Le patron de Mac OS X quitte Apple

Christophe Laporte |

Coup de tonnerre ! Bertrand Serlet qui était le chef d'orchestre de Mac OS X a fait savoir qu'il allait quitter Apple. C'est son bras droit, Craig Federighi, qui le remplacera au poste de vice president of Mac Software Engineering.

Avec le recul, ce n'est pas tout à fait une surprise. Alors qu'il était omniprésent lors de la présentation de Snow Leopard, Bertrand Serlet n'était pas monté sur scène pour présenter les nouveautés de Mac OS X Lion. Les démonstrations avaient été faites par Craig Federighi.

Dans le communiqué de presse, Bertrand Serlet déclare qu'il est arrivé à un point où il veut se focaliser “moins sur les produits et davantage sur les sciences informatiques”. Pour lui, la transition avec Craig Federighi se fera dans la douceur. "Craig a fait un excellent travail avec l'équipe Mac OS X ces deux dernières années, Lion est une grande mise à jour produit et la transition [avec Craig Federighi] devrait se faire sans heurts "

Bertrand Serlet est un proche de Steve Jobs, les deux hommes ont travaillé ensemble pendant 22 ans. Chercheur à l'INRIA, Bertrand Serlet a émigré aux États-Unis en 1985 pour poursuivre sa carrière au PARC de Xerox, l'endroit même où Apple a fait ses emplettes pour son interface graphique

Dans ce petit monde, il ne tarde pas à côtoyer Steve Jobs : il rejoint NeXT en 1989. Il travaille alors avec Avadis Tevanian, créateur du micro-noyau Mach, et Jean-Marie Hullot, autre diplômé d'Orsay à qui l'on doit Interface Builder. Sur NeXTSTEP, Serlet va travailler au Workspace Manager (l'ancêtre du Finder de Mac OS X) et à différentes APIs (notamment certains aspects de WebObjects). Lorsqu'Apple fait l'acquisition de NeXT, ces trois-là se retrouvent : Avie Tevanian est vice-président en charge du développement de Mac OS X jusqu'en 2006 et Serlet, en tant que vice-président en charge de la plateforme technologique, chapeaute les travaux de Hullot sur iCal et iSync.

Alors que Tevanian devient directeur technique d'Apple en 2003, Serlet hérite de son poste de vice-président en charge de l'ingénierie logicielle, titre qu'il conservait jusqu'à présent et qui lui a valu de diriger le développement de Mac OS X 10.4.

Depuis le départ d'Avadis Tevanian, c'est sans doute la plus grosse perte qu'ait enregistrée Apple sur le plan logiciel. Ce départ s'inscrit dans une politique de renouvellement des cadres initié il y a un certain temps déjà chez Apple. Tout comme Scott Forstall, Craig Federighi est un quarantenaire qui a été à bonne école.

Présenté comme étant le protégé de Bertrand Serlet, il a travaillé chez NeXT où il s'occupait du développement des composants logiciels nécessaires à la création d'applications d'entreprise et de WebObjects. L'homme a ensuite rejoint Apple suite au rachat de NeXT, puis est parti comme directeur technique chez Ariba, qui conçoit des solutions de maitrise et de rationalisation des dépenses. C'est en 2009 qu'il fait son grand retour chez Apple (lire : Federighi : le monsieur Mac OS du keynote). Peu de temps après son arrivée, il fit sa première apparition dans un keynote lors de la WWDC pour présenter certaines fonctionnalités de Snow Leopard.

