Serlet/Federighi : un relais préparé

Florian Innocente |
Le départ de Bertrand Serlet de son poste de patron du développement de Mac OS X et son remplacement par Craig Federighi procède davantage d'une transition préparée que de l'expression d'une divergence d'opinions.

Le départ de Serlet a pu être interprété par certains comme une manifestation de mécontentement sur la direction prise par Mac OS X, avec un Lion "subissant" l'influence d'iOS. Mais Serlet ayant travaillé avec Jobs depuis l'époque NeXT il était tout à fait envisageable qu'il ait envie de passer à autre chose. Comme l'avait fait Jon Rubinstein avant lui.

Et sa brève explication, formulée par communiqué de presse, selon laquelle il voudrait se concentrer sur la recherche fondamentale, passer pour une justification surtout diplomatique.

610xcraig
Craig Federighi


Rien de tout cela explique John Paczkowski chez All Things D, ce départ est le résultat d'une transition voulue et préparée lui a affirmé un contact chez Apple “Il n'y a aucune acrimonie. Bertrand a simplement décidé qu'il était temps de passer à autre chose. Avie Tevanian lui avait passé le relais et maintenant il le confie à Craig. C'est juste un “changement de la Garde"”.

Dans un billet, Wil Shipley, le fondateur de Delicious Monster et développeur de Library, le catalogueur de médias, abonde dans ce sens. Dans une autre vie, alors cofondateur de l'Omni Group, spécialisé en développement pour NeXT, il a beaucoup côtoyé les deux hommes.

Il confirme l'intérêt de Serlet - qu'il revoyait tous les ans à la WWDC - pour des réflexions, sujets et grandes questions scientifiques, loin des thématiques purement logicielles qui remplissaient son quotidien.

À propos de Federighi, il décrit un ingénieur allant à contre-courant de ses pairs, ou du moins de l'idée que l'on se fait des ingénieurs, par ses qualités d'écoute, son intérêt pour les problématiques rencontrées par les développeurs tiers, sa volonté d'aller au coeur des problèmes pour essayer de les résoudre.

Il conclut “On perd donc un homme génial avec Bertrand, et on en gagne un autre avec Craig. Je suppose que la plupart des gens veulent savoir si c'est bon pour Apple. Eh bien oui, c'est bien pour Apple : Bertrand veut faire autre chose, Craig veut faire ce qui lui a été confié, et les meilleurs employés sont ceux qui font exactement ce dont ils ont envie”.

Sur le même sujet :
- Le patron de Mac OS X quitte Apple

avatar USB09 | 
Oui mais Rubinstein devant un gros cheque, ai tout envie aussi de passer a autre chose
avatar Ambobo25000 | 
[quote]…les meilleurs employés sont ceux qui font exactement ce dont ils ont envie.[/quote] Même en étant de purs scientifiques, on sent dans cette phrase que les ingénieurs du niveau de Serlet sont de vrais créatifs !
avatar Florian Innocente | 
@ usb09 : Il n'est pas passé directement d'Apple à Palm non plus...
avatar Zouba | 
[quote]Même en étant de purs scientifiques, on sent dans cette phrase que les ingénieurs du niveau de Serlet sont de vrais créatifs ![/quote] Je ne suis pas sûr du sens de cette phrase. Toujours est-il que Serlet n'est pas qu'un ingénieur, mais est (aussi ou en plus ?) titulaire d'une thèse du laboratoire d'informatique de l'université d'Orsay - Paris XI. Ceci expliquant sans doute cela.
avatar iPadOne | 
@Ambobo25000 tu a 100% raison Je connais un ingénieur des très haut niveau ,spécialisé dans une techno de haut vol , il est exactement comme Serlet il ne veux faire que ce qui le passionne il a refusé deux grosse offres d’Apple simplement parce-qu’il ne pense pas avoir la liberté qu’il a actuellement …. il ne faut pas voir le mal partout ...

CONNEXION UTILISATEUR