arrivés assez tardivement sur Mac 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@DahuLArthropode

"c’était aussi une belle architecture, justement"

Nope c’était un pis-aller pour faire avec les grande limitation de ressources des premières générations de Mac.

C’est bourré de belles astuces mais c’est assez loin de l’état de l’art des architectures d’OS de l’époque.

Un pis-aller moins pire que celui que proposait MS issue d’une masse incroyable de contraintes.

Un tour de force technique mais absolument pas une solution conceptuellement élégante dans son ensemble.

avatar YetOneOtherGit | 

Tiens en rafraîchissant ma mémoire sur l’histoire d’A/UX j’ai redécouvert la courte vie des Network Server sous une variante de l’AIX d’IBM que j’utilisais alors sur RS/6000.

Décidément les tentative d’Apple sur les serveurs sont douloureuses 🙃

avatar Aimable | 

Ah ouais ça me rappelle la belle époque des serveurs hotline, de l’irc, des newsgroups et du loader macos9 qui plantait. Le dualboot pour faire tourner protools ou média composer était de rigueur (si bien qu’il ne fallait pas installer OS X sur les workstations) 😁

avatar Azurea | 

Très bel article !
A l'époque du lancement de Mac OS X c'était une véritable révolution.

avatar XiliX | 

Le plus impressionnant c'était de voir la queue des gens à la Fnac Bordeaux pour payer 120 Fr la version beta. Moi y compris. Je peux même dire que c'était solde out :D
Je l'avais installé sur mon iMac Lime, et c'est vrai que c'était une claque de passer de OS 9 à Mac OS X

Merci pour ce souvenir

avatar pickwick | 

Oui une claque mais que de râleurs à cette époque....c’était incroyable les reproches faits à OS X .... je ne le souviens plus ce qu’en pensait Melaure à l’époque... depuis il est comme moi il a pris 20 ans ;-)

avatar melaure | 

@pickwick

Moi j’étais heureux car je pensais abandonner MacOS classic a cause de son noyau médieval. J’avais BeOS depuis deux ans, Linux et une petite SGI O2 Bleue. Donc l’annonce d’un système basé sur Unix avec une interface digne de ce nom (par rapport a XWindow), c’était superbe.

J’ai de suite acheté la bêta, que j’ai toujours avec toutes les versions d’OSX en boite.

Hé oui on aimerait rester jeune. Mais je te rassure il y a 20 ans je n’aurais pas plus apprécié l’Oncle Cooksou qu’aujourd’hui ;)

avatar Boboss29 | 

Je me souviens, en 2001, je bossais sur xpress 4, sous Mac os9. La machine c'était un power pc G4 bi processeur à 800 mhz, le mac pro de l'époque, mon patron m'avait dit que la machine coûtait 50000 francs, tour + écran (7500 euros sans comptais l'inflation). Le midi à ma pause, je lançais osx (première version il me semble) pour m'amuser avec, en testant la bêta de indesign, et je rêvais d'un jour faire ma mise en page sur le soft d'Adobe, au lieu du austère Quarkxpress ! La suite Adobe avait la classe sur OsX et revenir sur os9 et xpress faisait un peu retour en arrière. Puis quand j'ai monté ma boîte, pour des raisons d'économies, on est passé sur pc (et Windows xp, avec norton antivirus, hummmm...😖)et ne suis revenu au mac qu'en 2012... Je regrette de ne pas avoir suivi l'évolution de osx pendant sa première décennie. Mais j'ai racheté un G4 tournesol avec une vieille version de osx pour m'amuser avec parfois, et même en 2021, c'est encore bien utilisable ! Hormis la partie web bien sûr. Un os (les premières version) en avance sur son temps ! Et tellement simple à installer (par rapport au bricolage d'un xp à la même époque !)

CONNEXION UTILISATEUR