Sur le même sujet :
- Apple : le jeu de cadres


avatar Switcher | 
Il me manque déjà : c'était [i]LE[/i] "frenchie" chez Apple - compétent et pas bégueule avec ça. Chacune de ses interventions en keynote était un grand moment pour les zygomatiques… Et mine de rien, il était aussi parfaitement [b]compréhensible[/b] pour les nombreux étrangers (dont l'anglais n'est pas la langue native) qui regardait les retransmissions en direct ou différé. Bon vent Bertrand, en espérant de votre nouvelle carrière vous passionne autant que la précédente chez NeXT / Apple.
avatar itralala | 
Ouais, ils vont mettre quelqu'un qui voudra bien intégrer un PUTAIN de lecteur BLU-RAY dans les MACs ! [->] : ça soulage un peu
avatar SolMJ | 
itralala > il s'occupe de mac osx pas des mac. En tout cas c'est plutôt rassurant qu'il ne parte pas à cause de problèmes internes...
avatar béber1 | 
et merde
avatar joneskind | 
@itralala Un lecteur Blu Ray? Pour quoi faire? Si tu veux mon avis, c'est plutôt dans le sens de la suppression pure et simple du superdrive qu'on se dirige. En toute cohérence avec la dématérialisation qui s'oppère avec les différents AppStores. Franchement, un lecteur Bluray sur une machine dont l'écran n'est pas Full HD, c'est carrément useless. Alors sur l'iMac ou le Mac Pro, ça pourrait se discuter, et encore...
avatar Oliange | 
SolMJ : Est-ce qu'il le dirait si c'était le cas ? Par respect je dirais que non mais bon.
avatar Stanley Lubrik | 
@Joneskind On se demande même pourquoi il est encore là le SuperDrive,et même les prises sur les Mac à l'heure du tout Wireless où Apple devrait d'être d'avant-garde... Pauvre Bertrand, il ne veut pas porter la responsabilité de l'iOSisation d'OSX....
avatar SolMJ | 
Oliange Je dirais que ça dépend des personnes et comme je ne connais pas ce monsieur... Il y a des personnes qui aiment bien vider leur sac lorsqu'ils partent de grandes entreprises, c'est pas les exemples qui manquent ces dernières années ;)
avatar F118I4 | 
C' est fou cette histoire de partir en plein développement de LION. Après Lion d' accord mais pas pendant... comme ci il ne voulait pas être associé à LION. Comme le souligne Gizmodo c' est peut être le rapprochement IOS et Mac OS X qui a fait qu' il part (désaccord). Serlet était super sympathique dans les keynotes, il nous manquera. C' est évidemment un peu d' Apple (identité) qu' on perd aujourd'hui.
avatar Jackdu59 | 
A plus de 50 ans il a peut être envie de de reposer un peu et d'être moins impliqué, Ca parait tt a fait normal, puis il n'a pas monté OSX tt seul , a mon avis la relève va permettre d'explorer de nouvelles idées , et c'est bien. Perso mon préféré cest Ive :)
avatar TequilaPhone | 
@F118I4 Le développement de Lion est terminé (depuis sa présentation), ce qui reste c'est du peaufinage. Serlet part tout comme Avie avant lui et il estime qu'il a fait son temps, c'est pas une perte ni une surprise puisque la relève est là.
avatar ambrius | 
Sous son (très) faux air d'empereur Palpatine, c'est un des piliers de la reconstruction d'Apple qui tire aujourd'hui sa révérence. Soyons sûrs qu'il part pour mieux (job, qualité de vie, projets de vie, etc.). Merci M. Serlet.
avatar Yumako | 
ET SI iOs avait "gagné" devant Mac OS ? ET SI ce départ ne préfigurait pas une transformation de la philosophie de la partie logicielle chez Apple ? ET SI Apple partait dans une course aux fonctionnalités avant une qualité et une rigueur de construction de son OS ? ET SI Apple devenait fondamentalement un fabricant d'appareils mobiles AVANT d'être un fabricant d'ordinateurs ? . . . Je sais ça fait beaucoup de SI.
avatar oomu | 
@Yumako [23/03/2011 15:57] Serlet est présent depuis NeXT, donc NeXTstep, l'ancêtre de mac os x et ios. Autant vous dire que donc depuis ce temps il en a avalé des vertes et des pas mures et des transformations de Os X (la fusion de Carbon dans Os X est une hérésie technique en soi). alors pourquoi subitement, à plus de 50 ans, le bonhomme aurait une crise d'ado parce que des évolutions permises par la table rase iphone/ipad reviennent dans Lion ? Surtout que Lion continue tout le travail de Leopard. non sens romantique en l'absence de faits. - "ET SI Apple partait dans une course aux fonctionnalités avant une qualité et une rigueur de construction de son OS ?" rien dans lion ne permet de dire ça. "ET SI Apple devenait fondamentalement un fabricant d'appareils mobiles AVANT d'être un fabricant d'ordinateurs ?" ca n'a strictement aucune différence. Les 2 font bips et utilisent des machines de turing, avec du code qui s'écrit tout pareil de haut en bas. Je dirai même qu'on a profondément transformé en ordinateur des appareils qui avaient rien demandé à personne (téléphone, radio de poche, télévision, etc. ) plutôt que l'inverse. Le "mobile" est un ordinateur avec les même pratiques logicielles, les même systèmes (unix) et langages (c, objective-c, java... )
avatar grogeek | 
et si IOS devenait l'OS par défaut sur Mac... un peu comme va le faire HP avec WebOS... ou encore des solution comme ExpressGate ...
avatar expertpack | 
Rupture contrat : recupération des actions Il peut se détendre
avatar Rigat0n | 
Meeeerde
avatar itralala | 
@ joneskind : je vais pas relancer le débat mais JE VEUX UN LECTEUR DE BLU-RAY DANS MON MAC ! Je le veux. Je le payerai. Je veux une OPTION ! Celui qui n'en veut pas qu'il ne l'achète pas. C'est pas compliqué. MOI J'EN VEUX UN ! Et j'en ai rien à foutre d'une autonomie de 10 heures ! Pourtant on me l'impose ! C'est pas juste.
avatar - B'n - | 
@ itralala : moi tout pareil mais en remplaçant "Blu-ray" par "écran-mat". :)
avatar itralala | 
@- B'n : je pense pour nous qu'on peut se la mettre bien profond notre option. Cela dit, je suis un privilégié parce qu'un lecteur BR passera mieux qu'un écran...
avatar kadelka | 
@itralala : http://www.rueducommerce.fr/Composants/Graveurs-DVD/Graveurs-DVD-Lecteurs-Blu-ray/FREECOM/3008995-Graveur-DVD-Lecteur-Blu-Ray-externe-16x-8x-USB-2-0-silver.htm Heureux ?
avatar itralala | 
@ kadelka : maintenant tu m'expliques comment je mets ça dans mon MBP et comment je lis mes disques avec VLC ou QuickTime ou Movist et là, là seulement, je serai heureux.
avatar Eurylaime | 
C'est une mauvaise nouvelle. On connaitra peut etre les vrais raison de son depart un jour.
avatar abstract | 
Si c'est lui qui a pondu iTunes alors bonne nouvelle
avatar béber1 | 
sources ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR